Rappels

Histoire de l'appareil

C’est dans les années 2000 que CASC (China Aerospace Science and Technology Corporation) développe un drone de reconnaissance et de surveillance désigné CH-91.

Principalement construit en fibres de verre, son fuselage est de section carrée. À l’arrière est installé un moteur à pistons entrainant une hélice propulsive bipale. Les ailes, en position haute, sont droites et relevées aux extrémités pour former des ailettes. Elles supportent les deux poutres de queue qui sont terminées par un empennage en "U" inversé les reliant entre elles.

Le train d’atterrissage est constitué d’une paire de patins, plus léger et moins complexe que des roues. Le décollage s’effectue à partir d’une rampe, le CH-91 est alors propulsé par un moteur-fusée d’appoint qui se détache de l’appareil une fois ce dernier en vol. En fin de mission, il se pose probablement après l'ouverture d'un parachute de récupération.

Commandé par l’Armée populaire de libération chinoise, il utilisé sous la désignation de BZK-008.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • CASC CH-91 : Désignation usine du CH-91.
  • CASC BZK-008 : Désignation militaire du CASC CH-91.

CASC BZK-008 voir la fiche complète

Performances

  • Endurance maximale : 6 h
  • Rayon d'action : 200 km (124 mi, 108 nm)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
CASC CH-91 à 17/10/2018 08:50 Jericho
Drone de surveillance et de reconnaissance tactique chinois des années 2000.

C’est dans les années 2000 que CASC (China Aerospace Science and Technology Corporation) développe un drone de reconnaissance et de surveillance désigné CH-91. Principalement construit en fibres de verre, son fuselage est de section carrée. À l’arrière est installé un moteur à pistons entrainant une hélice propulsive bipale. Les ailes, en position haute, sont droites et relevées aux extrémités pour former des ailettes. Elles supportent les deux poutres de queue qui sont terminées par un empennage en "U" inversé les reliant entre elles. Le train d’atterrissage est constitué d’une paire de patins, plus léger et moins complexe que des roues. Le décollage s’effectue à partir d’une rampe, le CH-91 est alors propulsé par un moteur-fusée d’appoint qui se détache de l’appareil une fois ce dernier en vol. En fin de mission, il se pose probablement après l'ouverture d'un parachute de récupération.

Commandé par l’Armée populaire de libération chinoise, il utilisé sous la désignation de BZK-008.


Performances :
Endurance : 6h
Rayon opérationnel : 200km



Liens internet :
https://en.wikipedia.org/wiki/CASC_Rainbow
https://www.globalsecurity.org/military/world/china/uav.htm
https://www.sinodefenceforum.com/chinese-uav-ucav-development.t3526/page-286
Re: CASC CH-91 à 17/10/2018 09:55 Clansman
La fiche sur le site
Re: CASC CH-91 à 17/10/2018 10:55 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman!
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Oct. 17, 2018, 9:46 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires