Rappels

Histoire de l'appareil

Au début de 1917, Georges Guynemer se plaignit à Louis Béchereau, l'ingénieur en chef de SPAD, que le S.VII n'était pas assez rapide pour affronter les nouveaux chasseurs allemands, en particulier les Halberstadt : il fallait un moteur plus puissant que le 8A de 150 ch. Hispano-Suiza proposa le moteur 8Ba, d'une puissance de 200 ch. L'hélice est une hélice Eclair, celle-là même qui fut conçue par Marcel Bloch.

Louis Béchereau proposa donc un nouveau modèle reprenant les grandes lignes du S VII, mais en plus grand, plus lourd et mieux armé. C'était un biplan monomoteur à train classique fixe, construit en bois et recouvert de toile. De l'alliage d'aluminium était disposé dans la zone moteur. Il disposait de deux mitrailleuses Vickers avec 400 cartouches chacune.

Le Spad XIII effectua son vol inaugural le 4 avril 1917. L'appareil se montra rapide, que ce soit en palier, en montée ou en piqué (jusqu'à 450 km/h). Mais il s'avérait peu manœuvrant à basse vitesse, peu facile à piloter et le moteur souffrit de son manque de fiabilité. Celui-ci fut remplacé plus tard par des 8Bc ou 8Be de 220 cv, à 8 cylindres en V.

Il fut livré aux unités françaises dès mai 1917, un mois après le 1er vol. Destiné à remplacer tant le S.VII que les derniers Nieuport, il devait être construit à 2230 exemplaires. Mais les livraisons furent plus lentes que prévues et fin mars 1918, seuls 764 étaient en service. Malgré tout, il équipa 74 à 81 escadrilles pendant la première guerre mondiale et fut la monture d'as comme René Fonck (75 victoires, dont 52 sur Spad XIII) et Georges Guynemer (54 victoires, il disparut à bord d'un Spad XIII). Il se montra supérieur aux chasseurs allemands et comparable au Sopwith Camel. Il accomplit aussi des missions de reconnaissance, et, plus rarement, des missions d'attaque au sol avec des bombes. La France continua à l'utiliser comme chasseur jusqu'en 1923.

Le Spad XIII fut adopté par les Alliés : 15 des 16 escadrilles américaines l'utilisaient lors de l'Armistice, soit 893 exemplaires. Il fut utilisé jusqu'en 1920. Les As américains comme Eddie Rickenbacker (26 victoires), ou italiens comme Francesco Baracca (34 victoires) volèrent sur Spad XIII. Le Royal Flying Corps utilisa des Spad XIII de décembre 1917 à mai 1918 dans une escadrille. La Belgique (34 exemplaires), l'Italie (100 exemplaires) et la Russie impériale l'utilisèrent pendant la guerre.

Il fut utilisé après-guerre par l'Argentine (2 exemplaires), le Brésil (20 exemplaires), l'Espagne (3 exemplaires), la Finlande (à confirmer), la Grèce (12 exemplaires), le Japon (100 exemplaires, désignés Heishiki Type 1), la Pologne (40 exemplaires), la Tchécoslovaquie, la Thaïlande (au moins deux exemplaires), la Turquie (21 exemplaires) et l'Uruguay (8 exemplaires).

8472 exemplaires furent construits (notamment par Blériot, Levasseur, Bernard, Kellner, Safca, Borel et Nieuport) et une commande de 10000 exemplaires fut annulée à la fin de la guerre. Il fut un des meilleurs chasseurs, et un des plus produits de cette guerre.

Peu d'exemplaires ont survécu : Jean Salis possède l'unique Spad XIII original en état de vol, qui a été restauré entre 1988 et 1991. L'appareil de Rickenbacker est exposé à Wright-Patterson AFB. Le musée de l'Air et de l'Espace dispose d'un exemplaire, actuellement prêté au Musée de la Grande Guerre de Meaux depuis fin 2011.

Versions référencées

SPAD S.13C1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 820 kg (1 808 lbs)
  • Masse à vide : 565 kg (1 246 lbs)
  • Surface alaire : 20,2 m² (217,431 sq. ft)
  • Hauteur : 2,6 m (8,53 ft)
  • Envergure : 8,08 m (26,509 ft)
  • Longueur : 6,25 m (20,505 ft)

Performances

  • Endurance maximale : 1,5 h
  • Plafond opérationnel : 6 800 m (22 310 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 2 m/s (7 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 218 km/h (135 mph, 118 kts)
  • Charge alaire, à vide : 27,97 kg/m² (5,729 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 40,594 kg/m² (8,314 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en V Hispano-Suiza 8Ba
  • Puissance unitaire : 147 kW (200 ch, 197 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 18/11/2012 19:04 cristo 33
Merci pour ces infos. Elle ressemble plutôt à la REGY de la page 11 du document que tu cites, ou davantage encore à l'hélice ECLAIR de la page 13.
J'ai transmis des photos qui ont été mises sur le site
http://forum.aviation-ancienne.fr/t7571-helice-spad#109984
Je connais pas la procédure pour mettre des photos sur ce site.
Je vais contacter Agnès Crépin.
Cristo
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 18/11/2012 20:07 PCmax
Dis Cristo 33, en faisant quelques recherches sur les sites spécialisés dans les vieux avions ou les hélices, j'ai remarqué que tu (enfin, quelqu'un qui a le même avatar que toi) avais déjà fait une demande de renseignements pour une autre hélice (hélice Régy série 159, fabriquée par "Les Fils de Régy Frères") en 2010 ?

http://forum.aviation-ancienne.fr/t6697-identification-helice


http://forum.aviation-ancienne.fr/t7571-helice-spad#109984

T'es marchand d'hélices ? :D
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 19/11/2012 11:34 cristo 33
Bonjour
En effet, on peut faire un parallèle, mais ce n'est ni le même bonhomme, ni la même hélice.
Et ça rapporte marchand d'hélices ? En tous cas personne ne peut me dire sa valeur, je vais la garder sur le meuble de mon salon, voilà !
Mais j'ai tout de même appris beaucoup sur les avions SPAD et les hélices de l'époque.
Merci aux spécialistes du forum.
Cordialement
Cristo
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 19/11/2012 12:49 PCmax
A ton service et à bientôt. ;)
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 23/11/2012 09:55 cristo 33
Bonjour
Des nouvelles de mon hélice de SPAD.
J'ai contacté la maison POTEZ (Aire sur Adour) me disant que leurs archives, peut-être… Pas de réponse.
Le Conservateur du Musée de l'air du Bourget aurait été intéressé… s'il n'y avait pas cette entaille d'un côté du moyeu (pour faire passer le mécanisme d'une pendulette!)
Pas de réponse d'Agnès Crépin (j'ai laissé un message sur son blog)
Comme je n'ai pas l'intention de la garder, et que je ne veux pas la mettre sur e-bay, je n'ai pas confiance et je ne veux pas d'un marchand qui va essayer de m'escroquer, si quelqu'un est intéressé, faites moi une offre.
Cordialement
Cristo
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 24/11/2012 14:57 cachée dans les pins
si l'argent n'est pas ta motivation principale et au vu du sale :tsss: massacre qu'a fait le précédent proprio dans cette magnifique pièce façonnée….

et que tu es dans le 33 gironde ou ailleurs, probablement que ça pourrait intéresser une association autour du patrimoine aérien, et elles sont nombreuses je crois.

tu en tireras sûrement autant qu'en la traînant sur des tas de vides-greniers où tu finiras par la lâcher pour encore moins, :? ce serait dommage pour tout le monde.

et puis rien qu'à l'idèe que le prochain proprio va vouloir l'équiper en luminaire ou autre ringarderie, bin ça fait mal au moyeu…
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 01/12/2012 18:43 cristo 33
Bonsoir
Après réflexion, je vais mettre cette hélice en vente. Mais pas sur des vide-greniers, je partage les remarques précédentes, c'est certain. Le mieux c'est un site de passionnés comme celui-ci.
600 euros me paraît être un prix raisonnable (+ port), tenant compte de l'entaille sur un côté du moyeu. La première offre là-dessus, affaire conclue.
J'aurai quand même aimé savoir sur quel type de SPAD elle a été utilisée. VII ? XIII ?
Cristo
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 09/01/2016 18:12 ludo6363
Bonjour,

Je possède une hélice en bois récupéré de mon arriere grand père sur lequel il aurait volé et j'ai toujours entendu que ça aurait été un SPAD XIII.
Pouvez vous me dire si c'est le cas ou autre chose

Cdlt
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 09/01/2016 19:49 Ansierra117
Les limiers d'AMN vont t'analyser ça !
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 10/01/2016 13:09 ludo6363
Avec les dimensions si ca peux aider

Merci d'avance
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 10/01/2016 14:39 Cinétic
Aucune inscription? On peut voir de l'autre coté?
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 10/01/2016 22:46 ludo6363
Bonsoir,

Non il y a aucune inscription et l'autre côte est identique

cdlt
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 17/01/2016 19:50 ludo6363
Bonjour

Une personne peut il me dire a quel avion correspond mon hélice et si c'est une hélice d'un SPAD XIII voir photos ce dessus
Cdlt
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 18/01/2016 07:41 stanak
suffit de chercher sur Gogol, pas ressemblant

j'ai l'impression que c'est une hélice de déco
un seul trou dans l'axe pour le serrage me parait léger
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 18/01/2016 10:15 Jericho
Je ne suis pas sûr qu'il y ait qu'un seul trou: en regardant bien, j'ai l'impression que d'autres trous sont présent autour de celui du moyeu central…. Si c'est bien ça, pourais tu nous dire combien il y en a Ludo6363?
Par contre, un diamètre de seulement 1,36m me semble vraiment faible. Si c'est une vraie, celà ne m'étonnerait pas qu'elle ait été rabotée pour servir de déco.
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 18/01/2016 14:46 ludo6363
Merci pour vos réponses, il y a bien qu'un seul trou
Je doute aujourd'hui sur son origine pourtant elle a facilement une 50 ene d'année
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 18/01/2016 15:15 Jericho

ludo6363 a écrit

Merci pour vos réponses, il y a bien qu'un seul trou
Je doute aujourd'hui sur son origine pourtant elle a facilement une 50 ene d'année
Je ne suis pas un spécialiste des hélices en bois, mais un seul trou me semble peu: en éxagérant, c'est un peu comme si une roue de voiture n'était tenue que par un écrou central. En général d'autres trous sont fait pour avoir un serrage optimal, par exemple sur cette image du moyen d'une hélice Eclair d'un Spad XIII.

À moins que ce ne soit qu'une hélice de décoration, en effet.
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 19/01/2016 09:47 glwpatton
Je confirme que mécaniquement un seul trou est une aberration car ça laisse forcement un degrés de liberté…
Mais je ne connais rien aux hélices!
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 19/01/2016 15:29 cachée dans les pins
on va se donner les moyens de faire parler le moyeu.

:fuite:
Re: SPAD XIII ( le vrai …) à 19/01/2016 15:44 Jericho

cachée dans les pins a écrit

on va se donner les moyens de faire parler le moyeu.

:fuite:
C'est exactement ça, fais tourner CDLP… :bonnet:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires