Histoire de l'appareil

En 1974, la firme Aérospatiale commença l'étude d'un nouvel hélicoptère basé sur le Puma. Hélicoptère de transport moyen, le nouvel appareil en est une version agrandie, motorisée par 2 turbines Turbomeca Makila de 1700 hp, plus économes que les moteurs d'origine et actionnant un rotor à 4 pales en composite.

Un fenestron fut également envisagé, et un Puma fut modifié en SA330 Z afin de le tester. Mais l'idée fut abandonnée lorsqu'on s'aperçut que le fenestron n'apportait aucune amélioration significative.

Sa structure est renforcée afin de mieux résister aux crashs, il dispose d'une quille ventrale sous la queue, d'un nez modifié contenant un radar Bendix RDR-1400 et d'une nouvelle avionique, adaptée aux normes civiles. Il peut voler sur un seul moteur, le temps entre 2 révisions est porté à 3000 heures. Il emporte 3000 litres de carburant et peut emporter 2500 kg sous élingue. Il dispose d'un treuil tractant 275 kg.

Le projet fut rendu public au salon du Bourget de 1975 et un SA330 modifié, alors désigné SA331, vole pour la première fois le 5 septembre 1977.

Le premier véritable prototype de l'AS332 Super Puma effectue son vol inaugural le 13 septembre 1978, entre les mains de Jacques d'Elbreil et d'Étienne Herrenschmidt. Il sera suivi de 5 prototypes.

L'AS332 est destiné aussi bien au marché civil que militaire. Dans le premier cas, il est certifié pour 18 passagers et a connu le succès aussi bien auprès de compagnies de transport de passagers que des plate-formes pétrolières de la Mer du Nord. Il fut également vendu à des polices nationales (Allemagne fédérale) ainsi qu'à des garde-côtes (Finlande, Islande, Japon). Les livraisons commencèrent en mai 1981.

Les versions civiles sont :

l'AS332 A (version de présérie),

l'AS332 C (12 exemplaires ont été vendus à la force aérienne grecque pour des missions de recherche et de sauvetage),

l'AS332 L dispose de moteurs plus puissants, d'un fuselage allongé de 76 cm, d'une cabine agrandie et d'une autonomie accrue. Désignée SA332 L avant 1980, cette version vola pour la première fois le 10 octobre 1980 et fut certifiée en 1983.

Elle est subdivisée en AS332 L1 et L2. La version L1, équipée de moteurs Makila 1A1, apparut en 1986. La version L2, dotée d'un fuselage plus long, d'écrans EFIS et d'un nouveau rotor fut certifiée en 1992. 2 exemplaires ont été vendus aux garde-côtes islandais, 2 autres au Népal, 7 au Vietnam, 2 aux Emirats Arabes Unis, 1 au Zaïre pour convoyer le président Mobutu, et 3 au sein de l'armée de terre japonaise (qui sont sur le point d'être remplacés par des EC225).

Le Super Puma aurait aussi été vendu à Panama. Le Mexique en possède 5, pour le transport de VIP.

Les variantes militaires virent rapidement le jour, et seront détaillées dans la fiche sur l'AS532 Cougar.

Si le Super Puma s'est surtout fait connaître dans des rôles de liaison ou de transport de VIP, grâce à sa cabine longue de 8 mètres, il a également montré sa souplesse d'emploi dans d'autres rôles, y compris dans des milieux difficiles en conditions Hot & High. Les Super Puma civils et les Cougars militaires sont désignés respectiviment EC225 et EC725 par EADS.

Versions référencées

  • Aérospatiale SA 331 : Premier prototype du Super Puma qui est en réalité un SA 330 remotorisé
  • Aérospatiale AS332 A Super Puma : Version civile de présérie.
  • Aérospatiale AS332 B Super Puma : Version militaire de base motorisée par des Makila 1A.
  • Aérospatiale AS332 B1 Super Puma : Seconde version militaire construite en série et renommée AS532 UC.
  • Aérospatiale AS332 C Super Puma : Version civile de base motorisée par des Makila 1A.
  • Aérospatiale AS332 C1 Super Puma : Version civile « courte » motorisée par des Makila 1A1.
  • Aérospatiale AS332 C1e Super Puma : Version « low cost » à l'avionique améliorée basée sur l'AS332 C1.
  • Aérospatiale AS332 F Super Puma : Version de lutte ASM et anti-navires motorisée par des Makila 1A.
  • Aérospatiale AS332 F1 Super Puma : Version de lutte ASM et anti-navires renommée AS532 SC.
  • Aérospatiale AS332 L Super Puma : Version civile « longue » capable de transporter 21 passagers
  • Aérospatiale AS332 L1 Super Puma : Version civile motorisée par des Makila 1A1.
  • Aérospatiale AS332 L1e Super Puma : Version « low cost » à l'avionique améliorée basée sur l'AS332 L1.
  • Eurocopter AS332 L2 Super Puma Mk 2 : Version civile modernisée dotée d'une nouvelle tête de rotor et de moteurs plus puissants.
  • Aérospatiale AS332 M Super Puma : Version basée sur l'AS332 B dotée d'une cabine plus longue pour transporter 24 soldats.
  • Aérospatiale AS332 M1 Super Puma : Version renommée AS532 UL.
  • Eurocopter AS332 M2 Super Puma Mk 2 : Version améliorée de l'AS332 M1 renommée AS532 U2.
  • Aérospatiale CH-34 : Désignation brésilienne de l'AS332 M.
  • Aérospatiale UH-14 : Désignation de l'AS332 F1 dans la marine brésilienne.
  • Airbus Helicopters H215 : Désignation depuis novembre 2015 des AS332 C1e et L1e.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Eurocopter AS332 L2 Super Puma Mk 2 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Voie : 3 m (10 ft)
  • Empattement : 5,28 m (17,323 ft)
  • Diamètre du rotor de queue : 3,15 m (10,335 ft)
  • Masse maxi au décollage : 9 300 kg (20 503 lbs)
  • Masse à vide : 4 660 kg (10 274 lbs)
  • Surface du rotor : 206 m² (2 217 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 16,2 m (53,15 ft)
  • Hauteur : 4,97 m (16,306 ft)
  • Longueur : 19,5 m (63,976 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 280 km/h (174 mph, 151 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 315 km/h (196 mph, 170 kts)
  • Distance franchissable : 830 km (516 mi, 448 nm)
  • Plafond sans effet de sol : 2 110 m (6 923 ft)
  • Plafond avec effet de sol : 3 280 m (10 761 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 6,6 m/s (21,654 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 22,621 kg/m² (4,63 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 45,146 kg/m² (9,247 lbs/sq. ft)

Motorisation

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Perte d'un Super Puma vénézuélien le 29 mars 2012

    Le Super Puma n°2216 s'est écrasé alors qu'il était utilisé dans une opération contre les narco-traficants. Sept militaires sont décédés dans cet accident survenu à 5h15 heure locale.

Numéros de serie

Forum

Sujet complet »
AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 14/12/2011 10:53 Clansman
En 1974, la firme Aérospatiale commença l'étude d'un nouvel hélicoptère basé sur le Puma. Hélicoptère de transport moyen, le nouvel appareil en est une version agrandie, motorisée par 2 turbines Turbomeca Makila de 1700 hp, plus économes que les moteurs d'origine et actionnant un rotor à 4 pales en composite.

Un fenestron fut également envisagé, et un Puma fut modifié en SA-330Z afin de le tester. Mais l'idée fut abandonnée lorsqu'on s'aperçut que le fenestron n'apportait aucune amélioration significative.

Sa structure est renforcée afin de mieux résister aux crashs, il dispose d'une quille ventrale sous la queue, d'un nez modifié contenant un radar Bendix RDR-1400 et d'une nouvelle avionique, adaptée aux normes civiles. Il peut voler sur un seul moteur, le temps entre 2 révisions est porté à 3000 heures. Il emporte 3000 litres de carburant et peut emporter 2500 kg sous élingue. Il dispose d'un treuil tractant 275 kg.

Le projet fut rendu public au salon du Bourget de 1975 et un SA 330 modifié, alors désigné SA 331, vole pour la première fois le 5 septembre 1977.

Le premier véritable prototype de l'AS-332 Super Puma effectue son vol inaugural le 13 septembre 1978, entre les mains de Jacques d'Elbreil et d'Étienne Herrenschmidt. Il sera suivi de 5 prototypes.

L'AS-332 est destiné aussi bien au marché civil que militaire. Dans le premier cas, il est certifié pour 18 passagers et a connu le succès aussi bien auprès de compagnies de transport de passagers que des plate-formes pétrolières de la Mer du Nord. Il fut également vendu à des polices nationales (Allemagne fédérale) ainsi qu'à des garde-côtes (Finlande, Islande, Japon). Les livraisons commencèrent en mai 1981.

Les versions civiles sont :

l'AS-332A (version de présérie),

l'AS-332C (12 exemplaires ont été vendus à la force aérienne grecque pour des missions de recherche et de sauvetage),

l'AS-332L dispose de moteurs plus puissants, d'un fuselage allongé de 76 cm, d'une cabine agrandie et d'une autonomie accrue. Désignée SA 332L avant 1980, cette version vola pour la première fois le 10 octobre 1980 et fut certifiée en 1983.

Elle est subdivisée en AS-332L1 et L2. La version L1, équipée de moteurs Makila 1A1, apparut en 1986. La version L2, dotée d'un fuselage plus long, d'écrans EFIS et d'un nouveau rotor fut certifiée en 1992. 2 exemplaires ont été vendus aux garde-côtes islandais, 2 autres au Népal, 7 au Vietnam, 2 aux Emirats Arabes Unis, 1 au Zaïre pour convoyer le président Mobutu, et 3 au sein de l'armée de terre japonaise (qui sont sur le point d'être remplacés par des EC 225).

Le Super Puma aurait aussi été vendu à Panama et à la marine des Emirats Arabes Unis (2 AS-332L). Le Mexique en possède 5, pour le transport de VIP.

Les variantes militaires virent rapidement le jour, et seront détaillées dans la fiche sur l'AS-532 Cougar.

Si le Super Puma s'est surtout fait connaître dans des rôles de liaison ou de transport de VIP, grâce à sa cabine longue de 8 mètres, il a également montré sa souplesse d'emploi dans d'autres rôles, y compris dans des milieux difficiles en conditions Hot & High. Les Super Puma civils et les Cougars militaires sont désignés respectiviment EC 225 et EC 725 par EADS.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Eurocopter_SA330_Puma

http://www.avionslegendaires.net/aerospatiale-as-332-ec-225-super-puma.php

http://www.armyrecognition.com/europe/France/helicopteres/Super_Puma_AS332/Super_Puma_AS332_avions_helicopter_France.htm

http://www.lesavions.net/index.php?option=com_content&task=view&id=59&Itemid=1

http://aviation-militaire.kazeo.com/helicopteres-francais/as-332-super-puma,a1747091.html

http://jn.passieux.free.fr/html/SPuma.php

http://en.wikipedia.org/wiki/Eurocopter_AS332_Super_Puma

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=203

http://www.eurocopter.com/site/en/ref/Overview_110.html

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/snias_superpuma.php
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 14/12/2011 11:41 Jericho
Si ça peut t'aider pour la fiche:
Suisse:
3 AS332M1 en 1987
12 AS332M1 en 1991
12 AS352UL en 2000 –> 1 appareil perdu en 2011

Je ne me souviens pas d'autres pertes… mais tu dois avoir plus d'infos avec les différents sites! ;)
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 14/12/2011 12:49 Clansman
OK merci, ça servira pour la fiche de l'AS-532. :D

La fiche de l'AS-332

En gros, les versions civiles.
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 14/12/2011 12:58 Jericho

Clansman a écrit

OK merci, ça servira pour la fiche de l'AS-532. :D

La fiche de l'AS-332

En gros, les versions civiles.

Oups! Désolé… :oops: j'ai eu de la dixeslie sur le "532"… :mrgreen:

EDIT: Eh dis donc, faudrait que j'avertisse les Forces aériennes suisses: les AS-332 M1 y sont toujours appellés "Super-Puma"! (ou plus exactement "Tsoupperpouma", par les helvêtes habitant de l'autre côté de la barrière de rösti!)
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 14/12/2011 13:42 Clansman
j'ai eu de la dixeslie sur le "532"…

Faut dire que c'est pas simple. On se fiche des Russes à cause des appelations de leurs versions en surnombre, mais nous c'est pareil. :bonnet:
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 15/12/2011 08:52 stanak
AS-332C Super-Puma
Image
Image

AS-532UL Cougar Horizon
Image
Image

AS-532U2
Image
Image

AS-532AL
Image
Image

TH89
Image
Image

AS-532AL
Image
Image
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 15/12/2011 11:30 Trident
Si tu peux dorénavant poster tes photos de cette façon j'aimerai bien, les sites en .free ne sont pas accessibles depuis l'Algérie.
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 15/12/2011 12:14 Clansman
Lorsque la firme Eurocopter fut fondée en 1990, elle rebaptisa les versions militaires de l'AS-332 Super Puma en AS-532 "Cougar", afin de mieux les distinguer des variantes civiles.

Ces variantes militaires avaient vu le jour dès le début des années 1980 :

L'AS-332B fut la 1ere version militaire, capable d'emporter 21 hommes : elle fut vendue à l'armée argentine (24 exemplaires, il en reste 3), à l'armée chilienne (1 encore en service), à l'armée équatorienne (qui en possède encore 6 sur les 8 achetés), au Nigéria (12), à l'armée de terre espagnole (16 appareils désignés HT-21), au Venezuela (6). L'AS-332B1, qui suivait l'AS-332B, est devenu AS 532UC, ou Cougar Mk I UC. Le Cougar Mk I AC est sa version armée.

l'AS-332M est la version militarisée de l'AS-332L : version allongée et modernisée, elle peut emporter 25 soldats. L'AS 532M est devenu AS 532UE, l'AS 332M1 est devenu AS 532UL (cette version peut servir à l'évacuation de 6 blessés).

La force aérienne brésilienne possède 8 AS 532M, dont 2 appareils destinés au transport du président et désignés VH-34. L'armée brésilienne dispose elle de 8 AS-532UE. Les AS 532M ont été vendus à l'armée chilienne (1), à la Jordanie (10), au Koweït (4 sont encore en service sur les 6 achetés), à Singapour (22 appareils, dont 17 assemblés sur place : il reste 12 AS 532UL), à la Suisse (15 AS 332M1 et 12 AS 532UL : l'un de ces derniers fut perdu par accident en 2011), à la Bolivie (2). La Turquie en a fait construire 48 exemplaires sous licence par TAI, il lui en reste 19.

L'AS 532AL, ou Cougar Mk I AL, est une version armée, basée sur l'AS 532UL. Elle peut emporter des canons de 20 mm montés en nacelle ou des roquettes de 68 mm. L'Albanie en a commandé 5, la Bulgarie en a reçu 8 et la Slovénie 4.

l'AS-332F, dérivé naval de l'AS-332M et destiné à la lutte anti-navires et anti sous-marins, est équipé de 2 missiles Exocet et d'un radar Oméra ORB-32. La marine brésilienne en possède 5, désignés UH-14, depuis 1987. Il a été vendu à la marine chilienne (5), au Gabon (1 exemplaire), à la marine indonésienne (5 exemplaires). L'AS-332F1, qui en dérive, devint AS 532SC lors de la fondation d'Eurocopter.

La France a reçue 27 Cougar, commandés en 1987. 24 AS 532UL furent versés à l'ALAT (il en reste 18) et 3 à l'armée de l'air (basés à Evreux). Leur modernisation a fait l'objet d'un contrat en 2008. L'AS 532UL a servi de base à la version Horizon (Hélicoptère d'observation radar et d'investigation sur zone). Cette version était issue du programme Orchidée datant de 1990, et destiné à permettre l'observation du champ de bataille. Un radar Thomson-CSF permettait de pister 4000 véhicules dans un rayon de 200 km. L'ALAT en reçut 4 exemplaires à partir de 1997, qui son placés sous cocon depuis 2008, en attendant une éventuelle modernisation.

La Force aérienne espagnole possède 13 Cougar (AS-332B et M), la Suède 12 (sous la désignation HKP 10). L'Armée chilienne a commandé 8 exemplaires neufs en 2009. L'Allemagne dispose de 3 appareils pour le transport de VIP, la Chypre du Nord de 2.

Le Cougar aurait aussi été vendu au Cambodge, au Portugal, à la Thaïlande.

L'Indonésie le fait construire sous licence par Indonesian Aerospace (anciennement Nurtanio, puis IPTN) sous la dénomination NAS-332 depuis 1986. Sa force aérienne en a commandé 16 et 9 sont en service, dont 2 servant à des missions de transport VIP. 3 ont été vendus à la Corée du Sud et entrèrent en service en 1988, pour des missions de transport VIP.

Les Cougar Mk II sont apparus après 1990. On y distingue l'AS 532U2, version allongée pouvant emporter 29 hommes, 12 blessés, ou 5 tonnes de fret grâce à ses moteurs Malika 1A2. Les Pays-Bas possèdent 17 AS 532U2, dont 9 sont stockés pour raisons budgétaires. L'AS 532A2 est sa version armée, d'un canon de 20 mm par exemple. Ils servent essentiellement à la recherche et au sauvetage, y compris en milieu hostile.

Les Super Puma civils et les Cougars militaires ont été désignés respectivement EC 225 et EC 725 par EADS.


La fiche sur le site


http://fr.wikipedia.org/wiki/Eurocopter_SA330_Puma

http://fr.wikipedia.org/wiki/Eurocopter_AS532_Cougar

http://www.defense.gouv.fr/terre/equipements/helicopteres-et-avions/cougar-as-532

http://www.defense.gouv.fr/dga/equipement/aeronautique/cougar-renove-as-332-m1-as-532-ul

http://www.avionslegendaires.net/eurocopter-as-532-ec-725-cougar.php

http://www.armyrecognition.com/europe/France/helicopteres/Super_Puma_AS332/Super_Puma_AS332_avions_helicopter_France.htm

http://www.lesavions.net/index.php?option=com_content&task=view&id=59&Itemid=1

http://aviation-militaire.kazeo.com/helicopteres-francais/as-332-super-puma,a1747091.html

http://jn.passieux.free.fr/html/SPuma.php

http://en.wikipedia.org/wiki/Eurocopter_AS332_Super_Puma

http://en.wikipedia.org/wiki/Eurocopter_AS_532

http://www.fas.org/man/dod-101/sys/ac/row/cougar.htm

http://www.eurocopter.com/site/en/ref/Overview_165-1021.html

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/snias_cougar-aew.php
RIAT 2014 à 20/09/2014 20:40 stanak
TH98 Cougar
Image
Image
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 01/01/2016 12:40 stanak
bonne année 2016 ;)

AS332M-1
Image RJAF
Image
localement, il l'appelle "Cougar"
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 01/01/2016 16:59 Ansierra117
Ca ne semble pas un problème dans la mesure où d'après la fiche du Super Puma, l'AS332M1 a été renommé AS532UL Cougar pour bien distinguer versions civiles et militaires

Par contre cela soulève le fait qu'on a des conflits de fiche entre l'AS332 et l'AS532. Parce que AS332M1 = AS532UL or ils apparaissent sur deux fiches différentes
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 02/01/2016 07:04 Clansman
Arf, en plus c'était bien dit dans le descriptif de l'AS332M1 qu'il était rebaptisé AS532UL. La difficulté vient sans doute du fait que les 2 désignations sont encore utilisées.

J'ai transféré tous les utilisateur du 332M1 à l'AS532UL. Par contre, j'ai conservé les 2 versions, mais avec un descriptif clair dans les 2 cas (renvoi).

Merci d'avoir signalé le problème !
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 02/01/2016 17:44 Jericho

Clansman a écrit

Arf, en plus c'était bien dit dans le descriptif de l'AS332M1 qu'il était rebaptisé AS532UL. La difficulté vient sans doute du fait que les 2 désignations sont encore utilisées.
Le changement de désignation vaut pour le constructeur, mais j'imagine que les forces aériennes qui ont acheté des AS332M1 ne les désignent pas par la suite AS532UL Cougar, leurs équipements n'étant pas forcément identiques. Le cas typique en Suisse: il y a les AS332M1 Super Puma et les AS532UL Cougar, qui sont désignés au sein des forces aérienne respectivement TH89/TH06 et TH98.

Au fait, après un petit contrôle, il n'y a plus que 15 Aérospatiale AS532 UL Cougar sur la fiche des forces aériennes suisses. J'imagine qu'il s'agit des 15 (3+12) AS332M1 Super Puma en service depuis 1987 et 1989, du coup il manquerait les 12 AS532UL Cougar depuis 2001 (dont 11 encore en service).
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 03/01/2016 07:54 Clansman
Ah ben en fait, j'ai viré tout ce qui était AS332M1. Je croyais qu'ils étaient entrés 2 fois. Bon je corrige.
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 07/01/2016 00:07 Jericho

Clansman a écrit

Ah ben en fait, j'ai viré tout ce qui était AS332M1. Je croyais qu'ils étaient entrés 2 fois.
Voui voui, on c'est ce que c'est: on force un peu pour le réveillon et après on entre, on sort, ça fait ressort et… on ne sait plus où on en est, hein? :mrgreen:


Clansman a écrit

Bon je corrige.
Merci. ;)
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 28/06/2016 09:58 stanak
Image FAMET
AS532UL Cougar
Image
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 01/07/2016 13:26 Ansierra117
J'aime cette machine :) Merci Stanak
Re: AS-332 Super Puma/AS-532 Cougar. à 23/05/2017 07:41 stanak
Image FAM
AS332L-1 Super Puma
Image
6 utilisés (3 en service : sn 2195, 2346, 2363)
tous dans l'escadron présidentiel
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires