Rappels

Histoire de l'appareil

Impressionnés par les performances du Mosquito, les officiels soviétiques demandèrent à Tupolev d'étudier une version de son Tu-2 basée sur le même principe, à savoir un bombardier rapide de jour. Cette version fut désignée ANT-63 en interne et officiellement SDB (pour skorostnoy dnevnoy bombardirovschik, bombardier rapide de jour). Elle vola dès 1944 et était mise en œuvre par un équipage réduit de 2 personnes, sans armement défensif.

Le deuxième prototype de cette version fut de nouveau modifiée, cette fois sous forme d'un triplace de chasse de nuit, sur ordre en février 1946. Outre la chasse de nuit, il devait aussi remplir des missions d'escorte et de chasse lointaine.

Désigné ANT-63P en interne (P pour Perekhvatchik, intercepteur) et Tu-1 officiellement, il devait emporter un radar PNB-1 Gneiss-5 (un dérivé soviétique du FuG 220 Lichtenstein SN-2) dans le nez et était motorisé par deux Mikouline AM-43V de 1950 ch, actionnant des hélices AV-9K-22A quadripales.

L'armement était constitué de 2 canons NS-45 de 45 mm dans la partie inférieure du nez avec 50 obus chacun et de 2 canons de 23 mm à la racine des ailes avec 130 obus chacun, soit des NS-23, soit des Volkov-Yartsev VYa-23.

Le mitrailleur dorsal disposait d'une mitrailleuse UBT de 12,7 mm avec 200 cartouches tandis que le mitrailleur ventral avait 350 cartouches pour son UBT. Enfin, le Tu-1 conservait une soute interne pour 1000 kg de bombes.

Le Tu-1 fut prêt le 30 décembre 1946 et vola pour la première fois le 22 mars 1947 entre les mains d'A. D. Perelyot. Il effectua ses tests constructeurs jusqu'au 3 octobre 1947 (certaines sources indiquent novembre). Il atteignit la vitesse de 680 km/h et démontra une distance franchissable de 2500 km.

On ne sait si le radar PNB-1 fut testé : Bill Gunston pense qu'il fut installé tandis que Yefim Gordon croit savoir qu'aucun radar ne fut monté.

Quoiqu'il en soit, le Tu-1 souffrit de ses moteurs, qui n'étaient absolument pas au point. Ceux-ci avaient une durée de vie extrêmement brève et ne furent jamais produits en série. Le radar lui-même était dépassé. De plus, l'intérêt pour les moteurs à pistons s'évanouissait face aux moteurs à réaction. En conséquence, le Tu-1 ne fut pas retenu pour la production en série.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Tupolev Tu-1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 14 460 kg (31 879 lbs)
  • Masse normale au décollage : 12 755 kg (28 120 lbs)
  • Masse à vide : 9 460 kg (20 856 lbs)
  • Surface alaire : 48,8 m² (525,279 sq. ft)
  • Hauteur : 3,32 m (10,892 ft) (une hauteur de 4,55 m est donnée par une autre source).
  • Envergure : 18,86 m (61,877 ft)
  • Longueur : 13,6 m (44,619 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 641 km/h (398 mph, 346 kts)
  • Vitesse de croisière : 576 km/h (358 mph, 311 kts)
  • Distance franchissable : 2 250 km (1 398 mi, 1 215 nm)
  • Plafond opérationnel : 11 000 m (36 089 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 7,25 m/s (23,786 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 193,852 kg/m² (39,704 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 261,373 kg/m² (53,533 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 296,311 kg/m² (60,689 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à pistons Mikouline AM-43V
  • Puissance unitaire : 1 434 kW (1 950 ch, 1 923 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Tupolev Tu-1 à 30/11/2015 07:24 Clansman
Impressionnés par les performances du Mosquito, les officiels soviétiques demandèrent à Tupolev d'étudier une version de son Tu-2 basée sur le même principe, à savoir un bombardier rapide de jour. Cette version fut désignée ANT-63 en interne et officiellement SDB (pour skorostnoy dnevnoy bombardirovschik, bombardier rapide de jour). Elle vola dès 1944 et était mise en œuvre par un équipage réduit de 2 personnes, sans armement défensif.

Le deuxième prototype de cette version fut de nouveau modifiée, cette fois sous forme d'un triplace de chasse de nuit, sur ordre en février 1946. Outre la chasse de nuit, il devait aussi remplir des missions d'escorte et de chasse lointaine.

Désigné ANT-63P en interne (P pour Perekhvatchik, intercepteur) et Tu-1 officiellement, il devait emporter un radar PNB-1 Gneiss-5 (un dérivé soviétique du FuG 220 Lichtenstein SN-2) dans le nez et était motorisé par deux Mikouline AM-43V de 1950 ch, actionnant des hélices AV-9K-22A quadripales.

L'armement était constitué de 2 canons NS-45 de 45 mm dans la partie inférieure du nez avec 50 obus chacun et de 2 canons de 23 mm à la racine des ailes avec 130 obus chacun, soit des NS-23 soit des Volkov-Yartsev VYa-23.

Le mitrailleur dorsal disposait d'une mitrailleuse UBT de 12,7 mm avec 200 cartouches tandis que le mitrailleur ventral avait 350 cartouches pour son UBT. Enfin, le Tu-1 conservait une soute interne pour 1000 kg de bombes.

Le Tu-1 fut prêt le 30 décembre 1946 et vola pour la première fois le 22 mars 1947 entre les mains d'A. D. Perelyot. Il effectua ses tests constructeurs jusqu'au 3 octobre 1947 (certaines sources indiquent novembre). Il atteignit la vitesse de 680 km/h et démontra une distance franchissable de 2500 km.

On ne sait si le radar PNB-1 fut testé : Bill Gunston pense qu'il fut installé tandis que Yefim Gordon croit qu'aucun radar ne fut monté.

Quoiqu'il en soit, le Tu-1 souffrit de ses moteurs, qui semble-t-il n'étaient absolument pas au point. Ceux-ci avaient une durée de vie extrêmement brève et ne furent jamais produits en série. Le radar lui-même était dépassé. De plus, l'intérêt pour les moteurs à pistons s'évanouissait face aux moteurs à réaction. En conséquence, le Tu-1 ne fut pas retenu pour la production en série.




Le grand livre des chasseurs / Green & Swanborough

https://en.wikipedia.org/wiki/Tupolev_Tu-1

http://www.aviastar.org/air/russia/ant-63.php

http://www.ctrl-c.liu.se/misc/ram/ant-63.html

http://www.ctrl-c.liu.se/misc/ram/tu-1.html

http://www.airvectors.net/avtu2.html#m4

http://www.kamov.net/russian-aircraft/tupolev-tu-1/

http://en.valka.cz/topic/view/102894

http://q-zon-fighterplanes.com/fighter-jets-in-action/fighters-ussrrussia/ussr-russia-vi/

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/fighter/tu1.html&prev=search
Re: Tupolev Tu-1 à 30/11/2015 08:00 Clansman
La fiche sur le site
Re: Tupolev Tu-1 à 30/11/2015 09:19 Tyreann
« à savoir un bombardier rapide de jour. Cette version fut désignée […] bombardier rapide de jour ».

On se foulait pas trop à l'époque… :mrgreen:
Re: Tupolev Tu-1 à 30/11/2015 09:59 Jericho

Tyreann a écrit

« à savoir un bombardier rapide de jour. Cette version fut désignée […] bombardier rapide de jour ».

On se foulait pas trop à l'époque… :mrgreen:
C'est vrai que pour tromper l'ennemi ils auraient au moins pu le nommer "intercepteur lent de nuit"… :bonnet:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Nov. 30, 2015, 7:31 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires