Rappels

Histoire de l'appareil

L'Auster AOP Mk 9 est un avion d'observation britannique des années 1950.

Il fut conçu dès 1953 afin de remplacer l'Auster AOP Mk 6 (Air Observation Post, poste d'observation aérienne) et s'en distingue par une aile et des ailerons plus grands et un moteur plus puissant, un Blackburn Cirrus Bombardier de 180 hp. Le tout améliora ses capacités ADAC. Un train d'atterrissage renforcé et des pneus à basse pression lui permettait d'opérer à partir de terrains mal préparés. Il reprenait en quelque sorte certaines leçons apprises pendant la guerre de Corée ou de l'insurrection en Malaisie.

Il reprend cependant la configuration générale de son prédécesseur : train fixe et classique, ailes hautes, droites et haubannées, une cabine très vitrée afin de permettre une bonne visibilité pour ses 3 occupants. La dérive est de forme plus rectangulaire que celle de son prédécesseur. L'appareil fut désigné en interne B5 par la compagnie.

Le prototype, immatriculé WZ662, effectua son vol inaugural le 19 mars 1954. Les livraisons à la RAF commencèrent en février 1955. Les personnels de l'armée de terre l'utilisèrent au sein de la RAF jusqu'à la création de l'Army Air Corps, en septembre 1957.

L'AOP.9 fut impliqué dans nombres de conflits d'indépendance, comme l'insurrection communiste en Malaisie jusqu'en 1960, ou à Aden au début des années 1960. Il fut retiré du service en 1966 et fut le dernier appareil de type AOP utilisé par l'Army Air Corps. Il fut remplacé par le DHC-2 Beaver.

Une seule version fut construite, à 182 exemplaires. L'AOP.11, doté d'un moteur Continental IO-470-D de 260 hp, resta à l'état de prototype. Il s'agissait d'ailleurs d'un AOP.9 modifié qui effectua son vol inaugural le 18 août 1961. Il portait la désignation XP254. Il fut vendu à un particulier en 1971 et fut accidenté en 2007. Il avait été conçu sur initiative privée d'Auster, afin d'essayer de contrebalancer la volonté de l'Army Air Corps nouvellement créée de ne posséder que des hélicoptères.

Un AOP.9 revendu comme surplus fut également modifié en Auster 9M, avec un moteur Avco Lycoming O-360-A1D de 180 hp. Il vola sous cette forme pour la première fois le 4 janvier 1968 et fut certifié le 30 avril 1968.

Le Royaume-Uni employa 145 AOP.9, répartis entre la RAF et l'armée de terre. Hong-Kong utilisa 4 ou 7 exemplaires provenant de l'Army Air Corps, l'Inde 35 appareils (10 livrés neufs à la force aérienne et 25 autres à l'armée de terre), l'Afrique du Sud 2 exemplaires qui furent utilisés de 1957 à 1967.

19 exemplaires furent revendus sur le marché civil dans les années 1970. En 2008, 14 d'entre eux avaient survécus, mais 3 seulement autorisés à voler.

Versions référencées

  • Auster B5 : Désignation constructeur.
  • Auster AOP.9 : Unique version de série, 182 exemplaires.
  • Auster AOP.11 : Prototype d'une nouvelle version, non construite en série.
  • Auster 9M : Un exemplaire remotorisé avec un Avco Lycoming O-360-A1D de 180 hp.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Auster AOP.9 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 057 kg (2 330 lbs)
  • Masse normale au décollage : 953 kg (2 100 lbs)
  • Masse à vide : 662 kg (1 460 lbs)
  • Surface alaire : 18,36 m² (197,625 sq. ft)
  • Hauteur : 2,72 m (8,924 ft)
  • Envergure : 11,1 m (36,417 ft)
  • Longueur : 7,24 m (23,753 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 204 km/h (127 mph, 110 kts)
  • Vitesse de croisière : 177 km/h (110 mph, 96 kts)
  • Distance franchissable : 389 km (242 mi, 210 nm)
  • Plafond opérationnel : 5 639 m (18 500 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 4,67 m/s (15,322 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 36,07 kg/m² (7,388 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 51,881 kg/m² (10,626 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 57,564 kg/m² (11,79 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Blackburn Cirrus Bombardier 203
  • Puissance unitaire : 134 kW (182 ch, 180 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Auster AOP.9 à 29/08/2015 07:47 Clansman
L'Auster AOP Mk 9 est un avion d'observation britannique des années 1950.

Il fut conçu dès 1953 afin de remplacer l'Auster AOP Mk 6 et s'en distingue par une aile et des ailerons plus grands et un moteur plus puissant, un Blackburn Cirrus Bombardier de 180 hp. Le tout améliora ses capacités ADAC. Un train d'atterrissage renforcé et des pneus à basse pression lui permettait d'opérer à partir de terrains mal préparés. Il reprenait en quelque sorte certaines leçons apprises pendant la guerre de Corée ou de l'insurrection en Malaisie.

Il reprend cependant la configuration générale de son prédécesseur : train fixe et classique, ailes hautes, droites et haubannées, une cabine très vitrée afin de permettre une bonne visibilité pour ses 3 occupants. La dérive est de forme plus rectangulaire que celle de son prédécesseur. L'appareil fut désigné en interne B5 par la compagnie.

Le prototype, immatriculé WZ662, effectua son vol inaugural le 19 mars 1954. Les livraisons à la RAF commencèrent en février 1955. Les personnels de l'armée de terre l'utilisèrent au sein de la RAF jusqu'à la création de l'Army Air Corps, en septembre 1957.

L'AOP.9 fut impliqué dans nombres de conflits d'indépendance, comme l'insurrection communiste en Malaisie jusqu'en 1960, ou à Aden au début des années 1960. Il fut retiré du service en 1966 et fut le dernier appareil de type AOP utilisé par l'Army Air Corps. Il fut remplacé par le DHC-2 Beaver.

Une seule version fut construite, à 182 exemplaires. L'AOP.11, doté d'un moteur Continental IO-470-D de 260 hp, resta à l'état de prototype. Il s'agissait d'ailleurs d'un AOP.9 modifié qui effectua son vol inaugural le 18 août 1961. Il portait la désignation XP254. Il fut vendu à un particulier en 1971 et fut accidenté en 2007. Il avait été conçu sur initiative privée d'Auster, afin d'essayer de contrebalancer la volonté de l'Army Air Corps nouvellement créée de ne posséder que des hélicoptères.

Un AOP.9 revendu comme surplus fut également modifié en Auster 9M, avec un moteur Avco Lycoming O-360-A1D de 180 hp. Il vola sous cette forme pour la première fois le 4 janvier 1968 et fut certifié le 30 avril 1968.

Le Royaume-Uni employa 145 AOP.9, répartis entre la RAF et l'armée de terre. Hong-Kong utilisa 4 ou 7 exemplaires provenant de l'Army Air Corps, l'Inde 35 appareils (10 livrés neufs à la force aérienne et 25 autres à l'armée de terre), l'Afrique du Sud 2 exemplaires qui furent utilisés de 1957 à 1967.

19 exemplaires furent revendus sur le marché civil dans les années 1970. En 2008, 14 d'entre eux avaient survécus, mais 3 seulement autorisés à voler.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Auster_AOP_Mk_9

http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/taylorcraft-auster-a-o-p/

http://en.wikipedia.org/wiki/Auster_AOP.9

http://www.army.mod.uk/aviation/29044.aspx

http://www.dailykos.com/story/2013/03/18/1192646/-The-Eyes-of-the-Army-the-Auster-AOP-9#

http://www.skytamer.com/Auster_AOP_Mk.9.html

http://www.aviastar.org/air/england/auster_aop9.php

http://www.warbirdalley.com/auster.htm
Re: Auster AOP.9 à 29/08/2015 09:42 Jericho
Disons que pour un avion austère, c'est réussi… :mrgreen:
Re: Auster AOP.9 à 29/08/2015 14:00 Clansman
:mrgreen:

La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Aug. 29, 2015, 8:12 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires