Rappels

Histoire de l'appareil

Le drone CH-804 développé par CAAA, une filiale de CASC (China Aerospace Science and Technology Corporation), est un drone de reconnaissance et de surveillance de 4 mètres d’envergure. Il est muni d’ailes droites en position haute et de patins. Deux poutres de queue, fixées sous les ailes et munies de dérives, sont reliées entre elles par un plan servant d’empennage horizontal.

Un moteur à piston entraîne une hélice propulsive bipale située à l’arrière du fuselage. Sous ce dernier, entre les patins, une boule électro-optique est équipée de caméras TV et/ou IR. Le décollage s’effectue depuis une rampe de lancement mobile équipée d’une catapulte. Destiné à effectuer des missions de reconnaissance tactique et de surveillance, l’autonomie du CH-804 lui permet de rester jusqu’à 8 heures en vol, voir même 24h selon une source qui semble un peu optimiste.

Une version capable de décoller et d’atterrir à la verticale, ainsi que de faire du vol stationnaire, est également développée sous la désignation de CH-804C. Pour cela, plusieurs modifications sont apportées à l’appareil d’origine. L’envergure est légèrement augmentée et l’empennage horizontal ne relie plus les deux poutres, mais le sommet des dérives. Les poutres de queue sont prolongées vers l’avant et dépassent désormais du bord d’attaque de l’aile, ce qui permet d’y installer deux hélices sustentatrices à l’avant et deux à l’arrière des ailes. Les patins sont également modifiés.

Cette version un peu plus lourde a été donnée pour 3h d’autonomie, mais il semble que des améliorations ont été effectuées et qu’elle est désormais de 4h. Ses capacités lui permettent de décoller sans avoir besoin de rampe de lancement ou de piste dégagée, ainsi que de rester sur une zone précise et d’obtenir des photographies plus nettes. Son système de liaison permet d’envoyer des images en temps réel jusqu’à une distance de 100km. Il se guide par GPS et grâce à un système de navigation inertiel. Le prototype a effectué son premier vol entièrement autonome en juin 2018.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • CASC CH-804 : Version de base.
  • CASC CH-804C : Version hybride munie de quatre hélices de sustentation lui permettant des capacités ADAV et le vol stationnaire.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

CASC CH-804 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 22 kg (49 lbs)
  • Envergure : 4 m (13 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 150 km/h (93 mph, 81 kts)
  • Endurance maximale : 8 h
  • Rayon d'action : 75 km (47 mi, 40 nm)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
CASC CH-804 à 25/10/2018 08:29 Jericho
Drone de reconnaissance et de surveillance chinois des années 2000.

Le drone CH-804 développé par CAAA, une filiale de CASC (China Aerospace Science and Technology Corporation), est un drone de reconnaissance et de surveillance de 4 mètres d’envergure. Il est muni d’ailes droites en position haute et de patins. Deux poutres de queue, fixées sous les ailes et munies de dérives, sont reliées entre elles par un plan servant d’empennage horizontal. Un moteur à piston entraîne une hélice propulsive bipale située à l’arrière du fuselage. Sous ce dernier, entre les patins, une boule électro-optique est équipée de caméras TV et/ou IR. Le décollage s’effectue depuis une rampe de lancement mobile équipée d’une catapulte. Destiné à effectuer des missions de reconnaissance tactique et de surveillance, l’autonomie du CH-804 lui permet de rester jusqu’à 8 heures en vol, voir même 24h selon une source qui semble un peu optimiste.

Une version capable de décoller et d’atterrir à la verticale, ainsi que de faire du vol stationnaire, est également développée sous la désignation de CH-804C. Pour cela, plusieurs modifications sont apportées à l’appareil d’origine. L’envergure est légèrement augmentée et l’empennage horizontal ne relie plus les deux poutres, mais le sommet des dérives. Les poutres de queue sont prolongées vers l’avant et dépassent désormais du bord d’attaque de l’aile, ce qui permet d’y installer deux hélices sustentatrices à l’avant et deux à l’arrière des ailes. Les patins sont également modifiés. Cette version un peu plus lourde a été donnée pour 3h d’autonomie, mais il semble que des améliorations ont été effectuées et qu’elle est désormais de 4h. Ses capacités lui permettent de décoller sans avoir besoin de rampe de lancement ou de piste dégagée, ainsi que de rester sur une zone précise et d’obtenir des photographies plus nettes. Son système de liaison permet d’envoyer des images en temps réel jusqu’à une distance de 100km. Il se guide par GPS et grâce à un système de navigation inertiel. Le prototype a effectué son premier vol entièrement autonome en juin 2018.


Versions :
CH-804 : version de base.

CH-804C : version hybride munie de quatre hélices de sustentation lui permettant des capacités ADAV et le vol stationnaire.


Caractéristiques et performances CH-804:
Masse maximale au décollage : 22kg
Vitesse de croisière : 150km/h
Rayon opérationnel : 75km
Endurance : 8h

Caractéristiques et performances CH-804C:
Masse maximale au décollage : 28kg
Vitesse de croisière : 150km/h
Rayon opérationnel : 75km
Endurance : 3h
Distance de décollage : 0m
Distance d’atterrissage : 0m



Liens internet :
https://en.wikipedia.org/wiki/CASC_Rainbow
https://www.sinodefenceforum.com/chinese-uav-ucav-development.t3526/page-286
http://www.eastpendulum.com/ch-804c-le-drone-hybride-qui-a-resolu-laffaire-du-vol-de-pipeline
Re: CASC CH-804 à 26/10/2018 13:12 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 26 octobre 2018 13:03, modifié le . ©AviationsMilitaires