Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Entraînement
  • Constructeur : drapeau CAC
  • 202 appareils construits (cellules neuves)

Histoire de l'appareil

Le CA-2 Wackett est développé en 1938 par le constructeur australien Commonwealth Aircraft Corporation (CAC) pour répondre à l’exigence 3/38 concernant un avion d’entrainement biplace. La structure du fuselage est en tubes d’acier recouverts de tissus, alors que les ailes et l’empennage sont en bois. Le moteur, à cylindres en étoile, entraine une hélice bipale. L’élève pilote et l’instructeur sont assis l’un derrière l’autre, protégés par une longue verrière à montant métalliques. Les ailes, cantilevers, sont effilées avec les extrémités arrondies. L’empennage est de type conventionnel, avec également des extrémités arrondies. Le train d’atterrissage de type classique est fixe, mais la roulette de queue est mobile.

Les deux prototypes, commencés en octobre 1938, ne seront achevés qu’en septembre de l’année suivante, retardés par la construction, en parallèle … de l’usine de production. Le premier prototype décolle le 19 septembre 1939, équipé d’un moteur Gipsy Major rapidement jugé pas assez puissant. Les deux CA-2 reçoivent alors des Gipsy Six et le second prototype effectue son premier vol en novembre de la même année. Malheureusement le gain en puissance de ce nouveau moteur est compensé par sa masse plus importante, il est alors décidé d’installer des Warner Scarab, ce qui est fait dès la mi-1940.

La RAAF ne commande le Wackett qu’en août 1940, pensant jusque-là possible de former ses pilotes sur d’autres avions déjà en service. Le premier Wackett de série, motorisée par un Warner Scarab et désigné désormais CA-6, effectue son premier vol le 6 février 1941 et entre en service le mois suivant. Durant l’année 1941, des difficultés d’approvisionnement en moteur Scarab et en hélice Hamilton, suite à la Bataille d’Angleterre, entrainent des retards de livraison et les CA-6 sont stockés à l’usine. Cette immobilisation permet aux équipes de développement et de production d’effectuer quelques modifications concernant l’épaisseur de la toile qui recouvre certaines parties des avions.

À nouveau livrée en moteurs et hélices, la CAC augmente la vitesse de production dès le déclenchement de la Guerre du Pacifique, ce qui lui permet de livrer à la RAAF le 202ème et dernier Wackett le 22 avril 1942, libérant ainsi ses ateliers pour la fabrication des CA-12 Boomerang.

Environ un tiers des 200 CA-6 sont mis au rebut durant leur service au sein de la RAAF, les autres sont retirés et vendus à la fin de la seconde Guerre Mondiale. Environ une trentaine de Wackett sont achetés par la force aérienne des Indes Néerlandaises puis transférés, au moment de l'indépendance du pays, à la jeune Indonesian Air Force qui ne semble pas les avoir utilisés. Plusieurs dizaines d'autres CA-6 sont placés sur les registres civils australiens. Dans les années 1950, certains sont convertis en avions agricoles par Kingsford Smith Aviation Services et rebaptisés Kingsford Smith KS-2 ou KS-3 Cropmaster, selon si la trémie d’alimentation est installée à l’avant ou à l’arrière du poste de pilotage. Quatre autres Wackett sont convertis en Yeoman Cropmaster.

Le 14 janvier 1962, James Knight disparait à bord de son Wackett VH-BEC (ex-RAAF A3-139) lors d’un vol reliant la ville de Ceduna à Cook, dans le sud de l’Australie. En mars 1965, l’épave est retrouvée à 200km au Nord de Cook, sa boussole magnétique aurait eu un dysfonctionnement, orientant avec un écart de 30°. Après un atterrissage forcé, le pilote serait resté près de son appareil et aurait écrit sur les panneaux du fuselage son testament et un journal, ses dernières lignes ont été datées du 20 janvier 1962. Cet appareil est exposé au Central Australian Aviation Museum, plusieurs autres Wackett et KS-3 Cropmaster sont visibles dans d'autres musées et dans des expositions privées en Australie.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

CAC CA-6 Wackett voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 175 kg (2 590 lbs)
  • Masse à vide : 866 kg (1 909 lbs)
  • Surface alaire : 17 m² (184 sq. ft)
  • Hauteur : 3 m (10 ft)
  • Envergure : 11 m (37 ft)
  • Longueur : 7,92 m (25,984 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 185 km/h (115 mph, 100 kts)
  • Vitesse de croisière : 177 km/h (110 mph, 96 kts)
  • Distance franchissable : 684 km (425 mi, 369 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 877 m (16 000 ft)
  • Charge alaire, à vide : 50,655 kg/m² (10,375 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 68,725 kg/m² (14,076 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en étoile Warner Super Scarab 165A
  • Puissance unitaire : 130 kW (177 ch, 175 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
CA-6 Wackett Trainer à 21/03/2019 08:27 Jericho
Avion d’entrainement monomoteur australien des années 1930-1940.

Le CA-2 Wackett est développé en 1938 par le constructeur australien Commonwealth Aircraft Corporation (CAC) pour répondre à l’exigence 3/38 concernant un avion d’entrainement biplace. La structure du fuselage est en tubes d’acier recouverts de tissus, alors que les ailes et l’empennage sont en bois. Le moteur, à cylindres en étoile, entraine une hélice bipale. L’élève pilote et l’instructeur sont assis l’un derrière l’autre, protégés par une longue verrière à montant métalliques. Les ailes, cantilevers, sont effilées avec les extrémités arrondies. L’empennage est de type conventionnel, avec également des extrémités arrondies. Le train d’atterrissage de type classique est fixe, mais la roulette de queue est mobile.

Les deux prototypes, commencés en octobre 1938, ne seront achevés qu’en septembre de l’année suivante, retardés par la construction, en parallèle … de l’usine de production. Le premier prototype décolle le 19 septembre 1939, équipé d’un moteur Gipsy Major rapidement jugé pas assez puissant. Les deux CA-2 reçoivent alors des Gipsy Six et le second prototype effectue son premier vol en novembre de la même année. Malheureusement le gain en puissance de ce nouveau moteur est compensé par sa masse plus importante, il est alors décidé d’installer des Warner Scarab, ce qui est fait dès la mi-1940.

La RAAF ne commande le Wackett qu’en août 1940, pensant jusque-là possible de former ses pilotes sur d’autres avions déjà en service. Le premier Wackett de série, motorisée par un Warner Scarab et désigné désormais CA-6, effectue son premier vol le 6 février 1941 et entre en service le mois suivant. Durant l’année 1941, des difficultés d’approvisionnement en moteur Scarab et en hélice Hamilton, suite à la Bataille d’Angleterre, entrainent des retards de livraison et les CA-6 sont stockés à l’usine. Cette immobilisation permet aux équipes de développement et de production d’effectuer quelques modifications concernant l’épaisseur de la toile qui recouvre certaines parties des avions.

À nouveau livrée en moteurs et hélices, la CAC augmente la vitesse de production dès le déclenchement de la Guerre du Pacifique, ce qui lui permet de livrer à la RAAF le 202ème et dernier Wackett le 22 avril 1942, libérant ainsi ses ateliers pour la fabrication des CA-12 Boomerang.

Environ un tiers des 200 CA-6 sont mis au rebus durant leur service au sein de la RAAF, les autres sont retirés et vendus à la fin de la seconde Guerre Mondiale. Environ une trentaine de Wackett sont achetés par la force aérienne des Indes Néerlandaises puis transférés, au moment de l'indépendance du pays, à la jeune Indonesian Air Force qui ne semble pas les avoir utilisés. Plusieurs dizaines d'autres CA-6 sont placés sur les registres civils australiens. Dans les années 1950, certains sont convertis en avions agricoles par Kingsford Smith Aviation Services et rebaptisés Kingsford Smith KS-2 ou KS-3 Cropmaster, selon si la trémie d’alimentation est installée à l’avant ou à l’arrière du poste de pilotage. Quatre autres Wackett sont convertis en Yeoman Cropmaster.

Le 14 janvier 1962, James Knight disparait à bord de son Wackett VH-BEC (ex-RAAF A3-139) lors d’un vol reliant la ville de Ceduna à Cook, dans le sud de l’Australie. En mars 1965, l’épave est retrouvée à 200km au Nord de Cook, sa boussole magnétique aurait eu un dysfonctionnement, orientant avec un écart de 30°. Après un atterrissage forcé, le pilote serait resté près de son appareil et aurait écrit sur les panneaux du fuselage son testament et un journal, ses dernières lignes ont été datées du 20 janvier 1962. Cet appareil est exposé au Central Australian Aviation Museum, plusieurs autres Wackett et KS-3 Cropmaster sont visibles dans d'autres musées et dans des expositions privées en Australie.


Versions :
CA-2 Wackett Trainer : Désignation des deux prototypes motorisés par des Gipsy Major, puis Gipsy Six, et finalement des Warner Scarab.

CA-6 Wackett Trainer : version de série motorisée par un Warner Scarab et construite à 200 exemplaires entre août 1940 et avril 1942.

Kingsford Smith KS-2 Cropmaster : CA-6 Wackett Trainer converti en avion agricole avec l’installation d’une trémie à l’avant du cockpit, la plupart sont remodifiés par la suite en KS-3.

Kingsford Smith KS-3 Cropmaster : CA-6 Wackett Trainer converti en avion agricole avec l’installation d’une trémie à l’arrière du cockpit.

Yeoman Cropmaster : Kingsford Smith KS-3 Cropmaster reconvertis.


Utilisateurs :
Australie : 2 CA-2 et 200 CA-6 au sein de la RAAF du 22 avril 1942 à la fin de la seconde guerre mondiale (1945).

Pays-Bas : 30 exemplaires de seconde main au sein de l’Aviation militaire des Indes néerlandaises (Militaire Luchtvaart van het Koninklijk Nederlands-Indisch Leger) entre 1945 et 1950.

Indonésie : environ 30 exemplaires cédés par les Pays-Bas en 1950 au sein de l’Indonesian Air Force, il semble n’avoir pas été utilisés par l’Indonésie; plus en service.


Caractéristiques et performances du CA-6 :
Equipage : 2
Longueur : 7,92m
Envergure : 11,28m
Hauteur : 2,06m
Masse en charge : 866kg
Masse maximale au décollage : 1’175kg
Points d’attache : 0
Moteurs : un moteur à cylindres en étoile Warner Scarab 165A de 131kW (178ch)
Vitesse max : 185km/h
Vitesse de croisière : 178km/h
Plafond opérationnel : 4’877m
Distance franchissable : 684km
Armement : sans.



Liens internet :
https://en.wikipedia.org/wiki/CAC_Wackett
https://fr.wikipedia.org/wiki/CAC_Wackett
http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_cac_wackett_en.php
Re: CA-6 Wackett Trainer à 22/03/2019 13:27 Clansman
La fiche sur le site
Re: CA-6 Wackett Trainer à 22/03/2019 13:29 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman!

Les CAC d'avant 1945 sont complets, je crois. :D
Répondre aux messages »
Texte de , créé le March 22, 2019, 1:02 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires