Rappels

Histoire de l'appareil

En 1928, suite aux tensions avec le Paraguay dans la région du Gran Chaco, la Bolivie commande au constructeur suisse Alfred Comte Schweizerische Flugzeugfabrik trois avions de transport longues distances pouvant également être utilisés comme bombardiers.

Ne disposant pas de bâtiment suffisamment grand pour y construire ces avions qui doivent être les plus grands jamais construits encore en Suisse, Alfred Comte fait construire un nouveau hangar de plus grande taille. L’AC-3, qui possède une cabine pour les passagers et le matériel à transporter, ne dispose pour l’équipage que de postes ouverts à l’extérieur. En effet, le poste de pilotage se situe au-dessus de la cabine à l’avant, alors qu’un premier poste d’observateur-mitrailleur est installé dans le nez et qu’un second est situé à l’arrière du fuselage. La motorisation est assurée par deux moteurs à pistons Hispano-Suiza, installés en tandem au-dessus du fuselage à l’aide de huit entretoises, actionnant une hélice tractrice et une hélice propulsive bipales. Les ailes contreventées en position haute sont droites avec les extrémités arrondies. L’empennage est conventionnel avec une dérive arrondie à son extrémité. Le train d’atterrissage classique est fixe, avec de grandes roues à l’avant. On accède à la cabine par une porte sur le côté gauche. Ses dimensions relativement importantes (1,9x1,4 mètres) permettent d'emporter des charges relativement encombrantes comme des moteurs ou des civières.
Pour les missions de bombardement, il peut emporter jusqu'à 720kg de bombes. 

Le premier vol est effectué à Dübendorf, près des ateliers de construction, le 22 février 1930. Après quelques essais, Alfred Comte et son équipe remarquent que l’AC-3 n’arrive pas à atteindre la vitesse maximale prévue. Par conséquent, ils installent des hélices quadripales, ce qui suffit pour atteindre leur objectif.

De graves difficultés financières, principalement dues à l’effondrement du prix de l’étain et au conflit du Chaco, entrainent l’annulation de la commande. Un seul appareil sera finalement assemblé et, le constructeur Alfred Comte ne trouvant pas de client intéressé, il sera finalement démantelé en 1935.

Versions référencées

  • Comte AC-3 : Version initiale de transport avec la possibilité d'être utilisé comme bombardier.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Comte AC-3 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse normale au décollage : 6 500 kg (14 330 lbs)
  • Masse à vide : 4 000 kg (8 818 lbs)
  • Surface alaire : 94 m² (1 012 sq. ft)
  • Hauteur : 5,8 m (19,029 ft)
  • Envergure : 26 m (85 ft)
  • Longueur : 18 m (59 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 500 km (932 mi, 810 nm)
  • Plafond opérationnel : 5 300 m (17 388 ft)
  • Vitesse maximale HA : 210 km/h (130 mph, 113 kts)
  • Charge alaire, à vide : 42,553 kg/m² (8,716 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 69,149 kg/m² (14,163 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à cylindres en ligne
  • Puissance unitaire : 447 kW (608 ch, 599 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Alfred Comte AC-3 à 04/01/2018 23:13 Jericho
L’Alfred Comte AC-3 est un avion de transport et de bombardement muni d’une aile droite contreventée en position haute, d’une dérive conventionnelle, d’un train d’atterrissage classique fixe et propulsé par deux moteurs à pistons installés en tandem au-dessus du fuselage et actionnant une hélice tractrice et une hélice propulsive.

En 1928, suite aux tensions avec le Paraguay dans la région du Gran Chaco, la Bolivie commande au constructeur suisse Alfred Comte Schweizerische Flugzeugfabrik trois avions de transport longues distances pouvant également être utilisés comme bombardiers.

Ne disposant pas de bâtiment suffisamment grand pour y construire ces avions qui doivent être les plus grands jamais construits encore en Suisse, Alfred Comte fait construire un nouveau hangar de plus grande taille. L’AC-3, qui possède une cabine pour les passagers et le matériel à transporter, ne dispose pour l’équipage que de postes ouverts à l’extérieur. En effet, le poste de pilotage se situe au-dessus de la cabine à l’avant, alors qu’un premier poste d’observateur-mitrailleur est installé dans le nez et qu’un second est situé à l’arrière du fuselage. La motorisation est assurée par deux moteurs à pistons Hispano-Suiza, installés en tandem au-dessus du fuselage à l’aide de huit entretoises, actionnant une hélice tractrice et une hélice propulsive bipales. Les ailes contreventées en position haute sont droites avec les extrémités arrondies. L’empennage est conventionnel avec une dérive arrondie à son extrémité. Le train d’atterrissage classique est fixe, avec de grandes roues à l’avant. On accède à la cabine par une porte sur le côté gauche. Ses dimensions relativement importantes (1,9x1,4 mètres) permettent d'emporter des charges relativement encombrantes comme des moteurs ou des civières. Pour les missions de bombardement, il peut emporter jusqu'à 720kg de bombes.

Le premier vol est effectué à Dübendorf, près des ateliers de construction, le 22 février 1930. Après quelques essais, Alfred Comte et son équipe remarquent que l’AC-3 n’arrive pas à atteindre la vitesse maximale prévue. Par conséquent, ils installent des hélices quadripales, ce qui suffit pour atteindre leur objectif.

De graves difficultés financières, principalement dues à l’effondrement du prix de l’étain et au conflit du Chaco, entrainent l’annulation de la commande. Un seul appareil sera finalement assemblé et, le constructeur Alfred Comte ne trouvant pas de client intéressé, il sera finalement démantelé en 1935.


Utilisateurs militaires :
Bolivie : Commande de 3 AC-3 en 1928 pour la force aérienne bolivienne, annulée avant réception.


Caractéristiques :
Equipage : 3
Longueur : 18m
Envergure : 26m
Hauteur : 5,8m
Surface alaire : 94m2
Masse à vide : 4’000kg
Masse en charge : 6’500kg

Moteurs :
Deux moteurs avec pistons en ligne Hispano-Suiza de 447kW (606ch) de puissance unitaire.

Performances :
Vitesse max : 210km/h
Plafond opérationnel : 5’300m
Distance franchissable : 1’500km

Armement :
Deux mitrailleuses sur affût et jusqu'à 720kg de bombes.


Liens internet :
https://en.wikipedia.org/wiki/Comte_AC-3
https://digital.library.unt.edu/ark:/67531/metadc279539/m1/9/small_res/
Re: Comte AC-3 à 05/01/2018 09:16 Jericho
La fiche sur le site.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 5 janvier 2018 08:04, modifié le . ©AviationsMilitaires