Rappels

Histoire de l'appareil

En 1945, volait pour la première fois l'Aeronca Model 11 Chief, un avion civil à ailes hautes haubannées et train classique fixe. Cet appareil, qu'il ne faut pas confondre avec l'Aeronca Chief d'avant-guerre, fut produit à plus de 2300 exemplaires entre 1946 et 1950. Il fut décliné en 3 versions : 11AC, 11BC et 11CC "Super Chief", ce dernier de 1948. Il ne semble pas qu'il ait eu de carrière militaire en tant que tel.

Aeronca cessa toute production aéronautique en 1951 et revendit les droits du Chief à E.J. Trytek de Syracuse (New York), qui les conserva jusqu'au début des années 1970 avant de les céder à Bellanca. Cette dernière n'en produisit jamais et céda les droits à American Champion, quelque part entre 1982 et 1991.

Mais en 1958, alors que les droits du Chief appartenaient à Trytek, HAL sortit un appareil ressemblant énormément au Chief 11CC, le Pushpak. Les sources divergent à ce propos. Selon certaines, il s'agit d'une construction sous licence, tout-à-fait légale et vendue par Trytek. Selon d'autres, il s'agit de rétro-ingénierie : l'aéroclub de Bangalore disposait d'un Aeronca 11CC Chief endommagé et HAL n'avait alors aucun travail, en attendant les outils nécessaires pour la production du Gnat. Selon d'autres, il s'agit bien d'un dérivé, mais conçu par HAL. La différence est visible au niveau de la dérive, plus triangulaire et plus petite sur le Pushpak.

Quoiqu'il en soit, le Pushpak (désigné HUL-26) répondait à une demande des aéroclubs indiens pour un avion d'entraînement de base. Sa conception était classique : ailes hautes droites et haubanées, train classique fixe, moteur à l'avant entraînant une hélice tractrice et bipale. Le moteur était un Continental C90-8F à 4 cylindres à plat, refroidi par air. Développant 90 hp, c'était le même que celui du Model 11CC.

Le fuselage était fait de tubes d'acier soudés et l'aile en aluminium, autour d'un longeron en bois. Le tout était recouvert de toile. Le prototype du Pushpak vola pour la première fois le 28 septembre 1958.

Environ 160 exemplaires (154 ou 163) furent construits de 1958 à 1968, apparemment dans deux variantes Mk I et Mk II. Ils rejoignirent les aéroclubs civils, et outre l'entraînement, servirent au transport de passagers ou de fret (à hauteur de 120 kg). Les aéroclubs le retirèrent du service au début des années 1980.

Certains furent peut-être utilisés par l'armée de terre indienne, notamment lors de la guerre indo-pakistanaise de 1971. Un exemplaire aurait été donné au Sri Lanka. Le VT-DWL fut donné au gouvernement de Malaisie en 1967 par Indira Gandhi en personne, puis revendu à un homme d'affaires britannique, James Campbell, qui le rapatria au Royaume-Uni. Il y est enregistré sous l'immatriculation G-AVPO. Un autre Pushpak, anciennement VT-DWM, se trouve en Grande-Bretagne sous l'immatriculation G-BXTO.

Le Pushpak a également donné naissance à un dérivé d'observation pour l'armée de terre indienne, le Krishak. Plusieurs exemplaires sont conservés, dont un Pushpak au musée d'HAL et un Krishak au musée de la force aérienne indienne.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

HAL HAOP-27 Krishak voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 270 kg (2 800 lbs)
  • Masse à vide : 894 kg (1 971 lbs)
  • Surface alaire : 19 m² (200 sq. ft)
  • Hauteur : 2,36 m (7,743 ft)
  • Envergure : 11,43 m (37,5 ft)
  • Longueur : 8,41 m (27,592 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 209 km/h (130 mph, 113 kts)
  • Vitesse de croisière : 185 km/h (115 mph, 100 kts)
  • Distance franchissable : 473 km (294 mi, 255 nm)
  • Distance de convoyage : 805 km (500 mi, 435 nm)
  • Plafond opérationnel : 5 944 m (19 500 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 4,6 m/s (15,092 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 48,115 kg/m² (9,855 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 68,354 kg/m² (14 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Continental O-470-J
  • Puissance unitaire : 168 kW (228 ch, 225 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
HAL Pushpak/Krishak à 09/03/2016 07:26 Clansman
Avion d'entraînement monomoteur indien des années 1950.

En 1945, volait pour la première fois l'Aeronca Model 11 Chief, un avion civil à ailes hautes haubannées et train classique fixe. Cet appareil, qu'il ne faut pas confondre avec l'Aeronca Chief d'avant-guerre, fut produit à plus de 2300 exemplaires entre 1946 et 1950. Il fut décliné en 3 versions : 11AC, 11BC et 11CC "Super Chief", dernier de 1948. Il ne semble pas qu'il ait eu de carrière militaire en tant que tel.

Aeronca cessa toute production aéronautique en 1951 et revendit les droits du Chief à E.J. Trytek de Syracuse (New York), qui les conserva jusqu'au début des années 1970 avant de les céder à Bellanca. Cette dernière n'en produisit jamais et céda les droits à American Champion, quelque part entre 1982 et 1991.

Mais en 1958, alors que les droits du Chief appartenaient à Trytek, HAL sortit un appareil ressemblant énormément au Chief 11CC, le Pushpak. Les sources divergent à ce propos. Selon certaines, il s'agit d'une construction sous licence, tout-à-fait légale. Selon d'autres, il s'agit de rétro-ingénierie : l'aéroclub de Bangalore disposait d'un Aeronca 11CC Chief endommagé et HAL n'avait alors aucun travail, en attendant les outils nécessaires pour la production du Gnat. Selon d'autres, il s'agit bien d'un dérivé, mais conçu par HAL. La différence est visible au niveau de la dérive, plus triangulaire et plus petite sur le Pushpak.

Quoiqu'il en soit, le Pushpak (désigné HUL-26) répondait à une demande des aéroclubs indiens pour un avion d'entraînement de base. Sa conception était classique : ailes hautes droites et haubanées, train classique fixe, moteur à l'avant entraînant une hélice tractrice et bipale. Le moteur était un Continental C90-8F à 4 cylindres à plat, refroidi par air. Développant 90 hp, c'était le même que celui du Model 11CC.

Le fuselage était fait de tubes d'acier soudés et l'aile en aluminium, autour d'un longeron en bois. Le tout était recouvert de toile. Le prototype du Pushpak vola pour la première fois le 28 septembre 1958.

Environ 160 exemplaires (154 ou 163) furent construits de 1958 à 1968, apparemment dans deux variantes Mk I et Mk II. Ils rejoignirent les aéroclubs civils, et outre l'entraînement, servirent au transport de passagers ou de fret (à hauteur de 120 kg). Les aéroclubs le retirèrent du service au début des années 1980.

Certains furent peut-être utilisés par l'armée de terre indienne, notamment lors de la guerre indo-pakistanaise de 1971. Un exemplaire aurait été donné au Sri Lanka. Le VT-DWL fut donné au gouvernement de Malaisie en 1967 par Indira Gandhi en personne, puis revendu à un homme d'affaires britannique, James Campbell, qui le rapatria au Royaume-Uni. Il y est enregistré sous l'immatriculation G-AVPO. Un autre Pushpak, anciennement VT-DWM, se trouve en Grande-Bretagne sous l'immatriculation G-BXTO.

Le Pushpak a également donné naissance à un dérivé d'observation pour l'armée de terre indienne, le Krishak. Plusieurs exemplaires sont conservés, dont un Pushpak au musée d'HAL et un Krishak au musée de la force aérienne indienne.


Versions :

Aeronca 11 Chief : Version civile d'origine, 2300 exemplaires en 3 variantes.

HAL HUL-26 Pushpak : Version indienne d'entraînement, 154 exemplaires.

HAL HAOP-27 Krishak : Version indienne d'observation, environ 70 exemplaires.

HAL déclina tout de suite le Pushpak en avion militaire d'observation. Il l'agrandit pour le faire devenir quadriplace et le dota d'un moteur nettement plus puissant, un Continental O-470-J de 225 hp. 2 prototypes furent construits et volèrent respectivement en novembre 1959 et novembre 1960.

Dans un premier temps, le Krishak n'intéressa aucun client. Mais peu après, au début des années 1960, l'armée de terre indienne demanda un remplaçant pour ses AOP.6 et 9. Les prototypes furent légèrement modifiés afin de répondre aux spécifications et l'appareil fut accepté.

Le Krishak entra en service en 1965 et fut construit à 70 exemplaires, prototypes inclus. Il fut construit en deux variantes, Mk I et Mk II, cette dernière volant en 1965. Les livraisons se terminèrent en 1969. Il participa à la guerre indo-pakistanaise de 1971, et notamment lors de la bataille de Longewala. Cette bataille fut un des premiers engagements majeurs de cette guerre entre les armées indiennes et pakistanaises. Le Major Atma Singh servit de contrôleur aérien avancé à bord d'un Krishak pour guider les Hunter et Marut de l'Indian Air Force qui détruisirent les chars pakistanais.

Les Krishak furent retirés du service à partir de 1974, remplacés par les hélicoptères Cheetah.




https://en.wikipedia.org/wiki/Aeronca_11_Chief

https://en.wikipedia.org/wiki/HAL_Pushpak

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=de&u=https://de.wikipedia.org/wiki/HAL_Pushpak&prev=search

https://en.wikipedia.org/wiki/HAL_Krishak

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=de&u=https://de.wikipedia.org/wiki/HAL_Krishak&prev=search

https://en.wikipedia.org/wiki/Battle_of_Longewala

http://www.warbirdsofindia.com/ovpushpak.html

http://iflyasa.com/hal-pushpak-mk-ii/

https://shortfinals.wordpress.com/2011/12/04/hindustan-aeronautics-hal-26-pushpak-g-bxto/

http://www.jetphotos.net/showphotos.php?aircraft=Hindustan%20Aeronautics%20HUL-26%20Pushpak%20Mk.1

http://en.avia.pro/blog/hal-pushpak-tehnicheskie-harakteristiki-foto

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/la/hul26.html&prev=search

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/other/haop27.html&prev=search

http://aermech.in/hal-haop-27-krishak-observation-reconnaissance-aircraftindian-armed-forces/
Re: HAL Pushpak/Krishak à 09/03/2016 10:48 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le March 9, 2016, 7:33 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires