Rappels

Histoire de l'appareil

En 1947, la force aérienne yougoslave demanda un bombardier léger, capable de remplir des missions de reconnaissance. Deux appareils furent présentés : l'Ikarus 214 et l'Ikarus 215.

L'Ikarus 215, conçu par Dušan Stankov, fut basé sur le Zmaj R-1, un appareil conçu avant l'invasion de la Yougoslavie par l'Allemagne nazie. Cet appareil était polyvalent, capable de remplir des missions de chasse, de bombardement ou de reconnaissance. Il fut cependant redessiné en fonction des nouveaux moteurs américains disponibles, des Ranger SGV-770C-1 à 12 cylindres en V inversé, de 520 hp au décollage (480 hp en vol). Ces moteurs furent également utilisés sur le prototype de son concurrent, ainsi que sur les avions d'entraînement UTVA 212 et 213.

L'Ikarus 215 se présentait donc comme un appareil biplace côte-à-côte à cabine fermé, avec un nez plein et très allongé par rapport à son concurrent dont le nez était vitré et arrondi. Le train d'atterrissage était classique et le train principal se rétractait dans les nacelles moteurs. La roulette de queue ne se rétractait pas.

L'appareil était bimoteur, les nacelles moteurs étant logées dans les ailes. Les moteurs actionnaient une hélice tractrice et bipale. L'Ikarus 215 était monoplan cantilever, avec des ailes basses, droites effilées avec un dièdre positif. Il était bidérive, avec un empennage en H. Les dérives étaient arrondies à l'avant et carrées à l'arrière. L'empennage horizontal, posé sur la queue du fuselage, était droit et sans dièdre.

L'équipage était constitué de 2 à 4 hommes en fonction de la mission, dont manifestement un mitrailleur en position dorsale. La construction était mixte, avec des ailes en bois et contreplaqué et un fuselage de section ovale en duralumin.

L'Ikarus 215 effectua son vol inaugural en 1949. Mais il apparut rapidement qu'il ne pouvait servir de bombardier léger, et son concurrent l'Ikarus 214 fut sélectionné à la place pour la production en série.

Cependant, l'Ikarus 215 entra tout de même en service au sein de la force aérienne yougoslave, et fut utilisé pour l'entraînement au bombardement et la liaison. L'unique exemplaire construit fut retiré du service en 1957.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

Ikarus 215 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse normale au décollage : 4 685 kg (10 329 lbs)
  • Masse à vide : 4 297 kg (9 473 lbs)
  • Surface alaire : 29,8 m² (320,765 sq. ft)
  • Hauteur : 4,03 m (13,222 ft)
  • Envergure : 16,14 m (52,953 ft)
  • Longueur : 13,35 m (43,799 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 344 km/h (214 mph, 186 kts)
  • Distance franchissable : 1 120 km (696 mi, 605 nm)
  • Plafond opérationnel : 8 150 m (26 739 ft)
  • Vitesse maximale BA : 374 km/h (232 mph, 202 kts)
  • Charge alaire, à vide : 144,195 kg/m² (29,533 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 157,215 kg/m² (32,2 lbs/sq. ft)

Motorisation

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Ikarus 215 à 17/01/2016 09:31 Clansman
Prototype de bombardier bimoteur yougoslave de la fin des années 1940.


En 1947, la force aérienne yougoslave demanda un bombardier léger, capable de remplir des missions de reconnaissance. Deux appareils furent présentés : l'Ikarus 214 et l'Ikarus 215.

L'Ikarus 215, conçu par Dušan Stankov, fut basé sur le Zmaj R-1, un appareil conçu avant l'invasion de la Yougoslavie par l'Allemagne nazie. Cet appareil était polyvalent, capable de remplir des missions de chasse, de bombardement ou de reconnaissance. Il fut cependant redessiné en fonction des nouveaux moteurs disponibles, des Ranger SGV-770C-1 à 12 cylindres en V inversé, de 480 hp.

L'Ikarus 215 se présentait donc comme un appareil biplace côte-à-côte à cabine fermé, avec un nez plein et très allongé par rapport à son concurrent dont le nez était vitré et arrondi. Le train d'atterrissage était classique et le train principal se rétractait dans les nacelles moteurs. La roulette de queue ne se rétractait pas.

L'appareil était bimoteur, les nacelles moteurs étant logées dans les ailes. Les moteurs actionnaient une hélice tractrice et bipale. L'Ikarus 215 était monoplan cantilever, avec des ailes basses, droites effilées avec un dièdre positif. Il était bidérive, avec un empennage en H. Les dérives étaient arrondies à l'avant et carrées à l'arrière. L'empennage horizontal, posé sur la queue du fuselage, était droit et sans dièdre.

L'équipage était constitué de 2 à 4 hommes en fonction de la mission, dont manifestement un mitrailleur en position dorsale. La construction était mixte, avec des ailes en bois et contreplaqué et un fuselage de section ovale en duralumin.

L'Ikarus 215 effectua son vol inaugural en 1949. Mais il apparut rapidement qu'il ne pouvait servir de bombardier léger, et son concurrent l'Ikarus 214 fut sélectionné à la place pour la production en série.

Cependant, l'Ikarus 215 entra tout de même en service au sein de la force aérienne yougoslave, et fut utilisé pour l'entraînement au bombardement et la liaison. L'unique exemplaire construit fut retiré du service en 1957.




https://www.aviationsmilitaires.net/v2/base/view/Model/39.html

https://en.wikipedia.org/wiki/Ikarus_215

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=sr&u=http://www.vazduhoplovnetradicijesrbije.rs/index.php/istorija/247-ikarus-215&prev=search

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=sr&u=https://sr.wikipedia.org/wiki/%25D0%2598%25D0%25BA%25D0%25B0%25D1%2580%25D1%2583%25D1%2581_215&prev=search

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/other/215.html&prev=search

http://1000aircraftphotos.com/Contributions/BradicSrecko/4651.htm
Re: Ikarus 215 à 17/01/2016 10:13 Clansman
La fiche sur le site

Un exemple relativement rare de prototype unique finalement utilisé par une force aérienne (mais ça arrive). Comme par hasard, les meilleures photos ne sont pas libres de droits. :mrgreen:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Jan. 17, 2016, 9:36 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires