Rappels

Histoire de l'appareil

C’est en 1973 que le constructeur AIDC (Aerospace Industrial Development Corporation) décide de développer un avion de transport moyen, puisqu’à cette époque Taïwan n’arrive pas à s’en procurer à l’étranger. Ce nouveau bimoteur, destiné en priorité à un usage civil, doit pouvoir emporter près de 4 tonnes de fret ou des passagers à partir de pistes courtes et faiblement préparées. Ces capacités doivent également permettre aux forces aériennes de remplacer les C-119 vieillissants.

Pour diminuer la durée du développement et le prix de l’appareil, ainsi que le manque de matériaux et d’expérience, les concepteurs utilisent différentes pièces d’autres appareils déjà en service. Par exemple les moteurs sont ceux de l’AIDC T-CH-1 et le train d’atterrissage avant est celui du Grumman HU-16 Albatross.

Le fuselage, de section carrée, est de conception monocoque. Le poste de pilotage accueille les trois membres d’équipage, soit deux pilotes et un mécanicien navigant. On accède à la cabine par une porte à droite et deux à gauche. À l’arrière du fuselage, une porte cargo s’abaisse pour servir de rampe de chargement. Les deux turbopropulseurs Lycoming T53-L-701, qui actionnent des hélices tripales à pas variable, sont situés dans des nacelles sous les ailes. Ces dernières, effilées et en position haute, ont leurs longerons qui passent au-dessus du fuselage afin de préserver un maximum de place dans la cabine. Les jambes principales du train d’atterrissage tricycle s’escamotent dans des carénages, situés sur les côtés du fuselage, afin de préserver l’espace intérieur. L’empennage, en flèche, est de type cruciforme. La version civile est équipée de toilettes, d’une cuisine et d’un compartiment à bagages. Dans sa cabine non pressurisée, le XC-2 peut embarquer jusqu’à 38 passagers ou 3’850kg de fret.

Le 5 octobre 1977, le ministère de la Défense approuve un budget supplémentaire pour le programme. Le prototype sort de l’usine de Jieshou le 31 octobre 1978 et le premier vol est effectué le 26 février 1979.

Les vols d’essais, 16 au total, dévoilent des problèmes de résistances du fuselage et une masse à vide plus importante que prévu. D’autres modifications doivent également être apportées sur les appareils de série. Les moteurs T53 constituent un choix raisonnable pour un prototype, puisqu’ils sont disponibles auprès de l’industrie locale, mais devront probablement être remplacés par des CT7 ou PW120 sur les avions de série. Le poste de mécanicien de vol est également être abandonné.

Au tout début des années 1980, le programme XC-2 est annulé faute d'intérêt des clients potentiels et aucun appareil de production n’est construit. Le prototype est actuellement visible sur la base aérienne de Hualien.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

AIDC XC-2 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 12 474 kg (27 500 lbs)
  • Masse à vide : 7 031 kg (15 500 lbs)
  • Surface alaire : 65,4 m² (703,96 sq. ft)
  • Hauteur : 7,72 m (25,328 ft)
  • Envergure : 24,9 m (81,693 ft)
  • Longueur : 20,1 m (65,945 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 333 km/h (207 mph, 180 kts)
  • Distance franchissable : 1 661 km (1 032 mi, 897 nm)
  • Plafond opérationnel : 8 016 m (26 300 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 7,6 m/s (24,934 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 392 km/h (244 mph, 212 kts)
  • Charge alaire, à vide : 107,503 kg/m² (22,018 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 190,731 kg/m² (39,065 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbopropulseurs Lycoming T53-L-701A
  • Puissance unitaire : 1 081 kW (1 470 ch, 1 450 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
AIDC XC-2 à 12/03/2019 09:00 Jericho
Prototype d’avion de transport taïwanais des années 1970.

C’est en 1973 que le constructeur AIDC (Aerospace Industrial Development Corporation) décide de développer un avion de transport moyen, puisqu’à cette époque Taïwan n’arrive pas à s’en procurer à l’étranger. Ce nouveau bimoteur, destiné en priorité à un usage civil, doit pouvoir emporter près de 4 tonnes de fret ou des passagers à partir de pistes courtes et faiblement préparées. Ces capacités doivent également permettre aux forces aériennes de remplacer les C-119 vieillissants.

Pour diminuer la durée du développement et le prix de l’appareil, ainsi que le manque de matériaux et d’expérience, les concepteurs utilisent différentes pièces d’autres appareils déjà en service. Par exemple les moteurs sont ceux de l’AIDC T-CH-1 et le train d’atterrissage avant est celui du Grumman HU-16 Albatross.

Le fuselage, de section carrée, est de conception monocoque. Le poste de pilotage accueille les trois membres d’équipage, soit deux pilotes et un mécanicien navigant. On accède à la cabine par une porte à droite et deux à gauche. À l’arrière du fuselage, une porte cargo s’abaisse pour servir de rampe de chargement. Les deux turbopropulseurs Lycoming T53-L-701, qui actionnent des hélices tripales à pas variable, sont situés dans des nacelles sous les ailes. Ces dernières, effilées et en position haute, ont leurs longerons qui passent au-dessus du fuselage afin de préserver un maximum de place dans la cabine. Les jambes principales du train d’atterrissage tricycle s’escamotent dans des carénages, situés sur les côtés du fuselage, afin de préserver l’espace intérieur. L’empennage, en flèche, est de type cruciforme. La version civile est équipée de toilettes, d’une cuisine et d’un compartiment à bagages. Dans sa cabine non pressurisée, le XC-2 peut embarquer jusqu’à 38 passagers ou 3’850kg de fret.

Le 5 octobre 1977, le ministère de la Défense approuve un budget supplémentaire pour le programme. Le prototype sort de l’usine de Jieshou le 31 octobre 1978 et le premier vol est effectué le 26 février 1979.

Les vols d’essais, 16 au total, dévoilent des problèmes de résistances du fuselage et une masse à vide plus importante que prévu. D’autres modifications doivent également être apportées sur les appareils de série. Les moteurs T53 constituent un choix raisonnable pour un prototype, puisqu’ils sont disponibles auprès de l’industrie locale, mais devront probablement être remplacés par des CT7 ou PW120 sur les avions de série. Le poste de mécanicien de vol est également être abandonné.

Au tout début des années 1980, le programme XC-2 est annulé faute d'intérêt des clients potentiels et aucun appareil de production n’est construit. Le prototype est actuellement visible sur la base aérienne de Hualien.


Caractéristiques :
Équipage : 2
Passagers : 38
Longueur : 20,10m
Envergure : 24,90m
Hauteur : 7,72m
Surface alaire : 65,4m2
Masse à vide : 7’031kg
Masse maximale au décollage : 12’474kg
Charge utile : 3’850kg
Longueur de la soute : 8,095m
Largeur de la soute : 2,57m
Hauteur de la soute : 2,23m
Points d’attache : 0
Moteurs : 2 turbopropulseurs Lycoming T53-L-701A d’une puissance unitaire de 1’082kW.

Performances :
Vitesse max haute altitude: 392km/h
Vitesse de croisière : 333km/h
Vitesse ascensionnelle : 7,6m/s
Plafond opérationnel : 8’015m
Rayon d’action : 1’661km
Armement : Sans



Liens internet :
https://en.wikipedia.org/wiki/AIDC_XC-2
https://zh.wikipedia.org/wiki/XC-2%E9%81%8B%E8%BC%B8%E6%A9%9F_(%E5%8F%B0%E7%81%A3)
https://ja.wikipedia.org/wiki/XC-2_(%E8%88%AA%E7%A9%BA%E6%A9%9F)
http://airwar.ru/enc/craft/xc2.html
https://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php?topic=14793.0
Re: AIDC XC-2 à 12/03/2019 13:12 Clansman
La fiche sur le site
Re: AIDC XC-2 à 12/03/2019 13:35 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le March 12, 2019, 12:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires