Histoire de l'appareil

La Marine soviétique avait saisi, au lendemain de la seconde guerre mondiale, l'importance du porte-avions. Mais nombre de difficultés politiques, matérielles, financières, et même liées au climat avaient retardées de plusieurs décennies l'adoption du porte-avions par l'Union Soviétique.

C'est au début des années 1970 que la situation évolua : le premier vol du Yak-38, la construction du premier porte-aéronefs de la classe Kiev permirent à la Marine Soviétique d'ambitionner de devenir océanique.

Le projet "1160 Orel" (Aigle), lancé au même moment (1971), prévoyait un porte-avions de 85000 tonnes, à propulsion nucléaire, doté de catapultes, embarquant 70 avions et mesurant 325 m de long. 9 navires étaient attendus. Des versions navalisées du MiG-23 et du Su-24 furent envisagées dans un premier temps, vite remplacées par des versions navalisées du Su-27 et du Su-25.

En attendant l'introduction d'un véritable porte-avions, il fallait acquérir un groupe aérien embarqué digne de ce nom. La Marine soviétique étudia les matériels de l'US Navy : il lui manquait des avions de lutte contre les sous-marins, de veille aérienne, de ravitaillement en vol, de transport… C'est ainsi que le programme "Typhon" fut lancé, afin de concevoir et construire de tels appareils.

2 bureaux d'études répondirent à cette demande : Korchagine avec son avion nommé lui aussi "Typhon", et Beriev avec son P-42. Ce dernier n'a évidemment rien à voir avec le P-42 de Sukhoï, et n'est pas non plus le Be-42. Ce P-42 fut conçu par Alexey Kirillovich Konstantinov.

Chaque groupe aérien embarqué devait comporter 4 P-42 en version AWACS et 6 en version anti sous-marin, dont le développement fut approuvé en conseil des ministres le 5 juin 1971. Le P-42 ressemblait énormément au Lockheed S-3 Viking qui allait voler en 1972. La silhouette fait légèrement plus allongée, l'aile accuse une double flèche (au bord d'attaque ou au bord de fuite selon les dessins), la verrière est légèrement différente…

Le P-42 embarquait 3 personnes : il accusait 15 mètres de long pour 22 tonnes en charge, dont 5 tonnes de carburant et 3 tonnes de charges offensives. Sa vitesse maximale était de 1050 km/h et sa distance franchissable de 4000 km. Il pouvait patrouiller pendant 7 heures. Ses réacteurs étaient deux réacteurs de modèle inconnu de 4500 kgp chacun. Une autre source indique un P-42 de 20 mètres de long pour 29 tonnes en charge. La version AWACS avait une envergure plus grande que la version ASW.

Le dessin préliminaire fut gelé en 1972 et les premiers vols étaient prévus pour 1976. Plusieurs versions étaient prévues : ravitaillement en vol, lutte contre les sous-marins, veille aérienne (avec une antenne radar circulaire, comme l'E-2 Hawkeye), recherche et sauvetage, transport. La priorité fut donnée dans un premier temps à la version ASW, la version AWACS étant alors retardée.

Mais, une fois de plus, le projet de porte-avions fut annulé, et remplacé par le projet 1153 "Orel", plus petit, puis par le projet 1143 qui n'était pas un porte-avions mais un porte-aéronefs. Cela entraîna la fin du projet "Typhon" et donc aussi bien du P-42 que du projet de Korchagine, en 1973.


Texte de Clansman.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Beriev P-42 ASW voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse normale au décollage : 22 000 kg (48 502 lbs)
  • Masse à vide : 14 500 kg (31 967 lbs)
  • Surface alaire : 49,5 m² (532,814 sq. ft)
  • Hauteur : 5,2 m (17,06 ft)
  • Envergure : 16 m (52 ft)
  • Longueur : 15,7 m (51,509 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 1 070 km/h (665 mph, 578 kts)
  • Endurance maximale : 7 h
  • Distance franchissable : 2 520 km (1 566 mi, 1 361 nm)
  • Vitesse ascensionnelle : 22 m/s (72 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 292,929 kg/m² (59,997 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 444,444 kg/m² (91,029 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Réacteur de 4500 kgp
  • Puissance unitaire : 4 500 kgp (44 kN, 9 921 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Beriev P-42 à 20/04/2019 07:56 Clansman
La Marine soviétique avait saisi, au lendemain de la seconde guerre mondiale, l'importance du porte-avions. Mais nombre de difficultés politiques, matérielles, financières, et même liées au climat avaient retardées de plusieurs décennies l'adoption du porte-avions par l'Union Soviétique.

C'est au début des années 1970 que la situation évolua : le premier vol du Yak-38, la construction du premier porte-aéronefs de la classe Kiev permirent à la Marine Soviétique d'ambitionner de devenir océanique.

Le projet "1160 Orel" (Aigle), lancé au même moment (1971), prévoyait un porte-avions de 85000 tonnes, à propulsion nucléaire, doté de catapultes, embarquant 70 avions et mesurant 325 m de long. 9 navires étaient attendus. Des versions navalisées du MiG-23 et du Su-24 furent envisagées dans un premier temps, vite remplacées par des versions navalisées du Su-27 et du Su-25.

En attendant l'introduction d'un véritable porte-avions, il fallait acquérir un groupe aérien embarqué digne de ce nom. La Marine soviétique étudia les matériels de l'US Navy : il lui manquait des avions de lutte contre les sous-marins, de veille aérienne, de ravitaillement en vol, de transport… C'est ainsi que le programme "Typhon" fut lancé, afin de concevoir et construire de tels appareils.

2 bureaux d'études répondirent à cette demande : Korchagine avec son avion nommé lui aussi "Typhon", et Beriev avec son P-42. Ce dernier n'a évidemment rien à voir avec le P-42 de Sukhoï, et n'est pas non plus le Be-42. Ce P-42 fut conçu par Alexey Kirillovich Konstantinov.

Chaque groupe aérien embarqué devait comporter 4 P-42, dont le développement fut approuvé en conseil des ministres le 5 juin 1971. Le P-42 ressemblait énormément au Lockheed S-3 Viking qui allait voler en 1972. La silhouette fait légèrement plus allongée, l'aile accuse une double flèche (au bord d'attaque ou au bord de fuite selon les dessins), la verrière est légèrement différente…

Le P-42 embarquait 3 personnes : il accusait 20 mètres de long pour 29 tonnes en charge, dont plus de 6 tonnes de carburant et 3 tonnes de charges offensives. Sa vitesse maximale était de 850 km/h et sa distance franchissable de 4000 km. Il pouvait patrouiller pendant 3 heures à 600 km de sa base. Ses réacteurs étaient des Ivchenko D-36 à double flux (6450 kgp chacun, avec une motorisation alternative à 5200 kgp unitaire).

Cela en faisait un appareil plus gros, plus lourd et plus puissant que le Korchagine Typhoon, mais pas forcément plus performant.

Le dessin préliminaire fut gelé en 1972 et les premiers vols étaient prévus pour 1976. Plusieurs versions étaient prévues : ravitaillement en vol, lutte contre les sous-marins, veille aérienne (avec une antenne radar circulaire, comme l'E-2 Hawkeye), recherche et sauvetage, transport. La priorité fut donnée dans un premier temps à la version ASW, la version AWACS étant alors retardée.

Mais, une fois de plus, le projet de porte-avions fut annulé, et remplacé par le projet 1153 "Orel", plus petit, puis par le projet 1143 qui n'était pas un porte-avions mais un porte-aéronefs. Cela entraîna la fin du projet "Typhon" et donc aussi bien du P-42 que du projet de Korchagine, en 1973.


https://www.globalsecurity.org/military/world/russia/p-42.htm

http://thekristoffersuniverseinwar.wikia.com/wiki/Project_1160_Eagle

https://redsamovar.com/2017/08/20/dossier-sukhoi-su-33-le-flanker-marin/

https://redsamovar.com/2017/04/19/histoire-le-porte-aeronefs-ulyanovsk/

http://www.redstar.gr/Foto_red/Eng/Aircraft/P42.html

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=es&u=https://www.zona-militar.com/2018/02/28/los-proyectos-awacs-embarcados-sovieticos-garpoon-tifon/&prev=search

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=https://ru.wikipedia.org/wiki/%25D0%259F-42_(%25D0%25BF%25D1%2580%25D0%25BE%25D1%2582%25D0%25B8%25D0%25B2%25D0%25BE%25D0%25BB%25D0%25BE%25D0%25B4%25D0%25BE%25D1%2587%25D0%25BD%25D1%258B%25D0%25B9_%25D1%2581%25D0%25B0%25D0%25BC%25D0%25BE%25D0%25BB%25D1%2591%25D1%2582)&prev=search

https://forum.keypublishing.com/forum/modern-military-aviation/49895-taifun-and-p-42-soviet-carrier-based-asw-proposals
Re: Beriev P-42 à 20/04/2019 08:37 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le April 20, 2019, 8:09 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires