Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Essais en vol
  • Constructeur : drapeau NASA
  • 3 appareils construits (cellules neuves)

Histoire de l'appareil

La NASA s'est tournée vers l'espace en étudiant notamment les navettes spatiales de 1ere et 2e génération, lesquelles aboutirent aux X-33, X-34, X-37 ou encore X-38. Elle avait également le but de concevoir un avion de ligne orbital, le NASP, qui devait être préfiguré par le X-30.

Ce dernier, qui faisait appel au superstatoréacteur, fut annulé en novembre 1994 et la NASA n'eut plus de plan de développement d'un avion hypersonique, c'est-à-dire capable de Mach 8. Elle décida cependant de se lancer dans un programme moins ambitieux, le Hyper-X Phase I. Il s'agissait de valider le principe de la superstatoréaction en vol sur 7 ans, pour un coût de 230 millions de dollars.

Le démonstrateur était un petit appareil non piloté, de 3,7 m de long et pesant approximativement 3000 kg : le X-43. Il n'était pas conçu pour être récupéré. Il faisait appel à la technologie des fuselages porteurs, c'est-à-dire que c'est le fuselage qui fournit la portance et que les ailes sont alors supprimées.

Un statoréacteur ne fonctionnant qu'à partir de Mach 4,5, il faut un autre moyen de propulsion : la NASA a donc réutilisé le moteur du Pegasus, fonctionnant à l'hydrogène, sur le X-43. Ce dernier est d'abord largué en vol d'un B-52, à une altitude de 40000 pieds, avant l'allumage du moteur-fusée.

Micro Craft Inc. (désormais ATK GASL) fut chargé de la fabrication des X-43A, dont 3 exemplaires furent construits. Les deux premiers devaient atteindre Mach 7, le dernier Mach 10. Dans ce dernier cas, c'était l'inconnue : un tunnel de soufflerie pouvait simuler une vitesse maximale de Mach 7, mais pas au-delà.

Le premier test eut lieu le 2 juin 2001, mais fut un échec car le moteur-fusée perdit le contrôle 13 secondes après le largage. Un phénomène d'oscillations aux vitesses transsoniques avait faussé l'élevon de tribord.

Le second essai, le 27 mars 2004, fut un succès. Le X-43 s'éleva à 29000 mètres grâce à sa fusée, et l'entrée d'air s'ouvrit pour alimenter le superstatoréacteur. La vitesse de Mach 6,83 (7401 km/h) fut alors atteinte. Le X-43A n'avait de carburant que pour 11 secondes, ce qui est approximativement la durée du premier vol des frères Wright. Cela lui permit cependant de franchir 24 km et de devenir l'avion le plus rapide du monde.

Le 3e et dernier vol du X-43A eut lieu le 16 novembre 2004. Il battit un nouveau record de vitesse à 100 000 pieds d'altitude avec la vitesse enregistrée de Mach 9,6 (en réalité, Mach 9,65 ou Mach 9,68 selon les sources), près de 7000 mph (12000 km/h). Il doubla donc, puis tripla, le record de vitesse du SR-71 Blackbird.

Après ces succès, les ingénieurs de Dryden espéraient aboutir à un avion orbital dans les 20 ans à venir. Mais les scientifiques en doutent et estiment plutôt que le superstatoréacteur aura des applications militaires tels que missiles.

3 autres versions du X-43 furent envisagées : les X-43B, C et D. Le X-43B devait être une version à grande échelle (30 à 50 pieds) capable de Mach 5. Il devait suivre les tests du X-43C, donc après 2009.

Le X-43C devait être plus grand que le X-43A (4,87 m) et être propulsé à l'aide de kérosène conventionnel et non plus d'hydrogène. Le moteur, conçu par Pratt & Whitney, était appelé HyTech. 3 exemplaires et autant de vols étaient prévus. Il fut suspendu dès mars 2004. Le X-43D était pratiquement identique au X-43A, mais être capable de pas moins de Mach 15.

Dès mars 2006, l'USAF annonça le lancement du successeur du X-43, le X-51 Waverider.

Versions référencées

  • NASA X-43A : Unique version construite, 3 exemplaires.
  • NASA X-43B : Projet d'une version très agrandie et capable de Mach 5, non construite.
  • NASA X-43C : Projet d'une version légèrement agrandie, avec un superstatoréacteur fonctionnant au kérosène. Jamais construite.
  • NASA X-43D : Projet d'une version capable de Mach 15. Jamais construite.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

NASA X-43A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 361 kg (3 000 lbs)
  • Hauteur : 0,6 m (1,97 ft)
  • Envergure : 1,5 m (4,92 ft)
  • Longueur : 3,65 m (11,975 ft)

Performances

  • Endurance maximale : 0 h 12 secondes
  • Plafond opérationnel : 33 528 m (110 000 ft)
  • Mach maximal HA : Mach 9,6
  • Vitesse maximale HA : 10 618 km/h (6 598 mph, 5 734 kts)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
à 01/07/2006 18:11 Guns

Iceman a écrit

Sove', il faut que tu enlèves cette photo de ton post, il est interdit d'afficher des photos qui ne t'appartiennent pas, il faut que tu lises ceci[/url:2d543] en détails!! De plus, l'utilisation du terme "ricain" n'est pas très apprécié ici, il faudrait donc que tu édites ton message pour remédier à ces deux problèmes. :wink:[/quote:2d543]

Bon bah… Je n'ai plus qu'à aller pointer au chômage… :( :( :lol:
à 01/07/2006 18:54 Ice'

Gunsmoker a écrit

Bon bah… Je n'ai plus qu'à aller pointer au chômage… :( :( :lol: [/quote:ecc62]
En fait, comme tu n'étais pas là, j'ai pris l'initiative!! :lol: :lol: Mais ne t'en fais pas, avec tes qualités tu ne devrais pas rester longtemps au chômage, j'ai confiance en toi!! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :wink:
à 01/07/2006 19:11 Ex-airazor
au dernière nouvelle le X-43 à atteint mach 10 sont approximativement 11000km/h.
Re: le X43A à 01/07/2006 19:59 Ex-Glpilot

SoVeKiPUNK a écrit

Je pense que vous en avez déjà entendu un peu parler, le X43A. L'avion le plus rapide du monde qui a atteind environ 8000 km/H. 8)
Cet avion a été inventé par les ricains, plus précisément la NASA. Et le plus extraordinaire c'est que cet avion n'a besoin d'aucun carburant pour voler :shock: il puise en fait toute l'énergie nécessaire dans l'atmosphère terrestre. :idea: [/quote:1a51a]
Le X-43 a évidemment besoin de carburant pour voler :!: :!: :!:
Il ne puise pas toute son énergie dans l'atmosphère… :roll:
C'est tout fait impossible dans l'état actuel de nos connaissances et je pense que ça le restera… :wink:
Le X-43 puise de l'oxygène dans l'air et il emporte de l'hydrogène sous pression dans un réservoir…
La réaction d'oxydation se produit dans un "scramjet", un statoréacteur grande vitesse dans lequel la vitesse d'écoulement de l'air dépasse mach2…

SoVeKiPUNK a écrit

Moi je pense que ça serait très utile d'adapter ce système de propulsion sur tous les avions de chasses.. mais bon, je pense que pour le pilote une telle vitesse est trop importante donc après il doit surement y avoir des adaptations à faire…
Qu'en pensez vous :?:[/quote:1a51a]
La vitesse n'est pas vraiment un problème…
Et je pense que l'accélération subie par le X-43 au lancement est relativement supportable…
Malheureusement, la technologie du X-43 est loin d'être au point:
-A la vitesse où évolue le X-43, l'échauffement est tel qu'aucun matériau ne résiste plus de quelques minutes, surtout au niveau de la tuyère car la température de combustion de l'hydrogène est extrêmement élevée…
-Les statoréacteurs ne sont pas autonomes au décollage… Ils ne commencent à fonctionner qu'à partir d'une certaine vitesse, relativement élevée dans le cas du X-43. (Celui-ci est lancé depuis un B-52 avant d'être propulsé par une fusée Pégase qui le largue pratiquement à vitesse maximale: le X-43 n'accélère pratiquement pas de manière autonome…)
-Un avion de combat volant à cette vitesse devrait emporter tous ses armements en soute et ne pourrait les larguer… (impossible d'ouvrir la trappe à cette vitesse)
On pourrait encore imaginer un bombardier hypersonique (quoique la nécessaire décélération au moment du bombardement le rendrait extrêmement vulnérable)…
Mais un chasseur hypersonique serait parfaitement inutile…
On le verrait arriver de très loin, la décélaration au moment du larguage des missiles le rendrait vulnérable, son autonomie en patrouille serait médiocre. En tant qu'intercepteur, son lancement serait beaucoup trop long et trop vulnérable… :roll:
De plus, les installations d'accueil de ces chasseurs hypersoniques seraient loin d'être discrètes et seraient relativement faciles à détruire…

Donc pour moi, les avions hypersoniques non-expérimentaux, ce n'est pas pour demain… :wink:
à 01/07/2006 20:22 Ex-Glpilot

Tuckson a écrit

Chapeau pour la démo ! :wink:[/quote:e1659]
Merci :oops:

Mais il y a certainement encore beaucoup de choses à dire sur le sujet :wink:

(Malheureusement j'ai un examen d'entrée lundi donc je n'ai pas le temps d'approfondir :? )
à 02/07/2006 00:07 Ex-SoVeKiPUNK
Je l'ai lu très attentivement cette règle

Je vois qu'à chaque post que je met il y'en a toujours pour critiquer :wink:

Et Iceman tu es le premier à me dire que le terme ricain n'est pas très apprécié
à 02/07/2006 00:14 Guns
Exact, je fais la guerre depuis mon arrivée ici contre l'utilisation des termes "Ricains", "Rosbifs", "Fridolins" et autres trucs du même genre…
Et à présent, je ne suis plus le seul à le faire…
à 02/07/2006 00:15 Ex-SoVeKiPUNK
Il n'y a aucune discrimination a employé ces termes ni aucun sous entendu ou même aucune méchanceté lorsque je l'emploie.
à 02/07/2006 00:18 Guns
Toi, oui. Mais tu peux garantir pour les autres ?
à 02/07/2006 00:29 Ex-SoVeKiPUNK
En l'occurence, il s'agit de moi.. Et si je portais un jugement négatif à l'égart des Etats Unis, crois moi Gunsmoker, je ne posterai pas ce genre de sujet qui pour moi est la preuve d'une énorme ingénieusité de la part de ce pays.

Pour ainsi dire que je respecte très profondément cet état, et ce sujet et une des preuves de mon entière reconnaissance.
à 02/07/2006 00:35 Guns
Bah, y a qu'à voir ton avatar pour comprendre, je pense… :wink:

Mais pour revenir à l'utilisation de certains termes, le risque est que ce forum est ouvert à tous, donc certaines personnes peuvent l'interpréter à sa façon, et c'est le clash, tu comprends ?
à 02/07/2006 00:44 Ex-SoVeKiPUNK
Oui je comprend très bien Gunsmoker,
Mais quand j'ai écris ça je ne pensais pas du tout mal faire ni attirer ton attention sur ce point négatif.. et pour moi c'est une évidence.. Certes, il y'a des personnes qui ne partagent pas mon opinion mais je maintiens ce que j'ai dit :

J'ai une énorme admiration pour ce pays. :) Donc excuses moi pour ce malentendu
à 02/07/2006 00:49 Guns
C'est bon, j'en suis pas à ce point susceptible. Juste pour te dire que parfois, faut faire gaffe à ce qu'on dit même quand on n'y pense pas, parce que ça peut déraper très vite surtout si on essaye de se rattraper. Le débat est clos. :wink:
à 02/07/2006 01:03 Ex-SoVeKiPUNK
En revenant sur ce qu'à dit Glpilot, il y'a quelque chose qui me frappe à l'esprit c'est cette citation "on arrete pas le progrés" Je suis d'accord qu'on est loin d'avoir dans l'immédiat un avion qui a ces caractéristiques.

Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parlé du lazer mégajoule de bordeaux.. qui aurait cru il y'a quelques années que nous serrions capable de maitriser cette énergie nucléaire ?(pour les interessés[/url:d53f2]) Désolé pour l'exemple mais c'est juste pour montrer qu'avec de gros moyens ont peut réaliser d'énormes projets.

Enfin bref.. Moi je pense qu'on peut aboutir à quelque chose
à 02/07/2006 09:49 Ex-Glpilot

Tuckson a écrit

GlPilot est du genre scientifique appliqué[/quote:9317f]
Euh… Vraiment :?: :D

Enfin, je le serai un peu plus si je réussi mon examen d'entrée en faculté des sciences appliquées. :P
L'examen commence demain :help:
12 heures d'exam réparties sur 2 jours :shock:
à 02/07/2006 09:50 Guns
Alors, bonne chance et tous mes voeux pour l'exam, GLpilot. :wink:
à 02/07/2006 10:43 Ex-SoVeKiPUNK
Bonne chance Glpilot :) :!:
Re: le X43A à 07/11/2016 08:29 Clansman
La NASA s'est tournée vers l'espace en étudiant notamment les navettes spatiales de 1ere et 2e génération, lesquelles aboutirent aux X-33, X-34, X-37 ou encore X-38. Elle avait également le but de concevoir un avion de ligne orbital, le NASP, qui devait être préfiguré par le X-30.

Ce dernier, qui faisait appel au superstatoréacteur, fut annulé en novembre 1994 et la NASA n'eut plus de plan de développement d'un avion hypersonique, c'est-à-dire capable de Mach 8. Elle décida cependant de se lancer dans un programme moins ambitieux, le Hyper-X Phase I. Il s'agissait de valider le principe de la superstatoréaction en vol sur 7 ans, pour un coût de 230 millions de dollars.

Le démonstrateur était un petit appareil non piloté, de 3,7 m de long et pesant approximativement 3000 kg : le X-43. Il n'était pas conçu pour être récupéré. Il faisait appel à la technologie des fuselages porteurs, c'est-à-dire que c'est le fuselage qui fournit la portance et que les ailes sont alors supprimées.

Un statoréacteur ne fonctionnant qu'à partir de Mach 4,5, il faut un autre moyen de propulsion : la NASA a donc réutilisé le moteur du Pegasus, fonctionnant à l'hydrogène, sur le X-43. Ce dernier est d'abord largué en vol d'un B-52, à une altitude de 40000 pieds, avant l'allumage du moteur-fusée.

Micro Craft Inc. (désormais ATK GASL) fut chargé de la fabrication des X-43A, dont 3 exemplaires furent construits. Les deux premiers devaient atteindre Mach 7, le dernier Mach 10. Dans ce dernier cas, c'était l'inconnue : un tunnel de soufflerie pouvait simuler une vitesse maximale de Mach 7, mais pas au-delà.

Le premier test eut lieu le 2 juin 2001, mais fut un échec car le moteur-fusée perdit le contrôle 13 secondes après le largage. Un phénomène d'oscillations aux vitesses transsoniques avait faussé l'élevon de tribord.

Le second essai, le 27 mars 2004, fut un succès. Le X-43 s'éleva à 29000 mètres grâce à sa fusée, et l'entrée d'air s'ouvrit pour alimenter le superstatoréacteur. La vitesse de Mach 6,83 (7401 km/h) fut alors atteinte. Le X-43A n'avait de carburant que pour 11 secondes, ce qui est approximativement la durée du premier vol des frères Wright. Cela lui permit cependant de franchir 24 km et de devenir l'avion le plus rapide du monde.

Le 3e et dernier vol du X-43A eut lieu le 16 novembre 2004. Il battit un nouveau record de vitesse à 100 000 pieds d'altitude avec la vitesse enregistrée de Mach 9,6 (en réalité, Mach 9,65 ou Mach 9,68 selon les sources), près de 7000 mph (12000 km/h). Il doubla donc, puis tripla, le record de vitesse du SR-71 Blackbird.

Après ces succès, les ingénieurs de Dryden espéraient aboutir à un avion orbital dans les 20 ans à venir. Mais les scientifiques en doutent et estiment plutôt que le superstatoréacteur aura des applications militaires tels que missiles.

3 autres versions du X-43 furent envisagées : les X-43B, C et D. Le X-43B devait être une version à grande échelle (30 à 50 pieds) capable de Mach 5. Il devait suivre les tests du X-43C, donc après 2009.

Le X-43C devait être plus grand que le X-43A (4,87 m) et être propulsé à l'aide de kérosène conventionnel et non plus d'hydrogène. Le moteur, conçu par Pratt & Whitney, était appelé HyTech. 3 exemplaires et autant de vols étaient prévus. Il fut suspendu dès mars 2004. Le X-43D était pratiquement identique au X-43A, mais être capable de pas moins de Mach 15.

Dès mars 2006, l'USAF annonça le lancement du successeur du X-43, le X-51 Waverider.





<!– l –><a class="postlink-local" href="https://forum.aviationsmilitaires.net/viewtopic.php?f=12&t=518">viewtopic.php?f=12&t=518</a><!– l –>

https://fr.wikipedia.org/wiki/NASA_X-43_Scramjet

https://en.wikipedia.org/wiki/NASA_X-43

http://www.nasa.gov/missions/research/x43-main.html

http://www.nasa.gov/centers/dryden/history/pastprojects/HyperX/index.html

http://www.aerospace-technology.com/projects/x43/
Re: le X-43A à 07/11/2016 09:11 Clansman
La fiche sur le site
Re: le X-43A à 20/11/2016 15:29 Nico2
Merci pour cette nouvelle fiche US, je me régale. :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Nov. 7, 2016, 8:35 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires