Rappels

Histoire de l'appareil

Dans le milieu des années 1980, l'Armée Rouge réclama un remplaçant pour ses An-22 et Il-76. Le premier était en service depuis 15 ans et le second depuis 10 ans.

Antonov, Iliouchine et Tupolev répondirent au concours en proposant des plans. Ce fut le projet d'Iliouchine, l'Il-106, qui fut gagnant. Ses concurrents étaient peut-être l'An-170 (version agrandie de l'An-70) et le Tu-330. Les dessins montrent un appareil ressemblant au C-17, mais avec le fameux nez vitré à la manière de l'Il-76.

Celui-ci était un quadriréacteur à ailes hautes capable d'emporter 80 tonnes de charge utile, ce qui en fait un appareil comparable au C-17 américain. Pour rappel, un Il-76MD a une charge utile de 48 tonnes et un Il-76MD-90A de 60 tonnes. Il peut emporter ces 80 tonnes sur une distance de 5000 km. La cabine devait atteindre les 34 mètres de long, 6 mètres de large et 4,6 mètres de haut. L'Il-106 devait disposer de deux portes de chargement, à l'avant et à l'arrière.

L'équipage devait disposer d'écrans multi-fonctions et de commandes de vol électriques. Les ailes étaient en flèche, avec des ailettes au bout. Le train d'atterrissage, rétractable, devait lui permettre d'opérer à partir de terrains mal préparés.

Les réacteurs prévus (de type turbofan) étaient des Kuznetsov NK-92 de 176 kN chacun (18000 kgp), éventuellement des D-100 de 186 kN. La longueur totale de l'avion était d'un peu moins de 60 mètres, avec une masse maximale au décollage de 258 tonnes.

Le projet fut officiellement lancé en décembre 1987. La construction du prototype devait commencer en 1995 et les essais en vol en 1997. L'entrée en service devait se faire à l'horizon 2003-2005. Des maquettes furent exposées dans les salons aéronautiques à partir de 1992.

Mais la chute de l'URSS, et surtout la crise économique qui s'ensuivit eurent raison du programme, ainsi que des réacteurs NK-92 alors en développement. Malgré l'importance du programme auquel on avait donné le 3e rang des hautes priorités, le développement fut fortement ralenti par manque de crédits.

Jusque dans les années 2010, la force aérienne russe put se contenter des Il-76 et An-124. Mais depuis 2015-2016, elle a lancé un nouveau projet d'avion de transport, le PAK-TA. Celui-ci pourrait être soit l'Il-106, remis à niveau ou pas (la charge utile passerait alors à 100 tonnes), soit un tout nouvel appareil mais avec la même désignation.


Texte de Clansman.

Versions référencées

  • Iliouchine Il-106 : Projet d'avion de transport quadriréacteur soviétique des années 1980.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Iliouchine Il-106 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 258 000 kg (568 793 lbs)
  • Masse à vide : 135 000 kg (297 624 lbs)
  • Surface alaire : 370 m² (3 983 sq. ft)
  • Hauteur : 19,93 m (65,387 ft)
  • Envergure : 58,5 m (191,929 ft)
  • Longueur : 57,6 m (188,976 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 820 km/h (510 mph, 443 kts)
  • Distance de décollage : 1 400 m (4 593 ft)
  • Distance d'atterrissage : 1 550 m (5 085 ft)
  • Vitesse de croisière maximum : 850 km/h (528 mph, 459 kts)
  • Distance franchissable : 5 000 km (3 107 mi, 2 700 nm) à pleine charge.
  • Distance de convoyage : 10 000 km (6 214 mi, 5 400 nm)
  • Plafond opérationnel : 14 000 m (45 932 ft)
  • Charge alaire, à vide : 364,865 kg/m² (74,73 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 697,297 kg/m² (142,818 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 4 turbofans Kuznetsov NK-92
  • Puissance unitaire : 18 000 kgp (177 kN, 39 683 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Iliouchine Il-106 à 06/05/2019 08:46 Clansman
Dans le milieu des années 1980, l'Armée Rouge réclama un remplaçant pour ses An-22 et Il-76. Le premier était en service depuis 15 ans et le second depuis 10 ans.

Antonov, Iliouchine et Tupolev répondirent au concours en proposant des plans. Ce fut le projet d'Iliouchine, l'Il-106, qui fut gagnant. Ses concurrents étaient peut-être l'An-170 (version agrandie de l'An-70) et le Tu-330. Les dessins montrent un appareil ressemblant au C-17, mais avec l'inénarrable nez vitré à la manière de l'Il-76 (les navigateurs russes ont des yeux très performants, supérieurs aux meilleurs radars météo occidentaux).

Celui-ci était un quadriréacteur à ailes hautes capable d'emporter 80 tonnes de charge utile, ce qui en fait un appareil comparable au C-17 américain. Pour rappel, un Il-76MD a une charge utile de 48 tonnes et un Il-76MD-90A de 60 tonnes. Il peut emporter ces 80 tonnes sur une distance de 5000 km. La cabine devait atteindre les 34 mètres de long, 6 mètres de large et 4,6 mètres de haut. L'Il-106 devait disposer de deux portes de chargement, à l'avant et à l'arrière.

L'équipage devait disposer d'écrans multi-fonctions et de commandes de vol électriques. Les ailes étaient en flèche, avec des ailettes au bout. Le train d'atterrissage, rétractable, devait lui permettre d'opérer à partir de terrains mal préparés.

Les réacteurs prévus (de type turbofan) étaient des Kuznetsov NK-92 de 176 kN, éventuellement des D-100 de 186 kN. La longueur totale de l'avion était d'un peu moins de 60 mètres, avec une masse maximale au décollage de 258 tonnes.

Le projet fut officiellement lancé en décembre 1987. La construction du prototype devait commencer en 1995 et les essais en vol en 1997. L'entrée en service devait se faire à l'horizon 2003-2005. Des maquettes furent exposées dans les salons aéronautiques à partir de 1992.

Mais la chute de l'URSS, et surtout la crise économique qui s'ensuivit eurent raison du programme, ainsi que des réacteurs NK-92 alors en développement. Malgré l'importance du programme auquel on avait donné le 3e rang des hautes priorités, le développement fut fortement ralenti par manque de crédits.

Jusque dans les années 2010, la force aérienne russe put se contenter des Il-76 et An-124. Mais depuis 2015-2016, elle a lancé un nouveau projet d'avion de transport, le PAK-TA. Celui-ci pourrait être soit l'Il-106, remis à niveau ou pas (la charge utile passerait alors à 100 tonnes), soit un tout nouvel appareil mais avec la même désignation.


https://redsamovar.com/2018/01/17/actu-85eme-anniversaire-du-bureau-detudes-ilyushin/

http://psk.blog.24heures.ch/tag/iiyushin

https://en.wikipedia.org/wiki/Ilyushin_Il-106

https://www.globalsecurity.org/military/world/russia/il-106.htm

http://avia-pro.fr/blog/il-106

https://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php?topic=2132.0

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=https://testpilot.ru/russia/ilushin/il/106/&prev=search
Re: Iliouchine Il-106 à 06/05/2019 09:10 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le May 6, 2019, 8:52 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires