Rappels

Histoire de l'appareil

Entre 1992 et 2000, la Chine prend livraison de 74 Su-27SK/UBK. Afin de moderniser sa flotte et maintenir ses compétences industrielles, le pays obtient en 1996 une licence de production russe pour 200 appareils, baptisés J-11.

Le J-11 effectue son roll-out en décembre 1998 et 96 exemplaires sont construits entre 2000 et 2003 à partir des kits russes, jusqu'à ce que la PLAAF déplore la faiblesse de l'électronique, l'incompatibilité du système d'arme avec les missiles chinois et le manque de capacités air-sol.

Il emporte un radar N001V remplaçant le N001 du Su-27SK, capable de suivre 10 cibles mais ne pouvant en engager qu'une à la fois. Par ailleurs, il est doté de 2 écrans multifonctions au lieu d'un seul. 

La Chine se tourne alors vers l'option d'une copie sans licence du Flanker, mieux adaptée à ses besoins. Dès 2001, Shenyang est chargé de la concevoir. En conséquence, cela entraîne en 2005 la non-livraison des cent derniers kits de production.

La première version chinoise, le J-11A, dispose d'un radar N001VE pouvant engager 2 cibles simultanément. Il possède 4 écrans multifonctions, et apparemment un viseur de casque. Les premiers J-11 furent portés à ce standard.

En 2002, une maquette du J-11B avec des missiles anti-navires est dévoilée. Il s'agit d'une version multirôle dont les composants d'origine chinoise remplacent graduellement les composants d'origine russe. Le radar, par exemple, est le Type 1474, le tableau de bord est tout-écran, le détecteur de départ de missile et l'OSF sont chinois. La cellule fait plus largement appel aux matériaux composites, et la SER est légèrement réduite. Il emporte des missiles chinois air-air (PL-9C de courte portée, infrarouge, et PL-12, moyenne portée et guidage radar) et air-sol. Il est en passe d'être équipé du réacteur WS-10A qui remplacera les AL-31F. En d'autres termes, le J-11B se veut un équivalent du Su-30MK.

Une version J-11BS, biplace, fut dévoilée le 9 juin 2007. Son premier vol eut lieu fin 2008. Un des prototypes se serait écrasé en 2009. Elle est actuellement en cours de développement, et était destinée à l'origine à l'entraînement, avant de devenir un biplace de combat.

Le J-15 est la version chinoise du Su-33 et peut être assimilée à une version navalisée du J-11. Il en existerait une version biplace en tandem, le J-15S.

Le J-11 équipe 7 divisions de la PLAAF : les 1, 2 ,6 , 7, 14, 19 et 33e. A l'avenir, les Chinois envisagent de l'équiper avec un radar de conception nationale, des réacteurs WS-10A en essais depuis 2002, et des PL-9 et 12.

Difficile donc de savoir ce que vaut le J-11, en particulier par rapport à son grand frère le Su-27. Il pourrait coûter moins cher, y compris à l'export, mais la qualité des cellules et de l'électronique peut être sujette à caution. Malgré tout, la multiplication des Flanker en Chine n'est sûrement pas une bonne nouvelle pour tout le monde.


Texte de Clansman, avec son aimable autorisation

Versions référencées

  • Shenyang J-11 : Version du Su-27SK construite sous licence en Chine.
  • Shenyang J-11A : Version du J-11 à l'avionique légèrement améliorée.
  • Shenyang J-11B : Version multirôle sinisée.
  • Shenyang J-11BH : Version du J-11B destinée à la marine chinoise.
  • Shenyang J-11BS : Version biplace d'entraînement du J-11B.
  • Shenyang J-11D : Version améliorée du J-11B dotée d'un radar AESA.
  • Shenyang J-15 Flying Shark : Version navalisée du J-11 copiée sur le Su-33. 7 prototypes + 24 exemplaires.
  • Shenyang J-15B : Projet de version équipée d'un radar AESA.
  • Shenyang J-15D : Version de guerre électronique du J-15.
  • Shenyang J-15S : Version biplace du J-15.
  • Shenyang J-15T : Version conçue pour un porte-avions dotée de catapultes.
  • Shenyang J-16 : Version multirôle lourde basée sur le J-11BS.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Shenyang J-11A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 33 000 kg (72 753 lbs)
  • Masse à vide : 16 870 kg (37 192 lbs)
  • Surface alaire : 62,04 m² (667,793 sq. ft)
  • Hauteur : 5,92 m (19,423 ft)
  • Envergure : 14,7 m (48,228 ft)
  • Longueur : 21,9 m (71,85 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 3 530 km (2 193 mi, 1 906 nm)
  • Plafond opérationnel : 18 500 m (60 696 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 300 m/s (984 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 2 500 km/h (1 553 mph, 1 350 kts)
  • Charge alaire, au décollage : 531,915 kg/m² (108,945 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, à vide : 271,921 kg/m² (55,694 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbofans Lyulka Al-31F
  • Puissance unitaire : 7 670 kgp (75 kN, 16 909 lbf), 12 500 kgp (123 kN, 27 558 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Shenyang J-11 à 13/01/2011 12:45 Clansman
Dans la catégorie "contrefaçon", je voudrais Le J-11

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Shenyang_J-11

http://fr.rian.ru/defense/20080221/99756589.html

http://en.wikipedia.org/wiki/Shenyang_J-11

http://en.wikipedia.org/wiki/Shenyang_J-15

http://www.sinodefence.com/airforce/fighter/j11.asp

http://www.ausairpower.net/APA-SinoFlanker.html
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires