Rappels

Histoire de l'appareil

C'est au début des années 1950 qu’Avro Aircraft conçoit son projet 724. À cette époque, on considère qu'en cas de conflit la capacité à décoller et atterrir verticalement semble être la solution pour permettre aux avions militaires d’être opérationnels malgré le bombardement massif des pistes d’aviation par les forces soviétiques.

L’appareil est conçu autour de deux turboréacteurs Rolls Royce RB106 installés côte-à-côte et alimentés par deux entrées d’air semi-circulaire. Dans la pointe du fuselage, en partie vitrée et située entre les deux entrées d’air, se situe le poste de pilotage dans lequel le pilote est installé couché sur le ventre. Les réservoirs de carburants sont installés entre les moteurs. Les ailes, en delta tronqué et sans dièdre, sont en position haute et la dérive est en flèche.

L’Avro 724 est un "tail-sitter", autrement dit il est posé le fuselage à la verticale. Par contre, contrairement à d’autres appareils de ce type, ce n’est pas sur ses ailes et empennages qu’il repose, mais sur une sorte de tripode terminés par des patins. Un de ces appuis est installé dans le carénage profilé situé au sommet de la dérive, et les deux autres sont installés sous les ailes, à leur emplanture. Ils sont déployés vers l’arrière durant la phase d’atterrissage.

Au milieu des années 1950, de nombreuses critiques négatives sont émises en ce qui concerne la configuration "tail-sitter" et, en 1955, le projet Avro 724 est définitivement abandonné.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Avro 724 : Version de base de l'Avro 724, jamais construite.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Avro 724 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Envergure : 7,3 m (23,95 ft)
  • Longueur : 11,3 m (37,073 ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Rolls-Royce RB.106
  • Puissance unitaire : 6 804 kgp (67 kN, 15 000 lbf), 10 251 kgp (101 kN, 22 600 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Avro 724 à 14/06/2017 10:00 Jericho
L’Avro Aircraft 724 est un projet d’avion monoplace ADAV de posant à la verticale, biréacteur, muni d’ailes hautes en delta, d’une dérive en flèche et d’un train d’atterrissage constitué de trois patins amovibles.

C'est au début des années 1950 qu’Avro Aircraft conçoit son projet 724. À cette époque, on considère qu'en cas de conflit la capacité à décoller et atterrir verticalement semble être la solution pour permettre aux avions militaires d’être opérationnels malgré le bombardement massif des pistes d’aviation par les forces soviétiques. L’appareil est conçu autour de deux turboréacteurs Rolls Royce RB106 installés côte-à-côte et alimentés par deux entrées d’air semi-circulaire. Dans la pointe du fuselage, en partie vitrée et située entre les deux entrées d’air, se situe le poste de pilotage dans lequel le pilote est installé couché sur le ventre. Les réservoirs de carburants sont installés entre les moteurs. Les ailes, en delta tronqué et sans dièdre, sont en position haute et la dérive est en flèche.

L’Avro 724 est un "tail-sitter", autrement dit il est posé à la verticale. Par contre, contrairement à d’autres appareils de ce type, ce n’est pas sur ses ailes et empennages qu’il repose, mais sur une sorte de tripode. Un de ces appuis est installé dans le carénage profilé situé au sommet de la dérive, et les deux autres sont installés sous les ailes, à leur emplanture. Ils sont déployés vers l’arrière durant la phase d’atterrissage.

Au milieu des années 1950, de nombreuses critiques négatives sont émises en ce qui concerne la configuration "tail-sitter" et, en 1955, le projet Avro 724 est définitivement abandonné.


Versions :
Avro 724 : Projet de chasseur monoplace "tail-sitter", propulsé par deux turboréacteur Rolls Royce RB.106, muni d’ailes hautes en delta tronqué et d’une dérive en flèche.


Utilisateurs militaires :
Aucun.


Caractéristiques :
Equipage : 1
Passagers : 0
Longueur : 11,3m
Envergure : 7,3m
Re: Avro 724 à 14/06/2017 11:24 Clansman
La fiche sur le site

Plan 3 vues de la bête pour se faire une idée

Les Tail-sitters, ça semble vraiment casse-gu… si vous voulez mon avis.
Re: Avro 724 à 14/06/2017 11:53 cachée dans les pins
Y' en a eu beaucoup des chasseurs avec une position de pilotage allongée? :shock:
Re: Avro 724 à 14/06/2017 12:03 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman.


Clansman a écrit

Plan 3 vues de la bête pour se faire une idée
Remerci.


Clansman a écrit

Les Tail-sitters, ça semble vraiment casse-gu… si vous voulez mon avis.
Disons qu'il est important que le pilote ait confiance et que le personnel au sol ne reste pas dessous… :mrgreen:


cachée dans les pins a écrit

Y' en a eu beaucoup des chasseurs avec une position de pilotage allongée? :shock:
Construits en série, je crois que je n'en connais pas. :interr:
Re: Avro 724 à 14/06/2017 12:59 Clansman

cachée dans les pins a écrit

Y' en a eu beaucoup des chasseurs avec une position de pilotage allongée? :shock:

C'est généralement resté à l'état de projets, au mieux de prototypes… Y'a le Payen Pa-59, de mémoire (tail-sitter lui aussi).

Hop :

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_prone-pilot_aircraft

Prone pour couché, pour les ceusses qui sont fâchés avec la langue de Churchill. :mrgreen:
Re: Avro 724 à 14/06/2017 13:25 Jericho

Clansman a écrit

Prone pour couché, pour les ceusses qui sont fâchés avec la langue de Churchill. :mrgreen:
Ah ben maintenant je comprends mieux pourquoi ils recommandaient tant cette position dans mon texte original … :bonnet:
Re: Avro 724 à 21/06/2017 12:20 cachée dans les pins
Merci :) messieurs, j'arrivais pas à m'y retrouver dans cette palanquée de fiches Avro.
Re: Avro 724 à 04/11/2017 20:25 d9pouces
C'est vrai que ça fait beaucoup à lire !

Avro a vraiment mangé à tous les râteliers, on dirait :D Au passage, je trouve que la première phrase prête un peu à confusion : un adav se pose toujours à la verticale, non ? Il y a également une petite coquille (« de » au lieu de « en »). Mais à froid, je n'ai pas de meilleure formulation. Et comme Clans, je trouve ça casse-gueule…
Re: Avro 724 à 05/11/2017 00:20 Jericho

d9pouces a écrit

C'est vrai que ça fait beaucoup à lire !
Désolé, j'ai décidé de faire des fiches à part entière du moment que j'avais assez d'infos… mais je ne me rendais pas encore dans quoi je me lançais. :?

d9pouces a écrit

Avro a vraiment mangé à tous les râteliers, on dirait :D Au passage, je trouve que la première phrase prête un peu à confusion : un adav se pose toujours à la verticale, non ? Il y a également une petite coquille (« de » au lieu de « en »). Mais à froid, je n'ai pas de meilleure formulation. Et comme Clans, je trouve ça casse-gueule…
Merci pour ces remarques (et celles pour les autres fiches). Ah ben oui m'sieur, c'est bien sûr qu'un ADAV se pose à la verticale… J'ai donc modifié sur le site et j'ai rajouté "il est posé le fuselage à la verticale".

d9pouces a écrit

Et comme Clans, je trouve ça casse-gueule…
Surtout si on imagine un terrain d'atterrissage pas parfaitement plat… ^^
Re: Avro 724 à 20/11/2017 20:36 d9pouces
Il y a sûrement des raisons pour lesquelles ça n'a eu aucun succès malgré les diverses tentatives !
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 14 juin 2017 11:10, modifié le . ©AviationsMilitaires