Meetings à venir : Meeting Aerien Toulon (2018-08-15), Meeting Aerien Pornichet (2018-08-19), Festival de Voltige Ruynes-en-Margeride (2018-08-18), Spectacle Aérien Perros-Guirec (2018-08-24), Dittinger Flugtage (2018-08-25) (voir le calendrier complet)

AviationsMilitaires

Quelques photos

Une fiche au hasard

SELEX Galileo Falco

Le SELEX Galileo "Falco" est un drone à ailes hautes, motorisé par un moteur à piston actionnant une hélice tripale, il est muni de deux poutres de queues entre lesquelles se trouve un empennage horizontal, les dérives sont penchées vers l’intérieur, le train d’atterrissage tricycle est fixe.

Désirant lancer sur le marché un système de drone d’observation, l’entreprise Galileo Avionica lance durant les années 1990 le développement d’un appareil de surveillance et de reconnaissance désigné "Falco". Par la suite, Galileo Avionica fusionne avec SELEX S&AS pour devenir SELEX Galileo, une des succursales de Finmeccanica.

Le premier vol est effectué en décembre 2003. Plus de 40 heures de vols sont par la suite effectuées à partir de Salto di Quirra, en Sardaigne, pour valider les commandes ...

Lire la fiche »

Dernièrement sur le forum…

IL FM-13 Delta à 14/08/2018 08:52 Clansman
Le FM-13 Delta fut conçu au début des années 1950, en 1952 ou 1954 selon les sources. C'était un avion de chasse dessiné autour du Jumo 004 (le réacteur du Me 262), et très petit : il était long de 7 mètres et avait une envergure de 6 m. Au décollage, il devait ne peser que 1600 kg.

Sa conception est due à Franciszka Misztala (d'où la désignation FM), un ingénieur de l'Institut Aéronautique de Varsovie. Il devait remplacer les Lim-1, Lim-2 et Lim-5 subsoniques (respectivement MiG-15, MiG-15Bis et MiG-17F construits en Pologne) selon certaines sources, être un avion expérimental ou un démonstrateur selon d'autres.

L'avion avait une aile delta, d'où son nom, avec un bord de fuite en flèche. Il n'y avait pas d'empennage horizontal. Le cockpit était en goutte d'eau. Le train d'atterrissage était tricycle et rétractable.

Enfin, l'entrée d'air était dorsale. Cela lui permettait d'éviter l'ingestion de corps étrangers et d'opérer à partir de terrains herbeux. Il devait aussi être facile à mettre en œuvre. La vitesse calculée était de Mach 1,5, ce qui est très exagérément optimiste.

Le projet fut abandonné parce que l'Institut Aéronautique n'avait pas encore les installations nécessaires pour les essais… Franciszka Misztala se consacra alors aux FM-11 et FM-12, des avions de transport de passagers bimoteurs qui restèrent également au stade de projets.


https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=pl&u=http://gadzetomania.pl/58265,polskie-samoloty&prev=search

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=pl&u=http://www.samolotypolskie.pl/samoloty/1884/126/FM-13-Delta2&prev=search

http://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php?topic=16457.0
Re: IL Szerszeń à 13/08/2018 09:20 Clansman
La fiche sur le site
IL Szerszeń à 13/08/2018 09:02 Clansman
A la suite des bouleversements en Pologne en 1989, la force aérienne décida d'acquérir des avions polyvalents et non plus spécialisés, comme les MiG-29 pour la chasse ou les Su-22 pour l'attaque au sol.

Tomasz Makowski, un ingénieur de l'Isntitut Aéronautique de Varsovie, se lança en 1993 dans l'étude d'un tel avion : le Szerszeń (frelon).

Cet appareil devait avoir une construction modulaire, essentiellement métallique au départ mais pouvant faire appel à l'avenir aux matériaux composites. Il devait être maniable, en particulier dans les vitesses généralement utilisées pour le combat, entre 500 et 850 km/h. Il devait aussi pouvoir opérer à partir de terrains mal préparés ou endommagés, et être remis en condition de vol 20 minutes après une mission.

Le Szerszeń ressemblait un peu à un F-16 et était monoréacteur comme lui. La principale différence se situe aux niveaux des entrées d'air, latérales et situées sur l'aile. Il emportait un, voire deux, canons, de 30 mm pour l'attaque au sol ou de 20 mm pour la variante de chasse. Il emportait 4000 à 4500 kg de charges offensives sous 9 points d'emport répartis sous le fuselage, sous les ailes et aux extrémités de ces dernières.

Le Szerszeń n'a jamais été construit et n'a pas dépassé, semble-t-il, le stade du dessin.


https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=pl&u=https://nowa11era.wordpress.com/tag/pzl/&prev=search

https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&rurl=translate.google.fr&sl=pl&sp=nmt4&u=http://www.samolotypolskie.pl/samoloty/1282/79/IL&xid=17259,15700021,15700043,15700124,15700149,15700168,15700186,15700191,15700201&usg=ALkJrhg-0myPSkQVXRlja1E7Hbnqwfedcw
Re: Extra 300/UK à 13/08/2018 06:52 stanak
Extra 300LX
les RJF changent de montures
Image
Re: Koninklijke Luchtmacht - Pays-Bas à 12/08/2018 20:36 d9pouces
décidément très à la mode, ce Reaper !
Aller au forum »