Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Bombardement
  • Constructeur : drapeau Fairey
  • 15 appareils construits (cellules neuves)

Histoire de l'appareil

Le Fairey Hendon était un bombardier de nuit britannique de l’entre-deux-guerres à ailes basses.

Cet appareil fut construit en réponse à la spécification B.19/27 du ministère de l’air, publiée à la fin des années 1920. Il prévoyait le développement d’un bombardier de nuit bimoteur destiné à remplacer le Vickers Virginia. La spécification exigeait une autonomie de 1 480 km (920 mi) à une vitesse de 185 km/h (115 mi/h) pour une charge minimum en bombes de 1 500 lb (680 kg).

Fairey fut la seule société à proposer un avion monoplan : en effet, le constructeur britannique fit un changement radical par rapport aux autres types d’avions qu’il était habitué à construire. Jusque-là, il était habituellement concentré sur la conception et la construction de biplans monomoteurs. De plus, les concurrents directs pour le futur bombardier étaient les Handley Page Heyford et le Vickers Vanox qui eux, étaient des biplans bimoteurs.

Le Hendon était construit entièrement en métal et le tout recouvert de tissu. Deux Bristol Jupiter VIII de 460 ch devaient être initialement installés sur les versions de série, mais après l’écrasement du prototype, ce sera finalement deux Rolls-Royce Kestrel VI de 600ch qui propulseront l’appareil. Son armement consiste en trois mitrailleuses Lewis de 7,7 mm et 753 kg de bombes. Enfin, l'équipage comprenait un pilote, un opérateur radionavigateur et trois mitrailleurs spécialisés. Quant au train d'atterrissage, il n’était pas rétractable.

Le prototype K1695, aussi connu sous le nom de Fairey Night Bomber, vola pour la première fois le 25 novembre 1930 à l’aérodrome Fairey’s Great West. Comme expliqué précédemment, il était propulsé par deux moteurs Bristol Jupiter VIII de 460 ch, mais le prototype s’écrase en mars 1931 à cause de sa motorisation insuffisante et fut lourdement endommagé. Il fut reconstruit l’année suivante avec deux moteurs Rolls-Royce Kestrel III, mais cet accident retarde grandement l’entrée en service de l’appareil.

Malgré ces déconvenues, l’armée commanda tout de même 14 exemplaires au printemps 1934. Les appareils produits furent nommés Fairey Hendon Mk.II en raison de plusieurs modifications, dont les moteurs qui ne sont plus des Rolls-Royce Kestrel III mais des Rolls-Royce Kestrel VI.

Finalement et avec encore avec du retard, c’est en novembre 1936 que les premiers appareils, construits à Heaton Chapel à Stockport, furent transférés au 38e escadron de la RAF basé à Mildenhall pour entrer en service opérationnel. Mais à ce moment-là, 62 autres exemplaires prévus furent annulés car les premiers vols des prototypes Armstrong Whitworth Whitley, Vickers Wellington et Handley Page Hampden montrait des performances nettement supérieures par rapport au Hendon.

La RAF devait prendre une décision car la menace de guerre avec l’Allemagne grandissait et elle n’avait plus le temps de développer les Hendon. Après quelques jours, la décision fut prise, les Hendon sont déclarés obsolètes avant la Seconde Guerre mondiales.

Un peu plus de deux ans seulement après leur entré en service, soit en janvier 1939, les premiers bombardiers monoplans entièrement métalliques de la RAF sont retirés du service et furent remplacés par les Vickers Welligton. Cependant, quatre aéronefs furent envoyés à l’école de formation de spécialistes en équipement électrique et en génie radioélectrique, située à Cranwell où ils furent utilisés comme appareils d’entraînement au sol pendant la guerre.


Texte de Wastrick, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Fairey Hendon Mk I : Prototype, un exemplaire.
  • Fairey Hendon Mk II : Version de série, 14 exemplaires.
  • Fairey Hendon Mk III : 62 exemplaires supplémentaires prévus, commande annulée et jamais construit.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Fairey Hendon Mk II voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 9 072 kg (20 000 lbs)
  • Masse à vide : 5 805 kg (12 798 lbs)
  • Surface alaire : 134,43 m² (1 446,992 sq. ft)
  • Hauteur : 5,72 m (18,766 ft)
  • Envergure : 31,02 m (101,772 ft)
  • Longueur : 18,52 m (60,761 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 244 km/h (152 mph, 132 kts) à 15000 pieds.
  • Vitesse de croisière : 215 km/h (133 mph, 116 kts)
  • Distance franchissable : 2 189 km (1 360 mi, 1 182 nm)
  • Plafond opérationnel : 6 523 m (21 400 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 4,8 m/s (15,748 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 43,182 kg/m² (8,844 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 67,484 kg/m² (13,822 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à cylindres en V Rolls-Royce Kestrel VI
  • Puissance unitaire : 447 kW (608 ch, 600 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Fairey Hendon à 10/04/2019 00:37 Wastrick
Fairey Hendon

Le Fairey Hendon était un bombardier de nuit britannique de l’entre-deux-guerres à ailes basses.

Cet appareil fut construit à la suite d’une réponse à la spécification B.19 / 27 du ministère de l’air, publiée à la fin des années 1920. Il prévoyait le développement d’un bombardier de nuit bimoteur destiné à remplacer le Vickers Virginia. La spécification exigeait une autonomie de 1 480 km (920 mi) à une vitesse de 185 km/h (115 mi/h) pour une charge minimum en bombes de 1 500 lb (680 kg).

Durant son développement, Fairey était la seule société à proposer un avion monoplan, en effet, le constructeur aéronautique britannique fit un changement radical par rapport aux autres types d’avions qu’il était habitué à construire. Jusque-là, ils étaient habituellement concentrés sur la conception et la construction de biplans monomoteurs. De plus, les concurrents directs pour le futur bombardier étaient les Handley Page Heyford et le Vickers Vanox qui eux, ont opté pour des biplans bimoteurs.

Pour sa conception, le Hendon fut construit entièrement en métal et le tout recouvert de tissu, pour sa motorisation deux Bristol Jupiter VIII de 460ch devait être initialement installé sur les versions de séries, mais après l’écrasement du prototype, ce sera finalement deux Rolls-Royce Kestrel VI de 600ch qui propulsera l’appareil. Ses armements sont trois mitrailleuses Lewis de 7,7 mm et plusieurs bombes jusqu’à 753 Kg, tout ça dirigés par un équipage qui comprenait un pilote, un opérateur radionavigateur et trois mitrailleurs spécialisés. Quant au train atterrissage il n’était pas rétractable.

Grâce à ça, le prototype K1695 aussi connu sous le nom de Fairey Night Bomber, vola pour la première fois le 25 novembre 1930 à l’aérodrome Fairey’s Great West. Comme expliqué précédemment, il était propulsé par deux moteurs Bristol Jupiter VIII de 460 ch, mais le prototype s’écrase en mars 1931 et fut lourdement endommagé à cause de sa motorisation insuffisante. Pour remédier à cela, il fut reconstruit l’année suivante avec deux moteurs Rolls-Royce Kestrel III mais à cause de cet accident, cela retarde grandement l’entrée en service de l’appareil.

Malgré ces déconvenues, au printemps 1934 l’armée commanda tout de même 14 exemplaires et les appareils produits seront nommé Fairey Hendon Mk.II en raison de plusieurs modifications dont ces moteurs qui ne sont plus des Rolls-Royce Kestrel III mais des Rolls-Royce Krestel VI.

Finalement et avec encore avec du retard, c’est en novembre 1936 que les premiers appareils, construits à Heaton Chapel, à Stockport, ont été transférés au 38e escadron de la RAF basé à Mildenhall pour etre en service opérationnel. Mais à ce moment-là, 62 autres exemplaires prévus furent annulés car les premiers vols des prototypes Armstrong Whitworth Whitley, Vickers Wellington et Hnadley Page Hampden montrait des performances nettement supérieures par rapport au Hendon.

La RAF devait prendre une décision car la menace de guerre avec l’Allemagne était de plus en plus présente et n’avait plus le temps de développer les Hendon. Après quelques jours, la décision fut prise, les Hendon sont déclarés obsolètes avant la Seconde Guerre mondiales.

Un peut plus de deux ans seulement après leur entré en service, les premiers bombardiers monoplans entièrement métallique de la RAF sont restés en service au sein du 38e escadron jusqu'en janvier 1939 et furent remplacés par les Vickers Welligton. Cependant, quatre aéronefs ont été envoyés à l’école de formation de spécialistes en équipement électrique et en génie radioélectrique, située à Cranwell où ils ont été utilisés comme appareils d’entraînement au sol pendant la guerre.

Rappels:
Premier vol: 25 novembre 1930
Mission: Bombardement
Constructeur: Fairey
Exemplaires: 15 appareils

Caractéristiques Fairey Hendon:
Équipage: 5
Longueur: 18,52m
Envergure: 31,02m
Hauteur: 5,72m
Surface alaire: 134,43m²
Masse à vide: 5 805 kg
Masse maximale au décollage: 9 100 kg

Performances :
Vitesse max: 245 km/h
Vitesse de Croisière: 214 km/h
Plafond: 6 524m
Distance franchissable: 2 190 Km
Taux de montée: 4,8 m/s
Charge de l’air: 85,4 Kg/m²
Montée à 6 500 pieds: 9min12s

Moteurs :
2x Rolls-Royce Kestrel VI de 600ch (447kW)

Armement :
3x Mitrailleuse Lewis de 7,7mm (une en position frontale, une en position dorsale et une en position ventrale)
Plusieurs bombes jusqu’à 753Kg

Version:
Fairey Hendon: Nom de base pour l’appareil
Fairey Hendon Mk.I: Prototype, 1 exemplaire
Fairey Hendon Mk.II: Désignation militaire pour les modèles de série, 14 exemplaires
Fairey Hendon Mk.III: Désignation militaire pour les 62 exemplaires prévu, Jamais construit

Pays Utilisateur:
Royal Air Force: 14 Exemplaires de novembre 1936 à janvier 1939

Accident:
Sur les 14 Hendon Mk.II, deux seulement ont été perdus dans des accidents:
26 mai 1937 -K5091 s'écrase sur un atterrissage à la RAF Marham
25 février 1938 -K5095 s'écrase à l'atterrissage à la RAF Marham


Images:
https://en.wikipedia.org/wiki/Fairey_Hendon#/media/File:Fairey_Hendon_ExCC.jpg
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e2/Fairey_Hendon_K1695.jpg
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/ac/Fairey_Hendon_1934.jpg
https://www.flickr.com/photos/sdasmarchives/4989961963
https://www.flickr.com/photos/sdasmarchives/25506566931/
https://www.flickr.com/photos/sisaphus/8195068098/ (Maquette)

Liens:
https://en.wikipedia.org/wiki/Fairey_Hendon
https://defenceoftherealm.wordpress.com/2014/11/27/forgotten-aircraft-fairey-hendon/
https://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1480
http://www.airwar.ru/enc/bww2/hendon.html
http://fandavion.free.fr/faireyhendon.htm
Re: Fairey Hendon à 10/04/2019 09:59 Clansman
La fiche sur le site
Re: Fairey Hendon à 10/04/2019 11:19 Wastrick

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci beaucoup :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le April 10, 2019, 9:17 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires