Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Entraînement
  • Constructeur : drapeau drapeau Fokker

Histoire de l'appareil

Dès le lendemain de la seconde guerre mondiale, la firme Fokker s'attela à l'étude d'un avion d'entraînement de base à hélice, le S-11 Instructor. Un de ses vendeurs devait être particulièrement doué, car il aurait réussi à en placer 100 en 1946, avant même que la construction du prototype ne commença.

Celui-ci effectua son vol inaugural le 18 décembre 1947, à Schipol, piloté par Gerben Sonderman. Les essais en vol, sur l'année 1948, montrèrent que des modifications étaient nécessaires afin d'améliorer les qualités de vol de l'appareil.

Il s'agissait d'un appareil léger, à train classique fixe, et monomoteur. Jusqu'à 3 personnes pouvaient tenir place à l'intérieur, 2 devant placés côte-à-côte et le troisième derrière.

La principale version de série était nommée S-11-1. Le S-12 en était une variante à train tricycle (fixe). Le prototype S-12X effectua son vol inaugural en 1950, piloté par Gerben Sonderman. Il ne fut pas produit en Hollande, mais au Brésil qui en fut l'unique client.

L'appareil effectua des vols de démonstration et convainquit plusieurs armées de l'air. Il équipa la force aérienne et la marine hollandaise (40 exemplaires au total, de 1948 à 1973. Il remplaça le Tiger Moth), l'Italie (entre 150 et 170 exemplaires furent construits sous licence par Macchi sous la dénomination M416, à partir de 1950), la Bolivie (8 appareils dans les années 1970), le Paraguay (8 appareils entre 1972 et 1978).

Israël, placé devant la nécessité de remplacer ses PT-17 Stearman, évalua 3 appareils en 1949, dont le S-11. Celui-ci fut sélectionné, peut-être grâce à son prix abordable. 41 exemplaires furent commandés, qui servirent de 1951 à fin 1953 comme avion d'entraînement. Mais les faiblesses de son moteur et de son train d'atterrissage firent qu'il fut placé dans des rôles plus secondaires, puis retiré du service en 1957. Le Musée de l'IAF en conserve un en état de vol.

Le Brésil utilisa 100 exemplaires de 1953 à 1975, construits par une usine de Fokker érigée au Brésil, et désignés T-21 (S-11), et T-22 (S-12, 50 exemplaires).

Aujourd'hui, un certain nombre de S-11 sont toujours en état de vol. L'organisation hollandaise Fokker Four, dont le but est de sauvegarder le S-11, en possède 5, qu'elle présente en vol.

Versions référencées

  • Fokker S-11-1 : Version de série hollandaise.
  • Fokker S-12 : Version à train tricycle, un prototype.
  • Fokker T-21 : Désignation militaire brésilienne du S-11, 50 exemplaires.
  • Fokker T-22 : Désignation militaire brésilienne du S-12, 50 exemplaires.
  • Macchi M-416 : Version produite sous licence en Italie, entre 150 et 170 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Fokker S-11-1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 100 kg (2 425 lbs)
  • Masse à vide : 810 kg (1 786 lbs)
  • Surface alaire : 18,5 m² (199,132 sq. ft)
  • Hauteur : 2,22 m (7,283 ft)
  • Envergure : 11 m (36 ft)
  • Longueur : 8,18 m (26,837 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 164 km/h (102 mph, 89 kts)
  • Distance franchissable : 628 km (390 mi, 339 nm)
  • Plafond opérationnel : 3 840 m (12 600 ft)
  • Vitesse maximale HA : 209 km/h (130 mph, 113 kts)
  • Charge alaire, à vide : 43,784 kg/m² (8,968 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 59,459 kg/m² (12,178 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Lycoming O-435A
  • Puissance unitaire : 142 kW (193 ch, 190 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
Fokker S-11 Instructor à 16/04/2011 12:11 Clansman
Dès le lendemain de la seconde guerre mondiale, la firme Fokker s'attela à l'étude d'un avion d'entraînement de base à hélice, le S-11 Instructor. Un de ses vendeurs devait être particulièrement doué, car il aurait réussi à en placer 100 en 1946, avant même que la construction du prototype ne commença.

Celui-ci effectua son vol inaugural le 18 décembre 1947, à Schipol, piloté par Gerben Sonderman. Les essais en vol, sur l'année 1948, montrèrent que des modifications étaient nécessaires afin d'améliorer les qualités de vol de l'appareil.

Il s'agissait d'un appareil léger, à train classique fixe, et monomoteur. Jusqu'à 3 personnes pouvaient tenir place à l'intérieur, 2 devant placés côte-à-côte et le troisième derrière.

La principale version de série était nommée S-11-1. Le S-12 en était une variante à train tricycle (fixe). Le prototype S-12X effectua son vol inaugural en 1950, piloté par Gerben Sonderman. Il ne fut pas produit en Hollande, mais le Brésil le construisit sous licence.

L'appareil effectua des vols de démonstration et convainquit plusieurs armées de l'air. Il équipa la force aérienne et la marine hollandaise (40 exemplaires au total, de 1948 à 1973. Il remplaça le Tiger Moth), l'Italie (entre 150 et 170 exemplaires furent construits sous licence par Macchi sous la dénomination M416, à partir de 1950), la Bolivie (8 appareils dans les années 1970), le Paraguay (8 appareils entre 1972 et 1978).

Israël, placé devant la nécessité de remplacer ses PT-17 Stearman, évalua 3 appareils en 1949, dont le S-11. Celui-ci fut sélectionné, peut-être grâce à son prix abordable. 41 exemplaires furent commandés, qui servirent de 1951 à fin 1953 comme avion d'entraînement. Mais les faiblesses de son moteur et de son train d'atterrissage firent qu'il fut placé dans des rôles plus secondaires, puis retiré du service en 1957. Le Musée de l'IAF en conserve un en état de vol.

Le Brésil utilisa 100 exemplaires dans les années 1960, construits sous licence et désignés T-21 (S-11), et T-22 (S-12, 50 exemplaires).

Aujourd'hui, un certain nombre de S-11 sont toujours en état de vol. L'organisation hollandaise Fokker Four, dont le but est de sauvegarder le S-11, en possède 5, qu'elle présente en vol.


La fiche sur le site


http://en.wikipedia.org/wiki/Fokker_S-11

http://www.rightbase.nl/S11/s11.html

http://www.dutch-aviation.nl/index5/Military/index5-1%20S11.html

http://www.jewishvirtuallibrary.org/jsource/Society_&_Culture/fokker.html

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_s11_en.php

http://www.skytamer.com/Fokker_S-11-1.html

http://webspace.webring.com/people/qs/skythe/trainers.htm

http://wiki.scramble.nl/index.php?title=Fokker_S-11

http://www.airliners.net/photo/1527463/

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraft_genericsearch=Aermacchi%20M-416
Re: Fokker S-11 Instructor à 25/03/2013 11:15 stanak
S-11-1
Image
Hatzerim Museum à 03/03/2017 11:45 stanak
S-11
ex IDF
Image
41 ex de 1949 à 1954
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires