Histoire de l'appareil

Le V-247 Vigilant est conçu par Bell pour répondre au programme d’acquisition MUX (Marine UAS Expeditionary) concernant un drone multirôle à décollage vertical destiné à l’USMC. Cet appareil doit pouvoir opérer à partir de navires ou de terrains non aménagés proches de la ligne de front. Sa configuration avec rotors basculants conjugue la souplesse d’emploi d’une voilure tournante et la vitesse d’une voilure fixe, ce qui lui permet d’apporter plus rapidement un soutien aérien aux troupes au sol. 

Un système comporte deux V-247 et un dispositif de contrôle et de gestion des informations au sol. Lors de missions de reconnaissance ISR (Intelligence, Surveillance and Reconnaissance), les deux appareils peuvent se relayer et offrir une couverture 24/24 heures et 7/7 jours. Bell désire le rendre également opérationnel à partir de navire, permettant ainsi un appui aérien aux troupes de l’US Marines Corps transportées à bord de MV-22 Osprey. Guidés à partir de ces derniers ou d’autres hélicoptères, ils auraient une plus grande capacité de réaction et un meilleur jugement des besoins des troupes aéroportées. Certaines missions pourraient également être effectuées de manière entièrement autonome. Les informations recueillies sont transmises en temps réel aux opérateurs.

Le V-247 Vigilant reprend la même configuration générale de convertibles des V-22 et V-280, mais avec une différence importante : un seul moteur, installé dans le fuselage, entraîne les deux hélices tripales installées sur les nacelles basculantes. Ces dernières sont toujours situées aux extrémités des ailes en plan fixe et en position haute, mais elles sont équipées d’un prolongement d’aile qui s’incline dans le même axe qu’elles. Le fuselage est mieux profilé, puisqu’il n’y a pas de poste de pilotage. Le train d’atterrissage tricycle est escamotable dans le fuselage. La forme de l’empennage varie selon les représentations, soit en "V", soit en "H" avec des dérives aux extrémités de l’empennage horizontal. 

Le Vigilant est prévu pour effectuer des missions de reconnaissance, de surveillance, de recherche, d’écoute électronique et des communications, de contre-mesures électronique, d’appuis rapproché, de lutte antinavire et de ravitaillement tactique. Pour effectuer ces missions, il peut être équipé de différentes caméras multispectrales ou infrarouges, désignateur laser, radar de recherche, LIDAR, systèmes d’écoute, contre-mesures électroniques, etc. qui peuvent être installés dans trois soutes situées dans le fuselage. Quatre points d’emports sous les ailes et un cinquième sous le fuselage peuvent emporter différentes charges externes : de l’armement, des réservoirs de carburant auxiliaire ou des nacelles d’équipement électronique. L’armement principal prévu consiste en des missiles air-sol AGM-114 Hellfire, des munitions Textron Fury, des torpilles Mk.50, des JAGM (Joint Air-to-Groud-Missile) et des missiles air-air AIM-9X Sidewinder. Un point d’emport central permet également d’emporter une charge sous élingue. 

Pour faciliter son transport et limiter son encombrement au sol ou sur le pont d’un navire, les ailes pivotent afin d’être positionnées dans le même axe que le fuselage. L’encombrement est alors semblable à celui d’un hélicoptère UH-1Y Venom et deux V-247 peuvent être transportés dans la soute d’un C-17 Globemaster III. 

En septembre 2018, le projet est présenté en public au 2018 Modern Day Marine Expo à Quantico. En mars de l’année suivante c’est Rolls-Royce qui remporte le contrat pour fournir le moteur du V-247.

Le développement de l’appareil est facilité, car de nombreux points et éléments sont repris du V-280 Valor actuellement aussi en cours de développement. Si le V-247 est sélectionné comme prévu en 2020 et que sa finalisation ne rencontre pas d’imprévus, il devrait pouvoir entrer en production en 2023. 

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Bell/Boeing V-247 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 13 000 kg (28 660 lbs)
  • Masse à vide : 7 300 kg (16 094 lbs)
  • Diamètre du rotor principal : 9,1 m (29,856 ft)
  • Envergure : 20 m (66 ft)
  • Longueur : 11 m (36 ft)

Performances

  • Vitesse minimale : 0 km/h (0 mph, 0 kts)
  • Distance de décollage : 0 m (0 ft)
  • Distance d'atterrissage : 0 m (0 ft)
  • Vitesse de croisière maximum : 460 km/h (286 mph, 248 kts)
  • Endurance maximale : 17 h
  • Rayon d'action : 830 km (516 mi, 448 nm)
  • Distance franchissable : 2 600 km (1 616 mi, 1 404 nm)
  • Plafond opérationnel : 7 600 m (24 934 ft)
  • Vitesse maximale BA : 550 km/h (342 mph, 297 kts)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Bell V-247 à 23/09/2016 01:27 Ansierra117
Et un nouvel appareil dévoilé par Bell : le V-247 Vigilant

C'est un Osprey-like
Re: Bell V-247 à 23/09/2016 09:13 Jericho
Encore un qui fera plaisir à Nico2. :D
Re: Bell V-247 à 23/09/2016 20:30 d9pouces
Encore un drone :(

Mais il a plutôt une bonne tête quand même :)
Re: Bell V-247 à 23/09/2016 21:41 Ansierra117
Oui ce drone-là je le tolère :)
Re: Bell V-247 à 23/09/2016 22:07 Nico2

Ansierra117 a écrit

Et un nouvel appareil dévoilé par Bell : le V-247 Vigilant

C'est un Osprey-like

Oh ça fait longtemps que j'avais entendu parler de ce concept, par contre il se faisait un peu attendre !

Merci pour l'info Ansierra.

Jericho a écrit

Encore un qui fera plaisir à Nico2. :D

Tout bon. :bieres:

Je suis rarement déçu avec Bell !
Re: Bell V-247 à 04/11/2019 10:59 Jericho

Nico2 a écrit

Oh ça fait longtemps que j'avais entendu parler de ce concept, par contre il se faisait un peu attendre !
Eh ben tu auras dû attendre 3 ans de plus pour une petite fiche… La voilà :



Bell V-247 Vigilant :

Drone convertible américain de reconnaissance et d’attaque des années 2010.

Le V-247 Vigilant est conçu par Bell pour répondre au programme d’acquisition MUX (Marine UAS Expeditionary) concernant un drone multirôle à décollage vertical destiné à l’USMC. Cet appareil doit pouvoir opérer à partir de navires ou de terrains non aménagés proches de la ligne de front. Sa configuration avec rotors basculants conjugue la souplesse d’emploi d’une voilure tournante et la vitesse d’une voilure fixe, ce qui lui permet d’apporter plus rapidement un soutien aérien aux troupes au sol.

Un système comporte deux V-247 et un dispositif de contrôle et de gestion des informations au sol. Lors de missions de reconnaissance ISR (Intelligence, Surveillance and Reconnaissance), les deux appareils peuvent se relayer et offrir une couverture 24/24 heures et 7/7 jours. Bell désire le rendre également opérationnel à partir de navire, permettant ainsi un appui aérien aux troupes de l’US Marines Corps transportées à bord de MV-22 Osprey. Guidés à partir de ces derniers ou d’autres hélicoptères, ils auraient une plus grande capacité de réaction et un meilleur jugement des besoins des troupes aéroportées. Certaines missions pourraient également être effectuées de manière entièrement autonome. Les informations recueillies sont transmises en temps réel aux opérateurs.

Le V-247 Vigilant reprend la même configuration générale de convertibles des V-22 et V-280, mais avec une différence importante : un seul moteur, installé dans le fuselage, entraîne les deux hélices tripales installées sur les nacelles basculantes. Ces dernières sont toujours situées aux extrémités des ailes en plan fixe et en position haute, mais elles sont équipées d’un prolongement d’aile qui s’incline dans le même axe qu’elles. Le fuselage est mieux profilé, puisqu’il n’y a pas de poste de pilotage. Le train d’atterrissage tricycle est escamotable dans le fuselage. La forme de l’empennage varie selon les représentations, soit en "V", soit en "H" avec des dérives aux extrémités de l’empennage horizontal.

Le Vigilant est prévu pour effectuer des missions de reconnaissance, de surveillance, de recherche, d’écoute électronique et des communications, de contre-mesures électronique, d’appuis rapproché, de lutte antinavire et de ravitaillement tactique. Pour effectuer ces missions, il peut être équipé de différentes caméras multispectrales ou infrarouges, désignateur laser, radar de recherche, LIDAR, systèmes d’écoute, contre-mesures électroniques, etc. qui peuvent être installés dans trois soutes situées dans le fuselage. Quatre points d’emports sous les ailes et un cinquième sous le fuselage peuvent emporter différentes charges externes : de l’armement, des réservoirs de carburant auxiliaire ou des nacelles d’équipement électronique. L’armement principal prévu consiste en des missiles air-sol AGM-114 Hellfire, des munitions Textron Fury, des torpilles Mk.50, des JAGM (Joint Air-to-Groud-Missile) et des missiles air-air AIM-9X Sidewinder. Un point d’emport central permet également d’emporter une charge sous élingue.

Pour faciliter son transport et limiter son encombrement au sol ou sur le pont d’un navire, les ailes pivotent afin d’être positionnées dans le même axe que le fuselage. L’encombrement est alors semblable à celui d’un hélicoptère UH-1Y Venom et deux V-247 peuvent être transportés dans la soute d’un C-17 Globemaster III.

En septembre 2018, le projet est présenté en public au 2018 Modern Day Marine Expo à Quantico. En mars de l’année suivante c’est Rolls-Royce qui remporte le contrat pour fournir le moteur du V-247.

Le développement de l’appareil est facilité, car de nombreux points et éléments sont repris du V-280 Valor actuellement aussi en cours de développement. Si le V-247 est sélectionné comme prévu en 2020 et que sa finalisation ne rencontre pas d’imprévus, il devrait pouvoir entrer en production en 2023.


Versions :
V-247 : Version initiale du projet.


Utilisateurs militaires :
Aucun, mais les USA vont probablement commander des exemplaires pour l’USMC.


Caractéristiques :
Equipage : 0
Longueur : 11m
Envergure : 20m
Diamètre du rotor principal : 9,1m
Masse à vide : 7’300kg
Charge utile : 5’900kg (carburant et armement éventuel)
Masse maximale au décollage : 13’000kg
Points d’emport : 5
Moteurs : un turbopropulseur Rolls-Royce d’une puissance comprise entre 3’600 à 4’400kW.

Performances :
Vitesse max basse altitude: 550km/h
Vitesse de croisière : 460km/h
Plafond opérationnel : 7’600m
Endurance : 17h
Rayon d’action en combat : 830km
Distance franchissable : 2’600km
Distance de décollage : 0m
Distance d’atterrissage : 0m

Armement :
Des missiles air-sol AGM-114 Hellfire, des munitions Textron Fury, des torpilles Mk.50, des JAGM (Joint Air-to-Groud-Missile) et des missiles air-air AIM-9X Sidewinder.



Liens internet :
https://en.wikipedia.org/wiki/Bell_V-247_Vigilant
https://www.bellflight.com/military/bell-v-247
https://www.helis.com/database/model/Bell-V-247-Vigilant/
https://www.thedrive.com/the-war-zone/23835/bell-unveils-v-247-vigilant-tilt-rotor-combat-drone-mock-up-at-usmc-tech-expo
https://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1657
https://www.rotorandwing.com/2018/09/25/bell-unveils-v-247-autonomous-tiltrotor-size-huey/
https://www.naval-technology.com/projects/bell-v-247-vigilant-tilt-rotor-unmanned-aircraft-system/
https://www.aerobuzz.fr/defense/bell-devoile-v-247-vigilant-drone-tiltrotor-embarque/
http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/09/23/bell-helicopters-a-devoile-son-drone-v-247-vigilant-862155.html
https://www.flightglobal.com/news/articles/rolls-royce-to-develop-turbine-options-for-bells-v-456825/
Re: Bell V-247 à 04/11/2019 16:52 Jericho
La fiche sur le site.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Nov. 4, 2019, 4:20 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires