AviationsMilitaires

Quelques photos

Une fiche au hasard

Sukhoï Su-80

La fin de la Guerre Froide fut marquée par la volonté des autorités soviétiques de moderniser les flottes mis en œuvre aussi bien par les forces aériennes que par les compagnies civiles du pays. De nombreux programmes furent ainsi lancés durant les années 1980, afin de procurer aux VVS, à la FA ou encore à l'Aeroflot de nouveaux appareils. Si les constructeurs soviétiques étaient habitués de ces appels d'offres, certains décidèrent à cette occasion de tenter leur chance dans des secteurs qui ne leur étaient pas familiers à première vue.

En 1989, le bureau d'études Sukhoï, qui était alors pleinement engagé dans la production en série du chasseur Su-27 (code OTAN : Flanker), se lança dans la conception d'un avion de transport civil. Baptisé S-80, ce modèle fut conçu comme le ...

Lire la fiche »

Dernièrement sur le forum…

Re: BAC P.95 à 23/01/2018 23:36 Jericho
La fiche sur le site.
BAC P.95 à 23/01/2018 23:33 Jericho
Le British Aircraft Corporation P.95 est un projet d’avion de combat léger monoplace, monomoteur, muni d’ailes en flèche, d’un empennage conventionnel également en flèche, d’entrées d’air arrondies situées sous les apex des ailes et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

C’est pour répondre à l’AST403, concernant le remplacement d’avions devenus obsolète au sein de la RAF, que la BAC étudie plusieurs projets. Après plusieurs propositions, elle présente le P.95, un petit monoplace à la configuration classique propulsé par un turboréacteur Turbo-Union RB199, et dont l’étude a débuté en novembre 1976. Les ailes, en flèche, sont en position médiane et sont équipées d’importants apex qui permettent d’améliorer le contrôle de l’appareil à basses vitesses et à forte incidence. L’empennage horizontal et la dérive sont également en flèche. Les entrées d’air, situées sous les apex des ailes, sont de forme arrondie. Le train d’atterrissage tricycle est escamotable. Le P.95 est équipé d’un canon Mauser BK27 en interne et peut emporter des missiles air-air à courte et éventuellement à moyenne portée. Pour les missions d’attaque au sol, il emporte des bombes lisses ou guidées, ainsi que des missiles air-surface.

Sa configuration classique et sa motorisation permettent de proposer un appareil bon marché capable d’appuyer d’autres avions beaucoup plus complexes et plus chers en première ligne.

Un autre appareil directement dérivé du p.95, mais bimoteur, est également proposé : le P.96. Ce dernier est préféré par les responsables de la RAF et du gouvernement britannique, qui considèrent que sa capacité offensive est largement supérieure pour un prix à peine à moitié plus important. Le projet P.95 est alors abandonné.


Caractéristiques :
Equipage : 1
Longueur : 13,1m
Envergure : 7,6m
Surface alaire : 22,3m2
Masse maximale au décollage : 11’793kg
Moteurs : un turboréacteur Turbo-Union RB199 de 40kN (4’077kgp) de poussée à sec et 74kN (7’540kgp) avec postcombustion.

Performances :
Vitesse max : Mach 1.06+

Armement :
Un canon Mauser BK27 de 27mm en interne ; quatre missiles air-air AIM-9 Sidewinder, des bombes.


Source principale:
British Secret Projects - Jet Bombers Since 1949; BUTTLER Tony,Midland Publishing.
British Secret Projects - Jet Fighters Since 1950; BUTTLER Tony,Midland Publishing.
Re: Borel-Odier T ou BO 2 à 23/01/2018 23:29 Jericho
Je suis d'accord avec toi, mais tout dépend de la taille de l'entreprise. Et comme chaque constructeur de l'époque, ils devaient aussi construire d'autres appareils sous licence, ce qui ne leur laissait peut-être pas beaucoup de possibilités pour développer et construire leurs propres aéroplanes.
Re: Borel-Odier T ou BO 2 à 23/01/2018 22:16 foxkilo02

Jericho a écrit

Oui, c'est vrai qu'ils n'ont pas fait une longue carrière. Mais 70 exemplaires construits et livrés, c'est plutôt pas mal à l'époque, non?
En 1918, l'industrie aéronautique française sortait près de 2000 appareils par mois. Donc 70 en à peu près un an , on ne peut pas dire que la productivité de la société Borel était des plus performantes ! :mrgreen:
Re: Força Aérea Brasileira - Brésil à 23/01/2018 20:04 ouakamois
Et bientôt un 3eme C295 SAR
option for third SAR-roled C295
Aller au forum »