Rappels

Histoire de l'appareil

Louis Breguet fut un des pionniers de l'hélicoptère en France, avec son Gyroplane de 1908. Après la seconde guerre mondiale, il fut approché par la Société Française du Gyroplane pour développer un hélicoptère capable de transporter plusieurs passagers. René Dorant se basa sur le G.34, un projet étudié pendant la guerre, pour proposer le G.11E (G.IIE pour certaines sources) qui fut son troisième et dernier hélicoptère.

Cet appareil n'était prévu que pour 2 passagers. Il était motorisé par un Potez 9E à 9 cylindres en étoile, fournissant 240 cv et actionnant 2 rotors co-axiaux et tripales. Il s'agissait d'ailleurs des mêmes rotors que ceux du Gyroplane Laboratoire de 1935.

Le G.11E, immatriculé F-WFKC, avait un fuselage de section ovale, avec une partie avant en alliage d'aluminium et une partie arrière en tubes d'acier recouverts de toile. Le train d'atterrissage était tricycle et fixe, l'empennage en T.

Le vol inaugural eut lieu le 21 mai 1949 à Villacoublay, mais montra que le G.11E était nettement sous-motorisé. La décision fut prise de le remotoriser avec un Pratt & Whitney R-985-SB5 Wasp Junior de 450 hp. Le diamètre des rotors fut allongé d'un mètre, le fuselage de 48 cm permettant d'installer 2 sièges supplémentaires, ou 2 civières en tout. Le train d'atterrissage fut modifié, avec les carénages enlevés. L'appareil modifié prit le nom de G.111 (G.III pour certaines sources).

Il prit l'air sous sa nouvelle forme pour la première fois le 25 juin 1951, mais lorsque le pilote d'essai voulut passer au vol horizontal, les rotors se percutèrent. L'appareil fut reconstruit mais il semble qu'il ne revola jamais. Destiné au tourisme, il avait une vitesse de croisière calculée de 200 km/h. Ses perspectives sur le marché civil auraient pu être bonnes s'il avait été davantage au point. La Société Française du Gyroplane fit faillite l'année suivante et les essais prirent fin en conséquence. Le G.111 existe toujours et se trouve au musée de l'air et de l'espace au Bourget.

Versions référencées

  • Breguet G.11E : Prototype motorisé par un Potez 9E de 240 cv.
  • Breguet G.111 : G.11E remotorisé avec un Pratt & Whitney R-985-SB5 Wasp Junior de 450 hp.
  • Breguet G.IIE : Autre désignation parfois utilisée pour le G.11E.
  • Breguet G.III : Autre désignation parfois utilisée pour le G.111.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Breguet G.111 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 2 100 kg (4 630 lbs)
  • Masse à vide : 1 473 kg (3 247 lbs)
  • Surface du rotor : 72,35 m² (778,769 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 9,6 m (31,496 ft)
  • Hauteur : 4,24 m (13,911 ft)
  • Longueur : 9,68 m (31,759 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 215 km/h (134 mph, 116 kts)
  • Vitesse de croisière : 173 km/h (107 mph, 93 kts)
  • Distance franchissable : 470 km (292 mi, 254 nm)
  • Plafond sans effet de sol : 1 600 m (5 249 ft)
  • Plafond opérationnel : 4 600 m (15 092 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 6,5 m/s (21,325 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 20,359 kg/m² (4,17 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 29,026 kg/m² (5,945 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en étoile Pratt & Whitney R-985-SB5 Wasp Junior
  • Puissance unitaire : 336 kW (456 ch, 450 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Bréguet G.111 à 14/05/2016 07:30 Clansman
Prototype d'hélicoptère monomoteur français de la fin des années 1940.

Louis Breguet fut un des pionniers de l'hélicoptère en France, avec son Gyroplane de 1908. Après la seconde guerre mondiale, il fut approché par la Société Française du Gyroplane pour développer un hélicoptère capable de transporter plusieurs passagers. René Dorant se basa sur le G.34, un projet étudié pendant la guerre, pour proposer le G.11E (G.IIE pour certaines sources) qui fut son troisième et dernier hélicoptère.

Cet appareil n'était prévu que pour 2 passagers. Il était motorisé par un Potez 9E à 9 cylindres en étoile, fournissant 240 cv et actionnant 2 rotors co-axiaux et tripales. Il s'agissait d'ailleurs des mêmes rotors que ceux du Gyroplane Laboratoire de 1935.

Le G.11E, immatriculé F-WFKC, avait un fuselage de section ovale, avec une partie avant en alliage d'aluminium et une partie arrière en tubes d'acier recouverts de toile. Le train d'atterrissage était tricycle et fixe, l'empennage en T.

Le vol inaugural eut lieu le 21 mai 1949 à Villacoublay, mais montra que le G.11E était nettement sous-motorisé. La décision fut prise de le remotoriser avec un Pratt & Whitney R-985-SB5 Wasp Junior de 450 hp. Le diamètre des rotors fut allongé d'un mètre, le fuselage de 48 cm permettant d'installer 2 sièges supplémentaires, ou 2 civières en tout. Le train d'atterrissage fut modifié, avec les carénages enlevés. L'appareil modifié prit le nom de G.111 (G.III pour certaines sources).

Il prit l'air sous sa nouvelle forme pour la première fois le 25 juin 1951, mais lorsque le pilote d'essai voulut passer au vol horizontal, les rotors se percutèrent. L'appareil fut reconstruit mais il semble qu'il ne revola jamais. Destiné au tourisme, il avait une vitesse de croisière calculée de 200 km/h. Ses perspectives sur le marché civile auraient pu être bonnes s'il avait été davantage au point. La Société Française du Gyroplane fit faillite l'année suivante et les essais prirent fin en conséquence. Le G.111 existe toujours et se trouve au musée de l'air et de l'espace au Bourget.




https://fr.wikipedia.org/wiki/Breguet_G.111

http://jn.passieux.free.fr/html/BreguetGIIE.php

https://www.aviafrance.com/breguet-g-111-gyroplane--aviation-france-9340.htm

http://www.pyperpote.tonsite.biz/listinmae/index.php?option=com_content&view=article&id=143:breguet-g-111-nd-01-f-wfkc&catid=35:les-reserves-du-musee-de-lair

https://en.wikipedia.org/wiki/Breguet_G.11E

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/breguet_g-2.php

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/ch/g111.html&prev=search
Re: Bréguet G.111 à 14/05/2016 09:36 Clansman
La fiche sur le site
Re: Bréguet G.111 à 17/05/2016 09:00 Jericho
Dommage qu'il n'ait pas pu être construit en série: il était pas mal comme hélico pour son époque avec un système de rotor intéressant et un fuselage assez bien fini.
Re: Bréguet G.111 à 17/05/2016 13:28 Clansman
Ouaip. Problème de pognon, comme bien souvent… :S
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 14 mai 2016 07:35, modifié le . ©AviationsMilitaires