Rappels

Histoire de l'appareil

Le Hawker Aircraft P.1081 est un prototype d'avion de combat monoplace, monomoteur, muni d’ailes en flèche en position médiane, d’une dérive et d’un empennage horizontal en flèche, et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

À partir de 1949, la RAAF (Royal Australian Air Force) étudie les possibilités de remplacement de ses Mustang et Vampire, construits respectivement par CAC (Commonwealth Aircraft Corporation) et DHA (de Havilland Australia). Les principaux concurrents sont les Grumman F9F Panther, le CAC CA-23 et le Hawker Aircraft P.1081.

Ce dernier est directement dérivé des travaux effectués avec le P.1052 et c’est d’ailleurs le second prototype de cet appareil (VX279) qui est modifié pour répondre à de nouvelles exigences, notamment sur la vitesse. Les modifications concernent principalement l’arrière du fuselage qui est entièrement redessiné. En effet, l’expulsion des gaz chauds ne se fait plus par les deux petites tuyères latérales, mais au travers d’une conduite droite menant directement à une tuyère unique située à l’arrière du fuselage. De plus, la dérive est désormais en flèche avec, à sa base, un empennage horizontal également en flèche.
Le réacteur prévu pour équiper le P.1081 est un turboréacteur Rolls-Royce Tay à postcombustion, mais comme il n’est pas encore disponible au moment de faire voler le premier prototype, le VX279 garde son Nene R.N.2. Le reste de l’appareil reprend les éléments du P.1052. Le nez relativement court et la verrière en forme de goutte d’eau offrent une très bonne visibilité au pilote, qui est installé sur un siège éjectable Martin-Baker. Les ailes, en position médianes, ont une flèche de 35°. À leur emplanture, au niveau du bord d’attaque, se trouve les entrées d’air de forme triangulaire du réacteur. Le train d’atterrissage tricycle est entièrement escamotable.

Le P.1081, qui est surnommé officieusement "Australian Fighter", prend l’air le 19 juin 1950. Un deuxième prototype, équipé du turboréacteur Rolls-Royce Tay et de quatre canons de 20 mm comme les futurs avions de série, doit être construit rapidement et le rejoindre pour les essais en vol. Des accords sont déjà trouvés avec le gouvernement australien concernant la fabrication en série sur place par l’entreprise CAC sous la désignation de CA-24.

Quelques semaines plus tard, il devient urgent pour l’Australie de remplacer ses Mustang qui sont engagés en Corée et risquent de devoir affronter des MiG-15 nord-coréens. De son côté, Hawker annonce qu’il lui est impossible de finaliser le programme avant plusieurs mois. Par conséquent, le 14 novembre l’Australie choisi les CAC CA-26 et CA-27 Sabre.

Hawker cesse alors le développement du P.1081. Le premier prototype, qui est encore en Grande-Bretagne, est remis au RAE (Royal Aircraft Establishment) pour effectuer des essais en vol. Ses empennages en flèche lui permettent des vitesses légèrement supérieures au P.1052, puisque l’appareil atteint Mach 0.89 en palier.

Le 3 avril 1951, le P.1081 se crashe près de Lewes alors qu’il effectue une série de vols à grande vitesse, entraînant la mort de son pilote. Ce dernier, le Squadron Leader T.S. "Wimpy" Wade, a largué la verrière à 9’000 pieds et s’est éjecté alors qu’il n’était plus qu’à 2'000 pieds. À ce moment, il semble malheureusement que le siège se soit mis à tourner rapidement sur lui-même et que le pilote n’ait pas réussi à s’en libérer pour ouvrir son parachute.

Malgré cette fin tragique, le P.1081 va se révéler essentiel dans le développement d’un avion qui reprendra la plupart de ses traits et qui sera construit à près de 2'000 exemplaires : le Hawker Hunter.

Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Hawker P.1081 : Prototype doté d'un empennage en flèche basé sur un P.1052 modifié.
  • CAC CA-24 : P.1081 devant être construits en Australie, aucun exemplaire.
  • Hawker P.1087 : Projet d’une version embarquée du P.1081 propulsée par un réacteur Rolls-Royce Nene avec postcombustion et armée de quatre canons sous le fuselage, proposée le 22 mars 1951.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Hawker P.1081 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 6 570 kg (14 484 lbs)
  • Masse à vide : 5 080 kg (11 199 lbs)
  • Surface alaire : 23,97 m² (258,011 sq. ft)
  • Hauteur : 3,3 m (10,827 ft)
  • Envergure : 9,6 m (31,496 ft)
  • Longueur : 11,38 m (37,336 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 1 119 km/h (695 mph, 604 kts)
  • Vitesse de croisière : 820 km/h (510 mph, 443 kts)
  • Plafond opérationnel : 13 899 m (45 600 ft)
  • Mach maximal HA : Mach 0,89 en palier
  • Charge alaire, à vide : 211,932 kg/m² (43,407 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 274,093 kg/m² (56,139 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur à compresseur centrifuge Rolls-Royce Nene RN.2
  • Puissance unitaire : 2 268 kgp (22 kN, 5 000 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Hawker P.1081 à 30/11/2016 09:58 Jericho
Le Hawker Aircraft P.1081 est un avion expérimental monoplace, monomoteur, muni d’ailes en flèche en position médiane, d’une dérive et d’un empennage horizontal en flèche, et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

À partir de 1949, la RAAF (Royal Australian Air Force) étudie les possibilités de remplacement de ses Mustang et Vampire, construits respectivement par CAC (Commonwealth Aircraft Corporation) et DHA (de Havilland Australia). Les principaux concurrents sont les Grumman F9F Panther, le CAC CA-23 et le Hawker Aircraft P.1081.
Ce dernier est directement dérivé des travaux effectués avec le P.1052 et c’est d’ailleurs le second prototype de cet appareil (VX279) qui est modifié pour répondre à de nouvelles exigences, notamment sur la vitesse. Les modifications concernent principalement l’arrière du fuselage qui est entièrement redessiné. En effet, l’expulsion des gaz chauds ne se fait plus par les deux petites tuyères latérales, mais au travers d’une conduite droite menant directement à une tuyère unique située à l’arrière du fuselage. De plus, la dérive est désormais en flèche avec, à sa base, un empennage horizontal également en flèche. Le réacteur prévu pour équiper le P.1081 est un turboréacteur Rolls-Royce Tay à postcombustion, mais comme il n’est pas encore disponible au moment de faire voler le premier prototype, le VX279 garde son Nene R.N.2. Le reste de l’appareil reprend les éléments du P.1052. Le nez relativement court et la verrière en forme de goutte d’eau offrent une très bonne visibilité au pilote, qui est installé sur un siège éjectable Martin-Baker. Les ailes, en position médianes, ont une flèche de 35°. À leur emplanture, au niveau du bord d’attaque, se trouve les entrées d’air de forme triangulaire du réacteur. Le train d’atterrissage tricycle est entièrement escamotable.

Le P.1081, qui est surnommé officieusement "Australian Fighter", prend l’air le 19 juin 1950. Un deuxième prototype, équipé du turboréacteur Rolls-Royce Tay et de quatre canons de 20mm comme les futurs avions de série, doit être construit rapidement et le rejoindre pour les essais en vol. Des accords sont déjà trouvés avec le gouvernement australien concernant la fabrication en série sur place par l’entreprise CAC sous la désignation de CA-24.
Quelques semaines plus tard, il devient urgent pour l’Australie de remplacer ses Mustang qui sont engagés en Corée et risquent de devoir affronter des MiG-15 nord-coréens. De son côté, Hawker annonce qu’il lui est impossible de finaliser le programme avant plusieurs mois. Par conséquent, le 14 novembre l’Australie choisi les CAC CA-26 et CA-27 Sabre.

Hawker cesse alors le développement du P.1081. Le premier prototype, qui est encore en Grande-Bretagne, est remis au RAE (Royal Aircraft Establishment) pour effectuer des essais en vol. Ses empennages en flèche lui permettent des vitesses légèrement supérieures au P.1052, puisque l’appareil atteint Mach 0.89 en palier.

Le 3 avril 1951, le P.1081 se crashe près de Lewes alors qu’il effectue une série de vols à grande vitesse, entraînant la mort de son pilote. Ce dernier, le Squadron Leader T.S. "Wimpy" Wade, a largué la verrière à 9’000 pieds et s’est éjecté alors qu’il n’était plus qu’à 2'000 pieds. À ce moment, il semble malheureusement que le siège se soit mis à tourner rapidement sur lui-même et que le pilote n’ait pas réussi à s’en libérer pour ouvrir son parachute.

Malgré cette fin tragique, le P.1081 va se révéler essentiel dans le développement d’un avion qui reprendra la plupart de ses traits et qui sera construit à près de 2'000 exemplaires : le Hawker Hunter.


Versions :
P.1081: Avion expérimental muni d’ailes et d’empennages en flèche, motorisé par un turboréacteur Rolls-Royce Tay; un P.1052 converti, motorisé par un Nene R.N.2.

CAC CA-24 : Désignation des P.1081 devant être fabriqués sous licence en Australie par le constructeur Commonwealth Aircraft Corporation ; aucun appareil construit.


Utilisateurs militaires :
Royaume-Uni : Utilisé de novembre 1950 au 3 avril 1951 par le RAE.


Caractéristiques P.1081 (VX279):
Equipage : 1
Passagers : 0
Longueur : 11,38m
Envergure : 9,6m
Hauteur : 3,30m
Surface alaire : 23,97m2
Masse à vide : 5’080kg
Masse en charge au décollage : 6’570kg

Moteurs :
Un turboréacteur à compresseur centrifuge Rolls-Royce Nene R.N.2 de 22,2kN (2’260kgp).

Performances :
Vitesse max. : 1’119km/h
Vitesse de croisière : 820km/h
Plafond opérationnel : 13’900m

Armement :
Sans.


Liens internet :
https://en.wikipedia.org/wiki/Hawker_P.1081
http://www.adf-serials.com.au/2a86.htm
http://www.airwar.ru/enc/xplane/p1081.html
Re: Hawker P.1081 à 30/11/2016 11:33 Clansman
La fiche sur le site

Comme une construction en série était envisagée, je l'ai classé dans les prototypes (les avions expérimentaux sont censés être purement des démonstrateurs non construits en série).
Re: Hawker P.1081 à 30/11/2016 12:58 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci.


Clansman a écrit

Comme une construction en série était envisagée, je l'ai classé dans les prototypes (les avions expérimentaux sont censés être purement des démonstrateurs non construits en série).
Zut! J'avais le nez dans le guidon avec toute cette série d'avions expérimentaux et j'ai pas réalisé que c'était, comme tu le dis, un prototype! Désolé… :?
Re: Hawker P.1081 à 30/11/2016 14:41 Clansman
Après, on a le droit d'avoir des opinions différentes. J'ai fait rapport de ce que j'ai fait, mais on peut toujours changer. :)
Re: Hawker P.1081 à 30/11/2016 16:16 Jericho
Non, non, c'est parfait comme ça, merci. ;)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Nov. 30, 2016, 10:18 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires