Histoire de l'appareil

En 1946, Breguet proposa un hydravion amphibie bipoutre, à coque, destiné à l'entraînement et à l'observation voire à la police coloniale. Il répondait à un programme dont une des exigences était un rayon d'action de 1000 km.

Il devait être motorisé avec un Mathis G16R de 450 cv (Le G16 résultait de la combinaison de deux G8 de 200 cv chacun), ou deux moteurs Renault de 220 à 240 ch. La masse maximale au décollage devait être de 2800 kg pour une longueur de 11,5 m. Une des performances calculée était une montée à 1000 m en 4 minutes.
Plusieurs variantes furent dessinées, avec des changements au niveau de l'empennage. Par exemple, l'une avait des dérives arrondies et une autre des dérives droites. Une autre variante encore avait un empennage conventionnel, avec une seule poutre et une unique dérive. Cette dernière ressemblait fortement au Republic RC-3 Seabee.
Le moteur actionnait deux hélices propulsives placées entre chaque poutre.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Breguet Br.950 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 2 800 kg (6 173 lbs)
  • Masse à vide : 1 975 kg (4 354 lbs)
  • Surface alaire : 31,3 m² (336,91 sq. ft)
  • Hauteur : 4,08 m (13,386 ft)
  • Envergure : 16,8 m (55,118 ft)
  • Longueur : 11,5 m (37,73 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 260 km/h (162 mph, 140 kts)
  • Vitesse de croisière : 243 km/h (151 mph, 131 kts)
  • Vitesse de décollage : 110 km/h (68 mph, 59 kts)
  • Distance franchissable : 1 000 km (621 mi, 540 nm)
  • Plafond opérationnel : 5 500 m (18 045 ft)
  • Charge alaire, à vide : 63,099 kg/m² (12,924 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 89,457 kg/m² (18,322 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Mathis G16R
  • Puissance unitaire : 331 kW (450 ch, 444 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Breguet : projets à 18/02/2017 07:21 Clansman
Un topic pour parler des projets de Breguet dont on sait très peu de choses. Pour l'instant.
Ce topic peut aussi servir pour parler de Breguet en général.


Br.950 :

En 1946, Breguet proposa un hydravion amphibie bipoutre, à coque, destiné à l'entraînement et à l'observation. Il devait être motorisé avec un Mathis G16R (Le G.16 résultait de la combinaison de deux G.8 de 200 cv chacun).


Br.980 :

En 1953, Breguet se lança dans l'étude d'un avion embarqué triréacteur, le Br.980. Servant de bombardier, il devait peser 15 tonnes environ en charge. Il ne fut jamais construit.


Br.990 :

Projet d'avion de lutte anti sous-marine à propulsion mixte, de 1952. Il était motorisé par un turbopropulseur Mamba et un réacteur Marboré.


Br.1020

Le Br.1020 était un projet d'avion d'observation biplace conçu pour l'ALAT à partir de 1953.


Br.1250 :

Le Br.1250 était un projet d'hydravion destiné à la lutte anti sous-marine, étudié en 1959-1960. Il ne fut pas construit.



http://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php/topic,9738.0.html

http://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php?topic=9738.15
Re: Breguet : projets à 18/02/2017 07:47 Clansman
Le Br.950 sur le site



Un rayon d'action de 1000 km pour un appareil de moins de 3 tonnes à pleine charge, ça me parait bcp. Peut-être qu'à l'époque, le terme "rayon d'action" était encore utilisé pour "distance franchissable".
Re: Breguet : projets à 18/02/2017 08:00 Clansman
Le Br.1020 sur le site

Même le Docavia sur Breguet n'en dit pas plus. Pas de croquis non plus.
Re: Breguet : projets à 18/02/2017 08:23 Clansman
Le Br.990 sur le site
Re: Breguet : projets à 18/02/2017 08:49 Clansman
Le Br.1250 sur le site
Re: Breguet : projets à 18/02/2017 09:24 Clansman
Le Br.980 sur le site
Re: Breguet : projets à 18/02/2017 11:26 Jericho
Bravo Clansman, tu avais raison: ça va bien comme ça!


Clansman a écrit

Un rayon d'action de 1000 km pour un appareil de moins de 3 tonnes à pleine charge, ça me parait bcp. Peut-être qu'à l'époque, le terme "rayon d'action" était encore utilisé pour "distance franchissable".
S'il avait été destiné au transport, cela ne m'aurait pas choqué en me disant qu'il pouvait faire le plein pour le retour… Mais tu as raison, ça ressemble plus à de la distance franchissable.
Re: Breguet : projets à 18/02/2017 12:44 Clansman
Merci, et surtout n'oublions pas comme source le Docavia n°6, les avions Breguet 1940/1971, par Jean Cuny et Pierre Leyvastre !

Un grand merci à quelqu'un qui se reconnaîtra. :D

S'il avait été destiné au transport, cela ne m'aurait pas choqué en me disant qu'il pouvait faire le plein pour le retour… Mais tu as raison, ça ressemble plus à de la distance franchissable.

Comme je comparais le Br.950 au RC-3 Seabee, j'ai vérifié et ce dernier était un peu plus petit et moins puissant. Et il avait une distance franchissable d'un peu plus de 800 km. Ça colle, moi je dis.
Re: Breguet : projets à 16/06/2017 08:14 Clansman
La firme Breguet sur le site

Alors, Breguet, avec ou sans accent ?
Re: Breguet : projets à 16/06/2017 08:53 Ansierra117
Sans accent, je suis allé vérifier sur la plaque située à l'endroit où il est né
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Feb. 18, 2017, 7:34 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires