Rappels

Histoire de l'appareil

Le Supermarine 545 est un prototype monoplace, monoréacteur, muni de petites entrées d’air semi-circulaires de chaque côté du cône de nez, d’ailes en croissant en position basse, d’une dérive et d’un empennage horizontal en flèche et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

Suite à la publication de la spécification F.105D2 émise par le Ministère de l’Air britannique en 1951, le constructeur Supermarine décide de proposer un nouvel appareil directement dérivé du Swift en service dans la Royal Navy : le Type 545.

Comme principales modifications externes, on remarque les entrés d’air déplacées plus en avant, de chaque côté du cône de nez, et les ailes désormais en croissant. Le poste de pilotage, équipé d’un siège éjectable Martin-Baker, est protégé par une verrière en forme de goutte d’eau. La dérive est en flèche, de même que l’empennage horizontal. Le train d’atterrissage tricycle est entièrement escamotable. L’appareil est propulsé par un turboréacteur Rolls-Royce Avon RA.14R de 42kN de poussée à sec et 64kN avec postcombustion. Il est armé de quatre canons ADEN de 30mm en interne et les appareils de série pourront emporter diverses charges externes grâce à des points d’attache sous voilure. Par la suite, il sera également possible d’équiper les 545 avec des turboréacteurs Rolls-Royce Avon RA.35R ou RB.106 plus puissants, ce qui permettrait de faire passer la vitesse maximale de Mach 1.3 à Mach 1.68.

En février 1952, deux prototypes du Type 545 sont commandés avec les numéros de série XA181 et XA186. Le premier exemplaire est complet à plus de 90% lorsque le contrat est annulé par la RAF le 25 mars 1956. À ce moment-là, le montage du second prototype n’a pas encore été commencé.

Le XA181 est stocké par Supermarine, puis il est donné au College of Aeronautics, à l’aéroport de Cranfield, où il est utilisé pour l’instruction d’élèves ingénieurs fréquentant cette école. Il est ensuite abandonné et ferraillé en 1967.

Versions référencées

  • Supermarine 545 : Prototype. 1 exemplaire presque achevé.
  • Supermarine 554 : Projet d’une version biplace du Supermarine 545 pour l’entrainement avancé.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Supermarine 545 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse à vide : 9 139 kg (20 148 lbs)
  • Envergure : 11,89 m (39,009 ft)
  • Longueur : 14,33 m (47,014 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 1 381 km/h (858 mph, 746 kts) à 36000 pieds (11000 m)
  • Plafond opérationnel : 16 154 m (53 000 ft)
  • Mach maximal HA : Mach 1,3 (estimé)

Motorisation

  • 1 réacteur Rolls-Royce Avon RA.14R
  • Puissance unitaire : 4 309 kgp (42 kN, 9 500 lbf), 6 577 kgp (65 kN, 14 500 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Supermarine 545 à 08/12/2016 08:32 Jericho
Le Supermarine 545 est un prototype monoplace, monoréacteur, muni de petites entrées d’air semi-circulaires de chaque côté du cône de nez, d’ailes en croissant en position basse, d’une dérive et d’un empennage horizontal en flèche et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

Suite à la publication de la spécification F.105D2 émise par le Ministère de l’Air britannique en 1951, le constructeur Supermarine décide de proposer un nouvel appareil directement dérivé du Swift en service dans la Royal Navy : le Type 545.

Comme principales modifications externes, on remarque les entrés d’air déplacées plus en avant, de chaque côté du cône de nez, et les ailes désormais en croissant. Le poste de pilotage, équipé d’un siège éjectable Martin-Baker, est protégé par une verrière en forme de goutte d’eau. La dérive est en flèche, de même que l’empennage horizontal. Le train d’atterrissage tricycle est entièrement escamotable. L’appareil est propulsé par un turboréacteur Rolls-Royce Avon RA.14R de 42kN de poussée à sec et 64kN avec postcombustion. Il est armé de quatre canons ADEN de 30mm en interne et les appareils de série pourront emporter diverses charges externes grâce à des points d’attache sous voilure. Par la suite, il sera également possible d’équiper les 545 avec des turboréacteurs Rolls-Royce Avon RA.35R ou RB.106 plus puissants, ce qui permettrait de faire passer la vitesse maximale de Mach 1.3 à Mach 1.68.

En février 1952, deux prototypes du Type 545 sont commandés avec les numéros de série XA181 et XA186. Le premier exemplaire est complet à plus de 90% lorsque le contrat est annulé par la RAF le 25 mars 1956. À ce moment-là, le montage du second prototype n’a pas encore été commencé.

Le XA181 est stocké par Supermarine, puis il est donné au College of Aeronautics, à l’aéroport de Cranfield, où il est utilisé pour l’instruction d’élèves ingénieurs fréquentant cette école. Il est ensuite abandonné et ferraillé en 1967.


Versions :
Type 545 : Prototype de chasseur destiné à la RAF, monoplace, muni d’ailes en croissant en position basse et propulsé par un turboréacteur Rolls-Royce Avon RA.14R à postcombustion ; deux exemplaires commandés et annulés avant leur premier vol.


Utilisateurs militaires :
Aucun.
Royaume-Uni : La RAF commande deux prototypes avant de les annuler.


Caractéristiques :
Equipage : 1
Passagers : 0
Longueur : 14,33m
Envergure : 11,89m
Masse à vide : 9’139kg

Moteurs :
Un turboréacteur Rolls-Royce Avon RA.14R de 42kN (4’280kgp) de poussée à sec et 64kN (6’520kgp) avec postcombustion.

Performances (estimées) :
Vitesse max. : 1’381km/h (Mach 1.3)
Plafond opérationnel : 16’154m

Armement :
Quatre canons ADEN de 30mm en interne.


Liens internet :
https://en.wikipedia.org/wiki/Supermarine_545
http://www.airwar.ru/enc/xplane/supermarine545.html
http://aerofred.com/details.php?image_id=89962
https://books.google.ch/books?id=N0KIAwAAQBAJ&pg=RA1-PA1918&lpg=RA1-PA1918&dq=supermarine+545&source=bl&ots=kbQflR_9cZ&sig=KfcCajyV8oxZf8N1SG2LdJp7goY&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwibppLJhdDPAhVEGCwKHQcRDJI4ChDoAQgwMAM#v=onepage&q=supermarine%20545&f=false
https://en.wikipedia.org/wiki/Supermarine_Type_553
http://alternathistory.com/vysokoskorostnye-issledovatelskie-samolety-1952-62-godov-proekt-eksperimentalnogo-samoleta-vickers-s
https://www.scribd.com/doc/228045474/Company-Profile-Supermarine
Re: Supermarine 545 à 08/12/2016 13:46 Clansman
La fiche sur le site

Mach 1,3 en 1956… Ouais ça fait un peu court. :roll:
Re: Supermarine 545 à 08/12/2016 14:07 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci!

Clansman a écrit

Mach 1,3 en 1956… Ouais ça fait un peu court. :roll:
Mieux que le Hunter qui venait d'entrer en service, mais avec le prototype du Fairey FD.2 qui passait les Mach 1.7 … ouais, un peu court. :hehe:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Dec. 8, 2016, 1:30 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires