Rappels

Histoire de l'appareil

Le gouvernement britannique désirant s’équiper de nouveaux avions de supériorité aérienne publie, en 1972, l’AST.403. De nombreux projets sont étudiés et, parmi ceux-ci, le BAC P.91 à partir de juin 1976. Le MRCA Tornado étant en production, BAC décide de profiter de l’expérience acquise durant son développement pour l’intégrer sur ce projet de chasseur-intercepteur.

Le P.91 est un monoplace muni d’ailes à géométrie variable en position médiane. Les entrées d’air sont situées sous des apex d’ailes de taille importante, formant une sorte de carénage protégeant le dispositif de variation de la flèche des ailes. Ces dernières sont munies de becs de bord d’attaque et de volets à fentes pour améliorer la portance à basse vitesse. Lorsqu’elles sont en flèche maximale, leur bord de fuite est parallèle au bord d’attaque de l’empennage horizontal monobloc qui est en flèche. La dérive est également en flèche et monobloc. Le turboréacteur retenu est le Turbo-Union RB199. Le train d’atterrissage tricycle est escamotable. Bien que monomoteur, le fuselage est relativement large pour permettre d’y loger le train principal tout en gardant un bon volume pour les systèmes électroniques et le carburant. Ses dimensions importantes autorise également de nombreux point d’emport pour différentes charges offensives sous le fuselage, puisqu’en version d’attaque au sol jusqu’à six bombes peuvent y être installées.

Egalement en 1976, BAC décide d’étudier une version biréacteur du P.91 qui sera baptisée P.92. À part les deux turboréacteurs RB.199 côte-à-côte, il garde les mêmes caractéristiques générales que le monomoteur, avec des entrées d’air redessinées de plus grande dimension.

Le projet est par la suite abandonné sans qu’un appareil ne soit construit. En effet, le concept d’ailes en flèche semble dépassé par les configurations plus modernes alliant des ailes en delta avec des surfaces-canard mobiles.

Versions référencées

  • BAC P.91 : Projet d’avion monoplace de supériorité aérienne avec capacités d’attaque au sol, propulsé par un turboréacteur Turbo-Union RB199, muni d’ailes à géométrie variable, conçu pour répondre à l’AST.403; projet commencé en juin 1976, jamais produit.
  • BAC P.92 : Projet d’avion monoplace de supériorité aérienne avec capacités d’attaque au sol, propulsé par deux turboréacteurs Turbo-Union RB199, muni d’ailes à géométrie variable, conçu pour répondre à l’AST.403; projet commencé en 1976, jamais produit.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

BAC P.92 voir la fiche complète

Motorisation

  • 2 réacteurs Turbo-Union RB.199
  • Puissance unitaire : 4 077 kgp (40 kN, 8 989 lbf), 7 543 kgp (74 kN, 16 630 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
BAC P.91 et P.92 à 21/01/2018 08:41 Jericho
Les British Aircraft Corporation P.91 et P.92 sont des projets d’avions de combat monoplaces à ailes à géométrie variable, muni d’un empennage conventionnel et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

Le gouvernement britannique désirant s’équiper de nouveaux avions de supériorité aérienne publie, en 1972, l’AST.403. De nombreux projets sont étudiés et, parmi ceux-ci, le BAC P.91 à partir de juin 1976. Le MRCA Tornado étant en production, BAC décide de profiter de l’expérience acquise durant son développement pour l’intégrer sur ce projet de chasseur-intercepteur.

Le P.91 est un monoplace muni d’ailes à géométrie variable en position médiane. Les entrées d’air sont situées sous des apex d’ailes de taille importante, formant une sorte de carénage protégeant le dispositif de variation de la flèche des ailes. Ces dernières sont munies de becs de bord d’attaque et de volets à fentes pour améliorer la portance à basse vitesse. Lorsqu’elles sont en flèche maximale, leur bord de fuite est parallèle au bord d’attaque de l’empennage horizontal monobloc qui est en flèche. La dérive est également en flèche et monobloc. Le turboréacteur retenu est le Turbo-Union RB199. Le train d’atterrissage tricycle est escamotable. Bien que monomoteur, le fuselage est relativement large pour permettre d’y loger le train principal tout en gardant un bon volume pour les systèmes électroniques et le carburant. Ses dimensions importantes autorise également de nombreux point d’emport pour différentes charges offensives sous le fuselage, puisqu’en version d’attaque au sol jusqu’à six bombes peuvent y être installées.

Egalement en 1976, BAC décide d’étudier une version biréacteur du P.91 qui sera baptisée P.92. À part les deux turboréacteurs RB.199 côte-à-côte, il garde les mêmes caractéristiques générales que le monomoteur, avec toutefois des entrées d’air redessinées de plus grande dimension.

Le projet est par la suite abandonné, les configurations plus modernes comprenant des ailes en Delta et des surfaces-canard mobiles étant désormais privilégiées.


Variantes :
P.91 : Projet d’avion monoplace de supériorité aérienne avec capacités d’attaque au sol, propulsé par un turboréacteur Turbo-Union RB199, muni d’ailes à géométrie variable, conçu pour répondre à l’AST.403; projet commencé en juin 1976, jamais produit.

P.92 : Projet d’avion monoplace de supériorité aérienne avec capacités d’attaque au sol, propulsé par deux turboréacteurs Turbo-Union RB199, muni d’ailes à géométrie variable, conçu pour répondre à l’AST.403; projet commencé en 1976, jamais produit.


Armement :
Canons, missiles air-air, missiles air-surface, bombes lisses ou guidées.


Source principale:
British Secret Projects - Jet Bombers Since 1949; BUTTLER Tony,Midland Publishing.
Re: BAC P.91 et P.92 à 21/01/2018 08:45 Jericho
La fiche sur le site.
Re: BAC P.91 et P.92 à 10/02/2018 17:11 Nico2
L'inarrêtable Jericho :)

Merci pour cette fiche.

Index màj
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Jan. 16, 2018, 10:37 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires