Rappels

Histoire de l'appareil

En 1989, le gouvernement soviétique lança le programme LFI (Lyogkiy Frontovoy Istrebitel, chasseur léger de première ligne), lequel devait être un complément au MFI.

MiG proposa son 4.12 et Yakovlev son Yak-43. Sukhoï, qui avait confiance dans le potentiel de son Su-27, avait négligé le concours MFI avant de proposer le S-32, futur Berkut. Pour le programme LFI, il présenta le S-37, qui n'était pas le fameux avion à ailes en flèche inversées.

Ce S-37 ressemblait plutôt au Gripen : il était monoréacteur, avec des plans canards et une aile delta. Ces plans canards avaient un débattement de +10/-70°. En revanche, les entrées d'air étaient semi-ventrales, les ailes étaient prolongées par un important apex, et le pare-brise avait des montants à l'ancienne, courbés. Enfin, les ailes étaient double delta, ce qui permet une vitesse de décrochage plus faible qu'une aile delta pure.

L'appareil devait être multirôle et remplacer les Fitter, Flogger, MiG-21 et Su-25. Il était aussi destiné à être vendu à l'export : avec un prix unitaire estimé à 30 millions de dollars, on espérait en vendre 1000 à 24 pays. Enfin, des versions biplace et navalisée étaient envisagées. La désignation militaire Su-37 lui fut attribuée, même si elle a depuis été réaffectée.

Si sa mission première était l'appui rapproché jusqu'à 150 km au-delà du front, il devait aussi remplir des missions de combat aérien et de reconnaissance.

L'étude fut confiée à Vladimir Babak, qui s'appuya sur le retour d'expériences de l'emploi des Su-17 et Su-25 en Afghanistan. Cela donna un appareil d'environ 17 mètres de long et 12 mètres d'envergure. Le réacteur prévu était un R-79M de 18500 kgp (celui du Yak-41), qui pouvait être plus tard remplacé par un AL-41F. Il était donc nettement plus grand, de trois mètres, que le Gripen.

L'engin pouvait peser jusqu'à 24 tonnes au décollage, soit 12 tonnes à vide, 8 tonnes de carburant (emports externes probablement inclus), 5 tonnes de charge offensive en temps normal et 8 tonnes d'armement maximum. Le blindage atteignait 800 kg et l'armement était réparti sur 17 points d'emport : 8 sous les ailes et 9 sous le fuselage. Un canon GSh-30 était prévu, à la racine de l'aile droite.

Il pouvait voler à Mach 1,8 ou Mach 2 en altitude et à 1500 km/h au niveau de la mer. Avec 3 tonnes de charge, il pouvait franchir 800 km à basse altitude et 1500 km à haute altitude. Curieusement pour un avion basé à terre, il devait recevoir des ailes repliables à la manière des avions embarqués.

Des commandes de vol électriques étaient prévues, de même qu'un radar de suivi de terrain, des brouilleurs situés dans des nacelles en bout d'ailes, un désignateur laser et une perche de ravitaillement en vol rétractable.

Mais la chute de l'URSS, et surtout la crise économique qui s'ensuivit, mis fin au financement dès 1991. Sukhoï présenta le projet à des pays étrangers afin d'obtenir des fonds, mais en vain. Il fut définitivement abandonné en 1994.

Versions référencées

  • Sukhoï S-37 LFI : Projet d'avion de combat monoréacteur soviétique de la fin des années 1980, différent du Berkut.
  • Sukhoï Su-37 : Désignation militaire un temps envisagée pour le S-37 LFI. Différent du Su-37 Flanker.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Sukhoï S-37 LFI voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 24 970 kg (55 049 lbs)
  • Masse normale au décollage : 18 000 kg (39 683 lbs)
  • Masse à vide : 12 000 kg (26 455 lbs)
  • Surface alaire : 50 m² (538 sq. ft)
  • Hauteur : 5,74 m (18,832 ft)
  • Envergure : 12,08 m (39,633 ft)
  • Longueur : 17,65 m (57,907 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 500 km (932 mi, 810 nm) avec 3 tonnes de charges, à haute altitude.
  • Plafond opérationnel : 17 000 m (55 774 ft)
  • Mach maximal HA : Mach 2
  • Vitesse maximale BA : 1 500 km/h (932 mph, 810 kts)
  • Charge alaire, à vide : 240 kg/m² (49 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 360 kg/m² (74 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 499,4 kg/m² (102,285 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 turbofan Kobchenko R-79M
  • Puissance unitaire : 11 000 kgp (108 kN, 24 251 lbf), 18 500 kgp (181 kN, 40 786 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Sukhoï S-37 LFI à 16/08/2019 09:11 Clansman
En 1989, le gouvernement soviétique lança le programme LFI (Lyogkiy Frontovoy Istrebitel, chasseur léger de première ligne), lequel devait être un complément au MFI.

MiG proposa son 4.12 et Yakovlev son Yak-43. Sukhoï, qui avait confiance dans le potentiel de son Su-27, avait négligé le concours MFI avant de proposer le S-32, futur Berkut. Pour le programme LFI, il présenta le S-37, qui n'était pas le fameux avion à ailes en flèche inversées.

Ce S-37 ressemblait plutôt au Gripen : il était monoréacteur, avec des plans canards et une aile delta. Ces plans canards avaient un débattement de +10/-70°. En revanche, les entrées d'air étaient semi-ventrales, les ailes étaient prolongées par un important apex, et le pare-brise avait des montants à l'ancienne, courbés. Enfin, les ailes étaient double delta, ce qui permet une vitesse de décrochage plus faible qu'une aile delta pure.

L'appareil devait être multirôle et remplacer les Fitter, Flogger, MiG-21 et Su-25. Il était aussi destiné à être vendu à l'export : avec un prix unitaire estimé à 30 millions de dollars, on espérait en vendre 1000 à 24 pays. Enfin, des versions biplace et navalisée étaient envisagées. La désignation militaire Su-37 lui fut attribuée, même si elle a depuis été réaffectée.

Si sa mission première était l'appui rapproché jusqu'à 150 km au-delà du front, il devait aussi remplir des missions de combat aérien et de reconnaissance.

L'étude fut confiée à Vladimir Babak, qui s'appuya sur le retour d'expériences de l'emploi des Su-17 et Su-25 en Afghanistan. Cela donna un appareil d'environ 17 mètres de long et 12 mètres d'envergure. Le réacteur prévu était un R-79M de 18500 kgp (celui du Yak-41), qui pouvait être plus tard remplacé par un AL-41F. C'était donc un gros Gripen.

L'engin pouvait peser jusqu'à 24 tonnes au décollage, soit 12 tonnes à vide, 8 tonnes de carburant (emports externes probablement inclus), 5 tonnes de charge offensive en temps normal et 8 tonnes d'armement maximum. Le blindage atteignait 800 kg et l'armement était réparti sur 17 points d'emport : 8 sous les ailes et 9 sous le fuselage. Un canon GSh-30 était prévu, à la racine de l'aile droite. C'était un sacré gros Gripen.

Il pouvait voler à Mach 1,8 ou Mach 2 en altitude et à 1500 km/h au niveau de la mer. Avec 3 tonnes de charge, il pouvait franchir 800 km à basse altitude et 1500 km à haute altitude. Curieusement pour un avion basé à terre, il devait recevoir des ailes repliables à la manière des avions embarqués.

Des commandes de vol électriques étaient prévues, de même qu'un radar de suivi de terrain, des brouilleurs situés dans des nacelles en bout d'ailes, un désignateur laser et une perche de ravitaillement en vol rétractable.

Mais la chute de l'URSS, et surtout la crise économique qui s'ensuivit, mis fin au financement dès 1991. Sukhoï présenta le projet à des pays étrangers afin d'obtenir des fonds, mais en vain. Il fut définitivement abandonné en 1994.


https://en.wikipedia.org/wiki/Post-PFI_Soviet/Russian_aircraft_projects#LFI

https://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php/topic,94.0.html

http://www.ussr-airspace.com/index.php?main_page=product_info&cPath=28_39_38_97&products_id=1269

https://combatace.com/forums/topic/87668-su-37-flounder-a-and-naval-f-104n-starfighter/

https://www.airvectors.net/avruff.html#m2
Re: Sukhoï S-37 à 16/08/2019 09:51 Clansman
La fiche sur le site
Re: Sukhoï S-37 à 18/08/2019 12:08 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci pour ce projet de gros-Gripensky ! :D
Re: Sukhoï S-37 à 21/08/2019 21:55 d9pouces
Suis-je le seul à être choqué de voir un appareil mono-réacteur suite aux retex d'Afghanistan ?
De mémoire, les pilotes de Su-25 étaient bien contents d'avoir deux moteurs…

(en tout cas, merci pour la fiche : je ne connaissais que le S-37 à ailes inversées)
Re: Sukhoï S-37 à 22/08/2019 09:10 Clansman
Suis-je le seul à être choqué de voir un appareil mono-réacteur suite aux retex d'Afghanistan ?

Tiens, ça m'a totalement échappé et je ne me souviens d'aucune réflexion à ce sujet dans mes sources. Je suppose (mais j'en sais rien) que l'argumentaire était le même que pour le S-54. Et puis, c'était sensé être un chasseur léger à la base.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Aug. 16, 2019, 9:30 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires