Rappels

Histoire de l'appareil

En 1947, la force aérienne yougoslave demanda un bombardier léger, capable de remplir des missions de reconnaissance. Deux appareils furent présentés : l'Ikarus 214 et l' Ikarus 215.

L'Ikarus 214 fut conçu par le professeur Simo Milutinovic, et son prototype vola le premier, en 1949. L'appareil était de construction monocoque, avec une section ovale et une structure en bois. Il était équipé de 2 moteurs Argus As 410 à 12 cylindres en V inversés, refroidis par air et développant 465 hp. Ces moteurs furent plus tard remplacés par des Ranger SVG-770C-B1 de 520 hp (au décollage, 480 hp en vol). C'était un bimoteur équipé d'un train classique et fixe, pris sur un Il-2. Le pilote, le navigateur et l'opérateur radio prenaient place dans une cabine côte-à-côte, tandis que le bombardier se tenait dans le nez vitré. De 6 à 8 élèves pouvaient prendre place dans l'avion.

Ce prototype s'écrasa suite à l'extinction d'un moteur, tuant le pilote Nikola Simic. Un deuxième prototype, équipé du même moteur, mais avec un train rétractable dans les nacelles moteurs et des dérives agrandies. Il vola en 1951. Il sera utilisé à la reconnaissance, sous la dénomination Ikarus 214F, de 1957 à 1959. Les essais furent concluants, mais les exigences de la force aérienne changèrent.

L'appareil se devait d'être polyvalent : il devait finalement servir à l'entraînement au bombardement et à la navigation, et au transport. Une nouvelle version fut donc développée autour de deux moteurs Pratt & Whitney R-1340-AN-1 de 600 ch. Le premier Ikarus 214D vola en 1951. L'Ikarus 215 se révélant inadapté au bombardement, le 214 fut choisi.

22 exemplaires (2 prototypes et 20 appareils de série) furent construits, qui entrèrent en service en 1951. Plusieurs appareils furent transférés à la marine yougoslave en 1959, mais le manque d'équipement IFR fit qu'ils ne pouvaient opérer que de jour et par beau temps. 2 avions, nommés Ikarus 214PP, furent équipés pour la patrouille maritime et la lutte anti sous-marine et utilisés à partir de 1961. La version d'entraînement était nommée 214AS. La version de transport, elle, emportait 8 passagers. Il y eut une version améliorée, le 214AM2. Ils furent retirés du service en 1967, et 6 exemplaires furent transférés aux aéroclubs pour le transport de parachutistes. Ils furent totalement retirés dans les années 1970. Un exemplaire est conservé au musée de Belgrade depuis 2001.

L'appareil eut un emploi limité et ne répondait pas totalement aux attentes de la force aérienne. Il a cependant laissé de bons souvenirs aux parachutistes et eut son importance dans l'évolution de l'industrie aéronautique yougoslave.

Versions référencées

  • Ikarus 214F : Dénomination du 2e prototype, lorsqu'il fut modifié pour des missions de reconnaissance.
  • Ikarus 214D : Version équipée de moteurs Pratt & Whitney.
  • Ikarus 214AS : Version d'entraînement au bombardement et à la navigation.
  • Ikarus 214AM2 : Version améliorée.
  • Ikarus 214PP : 2 appareils modifiés pour la patrouille maritime et la lutte anti sous-marine
  • Ikarus 214 : Prototype doté de moteurs Ranger, un exemplaire.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Ikarus 214D voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 025 kg (11 078 lbs)
  • Masse à vide : 3 965 kg (8 741 lbs)
  • Surface alaire : 29,8 m² (320,765 sq. ft)
  • Hauteur : 3,95 m (12,959 ft)
  • Envergure : 16,2 m (53,15 ft)
  • Longueur : 11,2 m (36,745 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 080 km (671 mi, 583 nm)
  • Plafond opérationnel : 7 000 m (22 966 ft)
  • Vitesse maximale HA : 365 km/h (227 mph, 197 kts)
  • Charge alaire, à vide : 133,054 kg/m² (27,252 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 168,624 kg/m² (34,537 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à cylindres en étoile Pratt & Whitney R-1340-AN-1 Wasp
  • Puissance unitaire : 447 kW (608 ch, 600 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Ikarus 214 à 26/06/2011 09:51 Clansman
En 1947, la force aérienne yougoslave demanda un bombardier léger, capable de remplir des missions de reconnaissance. Deux appareils furent présentés : l'Ikarus 214 et l' Ikarus 215.

L'Ikarus 214 fut conçu par le professeur Simo Milutinovic, et son prototype vola le premier, en 1949. L'appareil était de construction monocoque, avec une section ovale et une structure en bois. Il était équipé de 2 moteurs Argus As 410 à 12 cylindres en V inversés, refroidis par air et développant 465 hp. Ces moteurs furent plus tard remplacés par des Ranger SVG-770C-B1 de 480 hp. C'était un bimoteur équipé d'un train classique et fixe, pris sur un Il-2. Le pilote, le navigateur et l'opérateur radio prenaient place dans une cabine côte-à-côte, tandis que le bombardier se tenait dans le nez vitré. De 6 à 8 élèves pouvaient prendre place dans l'avion.

Ce prototype s'écrasa suite à l'extinction d'un moteur, tuant le pilote Nikola Simic. Un deuxième prototype, équipé du même moteur, mais avec un train rétractable dans les nacelles moteurs et des dérives agrandies. Il vola en 1951. Il sera utilisé à la reconnaissance, sous la dénomination Ikarus 214F, de 1957 à 1959. Les essais furent concluants, mais les exigences de la force aérienne changèrent.

L'appareil se devait d'être polyvalent : il devait finalement servir à l'entraînement au bombardement et à la navigation, et au transport. Une nouvelle version fut donc développée autour de deux moteurs Pratt & Whitney R-1340-AN-1 de 600 ch. Le premier Ikarus 214D vola en 1951. L'Ikarus 215 ne pouvant servir d'appareil de liaison, le 214 fut choisi.

20 exemplaires furent construits, qui entrèrent en service en 1951. Plusieurs appareils furent transférés à la marine yougoslave en 1959, mais le manque d'équipement IFR fit qu'ils ne pouvaient opérer que de jour et par beau temps. 2 avions, nommés Ikarus 214PP, furent équipés pour la patrouille maritime et la lutte anti sous-marine et utilisés à partir de 1961. La version d'entraînement était nommée 214AS. La version de transport, elle, emportait 8 passagers. Il y eut une version améliorée, le 214AM2. Ils furent retirés du service en 1967, et 6 exemplaires furent transférés aux aéroclubs pour le transport de parachutistes. Ils furent totalement retirés dans les années 1970. Un exemplaire est conservé au musée de Belgrade depuis 2001.

L'appareil eut un emploi limité et ne répondait pas totalement aux attentes de la force aérienne. Il a cependant laissé de bons souvenirs aux parachutistes et eut son importance dans l'évolution de l'industrie aéronautique yougoslave.


La fiche sur le site


http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/other/214.html&ei=V2r7TeuNGofDhAfWuv2uAw&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=8&ved=0CEgQ7gEwBw&prev=/search%3Fq%3Dikarus%2B214%26hl%3Dfr%26biw%3D1003%26bih%3D565%26prmd%3Divns

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=hr&u=http://hr.wikipedia.org/wiki/Ikarus_214&ei=0HP8TbmIEMSW8QOH55iqCQ&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=3&ved=0CDEQ7gEwAjgU&prev=/search%3Fq%3Dikarus%2B214%26start%3D20%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26biw%3D1001%26bih%3D567%26prmd%3Divns

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=sr&u=http://www.mycity-military.com/Avijacija-i-PVO/Ikarus-214.html&ei=HnT8Tf_SCdC08QPw25iqCQ&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=10&ved=0CG0Q7gEwCTgK&prev=/search%3Fq%3Dikarus%2B214%26start%3D10%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26biw%3D1001%26bih%3D567%26prmd%3Divns

http://www.39-45.org/viewtopic.php?p=335895

http://en.wikipedia.org/wiki/Ikarus_214

http://1000aircraftphotos.com/Contributions/KleinBernhard/9682.htm

http://1000aircraftphotos.com/Contributions/BradicSrecko/4650.htm
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires