Histoire de l'appareil

Le Pilatus PC-12 est un avion de transport léger monomoteur à ailes basses et à cabine pressurisée, pouvant utiliser des pistes sommairement aménagées.

C’est en 1989 que Pilatus a dévoilé publiquement une maquette de son nouvel avion, le PC-XII. Le 31 mai, le premier prototype (P01 HB-FOA), équipé d'un turbopropulseur Pratt & Whitney PT6A-67B, prend l’air piloté par le chef pilote de chez Pilatus, M. Hans Galli.
Un deuxième prototype prendra l’air deux ans plus tard, désigné entre temps PC-12. Divers essais et modifications ont été faits afin de résoudre les problèmes de stabilité constatés : augmentation de son envergure et winglets aux extrémités des ailes, fuselage rallongé, deux quilles ventrales et l’allongement de l’arête dorsale. L’appareil obtient enfin sa certification suisse en 1994. La production en série commencera en 1995.

À ce moment, Pilatus espérait en vendre jusqu’à 650 exemplaires, tant à des clients civils que militaires, soit plus que n’importe lequel de ses avions à cette époque. Prévu dès le début pour le transport de passagers, de fret et d’évacuation sanitaire, il est muni d’une porte à l’avant de la cabine et d’une large porte cargo à l’arrière.

Rapidement, une version plus spécialisée destinée à des missions de surveillance de la mer ou des frontières est développée: le PC-12 « Eagle ». Il est équipé d’une caméra à basse visibilité, d’un FLIR et d’un radar à ouverture synthétique. Toujours en 1995, Pilatus verra la certification de son PC-12/45 autorisé à un poids maxi au décollage de 4500 kg, soit 400kg de plus qu’avant.

L'évolution des ventes de PC-12 aux Etats Unis nécessite l'ouverture d'une filiale aux USA. La Pilatus Business Aircraft Ltd. à Denver, Colorado sera chargée de la commercialisation et de la maintenance des Pilatus PC-12 sur le sol américain.

En 2007, Pilatus dévoile son PC-12NG : moteur plus puissant, augmentation de la vitesse de croisière maximale, meilleur taux de montée, contrôle de la pressurisation de la cabine automatique et « glass cockpit ». Sa masse maximale au décollage passe à 4740kg.

En 2010, un partenariat est signé avec la Société PZL Swidnik SA en Pologne, pour l'assemblage de certains éléments de la voilure et du fuselage.
En juin de la même année, le 1’000eme PC-12 est livré, soit nettement plus que tout ce qui était espéré au début du programme !

La plupart des PC-12 civils sont utilisés comme moyens de transport pour des entreprises, mais de récents changements de réglementation dans divers pays comme l’Australie, le Brésil, le Canada et les États-Unis autorisent maintenant des monomoteurs à turbopropulseurs comme le PC-12 à faire du transport régional de voyageurs dans ces pays. Cela ouvre un nouveau marché pour les PC-12 devenant ainsi un avion de ligne régional remplaçant les anciens bimoteurs équipés de moteurs à pistons.

Utilisateurs militaires du PC-12 :

Bulgarie : La Bulgarian Air Force exploite un PC-12 pour le transport VIP.
Finlande : Les forces aériennes finlandaises exploitent six avions PC-12NG comme avions de liaison.
Afrique du Sud : la South African Air Force exploite un PC-12 pour le transport VIP.
Suisse : La Swiss Air Force exploite un PC-12 « Eagle » pour les vols de recherche et le transport VIP.
USA : l’US Air Force exploite 20 PC-12/47 (désigné U-28A) pour des opérations spéciales, trois autres sont en commande.


Textes de Jericho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Pilatus PC-12/41 : Version de production initiale.
  • Pilatus PC-12/45 : Version dotée d'un Pratt & Whitney Canada PT6A-67B (poids maximum au décollage porté à 4500kg).
  • Pilatus PC-12/47 : Version dotée d'un Pratt & Whitney Canada PT6A-67B (poids maximum au décollage porté à 4740 kg).
  • Pilatus PC-12/47E : Version à l'avionique modernisée et dotée d'un Pratt & Whitney Canada PT6A-67P.
  • Pilatus PC-12M : Version dotée d'un système de génération d’électricité plus puissant permettant l'emport de matériels avancés.
  • Pilatus PC-12NG : Désignation initiale du PC-12/47E.
  • Pilatus PC-12 Eagle : Version dotée d'un système de surveillance FLIR.
  • Pilatus PC-12 Spectre : Version de surveillance aérienne convertible pour d'autres types de missions.
  • Pilatus U-28A : Version du PC-12/47 modifiée pour les besoins des opérations spéciales de l'USAF.

Pilatus PC-12/47E voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi à l'atterrissage : 4 500 kg (9 921 lbs)
  • Masse maxi au décollage : 4 740 kg (10 450 lbs)
  • Masse à vide : 2 985 kg (6 581 lbs)
  • Surface alaire : 25,81 m² (277,817 sq. ft)
  • Hauteur : 4,26 m (13,976 ft)
  • Envergure : 16,28 m (53,412 ft)
  • Longueur : 14,4 m (47,244 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 519 km/h (322 mph, 280 kts)
  • Distance de décollage : 450 m (1 476 ft)
  • Vitesse d'atterrissage : 124 km/h (77 mph, 67 kts)
  • Distance d'atterrissage : 228 m (748 ft)
  • Distance franchissable : 2 889 km (1 795 mi, 1 560 nm)
  • Plafond opérationnel : 9 144 m (30 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 5,75 m/s (18,865 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 115,653 kg/m² (23,688 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 183,65 kg/m² (37,614 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Pratt & Whitney Canada PT6A-67P
  • Puissance unitaire : 883 kW (1 200 ch, 1 184 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Crash d'un U-28 américain le 18 février 2012

    Un Pilatus PC-12 (ou plutôt sa version U-28) des Forces Spéciales Américaines s'est écrasé le samedi 18 février à Djibouti. Les quatre membres d'équipage, qui appartenaient aux 319e et 34e Special Operations Squadrons et au 25e Intelligence Squadron, ont été tués dans l'accident.

    Comme souvent, les causes de l'accident sont inconnues.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
Pilatus PC-12 à 23/05/2011 12:32 Jericho
Ma petite fiche hebdomaire sur un Pilatus, le PC-12 cette fois. En espérant qu'elle convienne. Courage, il ne reste plus beaucoup de Pilatus à ficher… :mrgreen: :


Le Pilatus PC-12 est un avion de transport léger monomoteur à ailes basses et à cabine pressurisée, pouvant utiliser des pistes sommairement aménagées.

C’est en 1989 que Pilatus a dévoilé publiquement une maquette de son nouvel avion, le PC-XII. Le 31 mai, le premier prototype (P01 HB-FOA), équipé d'un turbopropulseur Pratt & Whitney PT6A-67B, prend l’air piloté par le chef pilote de chez Pilatus, M. Hans Galli.
Un deuxième prototype prendra l’air deux ans plus tard, désigné entre temps PC-12. Divers essais et modifications ont été faits afin de résoudre les problèmes de stabilité constatés : augmentation de son envergure et winglets aux extrémités des ailes, fuselage rallongé, deux quilles ventrales et l’allongement de l’arête dorsale. L’appareil obtient enfin sa certification suisse en 1994. La production en série commencera en 1995.

À ce moment, Pilatus espérait en vendre jusqu’à 650 exemplaires, tant à des clients civils que militaires, soit plus que n’importe lequel de ses avions à cette époque. Prévu dès le début pour le transport de passagers, de fret et d’évacuation sanitaire, il est muni d’une porte à l’avant de la cabine et d’une large porte cargo à l’arrière.

Rapidement, une version plus spécialisée destinée à des missions de surveillance de la mer ou des frontières est développée: le PC-12 « Eagle ». Il est équipé d’une caméra à basse visibilité, d’un FLIR et d’un radar à ouverture synthétique. Toujours en 1995, Pilatus verra la certification de son PC-12/45 autorisé à un poids maxi au décollage de 4500 kg, soit 400kg de plus qu’avant.

L'évolution des ventes de PC-12 aux Etats Unis nécessite l'ouverture d'une filiale aux USA. La Pilatus Business Aircraft Ltd. à Denver, Colorado sera chargée de la commercialisation et de la maintenance des Pilatus PC-12 sur le sol américain.

En 2007, Pilatus dévoile son PC-12NG : moteur plus puissant, augmentation de la vitesse de croisière maximale, meilleur taux de montée, contrôle de la pressurisation de la cabine automatique et « glass cockpit ». Sa masse maximale au décollage passe à 4740kg.

En 2010, un partenariat est signé avec la Société PZL Swidnik SA en Pologne, pour l'assemblage de certains éléments de la voilure et du fuselage.
En juin de la même année, le 1’000eme PC-12 est livré, soit nettement plus que tout ce qui était espéré au début du programme !

La plupart des PC-12 civils sont utilisés comme moyens de transport pour des entreprises, mais de récents changements de réglementation dans divers pays comme l’Australie, le Brésil, le Canada et les États-Unis autorisent maintenant des monomoteurs à turbopropulseurs comme le PC-12 à faire du transport régional de voyageurs dans ces pays. Cela ouvre un nouveau marché pour les PC-12 devenant ainsi un avion de ligne régional remplaçant les anciens bimoteurs équipés de moteurs à pistons.

Versions du PC-12 :

PC-XII : Premier prototype, équipé d’un moteur Pratt & Whitney Canada PT6A-67B.

PC-12 : Deuxième prototype. Nombreux essais réalisés pour améliorer la stabilité de l’appareil.

PC-12/41 : Variante de production d'origine certifiée en 1994 avec un moteur Pratt & Whitney Canada PT6A-67B et dont la masse maximale était de 4’100kg. La plupart des PC-12/41 ont été mis à jour PC-12/45.

PC-12/45 : Certifié en 1996, a un moteur Pratt & Whitney Canada PT6A-67B, le poids maximum au décollage porté à 4’500kg.

PC-12M : PC-12 Multipurpose est un PC-12 équipé d'un système de génération d’électricité plus puissant qui permet l'ajout de matériel consommant de l'énergie supplémentaire. Cela permet au PC-12M d’accomplir des missions telles qu’'inspection en vol, ambulance aérienne, transport de parachutiste, photographie aérienne et surveillance aérienne. Cette version est commercialisée aux États-Unis comme les PC-12 Eagle ou Spectre comme plate-forme pour des utilisations paramilitaires ou des missions spéciales.

PC-12 "Eagle" : Il est présenté pour la première fois au Salon de Dubai de 1995. L'appareil est équipé d'un système de surveillance FLIR et d’une caméra de surveillance basse visibilité intégrés dans un module sous le fuselage. En 1996 Pilatus lui ajoute, dans les listes d’options, un radar de surveillance maritime.

PC-12 "Spectre" : Version principalement destinée à la surveillance aérienne, aussi bien civile que militaire, mais pouvant être aussi utilisée pour la cartographie et les missions de recherches et de sauvetages. L'avion est équipé de différents senseurs EO/IR et deux trappes à l'arrière du fuselage permettent la sortie des caméras FLIR de surveillance. La cabine est aménagée pour recevoir des consoles de contrôle suivant le type de mission. L'appareil garde malgré tout sa polyvalence et peut aisément se réaménager pour le transport (passagers, cargo, ambulance etc..). En 2003 le "Spectre" à terminé ses essais et reçoit sa certification de la FAA.

U-28A : Désignation militaire états-unienne du PC-12. Elle est la variante de l’US Air Force utilisée pour le soutien des forces d'opérations spéciales dans les divers théâtres d’opérations dans le monde. Plusieurs escadrons spécialisés en sont équipés.

PC-12/47 : Certifié en 2005 a un moteur Pratt & Whitney Canada PT6A-67B, le poids maximum au décollage est porté à 4’740kg.

PC-12 Next Generation ou PC-12/47E : variante certifiée en 2008. Mise à niveau de l’avionique avec, entre autre, un poste de pilotage « glass cockpit », ainsi qu’un moteur Pratt & Whitney Canada PT6A-67P plus puissant.


Utilisateurs militaires du PC-12 :
Bulgarie : La Bulgarian Air Force exploite un PC-12 pour le transport VIP.

Finlande : Les forces aériennes finlandaises exploitent six avions PC-12NG comme avions de liaison.

Afrique du Sud : la South African Air Force exploite un PC-12 pour le transport VIP.

Suisse : La Swiss Air Force exploite un PC-12 « Eagle » pour les vols de recherche et le transport VIP.

USA : l’US Air Force exploite 20 PC-12/47 (désigné U-28A) pour des opérations spéciales, trois autres sont en commande.


Caractéristiques et performances du PC-12 NG :

Caractéristiques :
Longueur : 14,40m
Envergure : 16,28m
Hauteur : 4,26m
Surface alaire : 25,81m2
Masse à vide : 2’985kg
Masse maximale au décollage : 4’740kg
Masse maximale à l’atterrissage : 4’500kg
Charge utile maximale : 1’664kg
Charge maximale en cabine avec le plein de carburant : 458kg
Volume de chargement de la cabine : 9,34m3
Passagers : 9 en version normale (plus 1 ou 2 pilotes), 5 en version « Executive », 3 sièges et 2 lits pour la version hôpital.

Moteur :
Pratt & Whitney PT6A-67P de 1744cv détaré à 1200cv entrainant une hélice Hartzell à 4 pales.

Performances :
Vitesse de croisière maximale : 519km/h
Vitesse ascensionnelle : 585m/min
Plafond pratique : 9’144m
Vitesse d’approche minimum : 124km/h
Distance de décollage : 450m
Distance d’atterrissage : 228m
Distance franchissable avec 3 passagers : 2’889km


Quelques sources sur Internet:
http://www.pilatus-aircraft.com/
http://www.lw.admin.ch/internet/luftwaffe/fr/home/dokumentation/assets/aircraft/pc12.html
http://pilatus-history-and-news.blogspot.com/
http://en.wikipedia.org/wiki/Pilatus_PC-12
Re: Pilatus PC-12 à 24/05/2011 12:49 Clansman
La fiche est sur le site
Re: Pilatus PC-12 à 24/05/2011 13:16 Jericho
Merci à toi, Ô Grand Maître! :salut:

Petite question, j'ai de la doc (des livres) sur quelques appareils ayant fait carrière durant la WWII et ensuite, mais uniquement dans les troupes d'aviations suisses, c'est les F+W C-35 et C-36. Les fiches seront assez vite faites, ça peut intéresser quelqu'un, à part moi? :bonnet:
Re: Pilatus PC-12 à 24/05/2011 13:34 Clansman
Oh oui oui oui, ça nous intéresse !
Re: Pilatus PC-12 à 24/05/2011 13:53 Jericho

Clansman a écrit

Oh oui oui oui, ça nous intéresse !

Eh ben tu les auras voulues, tu les auras! … et tant pis pour toi, Na! :bonnet:
Davis-Monthan (AZ, USA) à 10/05/2013 19:32 stanak
pas mécontent d'avoir attrapé celui là

U-28A USAF
Image
Re: Pilatus PC-12 à 11/05/2013 09:42 Clansman
Bravo !
Re: Pilatus PC-12 à 11/05/2013 09:52 Nico2
Ah oui, merci stanak ! Belle prise.
Re: Pilatus PC-12/Tampere à 07/07/2018 18:03 stanak
PC-12/47E
Finnish AF
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires