Rappels

Histoire de l'appareil

En 1969, les Etats-Unis dévoilent au grand public l'existence du programme F-X qui doit aboutir au F-15. Cette révélation décide l'Etat-major soviétique à lancer un équivalent qui donnera naissance au Su-27 : le programme PFI (Perspektivnyy Frontovoy Istrebitel). Cependant, ce chasseur complexe nécessite le développement d'un appareil complémentaire de plus petites dimension, capable de s'opposer aux YF-16 ou YF-17, tout en remplaçant efficacement les MiG-21, MiG-23, Su-7 et Su-17.

En 1971, sur recommandation du bureau d'étude Mikoyan-Gourevitch, les VVS soviétiques lancent le programme LFI (Logkii Frontovoi Istrebiyel) afin de se procurer un appareil léger tout en étant extrêmement manœuvrant, capable d'opérer à partir de terrains peu aménagés. Sa tâche principale consiste à la défense aérienne des premières lignes de front, avec des capacités air-sol limitées. Cet emploi essentiellement tactique explique la rusticité et la faible autonomie des premières versions, d'ailleurs non-ravitaillables en vol. Il est alors prévu que le LFI doit composer les 2/3 de la future flotte de chasse (le PFI - le Su-27 - assumant le dernier tiers). 

Le programme aboutit finalement à l'Izdelye 9, baptisé MiG-29.

Les ingénieurs de MiG, menés par Mikhaïl Waldenburg, suivent les recommandations du TsaGi, dont les données aérodynamiques ont déjà servi au Flanker. Cela explique en partie pourquoi le MiG-29 peut sembler être une réduction du Su-27 : larges apex, 2 dérives, 2 conduits d'air proéminents pour 2 réacteurs. Par ailleurs, cette solution aérodynamique déjà observée sur le MiG-25 le rapproche des F-14, F-15 et F/A-18.

Néanmoins le MiG-29 se distingue par des pneus basse pression et des entrées d'air qui se referment au décollage. L'air présente la spécificité de s'engouffrer par une grille située sur l'extrados, afin d'éviter toute ingestion d'un corps étranger. De plus, bien que les premières versions ne disposent pas encore de commandes de vol électriques (CDVE), elles sont déjà très manœuvrables (notamment à basse vitesse et sous de forts angles d'attaque). Enfin, le MiG-29 présente de remarquables capacités ADAC : l'appareil est en mesure de décoller sur 240 m seulement !

5 prototypes du chasseur sont construits. Le premier, codé 901, effectue son vol inaugural le 6 octobre 1977, aux mains du pilote d'essai Alexander Fedotov. Leur désignation d'usine est alors Izdelye 9.11 et présentent pour différence d'être de plus petite taille que les versions de série. Cependant 2 prototypes sont perdus durant les essais : le troisième (codé 903), le 15 juin 1978, et le 5e (codé 908 et qui l'avait remplacé), le 31 octobre 1980. 9 exemplaires de présérie, codés 917 à 925, sont ensuite assemblés.

Le MiG-29 n'est révélé aux services de renseignement du bloc de l'Ouest qu'en novembre 1977 (d'autres sources indiquent 1979), lorsqu'un satellite survole le complexe de Ramenskoye, près de Moscou. Il est alors provisoirement désigné RAM-L, puis Fulcrum (levier). Il faut attendre 1989 pour qu'il soit dévoilé au grand public lors du Salon du Bourget. Cependant, l'exemplaire s'écrase durant un vol de démonstration suite à l'ingestion d'un oiseau.

A partir d'août 1983, le MiG-29A est testé intensivement sur le polygone de Kubinka. Il entre en service aux sein des VVS soviétiques dès l'année suivante, en 1984. La dénomination d'usine de cette version est alors Izdelye 9.12 (Fulcrum-A pour l'OTAN, qui ne connaissait pas l'existence des appareils de présérie). Les 250 premiers exemplaires se distinguent en étant pourvues de quilles ventrales.

D'un point de vue technique, le MiG-29 est construit en grande partie en aluminium (seul 7% de sa cellule fait appel aux matériaux composites). Il dispose d'un radar NO-19 d'une portée de 100 km avec capacité lock-down/shoot-down, d'une liaison de données Laszlo et d'un détecteur d'alerte radar SO-69 Sirena 3. Surtout, il est le premier appareil doté d'une optronique secteur frontal, à infrarouge passif (IRST). 
Il peut emporter jusqu'à 3000kg de charges offensives sous 6 points d'emport, soit 2 missiles R-27 et 4 missiles R-60, ou 4 R-27 et 2 R-73, des roquettes S-8 et S-24, et éventuellement une bombe nucléaire RN-40. Une de ses missions aurait été la destruction des AWACS de l'OTAN.
Enfin, ses réacteurs lui permettent de bénéficier d'un rapport poids/poussée supérieur à 1 (post-combustion allumée) pour une capacité d'emport en carburant de 4365L. 

Au cours de ses années de production, près de 1600 exemplaires du MiG-29 sont assemblés - dont 900 exportés - dans les usines Znamia Truda de Moscou (pour les appareils monoplaces) et de Nijni Novgorod (pour les biplaces). La production des premières versions semble avoir été stoppée en 1992. 

D'un point de vue opérationnel, le Fulcrum connaît son baptême du feu en Afghanistan, employé dans le cadre de missions air-sol. Les RETEX de ce théâtre permettent d'aboutir au MiG-29S, à l'auto-protection améliorée par l'emport de 60 leurres (30 chaffs et 30 flares).

Au combat, il laisse une impression mitigée. 5 appareils irakiens, 6 serbes, au moins 2 érythréens et peut-être 2 syriens furent abattus en combat aérien. Il faut y rajouter ceux détruits au sol et ceux abattus par des tirs sol-air, soit au moins 1 appareil soudanais et plusieurs ukrainiens.
A son actif on ne peut compter que 2 Cessna abattus par des exemplaires cubains et un drone géorgien. Il est parfois prétendu qu'un F-16 au Kosovo, un Tornado en Irak, 2 MiG-21 et 3 MiG-23 éthiopiens ont été abattus par des MiG-29, mais ces informations n'ont jamais été confirmées.
Il s'est mieux comporté dans les missions air-sol, en ex-Yougoslavie ou en Arménie. Lorsque l'Allemagne réunifiée l'évalue, elle a la mauvaise surprise de constater qu'avec ses missiles et son viseur de casque, le MiG-29 est en mesure d'abattre la quasi-totalité des F-16 qui lui sont opposés.

On ne sait donc plus s'il faut incriminer l'appareil ou bien ses pilotes, peut-être peu ou mal formés. Sans doute convient-il de relativiser et de rappeler qu'il s'agissait d'exemplaires de toute première génération et d'export (donc aux capacités dégradées). Ils étaient opposés à des avions de combat à l'électronique plus évoluée, soutenus par des AWACS, et dont les pilotes volent bien plus régulièrement.

Malgré tout, cela n'empêche pas un certains nombre de pays de moderniser leurs appareils : La Russie, le Bélarus (MiG-29BM), la Bulgarie, la Malaisie (MiG-29NM), le Pérou (MiG-29SMP/UBP), la Pologne, la Serbie, l'Ukraine (MiG-29MU1), l'Inde, le Kazakhstan ont des projets en ce sens, parfois en cours. D'autres en revanche ne donnent pas suite : en 2000, la Roumanie annule son programme de modernisation Sniper

Concernant le MiG-29, le marché de l'occasion reste dynamique. La Moldavie a vendu la plupart de ses exemplaires, dont pas moins de 21 rien qu'aux Etats-Unis. Début 2010, le Liban s'en voit proposer 10 mais préfère finalement acquérir des hélicoptères Mi-24. 

En mai 2014, le Tchad devient le dernier client export de l'appareil en prenant possession d'un MiG-29S ex-ukrainien remis à neuf.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Mikoyan-Gourevitch MiG-29 Izdelye 9.12 (OTAN : Fulcrum-A) voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 21 000 kg (46 297 lbs)
  • Masse à vide : 11 000 kg (24 251 lbs)
  • Surface alaire : 38 m² (409 sq. ft)
  • Hauteur : 4,73 m (15,518 ft)
  • Envergure : 11,4 m (37,402 ft)
  • Longueur : 17,37 m (56,988 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 430 km (889 mi, 772 nm)
  • Plafond opérationnel : 18 000 m (59 055 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 330 m/s (1 083 ft/s)
  • Vitesse maximale BA : 1 500 km/h (932 mph, 810 kts)
  • Vitesse maximale HA : 2 400 km/h (1 491 mph, 1 296 kts)
  • Charge alaire, à vide : 289,474 kg/m² (59,289 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 552,632 kg/m² (113,188 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Klimov RD-33
  • Puissance unitaire : 5 040 kgp (49 kN, 11 111 lbf), 8 300 kgp (81 kN, 18 298 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.
Enregistré 17
Enregistré - supprimé après changements du code sportif 1

Accidents enregistrés

  • Crash d'un MiG-29 algérien le 7 juillet 2011

    Un MiG-29 algérien s'est écrasé jeudi 7 juillet 2011 à 11h50 à proximité de la Montagne du Lion (20 km à l’Est de la ville d’Oran, 2ème Région Militaire). L'accident a été causé par un problème matériel, et une enquête a été ouverte afin de connaître les causes exactes de l'accident. Heureusement, le pilote a pu s'éjecter à temps et a été récupéré par les équipes de secours.
  • Accident d'un MiG-29KUB indien le 23 juin 2011

    Le MiG-29KUB n° 947 s'est écrasé lors d'un vol d'essai en Russie. Les pilotes Olegue Spitchka et Alexandre Kroujaline sont décédés dans l'accident, qui semble avoir été causé par une rupture de l'aile lors d'un passage à grand angle d'attaque. Une autre version est que l'appareil évoluait à très basse altitude et qu'il a percuté le sol lors d'une ressource mal maîtrisée.

    L'appareil devait être livré à l'Inde pour équiper son porte-avions.
  • Crash d'un MiG-29UB biélorusse le 23 septembre 2010

    Un MiG-29UB du 61ème régiment s'est écrasé lors d'un vol de routine aux environs de 17h, selon un porte-parole de l'armée de l'air biélorusse.

    Les deux pilotes (le Lt Col Sergei Kovalenko et le Major Alexander Zhigailo) n'ont pas pu s'éjecter à temps, ayant d'abord dirigé l'appareil vers une zone forestière inhabitée.

    Les circonstances exactes de l'accident ne sont pas connues.

Numéros de serie

Forum

Sujet complet »
Re: MiG-29 Fulcrum à 01/09/2015 19:44 Ansierra117
Oui mais le M2 c'est quoi alors? :D
Re: MiG-29 Fulcrum à 01/09/2015 21:50 d9pouces
Un M amélioré :D

Il faut bien voir que le MiG-29M n'a plus rien de moderne maintenant, d'autant que les travaux ont été stoppés avec la chute de l'URSS. Au début des années 2000 (ou la fin des années 90), tous les constructeurs ont repris leurs projets de 1990 en leur donnant un coup de jeune : Su-30MKI/MKK pour le Su-30, Su-34 pour le Su-27IB, MiG-29M2 pour le MiG-29M ^^
Re: MiG-29 Fulcrum à 01/09/2015 22:06 Ansierra117
Bah oui mais y'a un truc qui colle pas si MiG-29M = MiG-35. Le MiG-35 est même pas produit en série qu'il aurait déjà sa version améliorée? Le MiG-35 est par contre assez moderne (enfin tout est relatif chez les russes) non?
Re: MiG-29 Fulcrum à 01/09/2015 22:08 d9pouces
Mais il y a des chances que le MiG-35 d'origine n'ait plus grand-chose à voir avec le MiG-35 actuel :D (je ne sais plus, il faudrait que je vérifie).
Re: MiG-29 Fulcrum à 01/09/2015 23:01 Clansman
Si j'ai bien compris, le MiG-29M2 est la version biplace du MiG-29M, qui est un prédécesseur du MiG-35.
Re: MiG-29 Fulcrum à 02/09/2015 07:29 stanak
plus de details
http://www.migavia.ru/index.php/en/production/new-unified-family-of-the-fighters/mig-29m-mig-29m2
Re: MiG-29 Fulcrum à 27/09/2015 19:22 d9pouces
comme on se posait des questions sur les versions :
d'après le Jane's 2010 :
MiG-29K 9-31 : 2 proto en 1988
MiG-29KU 9-62 : projet de biplace
MiG-29K-2002 9-41 : MiG-29SMT avec les ailes du MiG-29K 9-31
MiG-29K-2008 : MiG-29K-2002 avec moteurs RD-133, radar Zhuk-MF, et autres améliorations au niveau de l'électronique
MiG-29KUB 9-47 : version biplace du MiG-29K-2002
MiG-35 : renommage du MiG-29OVT avec moteurs RD-33MK
MiG-35D : version biplace du MiG-35

d'après le Brassey's 1999/2000 :
MiG-29 9-12 : version initiale
MiG-29 9-13 Fulcrum-C : version améliorée, avec un dos plus arrondi à cause du brouilleur
MiG-29UB 9-51 Fulcrum-B : biplace d'entraînement
MiG-29KVP 9-18 : démonstrateur pour le MiG-29K
MiG-29S 9-13S Fulcrum-C : radar N019M Topaz amélioré, missiles R-77 et R-27RE, réservoirs de 1150L sous les ailes
MiG-29SD : version d'export du MiG-29S avec une configuration du 9-12
MiG-29SE 9-13SE : version d'export du MiG-29S
MiG-29N : MiG-29SD avec ravitaillement en vol pour la Malaisie
MiG-29UBN : MiG-29N biplace
MiG-29SM : MiG-29S avec armement air-sol (KAB-500Kr, Kh-29T, Kh-31A, Kh-31P) et ravitaillable en vol (la perche peut être montée sur n'importe quel MiG-29)
MiG-29SMT 9-17 : version fortement améliorée
MiG-29SMTK 9-17K : version embarquée du MiG-29SMT
9-52 : biplace correspondant au MiG-29SMT
MiG-29M 9-15 Fulcrum-E, programme relancé en 1995
MiG-29EM 9-15E : version d'export proposée
MiG-29MR : projet de version de eco
MiG-29UM 9-16 MiG-29M biplace
MiG-33 version d'export du MiG-29M
MiG-29K 9-31 version embarquée
MiG-29KU biplace embarqué, avec deux cockpits séparés (comme le MiG-25PU)
Re: MiG-29 Fulcrum à 28/09/2015 19:15 Ansierra117
Merci beaucoup pour ce récap d9 ! Même si certaines désignations sont étranges genre le MiG-29UBN, c'est pas NUB plutôt? Le MiG-29UM serait alors équivalent au MiG-29M2? et le biplace du

Sinon voici quelques clichés sympa de MiG-29K 9-41 j'imagine
musée Bucarest 2015 à 24/10/2015 08:40 stanak
MiG-29A
16 utilisés par la Roumanie AF de 1990 à 2001 (+ 1 MiG-29S ex Moldave + 4 MiG-29UB)

Image
celui ci a servi comme proto pour le programme SNIPER
abandonné suite au retrait des MiG-29 jugés trop couteux à l'entretien
Re: MiG-29 Fulcrum à 24/10/2015 08:54 d9pouces
C'est dommage que la déco ait un peu vieilli, elle était pas mal !
Re: MiG-29 Fulcrum à 26/09/2016 02:58 Ansierra117
Hey, j'ai fait 3 fiches concernant le Fulcrum afin de démêler un peu le vrai du faux, notamment concernant les versions livrés à des pays étrangers :

MiG-29 Izd. 9.12A
MiG-29 Izd. 9.12B
MiG-29UB Izd. 9.51

Si vous voyez des erreurs, signalez-le moi :)

Dans la série des briseurs de mythes, j'annonce que le Myanmar n'a pas reçu 20 MiG-29B mais plutôt 10 MiG-29 9.12 en 2002 ex-biélorusses (et donc pas des 9.12B export !) puis 10 MiG-29B neufs en 2009, assemblés à partir des cellules stockés depuis plusieurs années par RSK MiG.
Re: MiG-29 Fulcrum à 02/10/2016 23:18 Ansierra117
On passe au MiG-29 Izd. 9.13 (OTAN : Fulcrum-C)
Re: MiG-29 Fulcrum à 04/10/2016 02:04 Ansierra117
Au MiG-29 Izd. 9.14 (OTAN : Fulcrum-C)
Re: MiG-29 Fulcrum à 06/11/2016 18:37 stanak
MiG-29 Ukraine AF
Image

MiG-29UB Ukraine AF
Image
Re: MiG-29 Fulcrum à 06/11/2016 18:55 Ansierra117
Tu me vends du rêve, ils sont vraiment beaux ces oiseaux !!!!!!! merci :)
C'est plutôt rare de voir des photos de MiG-29 ukrainiens en plus!!!
Re: MiG-29 Fulcrum à 06/11/2016 19:03 stanak
en plus, il semble qu'on ait eu beaucoup de chance d'avoir eu autant d'activité
les missions d'entraînement sont assez courtes : une vingtaine de minutes.
Re: MiG-29 Fulcrum à 06/11/2016 20:08 Ansierra117
Ils sont plus tout jeunes en tout cas ces MiG-29, même si le premier est un MiG-29 Izdelye 9.13 (OTAN : Fulcrum-C) (on peut le voir à sa bosse dorsale) et donc un peu plus récent que la première génération
Re: MiG-29 Fulcrum à 07/11/2016 18:36 ciders
Les Fulcrum ukrainiens datent tous de l'époque soviétique et n'ont que fort peu été modernisés. Sans parler du manque de financement qui a obéré la maintenance… ils doivent être usés jusqu'à la corde. Du reste, je ne suis pas sur qu'ils aient vraiment été engagés au-dessus du Donbass.
Re: MiG-29 Fulcrum à 07/11/2016 22:47 Ansierra117

ciders a écrit

Les Fulcrum ukrainiens datent tous de l'époque soviétique et n'ont que fort peu été modernisés. Sans parler du manque de financement qui a obéré la maintenance… ils doivent être usés jusqu'à la corde. Du reste, je ne suis pas sur qu'ils aient vraiment été engagés au-dessus du Donbass.

Au début ils servaient à faire des show of force à TBA…puis après que deux MiG-29 9.13 se soient fait descendre en opérations en août, ils ont pas retenté l'expérience de l'engagement.

Quant à leur usure, oui c'est ce que je voulais dire en disant qu'ils sont pas tout jeune…rien qu'à la peinture ça se voit ahah
Re: MiG-29 Fulcrum à 09/11/2016 07:44 stanak

Ansierra117 a écrit

Quant à leur usure, oui c'est ce que je voulais dire en disant qu'ils sont pas tout jeune…rien qu'à la peinture ça se voit ahah
l'état de la peinture est surtout du au fait que les avions passent la plupart du temps dehors sans abris.
j'voudrais pas être mécano ukrainien, j'comprends mieux les mécanos du neuneu
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires