Rappels

Histoire de l'appareil

Dans les années 1980, Américains et Soviétiques ne furent pas les seuls à concevoir des avions furtifs : les Allemands de l'Ouest aussi.

Outre le Lampyridae de MBB, on trouve également un projet d'avion de combat furtif de cette époque : le LA-2000 de Dornier. Celui-ci était un avion d'attaque au sol subsonique, emportant son armement (2 tonnes) en soute interne et rétractable d'une contenance de 6 mètres cubes.

Il prenait une forme delta complète, à la manière de ce que devait faire l'A-12 Avenger II plus tard. Il était doté de deux réacteurs de 25 kN chacun (2550 kgp, peut-être des Adour), dépourvus de PC, dont les gaz étaient expulsés à travers une unique tuyère vectorielle (sur deux dimensions) située au bord de fuite de la voilure. Ces réacteurs sont placés dans une baie ventrale.

La verrière, de petite dimension, était située très en avant du fuselage. L'envergure devait faire 10 mètres environ et l'avion peser 11,6 tonnes à pleine charge. Un dessin est paru dans un numéro de Flight International en 1986.


Texte de Clansman.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Dornier LA-2000 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 11 600 kg (25 574 lbs)
  • Envergure : 10 m (33 ft)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Dornier LA-2000 à 15/09/2018 08:08 Clansman
Dans les années 1980, Américains et Soviétiques ne furent pas les seuls à concevoir des avions furtifs : les Allemands de l'Ouest aussi.

Outre le Lampyridae de MBB, on trouve également un projet d'avion de combat furtif de cette époque : le LA-2000 de Dornier. Celui-ci était un avion d'attaque au sol subsonique, emportant son armement (2 tonnes) en soute interne et rétractable d'une contenance de 6 mètres cubes.

Il prenait une forme delta complète, à la manière de ce que devait faire l'A-12 Avenger II plus tard. Il était doté de deux réacteurs de 25 kN chacun (2550 kgp)*, dépourvus de PC, dont les gaz étaient expulsés à travers une unique tuyère vectorielle (sur deux dimensions) située au bord de fuite de la voilure. Ces réacteurs sont placés dans une baie ventrale.

La verrière, de petite dimension, était située très en avant du fuselage. L'envergure devait faire 10 mètres environ et l'avion peser 11,6 tonnes à pleine charge. Un dessin est paru dans un numéro de Flight International en 1986.


* Peut-être des Adour.

http://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php/topic,3228.0.html

https://www.flightglobal.com/pdfarchive/view/1986/1986%20-%201271.html?search=dornier+stealth+aircraft

http://forum.keypublishing.com/showthread.php?35568-Dornier-LA-2000-a-German-stealth-plane-!

https://hushkit.net/dornier-la-2000-in-flight-international/

https://hushkit.net/2013/06/16/the-a-very-brief-history-of-german-stealth/

http://www.hitechweb.genezis.eu/stealth4e.htm

http://www.acme-engineering.nl/curious/stealth.htm

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=cs&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.hitechweb.genezis.eu%2Fstealth4e.htm
Re: Dornier LA-2000 à 15/09/2018 11:01 Clansman
La fiche sur le site
Re: Dornier LA-2000 à 08/10/2018 23:25 d9pouces
Non seulement je ne pensais pas que nos voisins avaient autant de projets à cette époque, comme on le disait, mais je trouve ça un peu surprenant dans la mesure où je n'ai pas l'impression que ça s'inscrive dans une politique d'armement globale.
Re: Dornier LA-2000 à 09/10/2018 09:41 Clansman
Bien vu, on ignore pourquoi ce projet par exemple a été lancé. Peut-être un remplaçant de l'Alpha Jet A, ou encore simplement un travail en interne pour maintenir les compétences du bureau d'études.
Re: Dornier LA-2000 à 09/10/2018 10:06 Jericho
Il n'aurait pas eu plus de chance d'intéresser les forces aériennes s'il avait été un peu plus gros pour emporter une charge offensive et une autonomie plus grandes? Je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression que la furtivité est plus importante pour un bombardier moyen que pour un avion d'attaque ou que pour un bombardier léger…
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 15, 2018, 10:21 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires