Rappels

Histoire de l'appareil

Malgré le succès grandissant des Huey armés au Vietnam, l'US Army cherche à acquérir un hélicoptère spécifiquement dédié à l'appui-feu des troupes au sol. En 1964 débutent les études préliminaires pour ce nouvel appareil. La sélection de l'AH-1 Cobra en 1966 n'y change rien : l'Etat-major réclame toujours plus de puissance de feu. Boeing-Vertol lui soumet alors une proposition innovante qui capitalise sur les performances offertes par le Chinook, déployé depuis novembre 1965 dans le sud-est asiatique : la transformation de 11 CH-47A en canonnières volantes, désignées ACH-47A. L'Army accepte, et le 2 juillet 1965, le premier exemplaire est prélevé de la chaîne de montage de l'usine de Philadelphie pour entamer sa conversion.

Les modifications apportées concernent à la fois la motorisation, la protection et l'armement. Tout d'abord, les turbines standards Lycoming T55 sont améliorées pour délivrer 2850 hp de puissance chacune, contre 2200 hp pour la version conventionnelle. Ensuite, le retrait des équipements non-nécessaires aux missions d'appui aérien permet d'ajouter pas moins de 1135 kg de blindage, pour protéger l'équipage, les têtes de rotors ainsi que les systèmes vitaux de l'hélicoptère. Enfin, l'ACH-47A se voit doté d'une puissance de feu considérable : 

  • Un lance-grenades automatique M5 de 40mm, approvisionné à 500 coups, est monté dans une tourelle de nez située juste en-dessous du cockpit.

  • Deux canons M24A1 de 20mm non-rotatifs sont positionnés sur des moignons d'ailes de chaque côté de l'appareil. Ils sont alimentés depuis un conteneur de 800 obus situé dans la partie centrale de la cabine.

  • Deux paniers de 19 roquettes sont fixés sous les moignons d'ailes.

  • Enfin, 5 membres d'équipage sont dédiés au maniement de mitrailleuses de 12,7mm (1000 coups chacune), installées pour tirer au travers d'ouvertures situées de part et d'autre de la partie avant du fuselage de la cabine, de sa partie centrale et de celle de la rampe cargo. Ces armements additionnels viennent compléter les systèmes "fixes" de l'ACH-47A, et font de lui le seul hélicoptère de combat au monde à disposer d'un champ de tir de 360°. 


Le 6 novembre 1965, le premier exemplaire modifié réalise son vol inaugural. Après une phase d'essais, il est livré à l'US Army qui l'envoie en mars 1966 à Fort Benning, dans l'Etat de Géorgie. Initialement surnommé "Crazy 8", le premier appareil (s/n 64-13145) devient "Cost of Living". Il est suivi par "Easy Money" (s/n 64-13149), "Stump Jumper" (s/n 64-13151) et "Birth Control" (s/n 64-13154). Ces derniers rejoignent "Cost of Living", et sont intégrés au sein du nouvellement formé 53rd Aviation Detachment. Malheureusement, à cause des restrictions budgétaires seuls ces 4 ACH-47A sont finalement construits.

Dès mai 1966, les trois derniers exemplaires produits sont transférés au Vietnam pour des essais opérationnels, tandis que "Cost of Living" reste sur la base d’Edwards en Californie, pour mener des tests d'armements.

Pendant les 6 mois que dure la phase d'évaluation, les ACH-47A opèrent dans deux zones distinctes : Vung Tau, situé sur la côte sud à une heure de Saigon, et An Khe, dans la zone montagneuse du centre du Sud-Vietnam. A Vung Tau, ils sont employés aux côtés d'éléments de la Royal Australian Task Force en plus des troupes américaines. À An Khe, les appareils sont rattachés à la 1st Cavalry Division.

Par la puissance de feu qu'il leur est possible de mettre à disposition des troupes au sol, les gunships acquièrent bientôt le surnom de "Guns A-Go-Go". L'une des missions confiée exclusivement aux ACH-47A consiste à se rendre sur les zones fraîchement bombardées par des B-52 (dans le cadre de l'opération Arc Light) pour "traiter" les positions ennemies ayant survécu aux raids.

Cependant, l'aventure connaît rapidement ses premières pertes : le 5 Août 1966, "Stump Jumper" est détruit sur la base aérienne de Vung Tau après une collision à l'atterrissage avec un CH-47A. "Cost of Living" est appelé au Vietnam à partir de décembre 1966 pour le remplacer. Le 53rd Aviation Detachment, qui emploie les appareils, est alors redésigné 1st Aviation Detachment pour marquer son rattachement à la 1st Cavalry Division d'An Khe.

Ce n’est-là que le début de la malédiction. En effet, le 5 mai 1967, en pleine mission d'appui-feu dans la zone de Bong Son, un des canons M24A1 de "Cost of Living" sort de son axe, et l'un de ses puissants projectiles frappe le rotor avant, dont les pales se détachent. Les pilotes perdent immédiatement le contrôle de l'appareil qui s'écrase au sol. Il ne reste aux effectifs du 53rd Aviation Detachment que deux appareils, "Easy Money" et "Birth Control". Le programme va prendre une fin tragique lors de la bataille du Hué, pendant l'offensive du Têt. 

Le 22 février 1968, "Birth Control" est forcé d'effectuer un atterrissage d'urgence dans une rizière de l'ancienne citadelle de Hué, après avoir été touché par des tirs lors d'une passe à basse altitude. "Easy Money" mène alors plusieurs tentatives pour récupérer l'équipage, mais échoue face à l'intensité du feu ennemi. Finalement, deux UH-1H sont contraints de déverser une salve de 76 roquettes à la source des tirs pour permettre à "Easy Money" d'évacuer ses camarades. "Birth Control" sera détruit au sol peu de temps après par des obus de mortier de l'armée nord-vietnamienne. 

La doctrine d'engagement des ACH-47A, qui nécessite d'évoluer par paire, signe la fin de ce programme expérimental. "Easy Money" est employé comme appareil de formation pour la maintenance, jusqu'au retrait total des forces américaines du Vietnam. 

Plus tard, Boeing évalue sa cellule dans le but de s'en servir comme prototype du CH-47D. Cependant, celle-ci présente trop de signes de corrosion, et doit être abandonnée au cimetière d'aviation de Fort Eustis. 

L'identité de l'appareil n'est redécouverte qu'en 1997, lorsque la peinture écaillée révèle son surnom. Il est alors restauré et exposé à Redstone Arsenal, dans l'Alabama.


Texte d'Ansierra117

Informations techniques

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Charge utile et armement

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • ACH-47A, 64-13145 drapeau US Army Crashé le 5 mai 1967 en mission d'appui-feu après qu'un de ses canons M24A1 soit sorti de son axe. "Cost of Living", ex-"Crazy 8". Crashé le 5 mai 1967 lors d'une mission d'appui-feu après avoir été touché au rotor principal par les obus de 20mm d'un de ses canons M24A1, sorti de son axe.
  • ACH-47A, 64-13149 drapeau US Army "Easy Money".
  • ACH-47A, 64-13151 drapeau US Army "Steady Jumper". Crashé le 5 mai 1966 après une collision avec un CH-47A sur la base aérienne de Vung Tau.
  • ACH-47A, 64-13154 drapeau US Army "Birth Control". Détruit au sol le 22 février 1968 par des tirs de mortier nord-vietnamiens après un atterrissage d'urgence dans l'ancienne citadelle de Hué.

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 27/06/2016 09:03 stanak
Image FAMET
CH-47D
Image
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 01/07/2016 13:35 Ansierra117
Qu'est ce que la croix (sous le second rotor) signifie ? Il me semble l'avoir déjà vu sur des appareils espagnols pendant la guerre civile (1936-1939), nationalistes il me semble
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 01/07/2016 14:02 Jericho
Tous les appareils militaires de la force aérienne espagnole, ou presque, en sont pourvus sur la dérive.
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 01/07/2016 15:35 stanak
la croix de St-André noire sur fond blanc, drapeau de dérive utilisé à partir de 1936 par les forces nationalistes, adoptée par l'armée de l'air de Franco
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 01/07/2016 17:39 Ansierra117
Et drapeau de la marine russe…
Merci beaucoup pour la réponse :)
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 01/07/2016 19:07 d9pouces

Ansierra117 a écrit

Qu'est ce que la croix (sous le second rotor) signifie ? Il me semble l'avoir déjà vu sur des appareils espagnols pendant la guerre civile (1936-1939), nationalistes il me semble
je ne pensais pas le Chinook si vieux ! :bourre:

(comme Stanak a déjà répondu sérieusement…)
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 04/08/2016 17:45 stanak
Image
CH-47F RLNAF
Image
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 05/08/2016 01:01 Ansierra117
C'est laid comme camouflage…
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 13/08/2016 08:57 stanak
j'aime bien, ça change du vert sombre

Chinook HC4
Image RAF
Image
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 07/09/2016 07:51 Clansman
Dans les années 1960, l'US Army lance un programme d'hélicoptère lourd, le Heavy Lift Helicopter. Avant de se lancer dans un projet en bonne et due forme (le futur XCH-62), Boeing-Vertol décide de tester certains concepts sur le BV-347.

Celui-ci est un CH-47A, 65-07992 (CN B-164), profondément modifié. Son fuselage est allongé de 110 pouces (9 pieds), ses rotors sont quadripales et non plus tripales, les pales sont elles-mêmes allongées de 30 pouces, ses commandes de vol sont électriques, son train d'atterrissage est rétractable, et surtout, il est doté d'ailes destinées à améliorer la charge utile et la distance franchissable.

Ces ailes sont détachables, placées en position haute, à incidence variable et pouvant pivoter de 90° à la verticale. Elles sont actionnées hydrauliquement. Un autre point inhabituel est la présence d'une nacelle installée dans la cabine et pouvant être abaissée en vol. Elle permettait à un pilote regardant vers l'arrière de contrôler l'hélicoptère. Le pylône supportant le rotor arrière était également élevé de 30 pouces. Enfin, les moteurs étaient des Lycoming T55-L-11.

Le BV-347 effectua son premier vol le 27 mai 1970 et fut testé jusqu'en 1972. La cellule elle-même fut retirée officiellement en 1975 après 764 heures de vol. Plusieurs défauts furent trouvés, corrigés par le fabricant et les modifications apportées testées les 11 et 12 août 1971. Au final, le BV-347 était supérieur au CH-47C en terme de performances en vol, de stabilité longitudinale, de charge de travail, de bruit et de vibrations.

Mais le programme HLH fut un échec et le prototype du XCH-62 jamais achevé. En définitive, le BV-347 servit à préparer le futur CH-47D. Il est désormais exposé au musée de l'aviation de l'US Army à Fort Rucker, en Alabama.



https://en.wikipedia.org/wiki/Boeing_CH-47_Chinook#Variants

http://www.chinook-helicopter.com/history/aircraft/A_Models/65-07992/65-07992.html

https://travelforaircraft.wordpress.com/2011/08/24/winged-chinook-write/

http://blog.seattlepi.com/travelforaircraft/2011/08/23/winged-chinook-%E2%80%94-boeing-vertol-model-bv-347-walkaround/

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/bvertol_347.php

http://www.diseno-art.com/news_content/2013/01/boeing-bv-347/

http://www.tailsthroughtime.com/2009/11/first-flying-on-27-may-1970-boeing.html

http://www.armchairgeneral.com/forums/showthread.php?t=115377
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 07/09/2016 08:12 Clansman
La fiche sur le site
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 07/09/2016 08:39 Jericho
Merci! Maintenant, j'en sais plus sur ce Chinookailé! :hehe:
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 07/09/2016 09:25 d9pouces
Je n'avais jamais entendu parler de cette version :blesse:

Petite remarque : c'est peut-être mieux de marquer dans la fiche sous la forme 2 794 mm (110 in) (avec les triples guillemets) ou 2,74 m (9 ft), afin de profiter de la conversion automatique vers le système métrique, ça affichera « 2 794 mm (110 in) ».
Je ne vois pas trop ce que donne la nacelle, en revanche :( Permet-elle d'avoir une vision directe vers le bas ?

As-tu d'autres informations sur les raisons de l'échec ?

J'aime bien l'idée des ailes déployées en vol, ça ne doit pas coûter si cher que ça à mettre en place (à se demander pourquoi ça n'a pas été repris !)
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 07/09/2016 10:19 Clansman
c'est peut-être mieux de marquer dans la fiche sous la forme 2 794 mm (110 in) (avec les triples guillemets) ou 2,74 m (9 ft), afin de profiter de la conversion automatique vers le système métrique, ça affichera « 2 794 mm (110 in)

Tiens, je ne savais pas ou j'ai oublié… En tout cas c'est fait et j'y penserai la prochaine fois. Merci !

Je ne vois pas trop ce que donne la nacelle, en revanche :( Permet-elle d'avoir une vision directe vers le bas ?

Le mieux est de regarder les photos sur ce site :

http://www.chinook-helicopter.com/history/aircraft/A_Models/65-07992/65-07992.html

On la voit en vol dans les premières photos, et à l'intérieur de la cabine tout en bas.

En fait, elle permettait de voir vers l'arrière. Je crois que c'est le même principe que sur les grues volantes, pour diriger les charges sous élingue.

As-tu d'autres informations sur les raisons de l'échec ?

Du programme HLH ? J'en parlerai plus dans la fiche du H-62. En gros, trop ambitieux. Le BV-347 lui-même ne fut pas un échec puisqu'il a mené au CH-47D.

J'aime bien l'idée des ailes déployées en vol, ça ne doit pas coûter si cher que ça à mettre en place (à se demander pourquoi ça n'a pas été repris !)

A incidence verticale, l'apport de portance en sustentation était marginale. Mais ça a été repris (plus ou moins) sur le S-72 (qui est pour bientôt ;) )
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 09/05/2017 21:41 Ansierra117
Grosse fiche sur l'ACH-47A
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 21/05/2017 11:39 Nico2
Merci pour cette fiche, je suis impressionné de longue date par cette version "guns à gogo".
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 20/08/2018 13:40 stanak
Chinook HC6A
RAF
Image
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 04/11/2018 18:18 Nico2
Venus d'Allemagne avec fuel-stop à Strasbourg, plusieurs CH-47 de l'US Army, en mission escorte et transport du Président US Donald Trump (pour sa venue semaine prochaine).

Image

Image

Deux VH-3D ont été amenés par C-17 et sitôt rentrés en hangar à l'abri des regards.

Je n'ai pas eu l'occasion de les immortaliser, mais certains l'ont fait.
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 05/11/2018 07:41 d9pouces
Du coup, tu suis le président américain dans tous ses déplacements ?










ou alors… c'est lui qui te suis partout où tu vas !
Re: Boeing Vertol CH-47 Chinook à 11/11/2018 23:37 Nico2
Il m'est arrivé de le suivre, que ce soit aux US (voir ICI - USA - Reportage à la Maison Blanche "Marine One" et autos ou en France :)

Cela n'a pas dérogé à la règle cette fois-ci encore !

Voir sur ce post ICI

En sus d'être passionné de transport ferroviaire, je suis fondu d'avions, d'hélicos, et aussi d'autos.

La visite d'un Président US comprend des composantes intéressantes dans ces trois domaines, donc forcément je suis à fond :hehe:
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:56 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires