Rappels

Histoire de l'appareil

En novembre 2013, la Chine annonce développer le Shenyang H-18 Divine Hawk, un bombardier furtif capable de bombarder l’île de Guam située à environ 3’000km de ses côtes. Des images montrent un avion au design moderne intégrant des caractéristiques furtives, muni d’ailes en flèche en position médiane et d’empennages en "V" évoquant ceux de l’YF-23. Biréacteur, les entrées d’air semblent être situées au-dessus du fuselage ou sous les apex d’ailes selon les dessins publiés. Les tuyères des réacteurs semblent être munies de dispositifs pour diminuer la signature infrarouge. Le H-18 devrait être muni d’une soute ventrale qui lui permettrait d’emporter des bombes guidées ou non, jusqu’à quatre missiles antinavires ou de croisière Changjian-10A, ou une arme nucléaire. Il se pourrait également qu’il soit capable d’emporter des charges offensives sous les ailes, mais au détriment de sa furtivité.

Selon l’annonce faite en 2013, la Chine est très fière d’être la première puissance à avoir développé un bombardier furtif supersonique au monde, mais depuis très peu d’informations ont été publiées et il n’est pas impossible que le projet ait été abandonné.

Aucuns chiffres officiels ne sont pour l’instant publiés en ce qui concerne les caractéristiques et les performances prévues pour cet appareil, excepté une vitesse maximale supersonique et un rayon d’action suffisant pour atteindre l’île de Guam. Par conséquent, ce sont les chiffres estimés par différents sites spécialisés qui sont repris ici, soit une longueur de 28 à 30m, une soute à bombe d’environ 8 mètres de long et une charge offensive entre 12 à 15 tonnes.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Shenyang H-18 « Divine Hawk » voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Longueur : 29 m (95 ft)

Performances

  • Rayon d'action : 3 600 km (2 237 mi, 1 944 nm)
  • Distance franchissable : 3 600 km (2 237 mi, 1 944 nm)
  • Mach maximal HA : Mach 2

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Shenyang H-18 Divine Hawk à 23/09/2018 11:14 Jericho
Le Shenyang H-18 Divine Hawk est un projet de bombardier supersonique furtif chinois.

En novembre 2013, la Chine annonce développer le Shenyang H-18 Divine Hawk, un bombardier furtif capable de bombarder l’île de Guam située à environ 3’000km de ses côtes. Des images montrent un avion au design moderne intégrant des caractéristiques furtives, muni d’ailes en flèche en position médiane et d’empennages en "V" évoquant ceux de l’YF-23. Biréacteur, les entrées d’air semblent être situées au-dessus du fuselage ou sous les apex d’ailes selon les dessins publiés. Les tuyères des réacteurs semblent être munies de dispositifs pour diminuer la signature infrarouge. Le H-18 devrait être muni d’une soute ventrale qui lui permettrait d’emporter des bombes guidées ou non, jusqu’à quatre missiles antinavires ou de croisière Changjian-10A, ou une arme nucléaire. Il se pourrait également qu’il soit capable d’emporter des charges offensives sous les ailes, mais au détriment de sa furtivité.

Selon l’annonce faite en 2013, la Chine est très fière d’être la première puissance à avoir développé un bombardier furtif supersonique au monde, mais depuis très peu d’informations ont été publiées et il n’est pas impossible que le projet ait été abandonné.

Aucuns chiffres officiels ne sont pour l’instant publiés en ce qui concerne les caractéristiques et les performances prévues pour cet appareil, excepté une vitesse maximale supersonique et un rayon d’action suffisant pour atteindre l’île de Guam. Par conséquent, ce sont les chiffres estimés par différents sites spécialisés qui sont repris ici, soit une longueur de 28 à 30m, une soute à bombe d’environ 8 mètres de long et une charge offensive entre 12 à 15 tonnes.


Caractéristiques et performances estimées:
Longueur : 29m
Vitesse max haute altitude: Mach 2
Rayon d’action : 3’600km
Distance franchissable : 8’500km
Charge offensive : 13’500kg consistant en bombe lisses ou guidées ; ou 4 missiles de croisière Changjian-10A, ou 4 missiles antinavires Yingji-12 ou Jingji-100, ou une bombe nucléaire.



Liens internet :
https://chinadailymail.com/2013/11/14/china-claims-h-18-stealth-bomber-is-able-to-reach-guam-with-nuclear-weapons/
https://cofda.wordpress.com/2013/11/17/chinese-h-18-stealth-bombers-nuclear-weapons-can-reach-guam/
Re: Shenyang H-18 Divine Hawk à 24/09/2018 09:12 Clansman
Je vois que la fiche est déjà sur le site :hehe:

Je me demandais quand même à quel point ce projet était "sérieux". Mais je vois qu'il a quand même fait l'objet d'une annonce officielle.
Re: Shenyang H-18 Divine Hawk à 25/09/2018 09:03 d9pouces
Oui, il me semble très ambitieux alors que les Chinois font souvent les choses progressivement. Peut-être un peu de bluff ?
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 23, 2018, 11:19 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires