Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Essais en vol
  • Constructeur : drapeau Northrop
  • un seul appareil construit (cellule neuve)

Histoire de l'appareil

En décembre 1976, l'USAF et le DARPA lancèrent le programme BSAX (Battlefield Surveillance Aircraft-Experimental), dont le but était de développer un avion furtif, avec une faible probabilité d'interception radar, capable d'opérer très près de la ligne de front avec une forte probabilité de survie. Plus précisément, l'appareil devait servir à la surveillance de ce champ de bataille, et désigner des cibles en temps réel à un commandement à terre, même à travers les nuages.

Le BSAX était lui-même une partie de deux programmes plus importants : d'une part le programme "Assault Breakers", qui prévoyait l'utilisation en masse de munitions guidées avec précision pour détruire des formations blindées avancées, et d'autre part du programme "Pave Mover" qui aboutit à la conception des capteurs de l'E-8 Joint STARS dont le radar AN/APY-7. Le BSAX étant un "black program", un programme très secret, il ne reçut aucune désignation militaire officielle.

Northrop construisit le "Tacit Blue", un avion dont la particularité était d'être rectangulaire, car construit autour du radar Hughes. Il fut surnommé en conséquence "whale" (baleine), le "parpaing volant", "Shamu", ou plus officieusement encore le "bus scolaire extraterrestre". Il était de plus construit en matériaux RAM, absorbant les ondes radars.

Bien que le pare-brise puisse rappeler un avion de ligne, il s'agissait en réalité d'un avion monoplace. Il disposait d'un train tricycle et rétractable. Il était propulsé par deux réacteurs Garrett ATF3-6 de 5440 lbf (24 kN) chacun, alimentés par une entrée d'air dorsale. Les tuyères étaient masquées par le bas, à la manière du futur YF-23.

Son empennage était en V. Ses ailes, placées assez en arrière, étaient droites effilées. L'avion étant particulièrement instable, ses commandes de vols étaient électriques et à quadruple redondance. Un ingénieur de Northrop, John Cashen, devait même dire de lui "qu'il s'agissait de l'avion le plus instable de l'époque". Afin de réduire les coûts, le train d'atterrissage venait d'un F-5, les réacteurs d'un Falcon 20 et le siège éjectable était un McDonnell Douglas ACES II.

Le Tacit Blue fut construit à un seul exemplaire, qui vola pour la première fois le 5 février 1982. Un second exemplaire aurait été construit en cas de perte du premier. Il fut testé dans la zone 51 jusqu'en 1985 et effectua 135 vols en 250 heures. Il effectuait régulièrement 3 ou 4 vols par semaine et vola parfois plusieurs fois par jour. En définitive, il servit non seulement à tester des capteurs mais aussi de nouvelles technologies furtives. Au moins 5 pilotes prirent part aux essais : Richard Thomas, Don Cornell, Russ Easter, Ken Dyson et Dan Vanderhorst. A partir de 1985, il fut stocké.

Le programme fut considéré comme un succès. Il conduisit d'une part à l'E-8 Joint Star, d'autre part à des avions furtifs comme le B-2 ou l'YF-23. Une version opérationnelle du Tacit Blue aurait été envisagée, mais l'E-8 lui fut préféré grâce à sa plus grande autonomie et souplesse d'emploi.

Ce n'est que le 30 avril 1996 que le programme fut déclassifié et l'avion dévoilé par l'USAF, les technologies furtives étant désormais couramment utilisées. C'est à cette date qu'il rejoignit le musée national de l'USAF à Wright-Patterson, où il est toujours exposé aujourd'hui.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Northrop Tacit Blue voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse normale au décollage : 13 608 kg (30 000 lbs)
  • Hauteur : 3,2 m (10,499 ft)
  • Envergure : 14,7 m (48,228 ft)
  • Longueur : 17 m (56 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 463 km/h (288 mph, 250 kts)
  • Distance franchissable : 850 km (528 mi, 459 nm) (selon une source)
  • Plafond opérationnel : 9 144 m (30 000 ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs à double flux Garrett AFT3-6
  • Puissance unitaire : 2 468 kgp (24 kN, 5 440 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Northrop Tacit Blue à 18/10/2016 11:54 Clansman
En décembre 1976, l'USAF et le DARPA lancèrent le programme BSAX (Battlefield Surveillance Aircraft-Experimental), dont le but était de développer un avion furtif, avec une faible probabilité d'interception radar, capable d'opérer très près de la ligne de front avec une forte probabilité de survie. Plus précisément, l'appareil devait servir à la surveillance de ce champ de bataille, et désigner des cibles en temps réel à un commandement à terre, même à travers les nuages.

Le BSAX était lui-même une partie de deux programmes plus importants : d'une part le programme "Assault Breakers", qui prévoyait l'utilisation en masse de munitions guidées avec précision pour détruire des formations blindées avancées, et d'autre part du programme "Pave Mover" qui aboutit à la conception des capteurs de l'E-8 Joint STARS dont le radar AN/APY-7. Le BSAX étant un "black program", un programme très secret, il ne reçut aucune désignation militaire officielle.

Northrop construisit le "Tacit Blue", un avion dont la particularité était d'être rectangulaire, car construit autour du radar Hughes. Il fut surnommé en conséquence "whale" (baleine), le "parpaing volant", "Shamu", ou plus officieusement encore le "bus scolaire extraterrestre". Il était de plus construit en matériaux RAM, absorbant les ondes radars.

Bien que le pare-brise puisse rappeler un avion de ligne, il s'agissait en réalité d'un avion monoplace. Il disposait d'un train tricycle et rétractable. Il était propulsé par deux réacteurs Garrett ATF3-6 de 5440 lbf (24 kN) chacun, alimentés par une entrée d'air dorsale. Les tuyères étaient masquées par le bas, à la manière du futur YF-23.

Son empennage était en V. Ses ailes, placées assez en arrière, étaient droites effilées. L'avion étant particulièrement instable, ses commandes de vols étaient électriques et à quadruple redondance. Un ingénieur de Northrop, John Cashen, devait même dire de lui "qu'il s'agissait de l'avion le plus instable de l'époque". Afin de réduire les coûts, le train d'atterrissage venait d'un F-5, les réacteurs d'un Falcon 20 et le siège éjectable était un McDonnell Douglas ACES II.

Le Tacit Blue fut construit à un seul exemplaire, qui vola pour la première fois le 5 février 1982. Un second exemplaire aurait été construit en cas de perte du premier. Il fut testé dans la zone 51 jusqu'en 1985 et effectua 135 vols en 250 heures. Il effectuait régulièrement 3 ou 4 vols par semaine et vola parfois plusieurs fois par jour. En définitive, il servit non seulement à tester des capteurs mais aussi de nouvelles technologies furtives. Au moins 5 pilotes prirent part aux essais : Richard Thomas, Don Cornell, Russ Easter, Ken Dyson et Dan Vanderhorst. A partir de 1985, il fut stocké.

Le programme fut considéré comme un succès. Il conduisit d'une part à l'E-8 Joint Star, d'autre part à des avions furtifs comme le B-2 ou l'YF-23. Une version opérationnelle du Tacit Blue aurait été envisagée, mais l'E-8 lui fut préféré grâce à sa plus grande autonomie et souplesse d'emploi.

Ce n'est que le 30 avril 1996 que le programme fut déclassifié et l'avion dévoilé par l'USAF, les technologies furtives étant désormais couramment utilisées. C'est à cette date qu'il rejoignit le musée national de l'USAF à Wright-Patterson, où il est toujours exposé aujourd'hui.




https://fr.wikipedia.org/wiki/Northrop_Tacit_Blue

http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/northrop-tacit-blue/

https://en.wikipedia.org/wiki/Northrop_Tacit_Blue

http://www.aviastar.org/air/usa/northrop_tacit.php

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=897

http://www.nationalmuseum.af.mil/Visit/MuseumExhibits/FactSheets/Display/tabid/509/Article/195769/northrop-tacit-blue.aspx
Re: Northrop Tacit Blue à 18/10/2016 12:31 Clansman
Le bus scolaire extraterrestre est sur le site

Moi il me fait plutôt penser à ces bateaux de tourisme qu'on voit sur certains lacs, pas exactement des bateaux-mouches mais presque.
Re: Northrop Tacit Blue à 18/10/2016 13:26 Jericho
Y'a rien à dire, il est particulier… :mrgreen:

Merci Clansman pour cette fiche: je connaissais l'appareil (pour une fois), mais je ne savais pas exactement à quoi il avait servi. Maintenant, je suis au clair! :hehe:
Re: Northrop Tacit Blue à 18/10/2016 19:13 Ansierra117
Qu'est-ce qu'il est laid…on dirait un autobus ! Merci Clans pour la fiche en tout cas :)
Re: Northrop Tacit Blue à 18/10/2016 21:38 d9pouces
Idem, j'en sais un peu plus sur cet appareil que j'avais découvert un peu par hasard. Sur le coup, l'image étant petite, j'ai cru que c'était une vue d'artiste !

Merci !
Re: Northrop Tacit Blue à 25/10/2016 22:30 Nico2

Clansman a écrit

Le bus scolaire extraterrestre est sur le site

Moi il me fait plutôt penser à ces bateaux de tourisme qu'on voit sur certains lacs, pas exactement des bateaux-mouches mais presque.

C'est tout à fait cela, ça fait rêver ! :D
Re: Northrop Tacit Blue à 26/10/2016 09:09 Clansman
Ah, ça fait du bien de voir qu'on est pas le seul. :D
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Oct. 18, 2016, 12:01 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires