Rappels

Histoire de l'appareil

Origines

Le Nieuport 23 est en fait, une variante du célèbre Nieuport 17. Extérieurement, il est quasiment impossible de les différencier. Seule la motorisation, les longerons renforcés d’ailes ainsi que la position de la mitrailleuse, permet de les distinguer. De ce fait, le nombre de Nieuport 23 utilisés dans les différentes armées est parfois très difficile à estimer.
Cependant on le retrouve durant la guerre dans les forces aériennes françaises, en Belgique, en Grande-Bretagne dans le Royal Flying Corps, en Russie avec une fabrication sous licence par l’usine Dux et aux États-Unis.
Utilisé dès le début 1917, l’appareil est retiré des premières lignes 6 mois plus tard car déjà dépassé par ses adversaires. Il finira la guerre comme avion d’entrainement avancé puis comme appareil de loisirs.

Utilisateurs militaires

 Belgique : Nombre inconnu de Nieuport 23 de 1917 à 1920 dans les escadrilles N°1 et N°5.
 États-Unis : 50 exemplaires du Nieuport 23 pour l’American Expeditionary Forces (AEF Air Service).
 France: Aéronautique Militaire de février 1917 à août 1917:N57, N62,N68, N75, N81,N85,N87,N88,N89, N90 N112,SPA124 N506, N519, N521, N523, N534 et N561 puis en école de pilotage comme Biscarosse jusqu’à la fin de la guerre.
 Royaume-Uni : environ 80 Nieuport 23 et 17 Nieuport 23bis pour le Royal Flying Corps. Ils ont équipé, entre autres, les N°1,23, 29, 40 et 60 squadron.
 Russie: Une soixantaine de type 23 de 1917 à 1920.
 Suisse : 5 Nieuport 23 de 1917 à 1921.
 Pays sans confirmation (pays régulièrement cité comme utilisateurs de l’appareil mais dont je ne trouve aucune trace d’utilisation) :
• Italie : environ 150 Nieuport 17 ont été construits sous licence par Nieuport-Macchi. Je ne trouve par contre aucune trace de Nieuport 23 parmi les chiffres de production et dans les effectifs italiens. Problème de désignation ? Confusion avec les Nieuport 23 français en Italie (N561 de Venise par exemple) ?

Texte de FoxKilo02, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Nieuport 23 C1 : Appareil de chasse muni d’un moteur Le Rhône 9Jb de 120 ch identique en apparence au modèle type 17.
  • DUX/Nieuport 23 : Version construite sous licence en Russie, sans doute une soixantaine.
  • Nieuport 23Bis : Rare sous type utilisé uniquement dans les unités britanniques.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Nieuport 23 C1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 574 kg (1 265 lbs)
  • Masse à vide : 355 kg (783 lbs)
  • Surface alaire : 14,75 m² (158,768 sq. ft)
  • Hauteur : 2,4 m (7,874 ft)
  • Envergure : 8,2 m (26,903 ft)
  • Longueur : 6,4 m (20,997 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 168 km/h (104 mph, 91 kts)
  • Endurance maximale : 2 h
  • Plafond opérationnel : 6 500 m (21 325 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 5,8 m/s (19,029 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 24,068 kg/m² (4,93 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 38,915 kg/m² (7,97 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur rotatif Le Rhône 9Jb
  • Puissance unitaire : 88 kW (120 ch, 118 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Nieuport 23 à 14/04/2017 15:42 foxkilo02
Un Nieuport de plus… :mrgreen:

Origines

Le Nieuport 23 est en fait, une variante du célèbre Nieuport 17. Extérieurement, il est quasiment impossible de les différencier. Seule la motorisation, les longerons renforcés d’ailes ainsi que la position de la mitrailleuse, permet de les distinguer. De ce fait, le nombre de Nieuport 23 utilisés dans les différentes armées est parfois très difficile à estimer.
Cependant on le retrouve durant la guerre dans les forces aériennes françaises, en Belgique, en Grande-Bretagne dans le Royal Flying Corps, en Russie avec une fabrication sous licence par l’usine Dux et aux Etats-Unis.
Utilisé dès le début 1917, l’appareil est retiré des premières lignes 6 mois plus tard car déjà dépassé par ses adversaires. Il finira la guerre comme avion d’entrainement avancé puis comme appareil de loisirs.

Versions

:arrow: Nieuport 23 C1: Appareil de chasse muni d’un moteur Le Rhône 9Jb de 120 ch identique en apparence au modèle type 17.
:arrow: Nieuport 23bis: Rare sous type utilisé uniquement dans les unités britanniques. L’appareil était constitué d’un fuselage arrondi comme le Nieuport 17bis.

Utilisateurs militaires

:arrow: Belgique : Nombre inconnu de Nieuport 23 de 1917 à 1920 dans les escadrilles N°1 et N°5.
:arrow: Etats-Unis : 50 exemplaires du Nieuport 23 pour l’American Expeditionary Forces (AEF Air Service)
:arrow: France: Aéronautique Militaire de février 1917 à août 1917:N57, N62,N68, N75, N81,N85,N87,N88,N89, N90 N112,SPA124 N506, N519, N521, N523, N534 et N561 puis en école de pilotage comme Biscarosse jusqu’à la fin de la guerre.
:arrow: Royaume-Uni : environ 80 Nieuport 23 et 17 Nieuport 23bis pour le Royal Flying Corps. Ils ont équipé, entre autres, les N°1,23, 29, 40 et 60 squadron
:arrow: Russie: Une soixantaine de type 23 de 1917 à 1920.
:arrow: Suisse : 5 Nieuport 23 de 1917 à 1921.
:arrow: Pays sans confirmation (pays régulièrement cité comme utilisateurs de l’appareil mais dont je ne trouve aucune trace d’utilisation)
• Italie : environ 150 Nieuport 17 ont été construits sous licence par Nieuport-Macchi. . Je ne trouve par contre aucune trace de Nieuport 23 parmi les chiffres de production et dans les effectifs italiens. Problème de désignation ? Confusion avec les Nieuport 23 français en Italie (N561 de Venise par exemple) ?

Caractéristiques du Nieuport 23

Premier vol: 1916.
Rôle : Chasseur
Equipage: 1
Longueur : 6,40 m
Envergure : 8,20 m
Hauteur : 2,40 m
Poids à vide: 355 kg
Masse maximale au décollage: 574 kg

Motorisation:
1 moteur Le Rhône 9Jb de 120 ch.

Performances:
Vitesse maximale : 168 km/h
Vitesse ascensionnelle: 5,8 m/s
Autonomie: 2h00mn
Plafond: 6 500 m

Armement:
1 mitrailleuse synchronisée fixe Vickers de 7,7 mm

Principaux liens Internet

Wikipédia
historyofwar.org
airwar.ru
Re: Nieuport 23 à 15/04/2017 08:20 Clansman
Un Nieuport de plus…

J'te sens motivé pour les faire tous. :mrgreen:

La fiche sur le site
Re: Nieuport 23 à 15/04/2017 10:29 Jericho

Clansman a écrit

J'te sens motivé pour les faire tous. :mrgreen:
Moi je pense que lancé comme l'est Foxkilo02, avec cette précision dans ses fiches qui nous plait tant, il pourrait en effet tous se les faire. Et même ceux qui ont pris De l'age… :D
Re: Nieuport 23 à 16/04/2017 08:40 Clansman
Et même ceux qui ont pris De l'age…

J'vois pas du tout où tu veux en venir. :mrgreen:
Re: Nieuport 23 à 16/04/2017 10:17 foxkilo02

Jericho a écrit

Clansman a écrit

J'te sens motivé pour les faire tous. :mrgreen:
Moi je pense que lancé comme l'est Foxkilo02, avec cette précision dans ses fiches qui nous plait tant, il pourrait en effet tous se les faire. Et même ceux qui ont pris De l'age… :D

Je vais continuer sur ma lancée mais à mon rythme car, comme c'est bien connu, "petit à petit l'oiseau fait son NiD" :mrgreen:
Re: Nieuport 23 à 19/04/2017 21:09 ciders
Ça manque de modérateurs sur ce site, je vous le dis !
Répondre aux messages »
Texte de , créé le April 15, 2017, 7:43 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires