Rappels

Histoire de l'appareil

En 1963, l'armée de l'air demande un avion capable de pénétration à basse altitude, de défense aérienne, avec une autonomie plus grande que celle du Mirage III tout en ayant des capacités ADAC. Après les Mirage G et F2, Dassault se lance dans l'étude d'une version plus petite de ce dernier : le Mirage F1. Il revient alors à l'aile en flèche, seule capable d'intégrer des volets hypersustentateurs. Ces derniers lui permettront un écart de vitesse compris entre 125 noeuds et Mach 2.

Quatres prototypes seront construits et le premier d'entre eux effectue son vol inaugural le 23 décembre 1966 aux mains de René Bigand. Il franchira Mach 2 dès son quatrième vol. Hélas, il se tuera à bord de ce prototype le 18 mai 1967 et sera remplacé par Jean-Marie Saget. Le premier avion de série vole en 1973 aux mains de Guy Mitaud-Maurouard. L'appareil entre en service en 1974 au sein du Régiment Normandie-Niemen. La 30e escadre de chasse, la 5e et la 12e seront équipées de Mirage F1. Armé d'abord du missile R-530 à moyenne portée, le Mirage F1 sera plus tard équipé de 2 missiles R-530F plus performants et de missiles R-550 Magic à courte portée.

Le Mirage F1C est la version de chasse principale, avec un nez redessiné afin de loger le radar Cyrano IV. Après le 84e exemplaire, une autre version, ravitaillable en vol, apparaît : le F1C-200, rallongé de 7 cm. La production totale atteindra 168 exemplaires pour la seule armée de l'air. Le Mirage F1B est la version biplace, conçue à l'origine à la demande du Koweït. Elle vole dès le 26 mai 1976 et entre en service en 1980. Quelques exemplaires restent encore en service en France, sur les 20 exemplaires construits pour elle.

Le Mirage F1A est une version optimisée pour l'attaque au sol, réalisée à la demande de l'Afrique du Sud. Celle-ci cherchera d'ailleurs à remotoriser un Mirage F1 avec un réacteur russe RD-33, celui du MiG-29, sans grand succès d'ailleurs.

Le Mirage F1 ayant un fort succès à l'exportation, une version spécifique, le Mirage F1E, fut développée avec des variantes spécifiques à chaque client. En 1973, on verra apparaître un autre Mirage F1E, motorisé par un Snecma M-53 et destiné à concurrencer le F-16 en Europe. D'ailleurs sans succès.

Le Mirage F1CR est une version de reconnaissance destinée à remplacer les Mirage IIIR, et vole dès le 20 novembre 1981. Elle entra en service en 1983, et est équipée de caméras Omera 33 et 40. Leur canon droit est remplacé par un capteur infrarouge. En tout, 43 exemplaires furent construits. Il en existe une variante qui fut proposée sans succès à l'exportation, le F1R. En France, il fut avec le F-1B l'ultime variante en service, et fut retiré en juin 2014. Les Mirage F1 français firent leur dernière apparition publique au défilé aérien du 14 juillet 2014.

Le Mirage F1CT fut l'ultime variante du Mirage F1. 55 Mirage F1C-200 remis à niveau et optimisés pour l'attaque au sol remplacèrent les Mirage IIIE. Leur canon gauche est remplacé par 2 caméras, en plus de leurs télémètres laser. Ils entrèrent en service le 6 novembre 1992, et furent finalement retirés du service en 2012.

Le Mirage F1 entra en service dans plus de 10 pays, et a participé à plusieurs conflits. Au sein de l'armée de l'air, il est très présent en Afrique où il a remplacé le Jaguar, notamment au Tchad. Il fut également utilisé en Libye en 2011 et au Mali en 2013. En Afrique toujours, l'Afrique du Sud l'a utilisé lors du conflit avec l'Angola, où il se mesura avec succès aux MiG-21 (2 appareils abattus) mais avec plus de difficultés avec les MiG-23. Quand aux Mirage libyens, 36 exemplaires furent livrés entre 1975 et 1980. Un contrat de remise en état de vol fut signé fin 2006 pour les 12 derniers appareils encore récupérables. Seuls 4 l'ont été avant la révolution de 2011 : 2 F1ED qui ont atterris à Malte le 21 février 2011 et 2 biplaces.

L'Irak devait recevoir 110 Mirage F1EQ et 18 Mirage F1BQ, mais 17 Mirage F1EQ et 3 Mirage F1BQ furent bloqués en France, à la fois à cause d'un défaut de paiement et à la fois à cause de l'embargo qui suivi l'invasion du Koweït. L'Irak l'utilisa avec succès contre l'Iran, avec moins de succès lors de la guerre du Golfe, au point que 24 d'entre eux s'enfuirent en Iran où ils sont réutilisés. L'OTAN n'utilisa les appareils français qu'escortés, et loin de la ligne de front, de peur des confusions. Début 2011, la France proposa à l'Irak de lui vendre les 20 appareils restants, remis en état de vol.

En Amérique du Sud, des Mirages équatoriens abattirent deux Su-22 péruviens lors du conflit du Cenepa en 1995. Ils furent particulièrement choyés par les mécaniciens. Enfin, le Maroc l'utilisa contre le front Polisario dans les années 1980 et a demandé en 2006 une remise à niveau à la société ASTRAC, avec possibilité de tirer des missiles MICA. 27 exemplaires sont concernés. L'Espagne reçut d'abord 73 exemplaires, puis 24 exemplaires d'occasion (français et qataris) au début des années 1990. Elle porta ses Mirage F1 au standard F-1M à la fin des années 1990. Ils seront très prochainement retirés du service.

Le Mirage F1 fut construit à 731 exemplaires jusqu'en 1990. Il demeure en service dans plusieurs pays, et intéresse encore certaines forces aériennes. Parmi celles-ci, notons l'Argentine, l'Irak, et… les Etats-Unis, qui en feraient un excellent appareil pour leurs unités agressors. Des Mirage F1AZ ex sud-africains ont plus récemment intégré les forces aériennes du Gabon et du Congo.

Versions référencées

  • Dassault Mirage F1AD : Version d'attaque au sol destinée à la Libye. 16 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1AZ : Version d'attaque au sol destinée à l'Afrique du Sud. 32 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1B : Version biplace destinée à la France. 20 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1BD : Version biplace destinée à la Libye. 6 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1BE : Version biplace destinée à l'Espagne. 6 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1BJ : Version biplace destinée à la Jordanie. 2 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1BK : Version biplace destinée au Koweït. 6 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1BM : Version modernisée du Mirage F1BE. 3 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1BQ : Version biplace destinée à l'Irak. 18 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1C : Version de chasse destinée à la France. 84 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1C-200 : Version ravitaillable en vol du Mirage F1C. 79 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1CE : Version de chasse destinée à l'Espagne. 45 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1CG : Version de chasse destinée à la Grèce. 40 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1CH : Version de chasse destinée au Maroc. 30 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1CJ : Version de chasse destinée à la Jordanie. 17 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1CK : Version de chasse destinée au Koweït. 27 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1CM : Version modernisée du Mirage F1CH.
  • Dassault Mirage F1CR : Version de reconnaissance. 64 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1CT : Version d'attaque au sol du Mirage F1C-200. 57 exemplaires modifiés.
  • Dassault Mirage F1CZ : Version de chasse destinée à l'Afrique du Sud. 16 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1DDA : Version biplace multirôle destinée au Qatar. 2 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1ED : Version multirôle destinée à la Libye. 16 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1EDA : Version multirôle destinée au Qatar. 12 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1EE : Version multirôle destinée à l'Espagne. 22 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1EH : Version multirôle destinée au Maroc. 14 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1EH-200 : Version ravitaillable en vol du Mirage F1EH. 6 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1EJ : Version multirôle destinée à la Jordanie. 17 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1EM : Version modernisée du Mirage F1EH destinée au Maroc. 3 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1EQ : Version multirôle destinée à l'Irak. 110 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1JA : Version multirôle destinée à l'Equateur. 16 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1JE : Version biplace destinée à l'Equateur. 2 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1M : Version modernisée des Mirage F1CE, EE et EDA espagnols. 52 exemplaires.
  • Dassault Mirage F1E-M53 : Prototype motorisé avec un Snecma M53, un exemplaire.
  • Dassault Mirage F1MF2000 : Version modernisée des Mirage F1 marocains avec l'avionique et la motorisation du Mirage 2000.
  • Dassault Mirage F1 Marine : Projet d'une version navalisée, non construite.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Dassault Mirage F1C voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 16 200 kg (35 715 lbs)
  • Masse à vide : 7 400 kg (16 314 lbs)
  • Surface alaire : 25 m² (269 sq. ft)
  • Hauteur : 4,5 m (14,764 ft)
  • Envergure : 8,4 m (27,559 ft)
  • Longueur : 15 m (49 ft)

Performances

  • Rayon d'action Hi-Lo-Hi : 425 km (264 mi, 229 nm)
  • Plafond opérationnel : 18 500 m (60 696 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 213 m/s (699 ft/s)
  • Mach maximal HA : Mach 2,2
  • Vitesse maximale HA : 2 338 km/h (1 453 mph, 1 262 kts)
  • Charge alaire, à vide : 296 kg/m² (61 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 648 kg/m² (133 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur SNECMA Atar 9K50
  • Puissance unitaire : 5 000 kgp (49 kN, 11 023 lbf), 7 200 kgp (71 kN, 15 873 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Forum

Sujet complet »
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 15/06/2017 22:08 Nico2
Ah oui, superbe photo !
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 16/07/2017 19:30 Nico2
Bientôt une nouvelle vie outre-atlantique pour nos anciens Mirage F-1 :

La France va céder 63 Mirage F1 pour l’entraînement de l’armée de l’air américaine.

Le chiffre d’affaires attendu pour la maintenance est de 300 millions d’euros.

L'armée américaine va bientôt faire voler ses F-35 flambants neufs contre des vieux Mirage F1. La ministre des Armées Florence Parly doit conclure cette semaine la vente de 63 Mirage F1 à la société Airborne Tactical Advantage Company (ATAC), une filiale du groupe Textron.

Ces avions de chasse, maillon clé dans les opérations aux Balkans et en Libye, joueront désormais le rôle de l'adversaire lors des entraînements des pilotes américains de l'US Air Force. Une seconde vie pour ces appareils qui rouillent sous les hangars de la base de Châteaudun (Eure-et-Loir) depuis qu'ils ont été retiré du service en 2014.

(…).
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 16/07/2017 21:13 foxkilo02
Bonne nouvelle! Par contre si on a bien le coût de la maintenance, on a rien sur le coût d'acquisition en lui-même.
Sinon, c'est une porte qui se ferme pour nos amis argentins et de la place de faite à Chateaudun ;)
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 16/07/2017 21:22 d9pouces
63 ? Ça me semble beaucoup !
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 16/07/2017 23:21 foxkilo02

d9pouces a écrit

63 ? Ça me semble beaucoup !
D'après l'article c'est 63 pour en faire voler de 30 à 45. Par contre, on sait combien il nous en restera?
Au moins un «tout neuf» à Corbas et le 656 en pot de fleur sur la DA 273![/size:3a7vbys0] :p
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 17/07/2017 00:22 Ansierra117
63 avions, 20 millions d'€…ça fait 317.000€ l'avion. Ca fait vraiment pas cher
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 17/07/2017 13:33 stanak
c'est plus que le prix d'une vente à la ferraille et content qu'ils aient une 2e carrière aux US
avec une chance de les recroiser un jour 8-)
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 25/07/2017 07:49 Clansman
Ca faisait un petit moment que les Américains s'intéressent au Mirage F1, vu qu'ils en croisent souvent lors de leurs opex (Libye, Irak, un jour peut-être Iran)…
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 04/09/2017 11:18 foxkilo02
Décidément nos vieux F1 semblent toujours intéresser de nombreux pays.
+4 vendus à l'Afrique du Sud pour la société Paramount Group.
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 04/09/2017 11:33 Ansierra117
Apparemment ce sont les derniers avec du potentiel de vol dont nous nous sommes débarrassés. Le reste ira à la casse ou dans des musées.
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 04/09/2017 11:57 foxkilo02

Ansierra117 a écrit

Apparemment ce sont les derniers avec du potentiel de vol dont nous nous sommes débarrassés. Le reste ira à la casse ou dans des musées.
Ou sera vendu pour pièces
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 05/09/2017 00:49 Ansierra117

foxkilo02 a écrit

Ansierra117 a écrit

Apparemment ce sont les derniers avec du potentiel de vol dont nous nous sommes débarrassés. Le reste ira à la casse ou dans des musées.
Ou sera vendu pour pièces

Oui c'est vrai !
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 27/09/2017 12:35 foxkilo02
Décidément le F1 se vend comme des petits pains :hehe:

Draken International a en effet signé un accord avec l'armée de l'air espagnole, le 8 septembre dernier, portant sur l'achat d'une vingtaine de Mirage F1.
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 27/09/2017 13:44 Jericho

foxkilo02 a écrit

Décidément le F1 se vend comme des petits pains :hehe:
Qui aurait pensé que l'avion de combat français le plus vendu en 2017 sera peut-être le Mirage F1 ? :mrgreen:
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 27/09/2017 19:22 d9pouces
A-t-on quelques Mirage III en stock ?
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 02/10/2017 18:38 Ansierra117

d9pouces a écrit

A-t-on quelques Mirage III en stock ?


Je ne crois pas :/
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 15/11/2017 13:28 foxkilo02

foxkilo02 a écrit

Décidément le F1 se vend comme des petits pains :hehe:

Draken International a en effet signé un accord avec l'armée de l'air espagnole, le 8 septembre dernier, portant sur l'achat d'une vingtaine de Mirage F1.
L'accord a été officialisé: 22 F1 ont été achetés aux Espagnols
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 19/11/2017 18:04 Ansierra117
Hop on a vidé les stocks européens de F1 haha
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT/Tanagra à 20/11/2017 20:23 stanak
Mirage F1CG
Hellenic AF
Image
déco du retrait en 2003
Re: Ben et le Mirage F1 B/CR/CT alors ? à 20/11/2017 20:53 d9pouces
jolie déco (même si le jaune n'est pas forcément ma couleur préférée)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires