Rappels

Histoire de l'appareil

Le Scimitar devait répondre à l'origine à une demande de la Royal Navy concernant un nouvel intercepteur, qui remonte à 1948. De même que pour le Swift, plusieurs démonstrateurs dérivés de l'Attacker furent nécessaires, qui aboutirent au prototype Supermarine 544. 3 prototypes furent construits.

Cependant, ses performances limitées en vitesse et autonomie, et son manque de radar firent qu'il devint plutôt un chasseur-bombardier. L'appareil était effectivement trop lourd pour ses réacteurs. Il fut rapidement remplacé par le Sea Vixen pour la défense aérienne, et on lui confia le rôle d'attaque nucléaire.

Le prototype vola le 20 janvier 1956 avec Mike Lithgow aux commandes. Quant au Scimitar F1, il décolla le 11 janvier 1957. Une commande de 100 appareils suivit en mars 1957 et les exemplaires entrèrent en service en 1958 sur porte-avions. Les livraisons se terminèrent en 1961, après l'annulation des 24 derniers appareils. Mais sa carrière fut entachée d'une mise au point laborieuse, de nombreux accidents et se termina en 1969.

Le Scimitar ne vit jamais le combat, mais fut déployé lors des tensions entre l'Irak et le Koweït en 1961, et lors de la campagne d'Indonésie.

Seuls 76 exemplaires furent construits, dont 39 furent perdus par accidents (soit 51% de pertes), causant la mort de 9 pilotes. Il fut finalemnet remplacé par le Buccaneer. 3 exemplaires sont exposés.

L'appareil était le premier biréacteur à entrer en service au sein de la Fleet Air Arm. Il était aussi le premier appareil britannique à utiliser du titane dans sa structure. Ses pilotes l'appelèrent "The Beast", tant par crainte que par respect. Il fut à peine moins raté que le Swift et sonna le glas de Supermarine.


Texte de Clansman.

Versions référencées

  • Supermarine 544 : Prototypes du Scimitar. 3 exemplaires.
  • Supermarine Scimitar F.1 : Version de série. 76 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Supermarine Scimitar F.1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse normale au décollage : 15 513 kg (34 200 lbs)
  • Masse à vide : 10 869 kg (23 962 lbs)
  • Surface alaire : 45,06 m² (485,022 sq. ft)
  • Hauteur : 5,28 m (17,323 ft)
  • Envergure : 11,33 m (37,172 ft)
  • Longueur : 16,84 m (55,249 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 2 289 km (1 422 mi, 1 236 nm)
  • Plafond opérationnel : 14 021 m (46 000 ft)
  • Vitesse maximale BA : 1 185 km/h (736 mph, 640 kts)
  • Charge alaire, à vide : 241,212 kg/m² (49,404 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 344,274 kg/m² (70,513 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Rolls-Royce Avon 202
  • Puissance unitaire : 5 103 kgp (50 kN, 11 250 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Supermarine Scimitar à 06/05/2010 11:35 Clansman
Le Scimitar devait répondre à l'origine à une demande de la Royal Navy concernant un nouvel intercepteur, qui remonte à 1948. De même que pour le Swift, plusieurs démonstrateurs dérivés de l'Attacker furent nécessaires, qui aboutirent au prototype Supermarine 544. 3 prototypes furent construits.

Cependant, ses performances limitées en vitesse et autonomie, et son manque de radar firent qu'il devint plutôt un chasseur-bombardier. L'appareil était effectivement trop lourd pour ses réacteurs. Il fut rapidement remplacé par le Sea Vixen pour la défense aérienne, et on lui confia le rôle d'attaque nucléaire.

Le prototype vola le 20 janvier 1956 avec Mike Lithgow aux commandes. Quand au Scimitar F1, il décolla le 11 janvier 1957. Une commande de 100 appareils suivit en mars 1957 et les exemplaires entrèrent en service en 1958 sur porte-avions. Les livraisons se terminèrent en 1961, après l'annulation des 24 derniers appareils. Mais sa carrière fut entachée d'une mise au point laborieuse, de nombreux accidents et se termina en 1969.

Le Scimitar ne vit jamais le combat, mais fut déployé lors des tensions entre l'Irak et le Koweït en 1961, et lors de la campagne d'Indonésie.

Seuls 76 exemplaires furent construits, dont 39 furent perdus par accidents, causant la mort de 9 pilotes. Il fut finalemnet remplacé par le Buccaneer. 3 exemplaires sont exposés.

L'appareil était le premier biréacteur à entrer en service au sein de la Fleet Air Arm. Il était aussi le premier appareil britannique à utiliser du titane dans sa structure. Ses pilotes l'appelèrent "The Beast", tant par crainte que par respect. Il fut à peine moins raté que le Swift et sonna le glas de Supermarine.

Scimitar F1

Dimensions
Longueur : 16,84 m
Envergure : 11,33 m
Hauteur : 5,28 m
Surface alaire : 45,06 m²

Masses
A vide : 10869 kg
maximale : 15513 kg

Motorisation
Moteur : 2 Rolls-Royce Avon 202
Poussée : 10200 kgP

Performances
Vitesse maximale : 1185 km/h
Plafond : 14000 m
Distance franchissable : 2289 km

Equipage : 1 pilote

Armement : 4 canons ADEN de 30 mm et 1800 kg de charges sur 4 points d'emport.

Pays utilisateurs : Royaume-Uni


http://www.avionslegendaires.net/supermarine-scimitar.php

http://pagesperso-orange.fr/jets.for.ever/Pages/scimitar.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/Supermarine_Scimitar

http://www.thunder-and-lightnings.co.uk/scimitar/history.php

http://www.aviastar.org/air/england/vickers_scimitar.php

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=653

http://www.vectorsite.net/avsuper.html#m5
Re: Supermarine Scimitar à 27/09/2010 11:21 Clansman
Le Scimitar en ligne
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires