Rappels

Histoire de l'appareil

Dès 1976, l'Indonésie construisit des Casa C-212 Aviocar sous licence, grâce à la société IPTN. Un tel appareil, robuste et ayant des capacités ADAC, est bien utile à l'Indonésie dont la particularité est d'être un archipel constitué de pas moins de 17000 îles, la plupart en plus montagneuses, où sont disséminés des milliers de villages. L'avion est donc leur unique moyen de communication.

Cependant, le C-212 commence à accuser son âge, ce qui incite la société Indonesian Aerospace, qui a succédé à IPTN, à se pencher sur un successeur. Cet appareil doit donc être un utilitaire, capable de remplir différentes missions, et en premier lieu du transport de fret et de passagers entre des terrains sommaires. Il devra aussi être certifié sous la norme FAR 23. Il doit donc être fiable, sécurisé, robuste, économique et plus moderne que l'un de ses concurrents, le DHC-6 Twin Otter. Les configurations doivent être interchangeables et ce rapidement.

Indonesian Aerospace développe son appareil à partir du C-212, autour d'une cabine dont les dimensions sont les suivantes : 6,5 X 1,82 X 1,7 m. A propos de cette cabine, Indonesian Aerospace la présente comme ayant la plus grande section transversale de sa classe. Cet appareil est conçu en collaboration avec la Lapan, l'Agence Nationale Aéronautique et Spatiale indonésienne.

Le N219 (désignation officielle, N-219 pour d'autres sources) peut emporter 19 passagers, dans une configuration 2+1, ou 2 tonnes de fret. Le N219 est plus long que le C-212 et l'aérodynamique plus soignée. Il est motorisé par deux turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-42 de 850 hp, lui permettant de décoller en 600 mètres et d'atterrir sur 800 mètres. Montés dans des nacelles dans les ailes, ils actionnent des hélices tractrices quadripales Hartzell.

Le train d'atterrissage est tricycle et fixe, les ailes hautes, cantilever et droite effilée, l'empennage cruciforme avec une dérive en flèche, une arête dorsale et un empennage horizontal droit effilé et fixé sur la partie basse de la dérive. La construction est métallique. Les pilotes bénéficient d'une avionique de chez Garmin, avec écrans.

Le N219 est d'abord destiné au marché civil (transport de passagers et de fret), mais peut aussi emporter des VIP, ou servir à des missions militaires ou para-militaires : transport de troupes, de blessés, patrouille maritime, recherche et sauvetage.

En juin 2011, le ministre de l'industrie demande une rallonge budgétaire afin de compléter le prototype. Le gouvernement croit en cet appareil, notamment parce que les autres modèles sont vieillissants. Le Qatar a financé en partie cet appareil dès 2006. Le marché est alors estimé à 97 exemplaires civiles et 57 exemplaires militaires. Pour IAe, le N219 sera un succès s'il arrive à en vendre 200 sur 10 ans.

En août 2013, la compagnie indonésienne Lion air exprime son intérêt pour au moins 50 exemplaires. En 2015, 3 lettres d'intention sont signées : 20 exemplaires pour Nusantara Buana Air (plus 10 en option), autant pour Aviastar Mandiri et 10 pour Trigana Air Service (plus 5 en option). Mais concrètement, en mars 2015, seule Nusantara a effectivement commandé 20 exemplaires. En décembre 2015, une lettre d'intention pour 8 exemplaires fut signée en Malaisie avec des investisseurs.

Indonesian Aerospace prévoyait une sortie d'usine en août 2015 afin de coïncider avec les 70 ans de l'indépendance indonésienne. La certification viendrait alors en 2016, avec l'aide de CADA EADS pour la certification étrangère, puis les premières livraisons en 2017. Le prix initial était de 4 millions de dollars par appareil et les cadences de production pourraient monter jusqu'à 17 ou 18 exemplaires par an.

Le programme a été retardé : la sortie officielle d'usine fut reportée à novembre 2015, mais pourrait encore l'être du fait de l'indisponibilité du président Jokowi. En avril 2016, le premier vol était officiellement reporté au 10 août suivant. Quand au prix unitaire, il est monté à 5 millions. A cette date, le premier prototype est prêt mais officiellement toujours pas sorti d'usine. 3 autres sont prévus, dont deux cellules d'essais statiques.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Indonesian Aerospace N219 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 7 031 kg (15 500 lbs)
  • Masse à vide : 4 309 kg (9 500 lbs)
  • Hauteur : 6,18 m (20,276 ft)
  • Envergure : 19,5 m (63,976 ft)
  • Longueur : 16,49 m (54,101 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 389 km/h (242 mph, 210 kts)
  • Vitesse de décrochage : 109 km/h (68 mph, 59 kts)
  • Distance de décollage : 600 m (1 969 ft)
  • Distance d'atterrissage : 800 m (2 625 ft)
  • Distance franchissable : 1 556 km (967 mi, 840 nm)
  • Plafond opérationnel : 7 315 m (24 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 9,85 m/s (32,316 ft/s)

Motorisation

  • 2 turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-42
  • Puissance unitaire : 634 kW (862 ch, 850 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
PTDI N219 LAPAN à 21/02/2016 17:28 ouakamois
Issu du CASA C212, le PTDI N219 LAPAN est un léger multi missions ADAC/STOL développé par PT Dirgantara Indonesia, en collaboration avec la National Aeronautics Space Agency sans oublier EADS CASA.
LAPAN 00
LAPAN 01
LAPAN 02
LAPAN 03
Ce que Wiki en dit
La Malaisie en a déjà commandé 8 exemplaires
Re: PTDI N219 LAPAN à 22/02/2016 11:33 Clansman
J'ai commencé sa fiche, mais qu'est-ce que tu entends par "Malaisie" ? La force aérienne, l'armée de terre, l'aéronavale ? Tu as une source stp ?
Re: PTDI N219 LAPAN à 25/02/2016 20:57 ouakamois
regardes sur ce site assez bien renseigné: ce doit être vers la page 14 ou 15: http://defence.pk/threads/indonesian-aerospace-industry.328315/
Re: PTDI N219 LAPAN à 25/02/2016 21:29 Jericho

ouakamois a écrit

regardes sur ce site assez bien renseigné: ce doit être vers la page 14 ou 15: http://defence.pk/threads/indonesian-aerospace-industry.328315/
Ils en parlent déjà à la page 13, mais j'ai rien vu concernant une éventuelle commande militaire. C'est vrai que je ne suis pas un pro en anglais, et encore moins en indonésien… :journal:
Re: PTDI N219 LAPAN à 26/02/2016 07:19 Clansman
J'avais cherché "malaysia" et "N219" dans Google, et la traduction des articles que j'ai obtenue me fait rejoindre la remarque de ce gars en page 15 du forum que tu cites :

i think is not ordered by Malaysia, but its ordered by Joint venture between Indonesia company with Malaysia Investor. PT Air Born is located in Indonesia..

En plus, ça ne serait qu'une lettre d'intention, pas une commande ferme.

J'ai déplacé le sujet, car c'est d'abord un avion civil. En revanche, Indonesian Aerospace (PTDI en VO) envisage bien d'en vendre plus de 50 exemplaires aux militaires et prévoit bien des missions militaires/para-militaires pour son avion. Fiche dans quelques semaines, donc.
Re: PTDI N219 LAPAN à 24/04/2016 07:07 Clansman
Préambule :

IPTN (Industri Pesawat Terbang Nurtanio) fut fondée le 26 avril 1976 sur décision du gouvernement Suharto. Il s'agissait en fait d'une fusion entre LIPNUR (Lembaga Industri Penerbangan Nurtanio) et Pertamina. Nurtanio fut un pionner de l'industrie aéronautique indonésienne qui conçu le NU-200 Sikumbang, un prototype d'avion de lutte anti-guérilla en 1954.

IPTN construisit sous licence des hélicoptères Bo105, puis des Casa C-212. Elle participa à la conception du CN-235. En 1997, suite à la crise financière en Asie, elle est réorganisée et devient Indonesian Aerospace (ou PT. Dirgantara Indonesia, PTDI, dans sa langue natale).

Le N219 :

Prototype d'avion de transport bimoteur indonésien des années 2010.

Dès 1976, l'Indonésie construisit des Casa C-212 Aviocar sous licence, grâce à la société IPTN. Un tel appareil, robuste et ayant des capacités ADAC, est bien utile à l'Indonésie dont la particularité est d'être un archipel constitué de pas moins de 17000 îles, la plupart en plus montagneuses, où sont disséminés des milliers de villages. L'avion est donc leur unique moyen de communication.

Cependant, le C-212 commence à accuser son âge, ce qui incite la société Indonesian Aerospace, qui a succédé à IPTN, à se pencher sur un successeur. Cet appareil doit donc être un utilitaire, capable de remplir différentes missions, et en premier lieu du transport de fret et de passagers entre des terrains sommaires. Il devra aussi être certifié sous la norme FAR 23. Il doit donc être fiable, sécurisé, robuste, économique et plus moderne que l'un de ses concurrents, le DHC-6 Twin Otter. Les configurations doivent être interchangeables et ce rapidement.

Indonesian Aerospace développe son appareil à partir du C-212, autour d'une cabine dont les dimensions sont les suivantes : 6,5 X 1,82 X 1,7 m. A propos de cette cabine, Indonesian Aerospace la présente comme ayant la plus grande section transversale de sa classe.

Le N219 (désignation officielle, N-219 pour d'autres sources) peut emporter 19 passagers, dans une configuration 2+1, ou 2 tonnes de fret. Le N219 est plus long que le C-212 et l'aérodynamique plus soignée. Il est motorisé par deux turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-42 de 850 hp, lui permettant de décoller en 600 mètres et d'atterrir sur 800 mètres. Montés dans des nacelles dans les ailes, ils actionnent des hélices tractrices quadripales.

Le train d'atterrissage est tricycle et fixe, les ailes hautes, cantilever et droite, l'empennage cruciforme avec une dérive en flèche, une arête dorsale et un empennage horizontal droit et fixé sur la partie basse de la dérive. La construction est métallique. Les pilotes bénéficient d'une avionique de chez Garmin, avec écrans.

Le N219 est d'abord destiné au marché civil (transport de passagers et de fret), mais peut aussi emporter des VIP, ou servir à des missions militaires ou para-militaires : transport de troupes, de blessés, patrouille maritime, recherche et sauvetage.

En juin 2011, le ministre de l'industrie demande une rallonge budgétaire afin de compléter le prototype. Le gouvernement croit en cet appareil, notamment parce que les autres modèles sont vieillissants. Le Qatar a financé en partie cet appareil dès 2006. Le marché est alors estimé à 97 exemplaires civiles et 57 exemplaires militaires. Pour IAe, le N219 sera un succès s'il arrive à en vendre 200 sur 10 ans.

En août 2013, la compagnie indonésienne Lion air exprime son intérêt pour au moins 50 exemplaires. En 2015, 3 lettres d'intention sont signées : 20 exemplaires pour Nusantara Buana Air (plus 10 en option), autant pour Aviastar Mandiri et 10 pour Trigana Air Service (plus 5 en option). Mais concrètement, en mars 2015, seule Nusantara a effectivement commandé 20 exemplaires. En décembre 2015, une lettre d'intention pour 8 exemplaires fut signée en Malaisie.

Indonesian Aerospace prévoyait une sortie d'usine en août 2015 afin de coïncider avec les 70 ans de l'indépendance indonésienne. La certification viendrait alors en 2016, avec l'aide de CADA EADS pour la certification étrangère, puis les premières livraisons en 2017. Le prix initial était de 4 millions de dollars par appareil et les cadences de production pourraient monter jusqu'à 17 ou 18 exemplaires par an.

Le programme a été retardé : la sortie officielle d'usine fut reportée à novembre 2015, mais pourrait encore l'être du fait de l'indisponibilité du président Jokowi. Quand au prix unitaire, il est monté à 5 millions. A cette date, le premier prototype est prêt mais officiellement toujours pas sorti d'usine. 3 autres sont prévus, dont deux cellules d'essais statiques.




<!– l –><a class="postlink-local" href="http://forum.aviationsmilitaires.net/viewtopic.php?f=34&t=4983">viewtopic.php?f=34&t=4983</a><!– l –>

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dirgantara_Indonesia_N-219

https://en.wikipedia.org/wiki/Indonesian_Aerospace_N-219

http://www.janes.com/article/45485/utility-transport-approaches-rollout-indo14-day3

https://www.flightglobal.com/news/articles/indonesian-aerospace-lays-out-n219-specifications-410428/

http://www.indonesian-aerospace.com/aboutus.php?m=aboutus&t=company

http://www.antaranews.com/en/news/93088/pt-di-receives-order-to-manufacture-about-100-n219-planes

http://www.thejomblo.com/2015/12/the-n219-superiority-aircraft-specifications-made-by-pt-dirgantara-indonesia.html
Re: PTDI N219 LAPAN à 24/04/2016 07:40 Clansman
La fiche sur le site

Pas encore de photos, il faudra se contenter d'une vidéo pour l'instant.

Des news depuis l'écriture de la fiche :

http://jakartaglobe.beritasatu.com/business/n219-test-flight-delayed-august/

http://www.channelnewsasia.com/news/asiapacific/indonesian-homegrown/2699856.html

Lapan n'est pas, comme on pourrait le croire*, le nom de l'appareil, mais celui de l'agence nationale aéronautique et spatiale indonésienne qui collabore à la conception du n219.

* ce qui signifie que j'y ai moi-même cru un moment…
Re: PTDI N219 LAPAN à 24/04/2016 19:02 Ansierra117
Merci pour cette mise à jour et le petit préambule Clans :) (pour la fiche aussi bien sûr)

Comme IPTN c'est de l'indonésien, est-ce qu'on devrait pas mettre PTDI plutôt que Indonesian Aerospace ?
Re: PTDI N219 LAPAN à 25/04/2016 08:02 Clansman
J'avais l'impression qu'Indonesian Aerospace était le nom officiel international (vu sur wiki anglais), comme l'était IPTN auparavant. En tout cas, je trouve ça plus parlant que PTDI qui me fait penser à PTDR. :mrgreen:
Dirgantara N219 à 18/08/2017 17:08 ouakamois
N219
Re: Dirgantara N219 à 23/08/2017 21:05 Ansierra117
T'as bien fait d'ouvrir un sujet :) L'Indonesie fait apparemment fructifier sa coopération avec Airbus
Re: Dirgantara N219 à 17/07/2018 09:57 Clansman
Sauf qu'on en parlait déjà ICI ;)

Petite astuce : si l'avion semble conçu d'abord pour un usage civil, cherchez dans le forum "avions civils", même si des versions ou des utilisateurs militaires sont prévues/envisagées. :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le April 24, 2016, 7:18 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires