Rappels

Appareils actuels

Unités actuelles

Anciens appareils

Du Viêtnam à la fin de l'URSS

Débuts de la Guerre Froide et des jets

La Seconde Guerre Mondiale

L'Entre-Deux-Guerres et la montée des périls

Les débuts de l'aviation et la Première Guerre Mondiale

  • Albatros D.V
    • un seul exemplaire depuis 1918 jusqu'en 1921 ; D.Va
  • Blériot XI
    • 2 exemplaires depuis 1914 jusqu'en 1919 ; Blériot XI-2
  • EKW Haefeli DH-1
    • 6 exemplaires depuis 1916 jusqu'en 1919
  • EKW Haefeli DH-2
    • 6 exemplaires depuis 1916 jusqu'en 1922
  • EKW Haefeli DH-3
    • 109 exemplaires depuis 1917 jusqu'en 1939 ; 24 M-III, 82 M-IIIa et 3 M-IIIb
  • Farman MF.11
    • 2 exemplaires depuis 1915 jusqu'en 1916 ; Dont un exemplaire interné
  • Fokker D.VII
    • 27 exemplaires depuis 1920 jusqu'en 1938
  • Grandjean L
    • un seul exemplaire depuis septembre 1914 jusqu'en juin 1915
  • Hanriot HD.1
    • 16 exemplaires depuis 1921 jusqu'en 1930 ; Macchi HD.1
  • Morane-Saulnier AI
    • un seul exemplaire ; MoS 30E-1
  • Nieuport 23
    • 5 exemplaires depuis 1917 jusqu'en 1921
  • Nieuport 28
    • 15 exemplaires depuis 1918 jusqu'en 1930 ; Nieuport 28C1
  • Voisin Type I
    • un seul exemplaire depuis 1915 jusqu'en 1919 ; Type V LA.S
  • Wild W
    • 42 exemplaires depuis 1915 jusqu'en 1934

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cette armée de l'air.

Implantations

Bases aériennes utilisées 10

Mappemonde Cliquez sur une puce pour davantage d'informations
Obtenir toutes les coordonnées : télécharger (fichier GoogleEarth / KML)
Payerne (Suisse)
Meiringen (Suisse)
Lodrino (Suisse)
Buochs (Suisse)
Bern-Belp (Suisse)
Locarno (Suisse)
Sion (Suisse)
Emmen (Suisse)
Emmen (Suisse)
Dübendorf (Suisse)
Dübendorf (Suisse)
Alpnach (Suisse)
Alpnach (Suisse)

Numéros de serie

Forum

Sujet complet »
Re: Forces aériennes Suisses à 29/04/2019 18:29 ouakamois
Pilatus PC9 armé
Re: Forces aériennes Suisses à 29/04/2019 21:51 Jericho

ouakamois a écrit

Pilatus PC9 armé
Merci pour cette photo Ouakamois. :D
Juste un détail: ce n'est pas de l'armement, mais c'est une nacelle Ericsson Vista-5 de brouillage radar pour l'entraînement à la guerre électronique. Heureusement pour Pilatus à Stans : le jour où les forces aériennes suisses arment leurs Pilatus, je pense qu'il ne sera très difficile ensuite de les construire en Suisse pour l'export. :?
Re: Forces aériennes Suisses à 29/04/2019 22:31 d9pouces
Ah ? je ne savais pas qu'il y avait des restrictions sur les exportations.
Re: Forces aériennes Suisses à 30/04/2019 09:43 Jericho
La Suisse a des restriction sur les ventes d'armes et il est, entre autre, interdit à une entreprise en Suisse d'exporter du matériel de guerre à un pays impliqué dans un conflit armé interne ou international.
Les Pilatus PC-7 et PC-9 ne sont pas directement considérés comme du matériel de guerre, car s'ils servent à l'entraînement de pilotes militaires, ils ne peuvent être armés qu'après modifications par l'utilisateur (certains diront "un peu comme les pick-up Toyota"). Par contre, leur vente est soumise à autorisation et est généralement interdite si le pays est en guerre.
Malgré ça, il y a régulièrement des scandales qui éclatent suite à des images d'avions Pilatus armés, comme ça a été le cas en 2008 avec un PC-9 tchadien. Alors imagine si la force aérienne suisse s'amuse à les armer : ils seront directement considérés comme matériel de guerre et là, ce serait encore plus restrictif.
Re: Forces aériennes Suisses à 30/04/2019 21:10 d9pouces
Mais qui imposent ces restrictions à la Suisse ? Est-ce elle-même, notamment à travers sa constitution (un peu comme le Japon) ?
Re: Forces aériennes Suisses à 16/05/2019 15:33 Jericho

d9pouces a écrit

Mais qui imposent ces restrictions à la Suisse ? Est-ce elle-même, notamment à travers sa constitution (un peu comme le Japon) ?
Oui, c'est des Lois (votées par le peuple) qui exige ces restrictions pour éviter de trop "éclabousser" la neutralité. De plus, des Pilatus qui bombardent des populations qui reçoivent l'aide internationale suisse serait absurde. :roll:


Nouvel épisode de l'achat de nouveaux avions de combat avec la présentation, par la "ministre" responsable de l'armée, de diverses décisions prises par le Conseil fédéral :
- Le choix de l'appareil ne se fera qu'après un éventuel Référendum qui devra passer en votation avant fin 2020 (et pour autant que l'achat soit accepté).
- Seul l'achat des avions de combat sera soumis au Référendum (même si les deux achats se feront de manière concertée, l'achat des systèmes sol-air se fera séparément)
- Le budget pour l'achat des nouveaux avions de combat ne sera plus que de 6 milliards de CHF (env. 5,3 mia d'Euros).
- Les offset réclamés ne doivent couvrir que 60% du prix des appareils et non plus 100% (ce qui devrait permettre de diminuer le prix par appareil et ne bénéficier qu'à l'industrie suisse travaillant sur les technologies sécuritaires). Selon PK, rédacteur du blog avianews, cela pourrait représenter entre 3 et 5% de réduction du prix. Ce n'est pas énorme, mais si c'est exact, sur 6 mia de CHF c'est 1 à 3 avions de plus.


Et concernant le concurrent tricolore: deux Rafale B (F3-R) sont arrivé aujourd’hui à Payerne. Il semblerait que le premier appartient à la DGA (Istres) et le second à l’Escadron de transformation 2/92 Aquitaine (St-Dizier).
Edit: il semblerait aussi qu'au moins un des deux Rafale soit équipé d'un viseur de casque Targo II. Une bonne chose: les pilotes suisses de Hornet apprécient ce genre de "gadget". :hehe:
Re: Forces aériennes Suisses à 22/05/2019 13:57 ouakamois
Croisons les doigts…
Troisième appareil en compétition, le Rafale de Dassault Aviation et ses partenaires Thales et Safran a débuté ses essais à Payerne en Suisse
Re: Forces aériennes Suisses à 22/05/2019 16:44 Jericho

ouakamois a écrit

Croisons les doigts…
Troisième appareil en compétition, le Rafale de Dassault Aviation et ses partenaires Thales et Safran a débuté ses essais à Payerne en Suisse
Yep! Depuis vendredi passé jusqu'à … après-demain !
La météo n'a pas été trop mauvaise, par conséquents les essais ont probablement pu être effectués dans de bonnes conditions et on sait que l'appareil est juste excellent.
Reste à voir ce que Dassault peut proposer avec le budget disponible. Mais cette, fois, il faudra qu'il présente dès le début une "sa proposition au prix minimum" pour ne pas devoir essayer de récupérer le marché en faisant une proposition "dégradée" après la publication du choix final, parce qu'après 1988 et 2012, ça passerait mal… :S
Re: Forces aériennes Suisses à 27/05/2019 08:21 d9pouces

Jericho a écrit

d9pouces a écrit

Mais qui imposent ces restrictions à la Suisse ? Est-ce elle-même, notamment à travers sa constitution (un peu comme le Japon) ?
Oui, c'est des Lois (votées par le peuple) qui exige ces restrictions pour éviter de trop "éclabousser" la neutralité. De plus, des Pilatus qui bombardent des populations qui reçoivent l'aide internationale suisse serait absurde. :roll:
Ok, je voulais juste en être sûr :)
Merci pour l'info !

Nouvel épisode de l'achat de nouveaux avions de combat avec la présentation, par la "ministre" responsable de l'armée, de diverses décisions prises par le Conseil fédéral :
- Le choix de l'appareil ne se fera qu'après un éventuel Référendum qui devra passer en votation avant fin 2020 (et pour autant que l'achat soit accepté).
- Seul l'achat des avions de combat sera soumis au Référendum (même si les deux achats se feront de manière concertée, l'achat des systèmes sol-air se fera séparément)
- Le budget pour l'achat des nouveaux avions de combat ne sera plus que de 6 milliards de CHF (env. 5,3 mia d'Euros).
- Les offset réclamés ne doivent couvrir que 60% du prix des appareils et non plus 100% (ce qui devrait permettre de diminuer le prix par appareil et ne bénéficier qu'à l'industrie suisse travaillant sur les technologies sécuritaires). Selon PK, rédacteur du blog avianews, cela pourrait représenter entre 3 et 5% de réduction du prix. Ce n'est pas énorme, mais si c'est exact, sur 6 mia de CHF c'est 1 à 3 avions de plus.


Et concernant le concurrent tricolore: deux Rafale B (F3-R) sont arrivé aujourd’hui à Payerne. Il semblerait que le premier appartient à la DGA (Istres) et le second à l’Escadron de transformation 2/92 Aquitaine (St-Dizier).
Edit: il semblerait aussi qu'au moins un des deux Rafale soit équipé d'un viseur de casque Targo II. Une bonne chose: les pilotes suisses de Hornet apprécient ce genre de "gadget". :hehe:
J'aurais bien aimé voir les évaluations !

J'imagine qu'un petit résumé sera public, comme lors de la première fois ?
Re: Forces aériennes Suisses à 27/05/2019 11:28 Jericho

d9pouces a écrit

J'aurais bien aimé voir les évaluations !
Mouais, je n'ai même pas pu aller voir les présentations des appareils. Bon, les Rafale et Eurofighter, je connais, alors même si j'aime le Rafy, je n'aurai probablement pas pris une demi journée de vacances pour y aller. Mais le Super-Hornet me tentait bien. Le F-35 bof, éventuellement le Gripen E/F pour voir si les modifications de la cellule sont vraiment visibles, je verrai avec le boulot si je pourrai m'absenter ce jour-là.


d9pouces a écrit

J'imagine qu'un petit résumé sera public, comme lors de la première fois ?
À voir, je ne suis pas sûr que tous les concurrents aient envie que les évaluations techniques de leurs appareils soient rendues publiques, surtout les US.
L'autre-fois, une partie des infos ont été obtenues suite à une fuite, mais j'espère qu'on aura un résumé officiel des essais techniques et pas seulement les raisons du choix, de toute façon en grande partie conditionné par le budget. Il y aura aussi moins de pression médiatique lors de l'annonce du gagnant, car la votation aura déjà été faite et gagnée (sinon, le choix final ne sera pas effectué).
Re: Forces aériennes Suisses à 03/06/2019 21:31 Jericho
Visiblement Lockheed-Martin a décidé de poser un Joker en montrant à la Suisse les bénéfices de la guerre en réseau et, pour se faire, vient d'envoyer pas moins de 4 exemplaires de F-35A à Payerne ! :ooh:
Et moi qui étais prêt à parier, il y a encore quelques semaines en arrière, que LM se désisterait au dernier moment ! … :mrgreen:
Re: Forces aériennes Suisses à 04/06/2019 10:19 iGH
Ou alors , avec 4 , ils sont presque certain que un exemplaire pourra voler tout les jours :fouet:

Ok , ok, pas tapper ! :sygus:
Re: Forces aériennes Suisses à 04/06/2019 16:04 Jericho

iGH a écrit

:fouet:

Ok , ok, pas tapper ! :sygus:
Pourquoi taper quand c'est la vérité? :mrgreen:

On en saura probablement plus vendredi, mais il semblerait qu'ils sont déjà arrivés avec plusieurs heures de retard suite à une mauvaise météo… :roll:
Re: Forces aériennes Suisses à 04/06/2019 16:31 iGH
Non là je m'insurge ! SI,si.. :D

Etre furtif par mauvais temps c'est pas du jeu ! Pour goûter à tout le potentiel de futilité d'un F-35 il faut qu'il n'y ai pas un seul nuage , sinon on pourrait croire qu'ils trichent en se cachant …. dans les nuages… ILs sont à fond chez LM… aucun doute ne sera permis sur le potentiel des F-35
Re: Forces aériennes Suisses à 10/06/2019 13:57 Jericho
Visiblement Lockheed-Martin a décidé de poser un Joker en montrant à la Suisse les bénéfices de la guerre en réseau et, pour se faire, vient d'envoyer pas moins de 4 exemplaires de F-35A à Payerne !
Selon le rédacteur d'avianews (assez bien placé dans le domaine aéronautique en Suisse et qui ne semble pas vraiment croire aux chances du F-35), un des pilotes de l'USAF présent à Payerne aurait dit qu'en général les F-35 volent toujours à quatre. Il se pourrait que cette configuration permette de former un système radar interférométrique. En tous cas lors du dernier vol, soit le vol libre, ils prévoyaient de présenter les capacités du F-35 dans les opérations en réseau en faisant voler les quatre appareils en même temps.
Re: Forces aériennes Suisses à 13/06/2019 11:56 Jericho
En ce 1er avril, une info assez incroyable vient de tomber: le Gripen E ne participera pas aux essais en vol en Suisse, ce qui le disqualifie du processus d'acquisition ! :o

Hein? Comment ça, on n'est pas le 1er avril?!? :bonnet:


L'Office fédéral de l'armement (armasuisse) a officiellement recommandé à Saab de ne pas soumettre le Gripen E aux prochains tests en vol en Suisse. La raison invoquée est que les systèmes à bord des Gripen E de préséries (39-8, 39-9, 39-10) sont encore en tests. Et comme il était spécifiquement précisé dans la demande d’armasuisse que l’ensemble des systèmes des avions qui participent aux essais en vol doivent incorporer une maturité opérationnelle…

Le Gripen E reste donc en course, mais avec un très lourd handicap. À mon avis, les Rafale et Super-Hornet deviennent les favoris, devant l'Eurofighter, puis le F-35.
Re: Forces aériennes Suisses à 13/06/2019 15:05 d9pouces
J'imagine que le handicap du F-35 vient du prix ?
La sanction est quand même bien violente pour le Gripen, d'autant que je pensais que le Gripen E était plus mature que ça. Croisons les doigts pour le Rafale !
Re: Forces aériennes Suisses à 13/06/2019 16:01 Jericho

d9pouces a écrit

J'imagine que le handicap du F-35 vient du prix ?
Rien n'est décidé encore, mais à mon avis le F-35 a deux gros handicap pour la Suisse, outre le fait qu'il n'est pas vraiment taillé pour l'interception (mais là je n'ai pas de résultats le prouvant).
- Le prix d'achat semble relativement correct, soit à peu près celui du Rafale, mais le coût opérationnel est particulièrement élevé. Il serait actuellement d'environ 35'000$ et, même si Lockheed Martin devait pouvoir le baisser à 25'000$ d'ici 2025, il reste très élevé face aux 10'000 à 12'000$ du Super-Hornet (sous réserve que les calculs prennent en compte les mêmes éléments). Pour les Rafale et Eurofighter, je crois que les chiffres se trouvent entre les deux… si quelqu'un a des références, ce serait chouette de les partager. :hehe:
- Les codes-sources ne sont pas disponibles, contrairement à ce qui est exigé, et les mises à jours doivent se faire à l'étranger, ce qui donne accès aux informations sur les vols militaires suisses.


d9pouces a écrit

La sanction est quand même bien violente pour le Gripen, d'autant que je pensais que le Gripen E était plus mature que ça.
En ce moment, il y aurait 4 appareils en phase d'intégration et de validation des systèmes :
- le Gripen NG biplace (39-7), qui intègre un grand nombre de technologie du E, dont le grand écran couleur unique en place arrière.
- le Gripen E (39-8) qui a effectué plus de 100 heures de vol et a testé divers systèmes et tiré différents types d'armements air-air et air-sol.
- le Gripen E (39-9) qui teste en ce moment les systèmes tactiques.
- le Gripen E (39-10) qui a commencé les essais en vol il y a à peine quelques jours.

D'après les spécialistes d'armasuisse et des Forces aériennes suisses, sur la base des informations et des analyses actuelles concernant le degré de maturité et d'intégration des sous-systèmes, plusieurs des missions prévues durant l'évaluation ne pourraient pas être exécutées efficacement. Les premiers avions de série doivent voler en fin d'année, mais le report des essais en vol à une date ultérieure irait à l'encontre de l'égalité de traitement de tous les candidats et ne constitue pas une option pour les responsables suisses.


d9pouces a écrit

Croisons les doigts pour le Rafale !
Voui, on peut.
À mon avis, il faudra déjà passer les votations populaires et ensuite, c'est très ouvert… Outre le prix (qui avantage le Super-Hornet) et les performances (qui avantagent les Rafale et Eurofighter), il faut voir les contreparties industrielles (à hauteur de 60% de la commande) et militaires (collaborations, exercices, formations, etc.). Et surtout le côté politique, où la Suisse est bien chahutée par l'Europe depuis quelques années, ce qui n'est bon ni pour le Rafale, ni pour l'Eurofighter. :S
Re: Forces aériennes Suisses à 13/06/2019 18:10 iGH
Ce qui est surprenant c'est le timing . On dirait que Armasuisse découvre au dernier moment l'état d'avancement des essais du Grippen.
Re: Forces aériennes Suisses à 13/06/2019 23:48 Jericho

iGH a écrit

Ce qui est surprenant c'est le timing . On dirait que Armasuisse découvre au dernier moment l'état d'avancement des essais du Grippen.
D'après ce que j'ai lu dans 2-3 médias et des forums, Armasuisse reste en contact avec les constructeurs depuis le début du programme d'évaluation. Ce qui n'a pas été révélé, c'est que depuis janvier SAAB se serait senti un peu court dans le "timing", en partie dû au report de 6 mois pour intégrer les entreprises brésiliennes Embraer et AKAER dans la fabrication de l'avion.
Par conséquent, voyant qu'il ne pouvait pas présenter des avions déjà opérationnels, SAAB pensait faire venir le biplace NG (39-7) mis à jour et un Gripen E. Malheureusement, les essais n'étant pas encore terminés, ils auraient proposé à Armasuisse de venir avec un monoplace Gripen E (39-8 ou 39-9) et un biplace Gripen D MS20. Mais comme l'avionique et la cellule de ce dernier est sensiblement différente et plus ancienne que le Gripen E, la proposition a été refusée, ce qui évite de devoir faire des calculs "bout de bois" que tout le monde interprète comme il veut… Donc le Gripen est refusé, ce qui permet d'avoir un point de vue net sur ces performances.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:52 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires