Rappels

Histoire de l'appareil

En 1986, l'agence gouvernementale sud-africaine Aerotek se lança dans le projet Ovid, un démonstrateur technologique construit uniquement en composites, en particulier en fibres de carbone, de verre et kevlar. L'étude sur ces mêmes matériaux composites remontait à 1983, alors que l'Afrique du Sud souffrait de l'embargo causé par l'Apartheid.

En 1991, le concept fut transféré à Atlas, qui le renomma ACE (All Composite Evaluator) et en fit un appareil d'entraînement à turbopropulseur. Un frein de piqué fut ajouté, le cockpit fut modernisé avec des écrans et l'empennage fut modifié.

L'ACE se présentait comme un appareil biplace en tandem à cabine fermée, le siège arrière étant surélevé par rapport au siège avant. Le train d'atterrissage est tricycle et rétractable. C'est un monoplan cantilever à ailes basses. Son empennage est conventionnel, avec une dérive en flèche et une arête dorsale. Son moteur est un Pratt & Whitney PT6A-34 (ou 25C) de 750 hp, actionnant une hélice tractrice tripale.

L'appareil, immatriculé ZU-AHE, effectua son vol inaugural le 29 avril 1991. Il fut soumis la même année à une compétition visant à remplacer les vieux North American AT-6G Harvard de la force aérienne sud-africaine, mais perdit face au Pilatus PC-7 Mk II en juin 1993.

Le prototype fut fortement endommagé, et même perdu, le 14 janvier 1995 lors d'un atterrissage à l'aéroport Jan Smuts. La construction du prototype d'une version améliorée commença fin 1995 : l'avionique était modernisée, le fuselage allongé à l'avant et le moteur remplacé par un PT6A-68C de 1200 hp. Mais début 1996, le programme fut définitivement abandonné par manque de fonds et Atlas fut entièrement absorbée par Denel en avril la même année. En conséquence, le second prototype ne vola jamais.

Versions référencées

  • Atlas ACE : Version d'origine, un prototype.
  • Atlas ACE 2 : Version plus puissante (PT6A-68C de 1200 hp), un prototype resté inachevé.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Atlas ACE voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 3 200 kg (7 055 lbs)
  • Masse normale au décollage : 2 200 kg (4 850 lbs)
  • Masse à vide : 1 545 kg (3 406 lbs)
  • Surface alaire : 18 m² (194 sq. ft)
  • Hauteur : 4,1 m (13,451 ft)
  • Envergure : 10,8 m (35,433 ft)
  • Longueur : 10,8 m (35,433 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 555 km/h (345 mph, 300 kts) (500 selon une autre source)
  • Vitesse de croisière : 370 km/h (230 mph, 200 kts)
  • Distance franchissable : 1 740 km (1 081 mi, 940 nm)
  • Distance de convoyage : 2 037 km (1 266 mi, 1 100 nm)
  • Plafond opérationnel : 10 000 m (32 808 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 13,97 m/s (45,833 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 85,833 kg/m² (17,58 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 122,222 kg/m² (25,033 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 177,778 kg/m² (36,412 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-34
  • Puissance unitaire : 559 kW (760 ch, 750 hp)
  • (ou PT6A-25C selon d'autres sources, même puissance)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Atlas ACE à 03/03/2016 08:14 Clansman
Prototype d'avion d'entraînement monomoteur sud-africain des années 1990.


En 1986, l'agence gouvernementale sud-africaine Aerotek se lança dans le projet Ovid, un démonstrateur technologique construit uniquement en composites, en particulier en fibres de carbone, de verre et kevlar. L'étude sur ces mêmes matériaux composites remontait à 1983, alors que l'Afrique du Sud souffrait de l'embargo causé par l'Apartheid.

En 1991, le concept fut transféré à Atlas, qui le renomma ACE (All Composite Evaluator) et en fit un appareil d'entraînement à turbopropulseur. Un frein de piqué fut ajouté, le cockpit fut modernisé avec des écrans et l'empennage fut modifié.

L'ACE se présentait comme un appareil biplace en tandem à cabine fermée, le siège arrière étant surélevé par rapport au siège avant. Le train d'atterrissage est tricycle et rétractable. C'est un monoplan cantilever à ailes basses. Son empennage est conventionnel, avec une dérive en flèche et une arête dorsale.

Son moteur est un Pratt & Whitney PT6A-34 (ou 25C) de 750 hp, actionnant une hélice tractrice tripale.

L'appareil, immatriculé ZU-AHE, effectua son vol inaugural le 29 avril 1991. Il fut soumis la même année à une compétition visant à remplacer les vieux North American AT-6G Harvard de la force aérienne sud-africaine, mais perdit face au Pilatus PC-7 Mk II en juin 1993.

Le prototype fut fortement endommagé le 14 janvier 1995 lors d'un atterrissage à l'aéroport Jan Smuts. La construction du prototype d'une version améliorée commença fin 1995 : l'avionique était modernisée, le fuselage allongé à l'avant et le moteur remplacé par un PT6A-68C de 1200 hp. Mais début 1996, le programme fut définitivement abandonné par manque de fonds et Atlas fut entièrement absorbée par Denel en avril la même année.




https://en.wikipedia.org/wiki/Atlas_ACE

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=Atlas%20ACE&distinct_entry=true

http://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php/topic,14769.0.html

http://1000aircraftphotos.com/Contributions/Visschedijk/12296.htm

https://www.flightglobal.com/FlightPDFArchive/1994/1994%20-%202547.PDF

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/other/ace.html&prev=search
Re: Atlas ACE à 03/03/2016 12:23 Clansman
La fiche sur le site

Bon ben l'icono c'est pas ça. Heureusement, vous pourrez admirer la bête sur Airliners…
Re: Atlas ACE à 03/03/2016 15:13 Jericho
Dommage pour cet appareil. Il est bien sympa à regarder et ses performances n'ont pas à faire rougir ses concepteurs. J'imagine que le prix doit avoir été la principale cause du fait qu'il ait été écarté…
Re: Atlas ACE à 03/03/2016 16:08 d9pouces
En effet, il semble pas trop mal.Malheureusement, je pense que le créneau est beaucoup trop chargé pour un nouveau venu dont la réputation est à construire :(
Re: Atlas ACE à 04/03/2016 08:19 Clansman
Oui, je pense qu'il y avait à la fois le prix et en effet trop de concurrents, nouveau venu… Et puis, uniquement en composites, c'était un pari risqué aussi. Plus le crash du prototype, c'est jamais bon.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le March 3, 2016, 8:19 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires