Rappels

Histoire de l'appareil

L'I-3 (désignation officielle I-380) ne vola jamais sous cette forme à cause du retard de livraison du moteur Klimov VK-3 (82,4 kN, 18520 lbf, 8400 kgp). Lorsque le moteur fut enfin disponible, la cellule reçut de telles modifications qu'elle reçut de nouvelles désignations.

MiG désigna l'appareil I-3U, le U faisant référence au système Uragan. Il est parfois également appelé I-5. Pour l’État soviétique, l'appareil fut désigné I-420. Si la plupart des sources s'accordent à dire que c'est l'I-3 qui fut modifié, certaines disent que ce fut l'I-3P (désignation étatique I-410) qui le fut en réalité. Quoiqu'il en soit, l'ordre de conversion fut donné le 2 mars 1956 en conseil des ministres.

Les modifications tournaient autour du système de contrôle de tir Uragan, placé au-dessus de l'entrée d'air, et du radar Almaz (diamant) contenu dans le cône central de cette même entrée d'air. En conséquence, le fuselage avait été rallongé de 93 cm. Le radar Almaz avait une portée de 17 km et était couplé à deux canons Nudelman-Richter NR-30 de 30 mm placés à la racine de chaque aile.

L'appareil disposait également de 2 points d'emport. Le cockpit avait également été modifié et disposait d'un pilote automatique AP-36. Pour la première fois, MiG utilisa de l'alliage de titane dans la partie arrière du fuselage, compte tenu des fortes chaleurs du réacteur.

L'I-3 fut modifié en I-3U au cours de l'année 1956 et le vol inaugural eut lieu cette année-là.

L'I-3U était un monoplace à cockpit fermé en bulle, placé en avant. La verrière s'ouvrait vers l'avant. Le train d'atterrissage était tricycle et rétractable. L'unique moteur, placé à l'arrière, était alimenté par une entrée d'air frontale. L'appareil était monoplan cantilever, avec une aile en flèche médiane accusant un dièdre négatif. Une cloison d'extrados proéminente était disposée sur cette aile. L'empennage était conventionnel, avec une unique dérive et un empennage horizontal en flèche. Ce dernier n'accusait pas de dièdre. Une quille ventrale était située sous la tuyère.

Les essais en vol durèrent de 1956 à 1958, mais de façon très irrégulières. Seuls 34 vols eurent lieu, à cause de fréquentes pannes moteurs. Le moteur fut renvoyé en usine de décembre 1956 à janvier 1957, pour installer de nouvelles aubes. Au premier janvier 1958, seuls 43% des tests d'usine avaient été effectués.

Le pilote d'essais Georgiy Mossolov réussit cependant à atteindre la vitesse de 1960 km/h. Le plafond de 18000 mètres fut également atteint, et l'appareil atteignait 15000 mètres en 2,4 minutes. Malgré tout, le programme fut annulé le 17 juin 1958.

Versions référencées

  • Mikoyan-Gourevitch I-420 : Désignation étatique de l'I-420.
  • Mikoyan-Gourevitch I-3U : Première désignation interne de l'I-420 (pour Uragan).
  • Mikoyan-Gourevitch I-5 : Autre désignation interne pour l'I-420.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Mikoyan-Gourevitch I-5 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 10 028 kg (22 108 lbs)
  • Masse à vide : 5 490 kg (12 103 lbs)
  • Surface alaire : 30 m² (323 sq. ft)
  • Envergure : 8,99 m (29,495 ft)
  • Longueur : 14,83 m (48,655 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 1 960 km/h (1 218 mph, 1 058 kts)
  • Distance franchissable : 1 290 km (802 mi, 697 nm)
  • Plafond opérationnel : 18 000 m (59 055 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 104 m/s (341 ft/s)
  • Vitesse maximale BA : 1 440 km/h (895 mph, 778 kts)
  • Charge alaire, à vide : 183 kg/m² (37 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 334,267 kg/m² (68,463 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 turbofan Klimov VK-3
  • Puissance unitaire : 5 730 kgp (56 kN, 12 632 lbf), 8 440 kgp (83 kN, 18 607 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
MiG I-420/I-5 à 07/11/2015 12:37 Clansman
L'I-3 (désignation officielle I-380) ne vola jamais sous cette forme à cause du retard de livraison du moteur Klimov VK-3 (82,4 kN, 18520 lbf, 8400 kgp). Lorsque le moteur fut enfin disponible, la cellule reçut de telles modifications qu'elle reçut de nouvelles désignations.

MiG désigna l'appareil I-3U, le U faisant référence au système Uragan. Il semble qu'il ait également reçu la désignation I-5. Pour l’État soviétique, l'appareil fut désigné I-420. Si la plupart des sources s'accordent à dire que c'est l'I-3 qui fut modifié, certaines disent que ce fut l'I-3P (désignation étatique I-410) qui le fut en réalité. Quoiqu'il en soit, l'ordre de conversion fut donné le 2 mars 1956 en conseil des ministres.

Les modifications tournaient autour du système de contrôle de tir Uragan, placé au-dessus de l'entrée d'air, et du radar Almaz (diamant) contenu dans le cône central de cette même entrée d'air. En conséquence, le fuselage avait été rallongé de 93 cm. Le radar Almaz avait une portée de 17 km et était couplé à deux canons Nudelman-Richter NR-30 de 30 mm placés à la racine de chaque aile.

L'appareil disposait également de 2 points d'emport. Le cockpit avait également été modifié et disposait d'un pilote automatique AP-36. Pour la première fois, MiG utilisa de l'alliage de titane dans la partie arrière du fuselage, compte tenu des fortes chaleurs du réacteur.

L'I-3 fut modifié en I-3U au cours de l'année 1956. Les essais en vol durèrent de 1956 à 1958, mais de façon très irrégulières. Seuls 34 vols eurent lieu, à cause de fréquentes pannes moteurs. Le moteur fut renvoyé en usine de décembre 1956 à janvier 1957, pour installer de nouvelles aubes. Au premier janvier 1958, seuls 43% des tests d'usine avaient été effectués.

Le pilote d'essais Georgiy Mossolov réussit cependant à atteindre la vitesse de 1960 km/h. Le plafond de 18000 mètres fut également atteint, et l'appareil atteignait 15000 mètres en 2,4 minutes. Malgré tout, le programme fut annulé le 17 juin 1958.


La fiche sur le site


https://en.wikipedia.org/wiki/Mikoyan-Gurevich_I-3

http://q-zon-fighterplanes.com/fighter-jets-in-action/fighters-ussrrussia/ussr-russia-iii/

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/fighter/i420.html&prev=search
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Nov. 7, 2015, 12:48 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires