Rappels

Histoire de l'appareil

En 1959, PZL-Mielec se lança dans l'étude d'un concurrent au TS-16 Grot, le M-7STN. Celui-ci est souvent confondu avec le M-16STN qui n'apparut qu'en 1973.

Le M-7STN (Samolot Treningowy Naddźwiękowy, avion d'entraînement supersonique) avait une aile delta basse, sans queue. De profil, il ressemblait à un T-38 et de dessus, à un Mirage 2000. Il devait être propulsé par deux réacteurs SO-2, les mêmes que le TS-16.

Le projet fut confié à l'ingénieur Anatoliusz Inowolski, qui donna à l'aile delta une flèche de 60°. Le M-7 était long de 13 mètres pour une envergure de 7,2 mètres. Le SO-2 était une version à post-combustion du réacteur SO-1, donnant 1000 kgp à sec et 1500 kgp avec post-combustion. Une maquette à échelle réduite fut construite et transférée à l'Institut Aéronautique de Varsovie, sans doute pour essais en soufflerie.

Cependant, le projet fut vite abandonné, dès 1960. L'abandon du projet concurrent, le TS-16, en fut sans doute la cause.


Texte de Clansman.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

PZL-Mielec M-7STN voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Flèche des ailes : 60 °
  • Envergure : 7,2 m (23,622 ft)
  • Longueur : 13 m (43 ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs PZL-Rzeszów SO-2
  • Puissance unitaire : 1 000 kgp (10 kN, 2 205 lbf), 1 500 kgp (15 kN, 3 307 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
PZL M-7 STN à 15/08/2018 09:28 Clansman
En 1960, PZL-Mielec se lança dans l'étude d'un concurrent au TS-16 Grot, le M-7STN. Celui-ci est souvent confondu avec le M-16STN qui n'apparut qu'en 1973.

Le M-7STN (Samolot Treningowy Naddźwiękowy, avion d'entraînement supersonique) avait une aile delta basse, sans queue. De profil, il ressemblait à un T-38 et de dessus, à un Mirage 2000. Il devait être propulsé par deux réacteurs SO-2, les mêmes que le TS-16.

L'abandon du TS-16 pour raisons politiques mena sans doute à celui de ce projet.


https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=pl&u=http://www.samolotypolskie.pl/samoloty/2369/126/PZL-M7-STN&prev=search

http://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php/topic,16506.0.html

http://samolotypolskie.blogspot.com/2012/12/polskie-rury-wielkie-nadzieje-i.html

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=pl&u=https://www.polot.net/historia_pzl_wsk_mielec_1938r_2007r_&prev=search
Re: PZL M-7STN à 15/08/2018 10:01 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Aug. 15, 2018, 9:33 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires