Rappels

Histoire de l'appareil

Dans les années 1970, les bureaux d’étude de BAC, à Warton, étudient plusieurs projets d’avion munis d’ailes basculantes, comme le P.100 et le P.102, mais de nombreuses difficultés de conception empêchent ces projets d’être développés. En 1977, les bureaux d’étude de BAC commencent un nouveau projet d’avion à décollage court et atterrissage vertical P.103, alors même que la British Aircraft Corporation devient British Aerospace. Cette fois, ce n’est pas l’aile entière qui bascule, mais uniquement les nacelles des moteurs, ce qui permet de diminuer les difficultés de conception.

Le P.103 a une configuration moderne, avec des plans canard en position haute et muni d’un dièdre positif associés aux ailes en flèche. Ces dernières, en position haute, sont légèrement en mouette et sont munies des nacelles-moteurs inclinables permettant de diriger le flux vers le bas durant les phases de décollage et d’atterrissage. Ce dispositif doit permettre au P.103 de décoller sur une très petite distance, voire à la verticale s’il est peu chargé, tandis que l’atterrissage doit se faire à la verticale. La fabrication de ces nacelles orientables est possible grâce à la faible longueur des turboréacteurs Turbo-Union RB199 utilisés. L’extrémité des ailes sont pourvues de rails lance-missiles pouvant emporter des AIM-9 Sidewinder. La dérive est en flèche et le train d’atterrissage tricycle est escamotable dans le fuselage.

Un système de contrôle mécanique est impensable pour cette configuration, par conséquent l’appareil est équipé d’un contrôle assisté par ordinateur. Un autre souci est les dégâts que peuvent causer le flux d’air dirigé vers le sol et les risques de réingestion de l’air chaud expulsé, mais d’après de nombreux essais en soufflerie, il semble que le concept est tout à fait réalisable.

Une maquette grandeur nature est construite, permettant d’effectuer de nombreux essais permettant de régler au mieux le dispositif d’inclinaison des moteurs. Après quelques années d’essais, le dispositif semble au point. Malheureusement, le projet n’est pas retenu et le P.103 est finalement abandonné.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

BAe P.103 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Envergure : 12,8 m (41,995 ft)
  • Longueur : 15,2 m (49,869 ft)

Performances

  • Distance d'atterrissage : 0 m (0 ft)
  • Vitesse maximale HA : Mach 2

Motorisation

  • 2 réacteurs Turbo-Union RB.199
  • Puissance unitaire : 4 077 kgp (40 kN, 8 989 lbf), 7 543 kgp (74 kN, 16 630 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
BAe P.103 à 30/01/2018 23:00 Jericho
Le British Aerospace P.103 est un projet d’avion de combat monoplace à décollage court et atterrissage vertical, propulsé par deux moteurs situés dans des nacelles inclinables, muni d’ailes en flèche en mouette, d’un empennage canard, d’une dérive en flèche et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

Dans les années 1970, les bureaux d’étude de BAC, à Warton, étudient plusieurs projets d’avion munis d’ailes basculantes, comme le P.100 et le P.102, mais de nombreuses difficultés de conception empêchent ces projets d’être développés. En 1977, les bureaux d’étude de BAC commencent un nouveau projet d’avion à décollage court et atterrissage vertical P.103, alors même que la British Aircraft Corporation devient British Aerospace. Cette fois, ce n’est pas l’aile entière qui bascule, mais uniquement les nacelles des moteurs, ce qui permet de diminuer les difficultés de conception.

Le P.103 a une configuration moderne, avec des plans canard en position haute et muni d’un dièdre positif associés aux ailes en flèche. Ces dernières, en position haute, sont légèrement en mouette et sont munies des nacelles-moteurs inclinables permettant de diriger le flux vers le bas durant les phases de décollage et d’atterrissage. Ce dispositif doit permettre au P.103 de décoller sur une très petite distance, voire à la verticale s’il est peu chargé, tandis que l’atterrissage doit se faire à la verticale. La fabrication de ces nacelles orientables est possible grâce à la faible longueur des turboréacteurs Turbo-Union RB199 utilisés. L’extrémité des ailes sont pourvues de rails lance-missiles pouvant emporter des AIM-9 Sidewinder. La dérive est en flèche et le train d’atterrissage tricycle est escamotable dans le fuselage.

Un système de contrôle mécanique est impensable pour cette configuration, par conséquent l’appareil est équipé d’un contrôle assisté par ordinateur. Un autre souci est les dégâts que peuvent causer le flux d’air dirigé vers le sol et les risques de réingestion de l’air chaud expulsé, mais d’après de nombreux essais en soufflerie, il semble que le concept est tout à fait réalisable.

Une maquette grandeur nature est construite, permettant d’effectuer de nombreux essais permettant de régler au mieux le dispositif d’inclinaison des moteurs. Après quelques années d’essais, le dispositif semble au point. Malheureusement, le projet n’est pas retenu et le P.103 est finalement abandonné.


Caractéristiques :
Equipage : 1
Passagers : 0
Longueur : 15,2m
Envergure : 12,8m
Masse maximale au décollage court: 16’400kg

Moteurs :
Deux turboréacteurs Turbo-Union RB199 d’une poussée unitaire de 40kN (4’077kgp) à sec et 74kN (7’540kgp) avec postcombustion.

Performances :
Vitesse max : Mach 2
Distance de décollage : 0m
Distance d’atterrissage : 0m
Armement : un canon Mauser BK27 de 27mm en interne ; deux missiles air-air AIM-9 Sidewinder et diverses charges pour l’attaque au sol (bombes, bombes guidées, missiles air-surface, roquettes, etc.).


Source principale:
British Secret Projects - Jet Bombers Since 1949; BUTTLER Tony,Midland Publishing.
British Secret Projects - Jet Fighters Since 1950; BUTTLER Tony,Midland Publishing.
Re: BAe P.103 à 30/01/2018 23:03 Jericho
La fiche sur le site.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 20 janvier 2018 15:37, modifié le . ©AviationsMilitaires