Rappels

Histoire de l'appareil

Le Be-6 était un hydravion qui servit à de nombreuses missions, telles la patrouille maritime, la lutte anti-sous marine, le sauvetage de marins, le largage de mines et le transport (40 soldats).

Beriev conçut le prototype LL-143 dès 1945, à son initiative, en s'inspirant des hydravions créés pendant la 2e guerre mondiale. Celui-ci était équipé de moteurs Shvetsov ASh-72 de 2000 ch et de 6 mitrailleuses UBT de 12,7 mm. Il se présentait comme un hydravion de construction métallique, avec des ailes hautes en mouette, une coque profonde et des dérives ovales. Afin d'améliorer sa survivabilité, sa coque était divisée en 8 compartiments, et ses flotteurs en quatre compartiments. Il pouvait ainsi continuer à flotter malgré des vagues de deux mètres. Il vola pour la première fois en juin 1947 et déjaugea pour la première fois le 14 novembre 1947. Deux prototypes furent construits à l'usine 477 de Krasnoyarsk.

Il fut suivi par la version de série Be-6, qui vola pour la première fois en 1949 entre les mains de M.I. Tsepilov. Elle fut commandée le 31 mars 1949 et entra en service en 1951. Elle fut construite à 123 exemplaires entre 1951 et 1957 à l'usine n°86 de Taganrog dans dix-neuf sous-versions différentes, afin d'améliorer la finition de l'appareil. Elle emportait 4000 kg de charge utile et cinq canons NR-23 répartis sur trois tourelles (dans le nez, à la queue et dorsale).

Celle-ci était motorisé par des Shvetsov ASh-73, et était équipée d'un radôme rétractable, d'un nez sans canons, puis, dans sa dernière version, d'un MAD (détecteur d'anomalies magnétiques) qui remplaça les canons jumelés NR-23. Son équipage était composé de huit personnes. Il disposait d'une bonne endurance, d'une distance franchissable de 5000 km et d'une bonne capacité de charge utile, placée sous des points d'emport sous les ailes. Son équipement radio était avancé pour l'époque et il possédait même un IFF.

S'avérant fiable, il ne fut retiré que vers 1967. Un petit nombre d'exemplaires désarmés servirent au transport de passagers civils dans les régions arctiques ou à la surveillance des pêcheries jusqu'à la fin des années 1970.

Outre l'aviation navale soviétique, il fut aussi en service au sein de l'aviation navale chinoise qui en acquit environ vingt exemplaires. Dans les années 1970, ceux-ci furent remotorisés avec des turbopropulseurs Wopen WJ-6, installés dans de nouvelles nacelles. Ils prirent alors la désignation Qing-6.

Cet appareil, très rare, est souvent comparé au PBM Mariner. Peu d'exemplaires sont conservés et exposés. On en trouve en Ukraine, et au moins un en Chine et en bon état.

Versions référencées

  • Beriev LL-143 : Prototypes du Be-6. 2 exemplaires.
  • Beriev Be-6 : Version de série. 123 exemplaires.
  • Beriev Qing-6 : Version chinoise modifiée motorisée par des WJ-6.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Beriev Be-6 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 29 000 kg (63 934 lbs)
  • Masse à vide : 18 827 kg (41 506 lbs)
  • Surface alaire : 120 m² (1 292 sq. ft)
  • Hauteur : 7,64 m (25,066 ft)
  • Envergure : 33 m (108 ft)
  • Longueur : 23,5 m (77,1 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 280 km/h (174 mph, 151 kts)
  • Vitesse d'atterrissage : 147 km/h (91 mph, 79 kts)
  • Distance franchissable : 4 800 km (2 983 mi, 2 592 nm)
  • Plafond opérationnel : 6 100 m (20 013 ft)
  • Vitesse maximale HA : 414 km/h (257 mph, 224 kts)
  • Charge alaire, à vide : 156,892 kg/m² (32,134 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 241,667 kg/m² (49,497 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à cylindres en étoile Shvetsov ASh-73TK
  • Puissance unitaire : 1 790 kW (2 433 ch, 2 400 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Beriev Be-6 Madge à 02/10/2011 10:21 Clansman
Le Be-6 était un hydravion qui servit à de nombreuses missions, telles la patrouille maritime, la lutte anti-sous marine, le sauvetage de marins, le largage de mines et le transport (40 soldats).

Beriev conçut le prototype LL-143 dès 1945, à son initiative, en s'inspirant des hydravions créés pendant la 2e guerre mondiale. Celui-ci était équipé de moteurs Shvetsov ASh-72 de 2000 hp et de 6 mitrailleuses UBT de 12,7 mm. Il se présentait comme un hydravion de construction métallique, avec des ailes hautes en mouette, une coque profonde et des dérives ovales. Afin d'améliorer sa survivabilité, sa coque était divisée en 8 compartiments, et ses flotteurs en quatre compartiments. Il pouvait ainsi continuer à flotter malgré des vagues de deux mètres. Il vola pour la première fois en juin 1947 et déjaugea pour la première fois le 14 novembre 1947.

Il fut suivi par la version de série Be-6, qui vola pour la première fois en 1949 entre les mains de M.I. Tsepilov. Elle fut commandée le 31 mars 1949 et entra en service en 1951. Elle fut construite à 123 exemplaires entre 1951 et 1957 à Taganrog, dans 19 sous-versions différentes, afin d'améliorer la finition de l'appareil.

Celle-ci était motorisé par des Shvetsov ASh-73, et était équipée d'un radome rétractable, d'un nez sans mitrailleuses, puis, plus tard, d'un MAD qui remplaça les canons jumelés NS-23. Son équipage était composé de 8 membres. Il disposait d'une bonne endurance, d'une distance franchissable de 5000 km et d'une bonne capacité de charge utile, placée sous des points d'emport sous les ailes. son équipement radio était avancé pour l'époque, et il possédait même un IFF.

S'avérant fiable, il ne fut retiré que vers 1967. Un petit nombre d'exemplaires, désarmés, servirent au transport de passagers civils dans les régions arctiques ou à la surveillance des pêcheries jusqu'à la fin des années 1970.

Outre l'aviation navale soviétique, il fut aussi en service au sein de l'aviation navale chinoise, qui en acquit environ 20 exemplaires. Dans les années 1970, ceux-ci furent remotorisés avec des turbopropulseurs Wopen WJ-6, installés dans de nouvelles nacelles. Ils prirent alors la désignation Qing-6.

Cet appareil, très rare, est souvent comparé au PBM Mariner. Peu d'exemplaires sont conservés et exposés. On en trouve en Ukraine, et au moins un en Chine et en bon état.


La fiche sur le site


http://en.wikipedia.org/wiki/Beriev_Be-6

http://www.aviastar.org/air/russia/be-6.php

http://www.ruudleeuw.com/temp-be6-ukraine.htm

http://www.globalsecurity.org/military/world/russia/be-6.htm

http://www.globalsecurity.org/military/world/china/qing-6.htm

http://www.soviethammer.info/blog/421393-beriev-be-6-madge/

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_be6_en.php

http://www.airliners.net/photo/Russia---Air/Beriev-Be-6/1608745/
Re: Beriev Be-6 Madge à 01/11/2016 17:45 stanak
Be-6P
ex Soviet Navy
Image
Re: Beriev Be-6 Madge à 20/11/2016 16:48 Nico2
Merci Stanak :) .

Très belle illustration.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires