Histoire de l'appareil

Le Nord 262 Frégate est un avion de ligne régional français doté de deux turbopropulseurs, produit de 1964 à 1976. Il dérive du Nord 260 et s'en distingue par un fuselage arrondi et pressurisé.

Nord Aviation s'était chargé de la construction, de la certification et de la commercialisation du Nord 260. Celui-ci avait été conçu par Max Holste, mais sa société n'avait pas les moyens de le construire en série. Par ailleurs, le manque de pressurisation limitait le potentiel du Nord 260.

Nord Aviation étudia donc dès 1961 une version pressurisée du Nord 260, le Nord 262. Le fuselage devait arrondi et permettait d'accueillir de 24 à 26 passagers. Le prototype, immatriculé F-WKVR et piloté par Armand Jacquet, vola pour la première fois le 24 décembre 1962 et fut présenté au salon du Bourget de 1963. Ce prototype est motorisé par des Bastan IVB de 1080 cv et est suivi de 3 Nord 262 de présérie, dont le premier prit l'air le 8 avril 1964. Ceux-ci disposent d'une arête dorsale.

La première version de série, chronologiquement, ne fut pas le Nord 262A, mais le Nord 262B spécialement destiné à Air Inter. Celui-ci, motorisé par des Bastan IVC de 1080 cv, fut construit à 4 exemplaires. Il vola pour la première fois le 8 juin 1964, fut certifié le 16 juillet et livré à Air Inter le 24 juillet. Le Nord 262A (qui partageait la même motorisation) fut certifié le 15 mars 1965 et livré à Lake Central Airlines le 17 août.

Le Nord 262C était motorisé par des Bastan VIIC de 1145 cv et disposait d'une envergure agrandie. Il vola pour la première fois en juillet 1968. Le Nord 262D était la version militarisée du Nord 262C, destinée à l'Armée de l'Air. Il vola le même mois. Il fut le premier à porter le nom de Frégate et fut construit pour des missions de transport et de liaison. 5 Nord 262AEN furent également utilisés pour l'entraînement des NOSA (Navigateurs Officiers Système d'Armes).

L'Armée de l'Air utilisa ses Nord 262 (dont 18 Nord 262D et 6 Nord 262A) jusqu'au 1er juillet 2004. Ils furent utilisés au sein des Escadrons de Transport et d’Entrainement 041, 042, 043 et 044 ainsi que l'Escadron de Transport 1/65 Vendôme du GAEL.

La Marine Nationale a acquis 25 Nord 262A dont 10 d'occasion et un Nord 262C à partir de 1967 pour le transport de passagers et de fret. Ils furent utilisés par les flottilles 2S, 3S, 10S, 11S, 55S, 56S, 24F et 28F.

12 Nord 262A furent modernisés en Nord 262E au début des années 1980 et entrèrent en service le 15 décembre 1982 au sein de la 56S. Ils servirent au transport, à l'entraînement des équipages, à la calibration radar, aux missions SAR et EVASAN, au remorquage de cibles et aux missions de surveillance maritime (y compris lutte contre l'immigration clandestine, le narcotrafic ou la pollution) ou de reconnaissance météorologique.

En mission SURMAR, il emporte 6 personnes dont 3 opérateurs radar et utilise un radar de surveillance ORB-32, une table traçante et un détecteur de radar ARAR 12. Il fut par exemple déployé lors du naufrage du pétrolier Erika ou lors des intempéries de l'année 2000.

Les Nord 262E furent confiés à la 28F en 2000, dernière unité de la Marine à mettre en œuvre le Nord 262. Le dernier exemplaire fut retiré du service le 25 février 2009, sans qu'aucune décision ne soit prise officiellement pour son remplaçant, l'AVSIMAR (avion de surveillance et d'intervention maritime), espéré pour 2014 mais non inscrit à la loi de programmation militaire 2014-2019. Il devait être initialement retiré du service en 2011, mais le manque de potentiel, son autonomie limitée à 3 heures et un incident le 12 novembre 2008 accélérèrent leur retrait du service.

Entre 1975 et 1978, 9 Nord 262 appartenant à la compagnie aérienne Mohawk Airlines furent remotorisés avec des Pratt & Whitney Canada PT6A-45 et dotés d'hélices à 5 pales par Frakes Aviation. Le premier d'entre eux vola pour la première fois le 7 janvier 1975. Il s'agissait surtout de se mettre en conformité avec la norme FAR 298 et ils prirent donc le nom de "Mohawk 298". Cependant, Mohawk Airlines avait été absorbée par Allegheny Airlines en 1972 et ce fut cette dernière qui les mit en service.

Bien que le Nord 262 fut d'abord un avion de ligne régional qui fut utilisé par un nombre respectable de compagnies aériennes (y compris aux Etats-Unis), ce fut cependant des opérateurs militaires qui l'opérèrent en plus grand nombre. Outre l'Armée de l'Air et la Marine en France, il fut utilisé par des forces aériennes africaines en Angola (4 Nord 262A acquis auprès d'Air Algérie en 1980 ou 1986), au Burkina Faso (2 Nord 262C acquis en 1974), au Congo (un Nord 262C acquis en 1986), au Gabon (3 Nord 262C acquis en 1986, et remplacé par un CN-235 en 1996), et peut-être aussi au Togo (un exemplaire).

Aérospatiale, issue de la fusion de Nord-Aviation et de Sud-Aviation en 1970, envisagea de relancer la production du Nord 262 en 1978. Mais les forces françaises lui préfèrent l'Embraer 121 Xingu plus économique et le Nord 262A-II est abandonné. En revanche, Aérospatiale put capitaliser sur l'expérience acquise pour lancer les ATR 42 et 72.

110 ou 111 exemplaires en tout furent construits. Un Nord 262E fut confié au musée du Bourget en juin 2009. Le musée de Lyon-Corbas expose également un Nord 262E, ouvert à la visite. Un Nord 262 ayant appartenu au CEV jusqu'en septembre 2009 est exposé à l'aéroport de Saint-Yan. En juillet 2011, on comptait encore 3 exemplaires en service dans le civil. Le Nord 262 fut à priori le dernier avion de transport militaire entièrement construit en France.

Versions référencées

  • Nord-Aviation Mohawk 298 : 9 Nord 262 remotorisés avec des Pratt & Whitney Canada PT6A-45 aux Etats-Unis.
  • Nord-Aviation Nord 262 : Un prototype et 3 appareils de présérie.
  • Nord-Aviation Nord 262A : Version civile, certifiée le 15 mars 1965.
  • Nord-Aviation Nord 262AEN : Version d'entraînement des NOSA, 5 Nord 262D modifiés.
  • Nord-Aviation Nord 262B : Version spécifique à Air Inter, livrée en juillet 1964. 4 exemplaires.
  • Nord-Aviation Nord 262C : Moteurs Bastan VIIC de 1145 cv et une envergure agrandie.
  • Nord-Aviation Nord 262D : Nord 262C pour l'Armée de l'Air française, 18 exemplaires.
  • Nord-Aviation Nord 262E : 12 Nord 262A modifiés au début des années 1980 pour la patrouille maritime.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Nord-Aviation Nord 262A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 10 300 kg (22 708 lbs)
  • Masse à vide : 6 654 kg (14 670 lbs)
  • Surface alaire : 55 m² (592 sq. ft)
  • Hauteur : 6,21 m (20,374 ft)
  • Envergure : 21,9 m (71,85 ft)
  • Longueur : 19,28 m (63,255 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 360 km/h (224 mph, 194 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 498 km/h (309 mph, 269 kts)
  • Vitesse de décrochage : 128 km/h (80 mph, 69 kts)
  • Distance franchissable : 1 111 km (690 mi, 600 nm)
  • Plafond opérationnel : 7 315 m (24 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 6,3 m/s (20,669 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 385 km/h (239 mph, 208 kts)
  • Charge alaire, à vide : 120,982 kg/m² (24,779 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 187,273 kg/m² (38,357 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbopropulseurs Turbomeca Bastan VIC
  • Puissance unitaire : 783 kW (1 065 ch, 1 050 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
à 04/05/2007 21:39 ciders
Faut bien remplacer la grenouille et Vigi. ^^
à 04/05/2007 22:33 Ex-Politique
En fait les SEM étaient logé sur Nîmes-Garons et participaient à l'exercice tout en sécurisant la zone, pour éviter tout espionnage ou attaque.
à 04/05/2007 22:40 ciders
Nan ils se précipitent sur l'intrus en battant des ailes et en mettant leur gyrophare. :mrgreen:
à 04/05/2007 22:42 Ex-Politique
En fait, je n'en sais pas beaucoup plus, je suis dans la patmar, pas la chasse.
Parle-moi de torpille, de marqueur, de canot de sauvetage…
Les missiles, je n'y connais pas grand chose…
à 04/05/2007 22:45 ciders
Aurais-je loupé quelquechose ?

Pas dû bien comprendre le sigle SEM. :?
à 04/05/2007 23:12 Ex-Politique

Ciders a écrit

Aurais-je loupé quelquechose ?

Pas dû bien comprendre le sigle SEM. Confused[/quote:6a0fa]

SEM = Super Etandard Modernisé
à 04/05/2007 23:50 ogotaï

Politique a écrit

SEM = Super Etandard Modernisé[/quote:a255f] :shock: <=visage outré !

Super Et[b:a255f][u:a255f]e[/u:a255f][/b:a255f]ndard Modernisé

ou alors, Superbe étendard[/size:a255f] :wink:
à 04/05/2007 23:53 Ex-Politique

ogotaï a écrit

:shock: <=visage outré !

Super Et[b:9facd][u:9facd]e[/u:9facd][/b:9facd]ndard Modernisé

ou alors, Superbe étendard[/size:9facd] :wink:[/quote:9facd]
:D ça m'apprendra à pas me relire[/size:9facd]
à 05/05/2007 16:19 ogotaï
C'est ce que je disais aussi, mais j'ai récemment entendu Superbe étendard, donc je répète :D




bêtement 8)
Re: Nord 262E à 02/12/2008 20:47 Ex-Supermarine Spitfire
A mon avis c'est surtout une bonne raison de le mettre en retraite "anticipé". Il rendait de grands services, c'était le seul appareil capable de faire des missions de transport dans la marine.
Re: Nord 262E à 02/12/2008 23:09 Clansman

Supermarine Spitfire a écrit

A mon avis c'est surtout une bonne raison de le mettre en retraite "anticipé". Il rendait de grands services, c'était le seul appareil capable de faire des missions de transport dans la marine.

J'connais mal le Nord 262, mais il me semblait qu'il servait surtout à la formation des équipages, et un peu de patrouille et surveillance électronique. Ce qui est certain, c'est qu'il se fait vieux, vraiment vieux, et que ne serait-ce que pour la sécurité des équipages, il est temps de le mettre à la retraite. Le problème, c'est son remplaçant, et la Royale n'a pas de quoi faire la soudure. :?
Re: Nord 262E à 15/12/2008 19:52 Ex-Major B
Bonjour à tous
Nouvel inscrit, je découvre seulement maintenant la galerie de "Politique"! Belles photos. OK
Néanmoins petites rectifs amicales.
1 Concernant les N262. L'AA a réceptionné des N262A ( bastan VI 1050cv, hélices tripales,naja) vers la fin des années 1960/début des années 1970. Pas beaucoup environ 5. N262A qu'elle a refourgués à la marine vers 1971. Ensuite cette même AA a réceptionné des 262D facilement reconnaissable car plus de naja et hélices quadripales puisque bastan VII 1150cv. Environ une quinzaine d'appareils si mes souvenirs sont exacts. Ces avions ont été affectés principalement au GAEL de VILLACOUBLAY et dans les ELA devenus ETE par la suite plus quelques autres unités: CIET, Escadron convoyage, etc….Dautre part, 4 avions de l'AA (des N262D donc) ont été transformés pour l'école des navigateurs anciennement ENOSA ( GE pour les anciens) située à TOULOUSE avec un radar et un radome donc,sous le ventre de l'appareil. Les 262D ont été retirés du service dans l'AA vers l'année 2004 par contre je ne sais ce que sont devenus les 4 N262 école navigation. Réformés ou toujours en service? Avord ou Salon ? sais pas!
La photo du 262 publiée par Politique le lundi 30 avril 2007 MSG 182 n'est pas un N262A mais bien le N262D 66 AB (c'est marqué dessus) de l'AA, pas de naja, hélices quadripales (qu'elle date la photo?) surement du GAEL ou ex du GAEL car indicatif en Ax. HUPS, fermez le ban avec le N262!
2 Photo de l'hélicoptère baptisé EUROCOPTERE SA 230 SUPER PUMA de l'ALAT. Cet hélicoptère n'a rien de super: pas de dérive inférieure, pas de coupole sur la tête rotor, trains d'atterro classiques d'un PUMA. Il s'agit d'un SA(sud aviaton) 33O PUMA de l'ALAT.
3 Photo du TRANSALL de l'AA baptisé LOCKHEED C160 TRANSALL! HUPS!HUPS et REHUPS! J'en connais qui vont bondir! M. LOCKHEED a construit (et peut être construit-il toujours en version J) le C130 HERCULES mais pas le transall C160. Construise pas tout, quand même ces américains!! Pour info TRAN pour transport et ALL pour alliance: TRANSALL. Les C160 ont été construits (la 1ere série tout du moins) avec les allemands et pour la partie française sur les chaines AEROSPATIALE. Il s'agit donc d'un AEROSPATIALE C160 TRANSALL.
En attendant, continue Politique à shooter tous ce qui passe sur ta base et surtout à nous abreuver de belles photos
Cordialement
Re: Nord 262E à 20/12/2008 20:55 Pilou
Sources ? :mrgreen:
Re: Nord 262E à 24/08/2011 22:45 Stef
J'arrive un peu tard, désolé. L'histoire a failli très mal finir toujours grâce à la LEM (loit d'emmerdements maximum). Le réducteur moteur a serré ce qui a cassé le bati moteur et bloqué l'hélice. Ce sont les commandes et tuyauteries qui l'ont empèché de tomber. MAis çà a aussi empèché l'hélice de passer en drapeau. Alors un Nord en mono, c'est déjà pas terrible mais avec un aérofrein en plus. Et pour corser le tout la météo s'en est mellé. Un vol en IMC avec des pavés plus hauts que l'altitude de rétablissement, je vous laisse imaginer l'ambiance…
Re: Nord 262E à 02/08/2014 08:25 Clansman
M*rde, j'avais pas vu que Politique avait fait une fiche et donné son accord pour le mettre sur le site (l'ancien c'est vrai mais bon).

Enfin bon, voici ma version :

Le Nord 262 Frégate est un avion de ligne régional français doté de deux turbopropulseurs, produit de 1964 à 1976. Il dérive du Nord 260 et s'en distingue par un fuselage arrondi et pressurisé.

Nord Aviation s'était chargé de la construction, de la certification et de la commercialisation du Nord 260. Celui-ci avait été conçu par Max Holste, mais sa société n'avait pas les moyens de le construire en série. Par ailleurs, le manque de pressurisation limitait le potentiel du Nord 260.

Nord Aviation étudia donc dès 1961 une version pressurisée du Nord 260, le Nord 262. Le fuselage devait arrondi et permettait d'accueillir de 24 à 26 passagers. Le prototype, immatriculé F-WKVR et piloté par Armand Jacquet, vola pour la première fois le 24 décembre 1962 et fut présenté au salon du Bourget de 1963. Ce prototype est motorisé par des Bastan IVB de 1080 cv et est suivi de 3 Nord 262 de présérie, dont le premier prit l'air le 8 avril 1964. Ceux-ci disposent d'une arête dorsale.

La première version de série, chronologiquement, ne fut pas le Nord 262A, mais le Nord 262B spécialement destiné à Air Inter. Celui-ci, motorisé par des Bastan IVC de 1080 cv, fut construit à 4 exemplaires. Il vola pour la première fois le 8 juin 1964, fut certifié le 16 juillet et livré à Air Inter le 24 juillet. Le Nord 262A (qui partageait la même motorisation) fut certifié le 15 mars 1965 et livré à Lake Central Airlines le 17 août.

Le Nord 262C était motorisé par des Bastan VIIC de 1145 cv et disposait d'une envergure agrandie. Il vola pour la première fois en juillet 1968. Le Nord 262D était la version militarisée du Nord 262C, destinée à l'Armée de l'Air. Il vola le même mois. Il fut le premier à porter le nom de Frégate et fut construit pour des missions de transport et de liaison. 5 Nord 262AEN furent également utilisés pour l'entraînement des NOSA (Navigateurs Officiers Système d'Armes).

L'Armée de l'Air utilisa ses Nord 262 (dont 18 Nord 262D et 6 Nord 262A) jusqu'au 1er juillet 2004. Ils furent utilisés au sein des Escadrons de Transport et d’Entrainement 041, 042, 043 et 044 ainsi que l'Escadron de Transport 1/65 Vendôme du GAEL.

La Marine Nationale a acquis 25 Nord 262A dont 10 d'occasion et un Nord 262C à partir de 1967 pour le transport de passagers et de fret. Ils furent utilisés par les flottilles 2S, 3S, 10S, 11S, 55S, 56S, 24F et 28F.

12 Nord 262A furent modernisés en Nord 262E au début des années 1980 et entrèrent en service le 15 décembre 1982 au sein de la 56S. Ils servirent au transport, à l'entraînement des équipages, à la calibration radar, aux missions SAR et EVASAN, au remorquage de cibles et aux missions de surveillance maritime (y compris lutte contre l'immigration clandestine, le narcotrafic ou la pollution) ou de reconnaissance météorologique.

En mission SURMAR, il emporte 6 personnes dont 3 opérateurs radar et utilise un radar de surveillance ORB-32, une table traçante et un détecteur de radar ARAR 12. Il fut par exemple déployé lors du naufrage du pétrolier Erika ou lors des intempéries de l'année 2000.

Les Nord 262E furent confiés à la 28F en 2000, dernière unité de la Marine à mettre en œuvre le Nord 262. Le dernier exemplaire fut retiré du service le 25 février 2009, sans qu'aucune décision ne soit prise officiellement pour son remplaçant, l'AVSIMAR (avion de surveillance et d'intervention maritime), espéré pour 2014 mais non inscrit à la loi de programmation militaire 2014-2019. Il devait être initialement retiré du service en 2011, mais le manque de potentiel, son autonomie limitée à 3 heures et un incident le 12 novembre 2008 accélérèrent leur retrait du service.

Entre 1975 et 1978, 9 Nord 262 appartenant à la compagnie aérienne Mohawk Airlines furent remotorisés avec des Pratt & Whitney Canada PT6A-45 et dotés d'hélices à 5 pales par Frakes Aviation. Le premier d'entre eux vola pour la première fois le 7 janvier 1975. Il s'agissait surtout de se mettre en conformité avec la norme FAR 298 et ils prirent donc le nom de "Mohawk 298". Cependant, Mohawk Airlines avait été absorbée par Allegheny Airlines en 1972 et ce fut cette dernière qui les mit en service.

Bien que le Nord 262 fut d'abord un avion de ligne régional qui fut utilisé par un nombre respectable de compagnies aériennes (y compris aux Etats-Unis), ce fut cependant des opérateurs militaires qui l'opérèrent en plus grand nombre. Outre l'Armée de l'Air et la Marine en France, il fut utilisé par des forces aériennes africaines en Angola (4 Nord 262A acquis auprès d'Air Algérie en 1980 ou 1986), au Burkina Faso (2 Nord 262C acquis en 1974), au Congo (un Nord 262C acquis en 1986), au Gabon (3 Nord 262C acquis en 1986, et remplacé par un CN-235 en 1996), et peut-être aussi au Togo (un exemplaire).

Aérospatiale, issue de la fusion de Nord-Aviation et de Sud-Aviation en 1970, envisagea de relancer la production du Nord 262 en 1978. Mais les forces françaises lui préfèrent l'Embraer 121 Xingu plus économique et le Nord 262A-II est abandonné. En revanche, Aérospatiale put capitaliser sur l'expérience acquise pour lancer les ATR 42 et 72.

110 ou 111 exemplaires en tout furent construits. Un Nord 262E fut confié au musée du Bourget en juin 2009. Le musée de Lyon-Corbas expose également un Nord 262E, ouvert à la visite. Un Nord 262 ayant appartenu au CEV jusqu'en septembre 2009 est exposé à l'aéroport de Saint-Yan. En juillet 2011, on comptait encore 3 exemplaires en service dans le civil. Le Nord 262 fut à priori le dernier avion de transport militaire entièrement construit en France.





http://fr.wikipedia.org/wiki/Nord-Aviation_N262

http://www.aviation-francaise.com/news_NORD_262.htm

http://www.aviation-francaise.com/news_NORD_262bis.htm

http://www.netmarine.net/aero/aeronefs/n262/index.htm

http://www.ffaa.net/aircraft/fregate/fregate_fr.htm

http://www.ffaa.net/aircraft/fregate/fleet.htm

http://www.meretmarine.com/fr/content/aeronautique-navale-les-nord-262-seront-retires-du-service-lete-2009

http://www.defense.gouv.fr/marine/decouverte/patrimoine/histoire/la-marine-d-hier/les-avions-et-helicopteres/nord-262

http://www.museeairespace.fr/c/m/nord-aviation-nord-262-e-fregate-72/presentation/

http://www.pyperpote.tonsite.biz/patrimoines/index.php?option=com_content&view=article&id=107:nord-aviation-nord-262-nd55-f-zvmh--f-bpns-aeroport-de-saint-yan-71&catid=2:pots-de-fleur&Itemid=5

http://www.ealc.fr/index.php/2012-07-10-09-27-01/nord-262

http://www.lesavions.net/index.php?option=com_content&view=article&id=138:aspatiale-nord-262&catid=13:liste

http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/nord-n-262-fregate/

http://jn.passieux.free.fr/html/Nord262.php

http://en.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9rospatiale_N_262

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=12

http://www.aviastar.org/air/france/nord_262.php
Re: Nord 262E à 02/08/2014 18:16 Clansman
La fiche sur le site
Re: Nord 262E à 03/08/2014 14:00 Nico2
Merci Clans, et bravo pour le choix de photo. :D
Re: Nord 262E à 05/08/2014 08:17 Clansman

Nico2 a écrit

Merci Clans, et bravo pour le choix de photo. :D

De rien ! J'ai trouvé des photos de Nord 262 gabonais, mais pas libres de droits malheureusement…
Re: Nord 262E à 05/08/2014 18:28 Nico2
Le made by AMN c'est bien aussi. :mrgreen:
Re: Nord 262E à 06/08/2014 08:03 Clansman

Nico2 a écrit

Le made by AMN c'est bien aussi. :mrgreen:

En parlant de ça, si d'autres veulent proposer leurs photos, n'hésitez pas !
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires