Rappels

Histoire de l'appareil

L’Aeronca Model 7 "Champion" est un avion monomoteur biplace de tourisme et de formation, muni d’ailes hautes haubanées, d’un empennage conventionnel et d’un train d’atterrissage classique.

À la fin de la seconde guerre mondiale, le constructeur américain Aeronca Aircraft (Aeronautical Corporation of America Aircraft) reprend l’étude de certains de ses modèles d’avant-guerre. Parmi ceux-ci, le Model 65TC "Defender" qui est en service au sein des forces armées US sous les désignations d’O-58, puis L-3, est redessinés et amélioré et devient le Model 7AC "Champion".

Souvent désigné par son diminutif "Champ", il se présente comme un avion léger de conception très classique. La structure est constituée de tubes métalliques soudés, le fuselage est en bois recouvert de tissus. Le cockpit peut accueillir deux personnes sur des sièges en tandem. Le pilote dispose d’une excellente visibilité, alors qu’à l’arrière la visibilité est également très bonne sur les côtés. Les ailes, en position hautes, sont haubanées. Leurs longerons sont en bois, avec des traverses en aluminium recouvertes de tissus. La propulsion est assurée par un moteur Continental A-65-8 de 65 cv (48 kW) entrainant une hélice bipale en bois. Le train d’atterrissage fixe est de type classique, avec une roulette de queue. 

Son premier vol est effectué vers le milieu de l’année 1944.

Par la suite, des versions munies de moteurs plus puissants et de différentes améliorations sont construites. Ces appareils font rapidement partie des avions de formation et de tourisme les plus appréciés d’après-guerre aux USA. Au total, plus de 10'000 appareils des différentes versions sont produits entre 1945 et 1951. Cette année-là, Aeronca arrête la production d’avions légers et revend les droits à Champion Aircraft.
Cette entreprise produit différentes versions, ainsi que des appareils dérivés comme le bimoteur Champion "Lancer" 402 et plusieurs modèles de "Citabria", jusqu’en 1970, date à laquelle cette entreprise est rachetée par Bellanca Aircraft. En 1989, American Champion Aircraft Corporation achète les plans et les droits des "Champ". La demande en avions légers, faciles à piloter, et bons marchés étant toujours aussi forte, la production du Model 7 reprend en 2007.

Deux versions sont mises en service au sein de l’armée et de la marine des USA sous la désignation de L-16A et L-16B. Totalisant 609 exemplaires, ces L-16 sont principalement utilisés pour des missions d’observation, de reconnaissance, de liaison et de recherche et sauvetage durant la guerre de Corée.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Aeronca Model 7 : Prototypes construits dès la mi-1944.
  • Aeronca Model 7AC Champion : Première version de série équipée de moteur Continental A-65-8 de 48 kW (65 cv). Construite à partir de 1945.
  • Aeronca Model 7BCM : Désignation civile du L-16A.
  • Aeronca Model 7CCM : Désignation civile du L-16B.
  • Aeronca Model 7DC : Model 7AC motorisé avec un Continental O-190-1 (C85) de 63 kW (85 cv).
  • Aeronca Model 7EC Traveller : Version motorisée par un Continental C90 de 71 kW (95 cv).
  • Champion Model 7FC Tri-Traveller : Version de 1957, train tricycle.
  • Champion Model 7GC Sky Trac : Version motorisée par un Lycoming O-290-D2B de 104kW (142cv).
  • Champion Model 7GCA Sky Trac : Version agricole du 7GC.
  • Bellanca Model 7ACA : Version de Bellanca.
  • Aeronca L-16A Grasshopper : Version destinée à l'USAF, l'ANG et l'US Army.
  • Aeronca L-16B Grasshopper : Version plus puissante, destinée à l'US Army.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Aeronca L-16A Grasshopper voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 658 kg (1 451 lbs)
  • Masse à vide : 404 kg (891 lbs)
  • Surface alaire : 15,82 m² (170,285 sq. ft)
  • Hauteur : 2,13 m (6,988 ft)
  • Envergure : 10,67 m (35,007 ft)
  • Longueur : 6,55 m (21,49 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 177 km/h (110 mph, 96 kts)
  • Vitesse de croisière : 161 km/h (100 mph, 87 kts)
  • Distance franchissable : 563 km (350 mi, 304 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 267 m (13 999 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 4,1 m/s (13,451 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 25,537 kg/m² (5,23 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 41,593 kg/m² (8,519 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Continental O-190-1
  • Puissance unitaire : 63 kW (86 ch, 85 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Aeronca Model 7 "Champion" (L-16) à 01/07/2015 06:59 Jericho
L’Aeronca Model 7 "Champion" est un avion monomoteur biplace de tourisme et de formation, muni d’ailes hautes haubanées, d’un empennage conventionnel et d’un train d’atterrissage classique.

À la fin de la seconde guerre mondiale, le constructeur américain Aeronca Aircraft (Aeronautical Corporation of America Aircraft) reprend l’étude de certains de ses modèles d’avant-guerre. Parmi ceux-ci, le Model 65TC "Defender" qui est en service au sein des forces armées US sous les désignations d’O-58, puis L-3, est redessinés et amélioré et devient le Model 7AC "Champion".
Souvent désigné par son diminutif "Champ", il se présente comme un avion léger de conception très classique. La structure est constituée de tubes métalliques soudés, le fuselage est en bois recouvert de tissus. Le cockpit peut accueillir deux personnes sur des sièges en tandem. Le pilote dispose d’une excellente visibilité, alors qu’à l’arrière la visibilité est également très bonne sur les côtés. Les ailes, en position hautes, sont haubanées. Leurs longerons sont en bois, avec des traverses en aluminium recouvertes de tissus. La propulsion est assurée par un moteur Continental A-65-8 de 65cv (48kW) entrainant une hélice bipale en bois. Le train d’atterrissage fixe est de type classique, avec une roulette de queue.
Son premier vol est effectué vers le milieu de l’année 1944.
Par la suite, des versions munies de moteurs plus puissants et de différentes améliorations sont construites. Ces appareils font rapidement partie des avions de formation et de tourisme les plus appréciés d’après-guerre aux USA. Au total, plus de 10'000 appareils des différentes versions sont produits entre 1945 et 1951. Cette année-là, Aeronca arrête la production d’avions légers et revend les droits à Champion Aircraft.
Cette entreprise produit différentes versions, ainsi que des appareils dérivés comme le bimoteur Champion "Lancer" 402 et plusieurs modèles de "Citabria", jusqu’en 1970, date à laquelle cette entreprise est rachetée par Bellanca Aircraft. En 1989, American Champion Aircraft Corporation achète les plans et les droits des "Champ". La demande en avions légers, faciles à piloter, et bons marchés étant toujours aussi forte, la production du Model 7 reprend en 2007.

Deux versions sont mises en service au sein de l’armée et de la marine des USA sous la désignation de L-16A et L-16B. Totalisant 609 exemplaires, ces L-16 sont principalement utilisés pour des missions d’observation, de reconnaissance, de liaison et de recherche et sauvetage durant la guerre de Corée.

Bien que ces appareils aient été retirés du service depuis longtemps déjà, de nos jours encore ces L-16 restent une référence dans la liaison aéronautique militaire…


Versions :
Aeronca Model 7 : Prototypes construits dès la mi-1944.

Aeronca Model 7AC "Champion" : Première version de série équipée de moteur Continental A-65-8 de 48kW (65cv). 7'200 exemplaires de cette version sont construits à partir de 1945.

Aeronca Model 7BCM : Version améliorée motorisée par un moteur Continental O-190-1 (C85) de 63kW (85cv), les 509 exemplaires de cette version sont livrés à l’US Army, l’USAF et le National Guard où ils sont désignés L-16A.

Aeronca Model 7CCM : Version améliorée motorisée par un moteur Continental O-205-1 (C-90-8) de 67kW (91cv), les 100 exemplaires de cette version sont livrés à l’US Army où ils sont désignés L-16B.

Aeronca Model 7DC : Version semblable au Model 7AC, mais motorisée avec un Continental O-190-1 (C85) de 63kW (85cv). Elle est également munie d’une dérive agrandie vers l’avant et d’un système électrique comprenant un générateur, une batterie, un démarreur et une radio.

Aeronca Model 7EC "Traveler" : Version motorisée par un Continental C90 de 71 kW (95cv) et munie de nombreuses améliorations construite à partir de 1950. Le système d’amortisseur du train principal est amélioré, une isolation plus efficace permet une diminution du bruit dans la cabine, le chauffage est amélioré, les sièges sont mieux rembourrés et un frein de stationnement est ajouté. C’est la dernière version construite par Aeronca, et la première produite par Champion Aircraft.
La sous-version Champion "DeLuxe Traveler" est munie d’une hélice bipale métallique, de freins hydrauliques, d’une roulette de queue orientable, de carénages de roues et de feux de navigation. 773 appareils sont construits.
Les American Champion Aircraft 7EC sont munis de moteurs Continental O-200 de 75kW (101cv), de jambes de train en aluminium et de longerons d’ailes en métal. Ces améliorations permettent une masse maximale de 599kg et d’être utilisé comme avion léger de sport. Plusieurs modèles de"Citabria" sont dérivés de cet appareil.

Champion 7FC "Tri-Traveler" : Basée sur le 7EC, cette version construite à partir de 1957 est équipée d’un train d’atterrissage tricycle. Son équipement comprend en grande partie celles du "DeLuxe Traveler" avec, entre autre, une hélice bipale métallique, des freins hydrauliques, des carénages de roues et des feux de navigation. Ces modifications alourdissent la cellule de 45 kg. 472 appareils sont construits. Le bimoteur Champion 402 "Lancer" est dérivé de cet appareil.

Champion 7GC "Sky Trac" : Version motorisée par un Lycoming O-290-D2B de 104kW (142cv). Muni de trois sièges, il possède une masse maximale au décollage augmentée à 750kg. Cette version peut également être munie de flotteurs, avec dans ce cas une masse maximale de 786kg. 171 appareils construits.

Champion 7GCA "Sky Trac" : Version agricole du 7GC, motorisée par un Lycoming O-320-A2B de 112kW (152cv) et capable d’une masse maximale au décollage de 750kg. 396 appareils de cette version sont construits.

Bellanca 7ACA : Version modernisée introduite en 1971 par Bellanca. La motorisation est assurée par un Franklin 2A de 45kW (60cv), ce qui oblige une refonte du capot-moteur. Le train principal est muni de jambes en acier et les vitres latérales sont modifiées. La masse maximale au décollage est de 550kg, quelques exemplaires produits.

L-16A "Grasshopper" : Désignation militaire des Model 7BCM, motorisés par un moteur Continental O-190-1 (C85) de 63kW (85cv), utilisés par l’US Army, l’USAF et l’US National Guard. 509 exemplaires de cette version sont construits dès 1947. À partir de 1956, la plupart de ces appareils sont transférés à l’US Civil Air Patrol, les autres sont revendus à des civils.

L-16B "Grasshopper" : Désignation militaire des Model 7CCM, motorisés par un moteur Continental O-205-1 (C-90-8) de 67kW (91cv), ils sont utilisés par l’US Army pour la formation de nouveaux pilotes. La masse maximale autorisée est augmentée, un réservoir de carburant supplémentaire porte le volume total de 49 à 70 litres et un nouveau système d’amortisseurs oléopneumatique est installé, de même que des freins hydrauliques. Il semble que 215 exemplaires ont été commandés, mais qu’au final la commande a été réduite et seuls 100 L-16B sont entrés en service au sein de l’US Army.


Utilisateurs militaires :
Japon : National Safety Forces.

USA : US Air National Guard (376 L-16A), US Army Aviation/USAF (133 L16A et 100 L-16B).



Caractéristiques L-16A (7BCM):
Equipage : 1
Passagers : 1
Longueur : 6,55m
Envergure : 10,67m
Hauteur : 2,13m
Surface alaire : 15,82m2
Masse à vide : 404kg
Masse maximale au décollage : 658kg
Charge utile : 215kg
Points d’attache : 0

Moteurs :
Un moteur Continental O-190-1 (C85) de 63kW (85cv).

Performances :
Vitesse max : 177km/h
Vitesse de croisière : 161km/h
Vitesse ascensionnelle : 4,1m/s
Plafond opérationnel : 4’267m
Distance franchissable : 563km

Armement :
Sans.


Liens internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/Aeronca_L-16
http://en.wikipedia.org/wiki/Aeronca_Champion
http://www.warbirdalley.com/l16.htm
http://www.ewarbirds.org/aeronca.html
http://www.dailykos.com/story/2013/02/05/1183779/-Aeronca-L-16-A-or-not-that-is-the-question
http://www.fiddlersgreen.net/models/aircraft/Aeronca-Grasshopper.html
http://delawareaviationmuseum.org/aircraft/l-16.html
http://www.aviastar.org/air/usa/aeronca_champion.php
Re: Aeronca Model 7 "Champion" (L-16) à 01/07/2015 13:08 Clansman
La fiche sur le site

Bien que ces appareils aient été retirés du service depuis longtemps déjà, de nos jours encore ces L-16 restent une référence dans la liaison aéronautique militaire…

:mrgreen:
Re: Aeronca Model 7 "Champion" (L-16) à 01/07/2015 14:50 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman.


Clansman a écrit

Bien que ces appareils aient été retirés du service depuis longtemps déjà, de nos jours encore ces L-16 restent une référence dans la liaison aéronautique militaire…
:mrgreen:
C'est vrai que cette phrase n'est pas absolument indispensable… :hehe:
Re: Aeronca Model 7 "Champion" (L-16) à 02/07/2015 21:51 glwpatton
Si un "Champ" tient dans la soute d'un F22 ça pourrait régler un problème. :mrgreen:
Re: Aeronca Model 7 "Champion" (L-16) à 09/07/2015 15:26 Nico2
Merci Jericho ! ;)

Clansman a écrit

Bien que ces appareils aient été retirés du service depuis longtemps déjà, de nos jours encore ces L-16 restent une référence dans la liaison aéronautique militaire…

:mrgreen:

De l'humour à la Jericho si je ne m'abuse ? :D

Réconcilier ancien et moderne… :bieres:
Re: Aeronca Model 7 "Champion" (L-16) à 07/08/2019 20:52 stanak
Aeronca L-16A Grasshopper
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le July 1, 2015, 7:33 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires