Rappels

Histoire de l'appareil

En mars 1957, la RAF publie le GOR.339 réclamant un bombardier tout temps volant à vitesse élevée en haute altitude et basse altitude, d’une grande autonomie et capable d'utiliser des pistes courtes ou des terrains sommairement aménagés. Le nouvel appareil devra pouvoir emporter aussi bien des bombes classiques que nucléaires, ainsi que des équipements de reconnaissance. Désirant participer à la compétition, Blackburn décide de travailler sur une version modifiée de son B.103 Buccaneer, déjà sélectionné par la Royal Navy pour effectuer des missions similaires.

Dans un premier temps, le fuselage est rallongé de 46cm pour permettre l’installation d’un nouveau poste de pilotage et l’installation d’un nouveau radar de navigation latéral. La grande majorité des équipements maritimes sont conservés, de même que les dispositifs permettant d’installer les caméras et autres matériels de reconnaissance dans le fuselage. Selon les calculs, de grands réservoirs de carburant auxiliaires permettront de dépasser l’objectif des 1’852km de rayon d’action, sans parler de la perche de ravitaillement en vol déjà intégrée au B.103.

Une seconde étape envisagée prévoit d’équiper le B.108 d’ailes redessinées et d’installer des réacteurs de Havilland Gyron Junior munis de postcombustion qui permettraient des performances supersoniques, mais au détriment de l’autonomie. D’après Blackburn, ces modifications augmenteront le prix du futur bombardier et retarderont le projet, ce qui n’est pas envisageable. Elles sont alors abandonnées, ou reportées à plus tard en cas de sélection du B.108.

L’évaluation des différents concurrents est difficile, car jamais auparavant un avion aussi avancé et complexe à développer n’avait été proposé à la RAF. Par conséquent, l’expérience des constructeurs et leurs capacités de production sont également étudiées. Finalement, le B.108 est rapidement rejeté car considéré, selon un mémorandum daté du 21 mars 1958, comme beaucoup plus proche du B.103 original que du B.103A, ce qui laisse à présager que les difficultés aérodynamiques rencontrées sur le prototype du Buccaneer seront encore présentes. De plus, son radar est jugé inférieur à ceux de ses concurrents et sa distance de décollage trop importante, ce qui le limiterait aux bases utilisées par les bombardiers V. Le seul avantage du Buccaneer par rapport au Canberra serait sa vitesse, mais à un prix beaucoup trop élevé, ce qui explique que jamais la RAF n’utilisera ce type d’appareil !

On remarquera toutefois qu’à partir d’octobre 1969, suite à l’annulation du programme d’acquisition des General Dynamics F-111K, la RAF doit équiper six de ses escadrons avec des Buccaneer S.2A provenant de la Royal Navy Fleet Air Arm. Ces appareils, remplacés peu à peu par des PANAVIA Tornado, ont participé activement, entre autre, à l'opération "Desert Storm" en Irak. En mars 1994, la RAF retire du service ses derniers Buccaneer, soit exactement 36 ans après l’affirmation que jamais elle n’en utilisera…

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Blackburn B.108 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 22 226 kg (49 000 lbs)
  • Surface alaire : 46,5 m² (500,522 sq. ft)
  • Envergure : 13 m (43 ft)
  • Longueur : 20,2 m (66,273 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière maximum : Mach 0,85
  • Mach maximal BA : Mach 0,95
  • Charge alaire, au décollage : 477,978 kg/m² (97,898 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Gyron Junior DGJ.4
  • Puissance unitaire : 3 486,239 kgp (34,2 kN, 7 685,847 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Blackburn Aircraft Limited, projets divers à 28/05/2018 22:17 Jericho
Une liste de la plupart des projets de Blackburn depuis 1945:

B.48 Firecrest: Voir fiche spécifique.

B.50: Voir fiche spécifique.

B.51: Projet d’avion de transport léger, monomoteur, capable de transporter jusqu’à 5 personnes ; étude commencée en 1945.

B.52: Projet d’avion d’entrainement biplace, monomoteur, destiné à répondre à la demande T.7/45 (OR.159) ; étude commencée en 1945.

B.53 : Projet de recherche sur les torpilles ; 1945.

B.54: Voir fiche spécifique.

B.61: Projet d’avion d’attaque pouvant opérer à partir de porte-avions ; étude commencée le 1er avril 1946.

B.66: Projet de bombardier propulsé par quatre réacteurs, muni d’une aile en Delta et d’une dérive dont la configuration s’approchait du planeur allemand Lippisch DM-1 de la seconde guerre mondiale ; étude commencée le 10 septembre 1946, jamais construit faute de ressources.

B.67: Voir fiche spécifique.

Y.B.2: Voir fiche de l’Handley Page HP.88

B.68: Projet de chasseur embarqué ; étude commencée en novembre 1946.

B.70: Projet d’avion de transport civil et militaire quadrimoteur, à moyen rayon d’action, destiné à répondre aux spécifications 2/47 ; étude commencée en 1947.

B.71: Projet d’une version du B.67 conçu pour atterrir sur des ponts de porte-avions flexibles ne nécessitant pas l’emploi d’un train d’atterrissage ; étude commencée le 30 avril 1967.

B.72: Projet d’avion de transport civil et militaire, à court rayon d’action ; étude commencée en 1947.
B.74: Projet de chasseur embarqué pour répondre aux spécifications N.9/47; étude commencée en 1947.

B.78: Projet d’un hydravion à coque de reconnaissance destiné à répondre aux exigences R.2/48 (OR.231/2) ; étude commencée en 1948.

B.79: Projet d’avion de lutte anti-sous-marine pour remplacer les B.54; étude proposée le 26 janvier 1949.

B.80: Projet d’avion d’entrainement biplace, monomoteur, destiné à répondre aux exigences T.16/48 (OR.257) ; étude commencée en 1948.

B.81: Projet d’avion de reconnaissance maritime ; étude commencée en 1949.

B.82: Etude préliminaire d’un chasseur embarqué, répondant aux spécifications N.14/49, commencée en mars 1949.

B.83: Projet d’avion embarqué de reconnaissance et de lutte anti-sous-marine, monomoteur, triplace, destiné à répondre aux spécifications M.123D (NA.32) ; étude commencée en 1949. Version B.83A également étudiée.

B.85: Projet d’avion de recherche construit majoritairement en matériaux composites ; étude commencée en 1950.

B.86: Projet d’avion destiné au Coastal Command ; étude commencée en 1950.

B.87: Projet d’avion d’entrainement ; étude commencée en 1950.

B.88: Voir fiche du Blackburn B.54.

B.89: Voir fiche spécifique.

B.90: Voir fiche spécifique.

B.91: Projet d’avion léger de lutte anti-sous-marine; étude commencée en 1951.

B.92: Projet d’avion d’entrainement à réaction ; étude commencée en 1950. Versions B.92A et B.92B également étudiées.

B.94: Voir fiche du Blackburn B.89.

B.95: Projet de chasseur biplace embarqué, monomoteur, basé sur une cellule de B.89 mais avec d’importantes modifications afin de diminuer la masse de l’appareil au décollage.

B.96: Voir fiche du Blackburn B.54.

B.97: Voir fiche spécifique.

B.99: Projet de développement du B.97 ; étude commencée en 1952, rapidement abandonnée.

B.102: Projet d’un intercepteur tout-temps basé sur les travaux effectués sur les B.89 et B.95 pouvant éventuellement répondre aux exigences N.131T ; étude commencée en octobre 1952.

B.103: Voir fiche spécifique du Buccaneer.

B.103A: Désignation d’usine du Buccaneer S.1, voir fiche spécifique du Buccaneer.

B.104: Projet d’avion de transport civil et militaire quadrimoteur, à rayon d’action moyen, destiné à répondre aux exigences OR.323 ; étude commencée en 1953. Versions B.104A, B.104B et B.104C également étudiées.

B.107: Projet d’avion de transport tactique quadrimoteur dérivé du Blackburn Beverley ; étude commencée en 1956. Version B.107A également étudiée.

B.108: Voir fiche spécifique.

B.109: Projet d’une version du Buccaneer destinée à la Royal Canadian Air Force ; étude commencée en 1958.

B.111: Projet d’une version du Buccaneer propulsé par des turboréacteurs RB.168 Spey et muni de réservoirs de carburants plus grands.

B.112: Projet d’une version de patrouille aérienne du Buccaneer destinée à la Royal Navy ; étude commencée en 1958, jamais produit.

B.113: Proposition du B.111 Buccaneer à la Royal Australian Air Force en 1960, jamais produit.

B.114: Projet d’avion léger de transport et de liaison bimoteur, capable de transporter 5 personnes, muni d’ailes équipées de volets à rabat diminuant les courses de décollage et d’atterrissage ; étude commencée en 1960.

B.115: Projet d’avion de recherche muni d’ailes équipées de volets à rabat diminuant les courses de décollage et d’atterrissage ; étude commencée en 1960.

B.116: Proposition du B.111 Buccaneer à la Marine Ouest-allemande en 1960, jamais produit.

B.117: Projet d’une version de chasse à haute altitude dérivée du Buccaneer ; étude commencée en 1960, jamais produit.

B.118: Projet d’aéronef de transport capable de voler à la verticale ; étude commencée en 1960.

B.119: Projet d’avion embarqué AEW dérivé du Blackburn Buccaneer ; étude commencée en 1960.

B.120: Projet d’avion léger de transport et de liaison ; étude commencée en 1960.

B.121: Projet d’avion de transport-cargo tactique ; étude commencée en 1960.

B.122: Projet d’avion de transport-cargo tactique à décollages et atterrissages verticaux, bimoteur; étude commencée en 1961.

B.123: Projet d’un avion d’attaque au sol avancé destine à répondre aux exigences OR.346 ; proposition déposées en juillet et septembre 1961, jamais produit.

B.124: Version du Buccaneer comportant plusieurs améliorations étudiée en 1961.

B.126: Etude d’une version du Buccaneer destinée à être basée au sol étudiée en 1961.

B.127: Projet d’une version du Buccaneer munie d’ailes à géométrie variable étudiée en 1961.

B.128: Buccaneer Mk.2 propulsé par des turboréacteurs RB.168R Spey avec postcombustion permettant des meilleures performances au décollage et en maniabilité ; étude commencée en 1962.

B.129: Projet d’une version de chasse du Buccaneer capable de voler à Mach 1.8; étude commencée en 1962, jamais produit.

B.130: Projet d’avion d’attaque avancé ; étude commencée en 1962.



Source principale:
British Secret Projects - Jet Bombers Since 1949; BUTTLER Tony,Midland Publishing.
British Secret Projects - Jet Fighters Since 1950; BUTTLER Tony,Midland Publishing.

http://www.britishaviation-ptp.com/b/blackburn.html
Re: Blackburn Aircraft Limited, projets divers à 29/05/2018 18:30 d9pouces
:ouch: dire pour moi, Blackburn se limitait uniquement au Bucaneer…

Par contre, je ne sais pas si on peut parler de grande réussite pour cette entreprise ; quasiment un seul appareil de construit en série pour autant de projets… :S
Re: Blackburn Aircraft Limited, projets divers à 30/05/2018 08:06 Jericho

d9pouces a écrit

:ouch: dire pour moi, Blackburn se limitait uniquement au Bucaneer…
Ben si ça peut te rassurer, pour moi, c'était pareil…

… et visiblement, c'est normal, puisque comme tu le dis si bien:

d9pouces a écrit

… quasiment un seul appareil de construit en série pour autant de projets… :S
:roll:

Par contre, après 1962, les projets continuent, mais sous le nom de Hawker Siddeley… Mais là, j'ai quelques soucis: j'ai fais des fiches, il y a bientôt une année de cela, que je ne retrouve pas. Je vais devoir les refaire en vitesse pour combler les trous dans mes listes que je publierai prochainement.
Re: Blackburn Aircraft Limited, projets divers à 30/05/2018 08:26 d9pouces
j'espère que tu vas les retrouver !

Par contre, Hawker Siddeley est nettement plus connu. Y avait-il autant de projets (et avec le même succès ? :bonnet:)
Re: Blackburn Aircraft Limited, projets divers à 30/05/2018 11:02 Jericho

d9pouces a écrit

j'espère que tu vas les retrouver !
J'espère aussi… :mrgreen:


d9pouces a écrit

Par contre, Hawker Siddeley est nettement plus connu. Y avait-il autant de projets (et avec le même succès ? :bonnet:)
Avec le regroupement vers 1959-1962 de Hawker Siddeley (qui comprenait déjà à l'époque Armstrong Whitworth, Avro Aircraft et Gloster) avec Bristol, Folland, de Havilland et Blackburn, ça a donné un poids lourd de l'aviation au Royaume-Uni… et un grand nombre de projets.
HS a par la suite donné quelques avions bien connus, civils (Trident, Dominie, Jumbolino, etc.) et militaires comme les Nimrod, Andover, Hawk, Kestrel et Harrier.

Bon, j'ai retrouvé mes fiches Hawker-Siddeley de Brought, Ex-Blackburn. Il n'y a pas vraiment de grands projets développés, à voir la liste ici.
Re: Blackburn Aircraft Limited, projets divers à 23/07/2018 08:36 Clansman
Par contre, je ne sais pas si on peut parler de grande réussite pour cette entreprise ; quasiment un seul appareil de construit en série pour autant de projets…

2 avions construits en série, 2 prototypes restés tels quels… Beaucoup de projets non finalisés, mais ça ne m'étonne pas tant que ça : d'une part, il y a toujours bcp de projets juste pour faire travailler les bureaux d'études, d'autre part je note que Blackburn se concentrait surtout sur les avions embarqués, ce qui est quand même une niche réduite.

Enfin, il faut voir aussi le nombre d'années d'activité de la firme : ça représente 15 ans, de 1945 à 1960. C'est relativement peu…
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 15 mai 2018 22:23, modifié le . ©AviationsMilitaires