Rappels

Histoire de l'appareil

Le T-20 est développé dans les années 2000 par l’entreprise Arcturus-UAV, à Rohnert Park (Californie). Entièrement construit en matériaux composites, ce drone est conçu dans la continuité de la série des Arcturus T-15 et T-16. Il ressemble à un avion de petite taille à la configuration classique, avec des ailes en position haute et une dérive en "T". Le moteur à pistons, situé dans le nez, entraine une hélice tractrice bipale. Démuni de train d’atterrissage, il décolle grâce à une catapulte pneumatique et se pose sur le ventre.

Prévu pour effectuer des missions de reconnaissance, de surveillance et de renseignements électromagnétiques et de communications, leT-20 peut emporter différents capteurs dans son fuselage et sous quatre points d’emports alaires. Dans une tourelle ventrale stabilisée et escamotable, il emporte des capteurs électro-optiques constitués de caméras TV et IR permettant un champ de vision de 360°, ainsi qu’un désignateur laser. Les équipements internes (système de cartographie 3D, SAR, LIDAR, relais de communications, dispositif d’écoute des communications ou des ondes électromagnétiques) sont installés sur un système de palettes modulaire pouvant être remplacées en quelques minutes.

Le système de pilotage automatique Cloud Cap Small II se base sur les coordonnées GPS qui permettent au drone de naviguer de manière autonome en se rendant sur des points de cheminement prédéfinis, ainsi que de revenir à son point de départ à la fin de sa mission. Le système complet est constitué de deux drones, un poste de commandement au sol (GCS), un lanceur portable et une remorque de soutien pour transporter le matériel et le personnel. Démonté pour faciliter le transport, le drone peut être rapidement disponible puisqu’il ne faut qu’une quinzaine de minutes environ, aux deux membres de l’équipe, pour l’assembler et le préparer pour le vol.

Le prototype effectue son premier vol en janvier 2009 sur la base aérienne d’Edwards, aux USA. Les premiers essais menés par l’US Army Dugway Proving Ground en Utah sont effectués en août de la même année.

Deux versions sont proposées : le T-20R de recherche et le T-20A muni de points d’attache sous les ailes, permettant d’emporter des charges supplémentaires. Les premiers exemplaires disposent d’un moteur thermique à carburateur, mais le Block II est équipé d’un moteur à injection.

En mars 2012, le NAVAIR (Naval Air Systems Command) inclus le T-20 dans une commande comprenant plusieurs autres équipements. Durant un vol en Californie effectué le 24 octobre de la même année, l'Arcturus T-20 est parvenu à détecter et éviter un avion piloté grâce à son transpondeur ADS-B, ce qui en fait le premier drone à démontrer cette capacité.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Arcturus T-20 : Désignation de la version de série de base.
  • Arcturus T-20A : Version équipée de quatre points d’emport sous voilure.
  • Arcturus T-20R : Version de recherche utilisant des équipements en interne uniquement.
  • Arcturus T-20 Block I : Version de base équipée d’un moteur à carburateur.
  • Arcturus T-20 Block II : Version équipée d’un moteur à injection.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Arcturus T-20 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse normale au décollage : 79 kg (175 lbs)
  • Masse à vide : 50 kg (110 lbs)
  • Hauteur : 1 m (3,28 ft)
  • Envergure : 5,3 m (17,388 ft)
  • Longueur : 2,9 m (9,514 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 167 km/h (104 mph, 90 kts)
  • Endurance maximale : 24 h
  • Rayon d'action : 89 km (55 mi, 48 nm)
  • Plafond opérationnel : 7 163 m (23 500 ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Avgas 110 LL
  • Puissance unitaire : 7 kW (10 ch, 10 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Arcturus T-20 à 22/11/2018 09:50 Jericho
Drone de reconnaissance, de surveillance et de renseignement américain des années 2000.

Le T-20 est développé dans les années 2000 par l’entreprise Arcturus-UAV, à Rohnert Park (Californie). Entièrement construit en matériaux composites, ce drone est conçu dans la continuité de la série des Arcturus T-15 et T-16. Il ressemble à un avion de petite taille à la configuration classique, avec des ailes en position haute et une dérive en "T". Le moteur à pistons, situé dans le nez, entraine une hélice tractrice bipale. Démuni de train d’atterrissage, il décolle grâce à une catapulte pneumatique et se pose sur le ventre.

Prévu pour effectuer des missions de reconnaissance, de surveillance et de renseignements électromagnétiques et de communications, leT-20 peut emporter différents capteurs dans son fuselage et sous quatre points d’emports alaires. Dans une tourelle ventrale stabilisée et escamotable, il emporte des capteurs électro-optiques constitués de caméras TV et IR permettant un champ de vision de 360°, ainsi qu’un désignateur laser. Les équipements internes (système de cartographie 3D, SAR, LIDAR, relais de communications, dispositif d’écoute des communications ou des ondes électromagnétiques) sont installés sur un système de palettes modulaire pouvant être remplacées en quelques minutes.

Le système de pilotage automatique Cloud Cap Small II se base sur les coordonnées GPS qui permettent au drone de naviguer de manière autonome en se rendant sur des points de cheminement prédéfinis, ainsi que de revenir à son point de départ à la fin de sa mission. Le système complet est constitué de deux drones, un poste de commandement au sol (GCS), un lanceur portable et une remorque de soutien pour transporter le matériel et le personnel. Démonté pour faciliter le transport, le drone peut être rapidement disponible puisqu’il ne faut qu’une quinzaine de minutes environ, aux deux membres de l’équipe, pour l’assembler et le préparer pour le vol.

Le prototype effectue son premier vol en janvier 2009 sur la base aérienne d’Edwards, aux USA. Les premiers essais menés par l’US Army Dugway Proving Ground en Utah sont effectués en août de la même année.

Deux versions sont proposées : le T-20R de recherche et le T-20A muni de points d’attache sous les ailes, permettant d’emporter des charges supplémentaires. Les premiers exemplaires disposent d’un moteur thermique à carburateur, mais le Block II est équipé d’un moteur à injection.

En mars 2012, le NAVAIR (Naval Air Systems Command) inclus le T-20 dans une commande comprenant plusieurs autres équipements. Durant un vol en Californie effectué le 24 octobre de la même année, l'Arcturus T-20 est parvenu à détecter et éviter un avion piloté grâce à son transpondeur ADS-B, ce qui en fait le premier drone démontrant cette capacité.


Versions :
T-20: désignation de la version de série de base.
T-20A: version équipée de quatre points d’emport sous voilure.
T-20R: version de recherche utilisant des équipements en interne uniquement.
T-20 Block I : version de base équipée d’un moteur à carburateur.
T-20 Block II : version équipée d’un moteur à injection.


Utilisateurs militaires :
Etais-Unis : 160 exemplaires commandés par l’US Navy
Mexique : Plusieurs exemplaires sont utilisés par la Marine mexicaine.
Turquie : Plusieurs exemplaires sont utilisés par le gouvernement turc.


Caractéristiques et performances :
Longueur : 2,9m
Envergure : 5,3m
Hauteur : 1,0m
Masse à vide : 50kg
Masse maximale au décollage : 84kg
Charge utile : 30kg
Points d’attache : 4
Moteur : un moteur à pistons Aviation Gasoline Avgas 110 LL de 190cc et d’une puissamce de 7,5kW.
Vitesse max basse altitude: 139km/h
Vitesse de croisière : 102km/h
Plafond opérationnel : 7’200m
Rayon d’action : 89km
Endurance : 24h



Liens internet :
https://en.wikipedia.org/wiki/Arcturus_T-20
https://arcturus-uav.com/product/t-20
https://www.airforce-technology.com/projects/arcturus-t-20-unmanned-aerial-vehicle/
https://www.uvsr.org/docs/Arcturus_USA_T-20.pdf
https://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=911
Re: Arcturus T-20 à 23/11/2018 13:08 Clansman
La fiche sur le site
Re: Arcturus T-20 à 23/11/2018 14:48 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le May 31, 2016, 5:34 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires