Rappels

Histoire de l'appareil

Les Nord 4200, 4210, 4300 et 4400 étaient des projets d'avions de combat ADAV qui ne furent jamais construits.

Les Nord 4210 et 4400 étaient des jets à tuyères orientables, monomoteur dans le cas du N.4210.

Le Nord 4300 fut conçu comme concurrent du Mirage IV et du SO.4060, dans la version bombardier de représailles (et donc vecteur de la bombe atomique). Il était prévu pour des vitesses de l'ordre de Mach 2.

La SFECMAS venant d'être rachetée par Nord, le Nord 4300 reprenait des concepts du Gerfaut et du Griffon tout en étant motorisé selon le concept de la poussée vectorielle de Michel Wibault, celle-là même qui va mener au Hawker Harrier.

L'avion se présente donc ainsi : un nez pointu avec un habitacle monoplace fermé à la façon du Mirage F1, des entrées d'air latérales en demi-cercle avec souris, une aile delta haute à dièdre négatif, un train d'atterrissage tricycle et rétractable avec un fort cabrage et enfin une dérive en flèche cruciforme, avec un petit empennage horizontal delta. Cette dérive est une marque de fabrique de la SFECMAS.

L'avion était doté de deux réacteurs : un BS 59/7 de 3600 kgp placé verticalement derrière le pilote, pour la sustentation, et un Bristol BS 53/5 HR de 8000 kgp avec réchauffe, dont les 2 tuyères orientables sont placées latéralement sous les ailes et la tuyère fixe à la queue de l'appareil.

Quand au Nord 4400, il devait répondre à un concours de l'OTAN, le NMBR-3 (NATO Military Basic Requirement) pour un avion d'attaque et de reconnaissance à décollage court ou vertical. Les propositions devaient être soumises au plus tard au 31 décembre 1961, avec un avion capable de Mach 0,92 à basse altitude au minimum. Il eut comme concurrents, rien qu'en France, les Breguet 122 et Mirage III V.

Versions référencées

  • Nord-Aviation Nord 4200 : Projet d'avion de combat ADAV, jamais construit.
  • Nord-Aviation Nord 4210 : Variante monomoteur du Nord 4200, jamais construite.
  • Nord-Aviation Nord 4300 : Version de frappe nucléaire, concurrente du Mirage IV. Jamais construite.
  • Nord-Aviation Nord 4400 : Avion de combat ADAV à tuyères orientables, jamais construit.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Nord-Aviation Nord 4300 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Longueur : 16,5 m (54,134 ft)

Performances

  • Mach maximal HA : Mach 2

Motorisation

  • 1 réacteur Bristol-Siddeley BE53-5 Pegasus
  • Puissance unitaire : 8 000 kgp (78 kN, 17 637 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Nord 4200 à 4400 à 29/03/2017 07:39 Clansman
Les Nord 4200, 4210, 4300 et 4400 étaient des projets d'avions de combat ADAV qui ne furent jamais construits.

Les Nord 4210 et 4400 étaient des jets à tuyères orientables, monomoteur dans le cas du N.4210.

Le Nord 4300 fut conçu comme concurrent du Mirage IV et du SO.4060, dans la version bombardier de représailles (et donc vecteur de la bombe atomique). Il était prévu pour des vitesses de l'ordre de Mach 2.

La SFECMAS venant d'être rachetée par Nord, le Nord 4300 reprenait des concepts du Gerfaut et du Griffon tout en étant motorisé selon le concept de la poussée vectorielle de Michel Wibault, celle-là même qui va mener au Hawker Harrier.

L'avion se présente donc ainsi : un nez pointu avec un habitacle monoplace fermé à la façon du Mirage F1, des entrées d'air latérales en demi-cercle avec souris, une aile delta haute à dièdre négatif, un train d'atterrissage tricycle et rétractable avec un fort cabrage et enfin une dérive en flèche cruciforme, avec un petit empennage horizontal delta. Cette dérive est une marque de fabrique de la SFECMAS.

L'avion était doté de deux réacteurs : un BS 59/7 de 3600 kgp placé verticalement derrière le pilote, pour la sustentation, et un Bristol BS 53/5 HR de 8000 kgp avec réchauffe, dont les 2 tuyères orientables sont placées latéralement sous les ailes et la tuyère fixe à la queue de l'appareil.


Lire aussi le fana de l'aviation n°452, juillet 2007.

http://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php/topic,12483.0.html

http://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php/topic,19811.0/nowap.html

http://prototypes.free.fr/vtol/vtol-1.htm

http://maquette72.free.fr/amis/Gaetan/2013_34_nord4300/index_ao34.php
Re: Nord 4200 à 4400 à 29/03/2017 09:11 Clansman
La fiche sur le site

J'arrive pas à lire les caractéristiques sur la photo du Fana (dernière source), et vous ?
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 29 mars 2017 07:45, modifié le . ©AviationsMilitaires