Histoire de l'appareil

Le Mi-2 est un hélicoptère léger utilitaire biturbine de l'ère soviétique.

Le Mi-2 fut conçu en URSS à partir de 1958 en réponse au "UH-1 Huey", et était dérivé du Mi-1 (dont il reprenait notamment le rotor et les transmissions). La différence tenait principalement à la motorisation, ici 2 turbines Isotov GTD-350 de 300 kW montés au-dessus du fuselage afin de libérer de la place en cabine. C'eut aussi pour effet de limiter la sensibilité de la machine aux changements de centre de gravité lors du chargement.

L'apport des turbines aux hélicoptères fut mis en évidence par les expérimentations françaises et américaines dans les années 1950. En effet, ces moteurs fournissaient 40% de puissance supplémentaires pour un poids deux fois moindre, ce qui eut pour effet de doubler la charge utile.

2 prototypes V-2 furent construits et le premier d'entre eux vola le 22 septembre 1961. Le Mi-2 était en réalité postérieur aux Mi-4 et Mi-6. Le rotor principal est composé de 3 pales métalliques et le rotor de queue de 2 pales. Ce dernier devint métallique, et non plus en bois comme sur le Mi-1, après les premiers essais. Le fuselage est lui-même métallique. Le train d'atterrissage est fixe et tricycle, on peut y installer des skis en option. Un réservoir situé sous le plancher de la cabine contient 600 litres de carburant, des réservoir supplémentaires peuvent être installés. Le Mi-2 dispose de l'air conditionné.

L'équipage se compose d'un seul pilote en place gauche, il n'y a pas de siège prévu pour un copilote. Le Mi-2 peut emporter 7 ou 8 passagers (Mi-2T), 700 kg de fret en interne ou 800 kg sous élingue, ou 4 civières avec un aide-soignant (Mi-2R), ou 450 kg (500 litres) de produits chimiques pour l'épandage agricole. En configuration SAR, il peut disposer d'un treuil d'une capacité de 150 kg.

Le Mi-2 fut uniquement produit en Pologne, car Mil était déjà très occupé avec la construction du Mi-8. Un contrat fut signé en janvier 1964 et PZL-Swidnik fut chargé de la construction, moteurs compris. Le premier PZL Mi-2 prit l'air le 4 novembre 1965 et l'entrée en service se fit la même année au sein de la force aérienne soviétique. A partir de 1974, les Mi-2 reçurent des moteurs de 450 cv et non plus 400. De la fibre de verre fut également utilisée pour le rotor principal et l'empennage, afin de simplifier la construction et d'améliorer les performances.

Le Mi-2 fut intensivement utilisé en URSS, par le pacte de Varsovie et les pays clients de l'URSS, notamment les pays arabes. Il est possible que certains Mi-2 aient été capturés par Israël. Il eut des usages civils bien sûr (versions utilitaires, ambulances aériennes, cartographie), et un tiers de la production fut utilisé par des forces militaires.

Le Mi-2RM était une variante de support naval, sans doute pour des missions SAR. Le Mi-2US était une variante gunship de support d'infanterie et était armée d'un canon NS-23KM de 23 mm à droite du fuselage, de mitrailleuses jumelées de 7,62 mm en nacelles. Un mitrailleur prenant place à côté du pilote disposait d'un viseur PKV.

Le Mi-2URN était une variante du Mi-2US avec deux paniers Mars 2 de 16 roquettes non guidées de 57 mm à la place des nacelles de mitrailleuses, et pouvait produire de la fumée à des fins de camouflage. Elle apparut en 1973.

Le Mi-2URP était une variante anti-chars armée de 4 missiles AT-3 "Sagger" (plus 4 autres missiles en cabine pour recharger). Cette variante disposait apparemment d'un détecteur d'alerte radar. Elle fut plus tard équipée de 4 missiles SA-7 pour escorter d'autres hélicoptères. Elle apparut en 1976.

Le Mi-2 était faiblement blindé, aussi seuls la Pologne et l'Allemagne de l'Est utilisèrent des versions armées. Parmi les autres emplois possibles du Mi-2, on note l'entraînement, le ravitaillement des guérillas, la reconnaissance, le commandement aéroporté, et le dragage de mines.

Le Mi-2B était une version modernisée, avec un meilleur équipement électrique et un système d'aide à la navigation plus moderne. Il fut construit en petit nombre. A la fin des années 1970, PZL proposa le "Kania", un Mi-2 propulsé par des turbines Allison. Le Kania fut construit à une douzaine d'exemplaires.

Le Mi-2 s'avéra robuste, fiable et efficace. Il servit notamment en Afghanistan dès 1979. Entre 5400 et 7200 exemplaires furent produits jusqu'en 1985, et il servit de base au PZL W-3. Ce fut l'unique hélicoptère soviétique à être construit exclusivement hors d'URSS. De nombreux exemplaires sont toujours en service, et pas seulement en Corée du Nord. Mil propose désormais le Mi-2A, une version reconstruite avec de nouvelles turbines et une nouvelle avionique.

Versions référencées

  • Mil V-2V : Prototype.
  • Mil Mi-2 : Version de base.
  • Mil Mi-2A : Version reconstruite avec de nouvelles turbines et une nouvelle avionique.
  • Mil Mi-2B : Version améliorée destinée aux opérations au Moyen-Orient.
  • Mil Mi-2Ch : Version de reconnaissance.
  • Mil Mi-2D : Version servant de poste de commandement aérien.
  • Mil Mi-2FM : Version de surveillance.
  • Mil Mi-2M : Projet de version modernisée remotorisée avec des AI-450M.
  • Mil Mi-2MSB2 : Version modernisée pour l'Ukraine.
  • Mil Mi-2P : Version de transport convertible cargo ou passagers.
  • Mil Mi-2 Platan : Version de guerre des mines.
  • Mil Mi-2+ : Version améliorée motorisée par des GTD-350W2.
  • Mil Mi-2R
  • Mil Mi-2RL : Version Search & Rescue et d'évacuation sanitaire.
  • Mil Mi-2RM : Version Search & Rescue maritime.
  • Mil Mi-2Ro : Version de reconnaissance photographique.
  • Mil Mi-2RS : Version de reconnaissance météorologique.
  • Mil Mi-2S : Version d'évacuation sanitaire.
  • Mil Mi-2Sz : Version d'entraînement à doubles commandes.
  • Mil Mi-2T : Version utilitaire et de transport de fret.
  • Mil Mi-2U : Version d'entraînement à double commandes.
  • Mil Mi-2URN : Version de reconnaissance armée.
  • Mil Mi-2URP : Version gunship et de lutte anti-chars.
  • Mil Mi-2URP-G Gniewosz
  • Mil Mi-2US : Version armée.
  • Mil Mi-2PSz : Version d'entraînement à doubles commandes.
  • Mil Mi-3 : Projet dérivé du Mi-2.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Mil Mi-2T voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 3 700 kg (8 157 lbs)
  • Masse normale au décollage : 3 550 kg (7 826 lbs)
  • Masse à vide : 2 372 kg (5 229 lbs)
  • Surface du rotor : 166,4 m² (1 791,115 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 14,5 m (47,572 ft)
  • Hauteur : 3,75 m (12,303 ft)
  • Longueur : 11,4 m (37,402 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 440 km (273 mi, 238 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 000 m (13 123 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 4,5 m/s (14,764 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 200 km/h (124 mph, 108 kts)
  • Charge alaire, à vide : 14,255 kg/m² (2,92 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 21,334 kg/m² (4,37 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 22,236 kg/m² (4,55 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbines PZL Rzeszów GTD-350P
  • Puissance unitaire : 294 kW (400 ch, 395 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.
Enregistré - dépassé depuis son enregistrement 2

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Forum

Sujet complet »
Re: Mi-2 à 02/04/2014 20:04 Clansman
La différence entre poussée et puissance, c'est que dans le premier cas il y a expulsion de gaz, et non dans le dernier cas ?
Re: Mi-2 à 02/04/2014 20:48 Jericho
La poussée est obtenue par l'éjection des gaz, alors que la puissance est l'énergie développée par le moteur en lui même. C'est vrai que puissance est peut-être plus adapté dans le cas d'un hélicoptère classique, surtout qu'un moteur à pistons n'offre pas vraiment de poussée permettant de comparer.
Re: Mi-2 à 02/04/2014 20:57 Clansman
OK, merci pour l'info. Ca a déjà été corrigé sur la fiche du site.
Re: Mi-2 à 03/04/2014 07:42 Tyreann

Jericho a écrit

La poussée est obtenue par l'éjection des gaz, alors que la puissance est l'énergie développée par le moteur en lui même. C'est vrai que puissance est peut-être plus adapté dans le cas d'un hélicoptère classique, surtout qu'un moteur à pistons n'offre pas vraiment de poussée permettant de comparer.

C'est sans compter le Coanda 10 !
Un petit moteur à piston pour comprimer l'air et se propulser avec façon turboréa'.

Bon, on peut difficilement appeler ça un avion dans la mesure ou ça vole pas bien, mais… ^^
Re: Mi-2 à 03/04/2014 11:05 Jericho
Merci pour l'info, Tyreann. Je pense que l'on peut trouver d'autres exemples… qui sait?
Radom 2015 à 06/09/2015 19:30 stanak
Polish airforce

Mi-2P (3 en service)
Image

Mi-2URP-G (14 en service)
Image
Re: Mil Mi-2 à 07/09/2015 07:14 Clansman
Rajoutée sur le site. Le Mi-2URP-G, c'est une variante polonaise du Mi-2URP anti-chars ?
Re: Mil Mi-2 à 07/09/2015 07:41 stanak
traduit du Wiki polonais
un Mi-2 URP modifiée, dans laquelle le montage missile antichar standard a été converti en un faisceau intégré "Salamandra-Gniewosz". Ainsi, à la fin de chaque bras, il est possible d'installer deux missiles anti-avions Arrow 2M. La plupart de la Mi-2 URP-G a été créé par la reconstruction de la Mi-2 URP et seulement 3 hélicoptères ont été créés à partir de zéro
Re: Mil Mi-2 à 07/09/2015 09:03 Clansman
Merci pour l'info. Du coup, voilà ce que ça donne sur le site :

http://www.aviationsmilitaires.net/v2/base/view/Variant/11868.html
Re: Mil Mi-2 à 07/09/2015 20:42 Nico2
Merci Stanak :) .

Qu'est-ce qu'ils font rabougris ces appareils. :hehe:
Re: Mil Mi-2 à 07/09/2015 22:00 Cinétic
missile "Arrow 2M" ouille ça pique les yeux! :bobo:
C'est bien la première fois que je vois cette désignation.
Soit on utilise la désignation russe commerciale"Strela 2M", soit la militaire "9K32" (Strela voulant dire flèche en français/Arrow en anglais)
Soit encore plus connu, la désignation OTAN qui est SA-7 Grail.
Re: Mil Mi-2 à 07/09/2015 22:28 Clansman
Arf désolé, je ne suis pas spécialiste en missiles. :S
Re: Mil Mi-2 à 07/09/2015 22:48 Cinétic
Mais y'a pas de soucis Clans. C'est juste que la source étant le wiki polonais et traduit par google, il est normal que ça coince sur les désignations.

J'ai tiqué pour ma part sur le fait que je connais bien un missile sol-air du nom de Arrow 2. Le problème étant qu'il est israélien, pèse 3T500 et fait 7m de long. (de la classe des Patriot américains ou des S-300/400 (ou nom OTAN SA-10/12) russes)
Vu que l'hélico fait 12M de long et a une masse maximale au décollage de 3T660, je l'imaginais mal avec ces 2 énormes missiles sur les flancs.
Re: Mil Mi-2 à 08/09/2015 07:29 Clansman
C'est juste que la source étant le wiki polonais et traduit par google, il est normal que ça coince sur les désignations.

Ouaip, c'est ce que je pense aussi. Mais bon, ça fait pas sérieux, et c'est pour ça que je suis heureux que tu sois là pour veiller au grain. :D

Effectivement, un missile de 3,5 tonnes sur un hélico de même masse… Il est assis dessus, non ? :mrgreen:
Re: Mil Mi-2 à 08/09/2015 08:48 Jericho

Clansman a écrit

Effectivement, un missile de 3,5 tonnes sur un hélico de même masse… Il est assis dessus, non ? :mrgreen:
C'est juste un Mi-2 JATO (Jet-Assisted Take-Off)… :bonnet:
Radom 2015 à 21/09/2015 07:41 stanak
Image
Polish army
Mi-2PSz (double commande)
Image
Re: Mil Mi-2 à 17/10/2015 19:16 d9pouces
Encore en service ? Ils doivent être bien plus vieux que nous !
Re: Mil Mi-2 à 17/10/2015 22:25 Jericho

d9pouces a écrit

Encore en service ? Ils doivent être bien plus vieux que nous !
Chut, tu risquerais de fâcher certains d'entre nous… :bonnet:
Re: Mil Mi-2 à 18/10/2015 08:45 Clansman

d9pouces a écrit

Encore en service ? Ils doivent être bien plus vieux que nous !

Je crois même savoir que la production a été relancée…
Re: Mil Mi-2 à 18/10/2019 16:44 stanak
Mi-2R
ex Polish Army (33 utilisés)
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires