Rappels

Histoire de l'appareil

L’IMAM Ro.30 était un appareil biplan de reconnaissance et d’observation italien de l’entre-deux-guerres.

Le constructeur IMAM rencontrant le succès grâce à son biplan Ro.1, il décida de construire au début des années trente un nouveau biplan pour la Regia Aeronautica (L’Armée de l’air Italienne Royale). Le constructeur mit alors au point le Ro.30, un appareil de reconnaissance et d’observation plus massif que son prédécesseur.

L’aéronef emportait avec lui trois membres d’équipage : un pilote, un copilote qui était assis côte à côte, ainsi qu’un observateur qui opérait dans une cabine ouverte au milieu de l’appareil sous ses ailes. L’observateur avait la possibilité d’installer un appareil photo ou une caméra aérienne, un émetteur radio et du matériel pour le vol de nuit.

Malheureusement comme peu d’informations sont connues à ce jour, sa motorisation reste incertaine : l'IMAM Ro.30 avait soit un moteur radial Alfa Romeo Mercury de 530 ch (395 kW), soit un moteur radial moins puissant de 500 ch (368 kW), le Piaggio P.VIII (une copie du moteur Jupiter de Bristol).

Pour sa conception, il disposait d’un train d’atterrissage non rétractable avec des fixations robustes pour sa masse assez élevée. Malgré cela, le Ro.30 reste un biplan assez classique mais l’appareil pouvait se défendre à l’avant et à l’arrière, grâce à ses trois mitrailleuses Breda-SAFAT de 7,7 mm.

Son premier vol fut effectué en 1932, et l’appareil entra en service la même année dans différents escadrons de reconnaissance de l’armée de l’air italienne. Cependant, il fut construit en nombre assez limité.

Le Ro.30 fut retiré du service au bout de quelques années, remplacé par le Ro.37. En tout état de cause, son retrait du service s'effectua avant la seconde guerre mondiale.


Texte de Wastrick, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • IMAM Ro.30 : Biplan de reconnaissance et d’observation italien de l’entre-deux-guerres.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

IMAM Ro.30 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 2 630 kg (5 798 lbs)
  • Masse à vide : 1 580 kg (3 483 lbs)
  • Surface alaire : 33,36 m² (359,084 sq. ft)
  • Hauteur : 3,5 m (11,483 ft)
  • Envergure : 15,75 m (51,673 ft)
  • Longueur : 10,24 m (33,596 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 235 km/h (146 mph, 127 kts)
  • Vitesse de croisière : 210 km/h (130 mph, 113 kts)
  • Distance franchissable : 1 600 km (994 mi, 864 nm)
  • Plafond opérationnel : 7 500 m (24 606 ft)
  • Charge alaire, à vide : 47,362 kg/m² (9,701 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 78,837 kg/m² (16,147 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Piaggio P.VIII
  • Puissance unitaire : 368 kW (500 ch, 493 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
IMAM Ro.30 à 26/06/2019 00:19 Wastrick
Après une petite pause, c'est reparti ! :bonnet:

IMAM Ro.30

L’IMAM Ro.30 était un appareil biplan de reconnaissance et d’observation italien de l’entre-deux-guerres.

Après que le constructeur IMAM, rencontre le succès escompté grâce à ses biplans Ro.1, il décida de construire au début des années trente, un nouveau biplan pour la Regia Aeronautica (L’Armée de l’air Italienne Royal).

Avec cette ambition, le constructeur mis au point le Ro.30, un appareil de reconnaissance et d’observation plus massifs que son prédécesseur.

L’aéronef emportait avec lui trois membres d’équipage: un pilote, un copilote qui était assis côte à côte ainsi qu’un observateur, qui opérait dans une cabine ouverte au milieu de l’appareil sous ses ailes. Pour l’observateur, il avait la possibilité d’installer un appareil photo ou une caméra aérienne, un émetteur radio et du matériel pour le vol de nuit.

Malheureusement comme peu d’informations est connu à ce jour, sa motorisation reste incertaine, soit le IMAM Ro.30 avait un moteur radial Alfa Romeo Mercury de 530ch pour 395 kW, ou un moteur radial moins puissant de 500ch pour 368 kW, le Piaggio P.VIII une copie du moteur Jupiter de Bristol.

Pour sa conception, il disposait d’un train d’atterrissage non rétractable avec des fixations robustes pour sa masse assez lourd. Malgré cela, le Ro.30 reste un biplan assez classique mais l’appareil pouvait se défendre à l’avant et à l’arrière, grâce à ses trois mitrailleuses Breda-SAFAT de 7,7 mm.

Après que son premier vol soit effectué en 1932, l’appareil construit en nombre assez limité, entre en service la même année dans différents escadrons de reconnaissance de l’armée de l’air italienne.

Quelques années passent mais avant la seconde Guerre Mondiale, le Ro,30 fut assez vite retiré du service quand les nouveaux IMAM Ro.37 furent livrés.


Rappels :
Premier vol: 1932
Mission: Reconnaissance, Observation
Constructeur: IMAM (Industrie Meccaniche e Aeronautiche Meridionali)
Exemplaires: Nombre Indéterminée (mais peu d’exemplaires)

Caractéristiques IMAM Ro,30:
Equipage: 3
Longueur: 10,24 m
Envergure: 15,75 m
Hauteur: 3,50 m
Surface alaire: 33,36 m2
Masse à vide: 1 580 Kg
Masse maximale au décollage: 2 630 Kg

Performances :
Vitesse max: 235 Km/h
Vitesse de Croisière: 210 Km/h
Rayon d’Action: 1 600 Km
Plafond de Service: 7 500 m

Moteurs :
1 Alfa Romeo Mercury de 530ch (395 kW) ou 1 Piaggio P.VIII de 500ch (368kW)

Armement :
3x Mitrailleuses Breda-SAFAT de 7,7mm

Pays Utilisateur :
-Armée de l’air italienne royale (Nombre Indéterminé)

Image:
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:IMAM_Ro.30.jpg

Sources:
http://www.airwar.ru/enc/other1/ro30.html
https://en.wikipedia.org/wiki/IMAM_Ro.30
https://it.wikipedia.org/wiki/IMAM_Ro.30
https://www.secretprojects.co.uk/threads/imam-ro-30.20019/
http://all-aero.com/index.php/54-planes-p-q-e-r-s/12489-romeo-ro30
Re: IMAM Ro.30 à 26/06/2019 14:21 Clansman
La fiche sur le site

sa motorisation reste incertaine

En lisant les sources, j'ai eu l'impression que certains exemplaires étaient dotés de l'un et d'autres du second. 2 versions en quelque sorte, même si elles n'ont peut-être pas eu de désignation spécifique.
Re: IMAM Ro.30 à 26/06/2019 17:02 Wastrick

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci ;)

Clansman a écrit

En lisant les sources, j'ai eu l'impression que certains exemplaires étaient dotés de l'un et d'autres du second. 2 versions en quelque sorte, même si elles n'ont peut-être pas eu de désignation spécifique.

Je n’y avais pas pensé, mais c’est vrai que c’est très probable !
Répondre aux messages »
Texte de , créé le June 26, 2019, 2:01 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires